Les petits Villages (Atelier 98 de Ghislaine)

Publié le 17 Juin 2019

Il existe encore des instructrices qui perpétuent le devoir de mémoire auprès des enfants et même des plus petits. En faisant cela elles développent chez eux l’esprit de corps et beaucoup de valeurs dont celles de notre République : notamment la liberté, la fraternité, l’amour de la France et la fierté d’être français.

Je vais vous raconter une anecdote personnelle. Pendant les vacances de Noël ma petite fille Agathe 6 ans, qui attend que la pluie cesse pour aller jouer dans le jardin,  dessine l’arc de triomphe (voir ci-dessous) illuminé par le feu d’artifice du 1er janvier qu’elle avait vu la veille à la télévision. Elle me donne son dessin en me disant c’est pour toi.

Les petits Villages (Atelier 98 de Ghislaine)

Je remarque qu’elle a dessiné la flamme du soldat inconnu et je lui demande si elle connait l’histoire de ce soldat, quelle ne fut pas ma surprise de l’entendre dire que c’était la tombe d’un poilu de la guerre 14/18 et qu’on ne savait pas qui c’était mais que c’était juste qu’il repose en dessous de l’arc de triomphe et que chaque jour on rallume la flamme. Je la félicite pour sa réponse et elle me dit je vais te raconter mamie l’histoire de la guerre 14/18. Elle me raconte alors le déclenchement de cette guerre, Verdun, les tranchées, l’armistice dans le vieux train, la récupération des petits villages. Lorsqu’étonnée je lui demande quels sont ces petits villages elle me répond : mais Mamie : l’Alsace et la Lorraine. Je lui dis que ce ne sont pas des petits villages, pas des villes non plus mais des régions de notre Pays la France. Elle continue son récit en le concluant par «On a gagné mais la guerre a recommencé plus tard, c’est toujours comme cela, on a de nouveau gagné et conservé les petits villages ». La notion de Région a du mal à passer ou peut être lui ai-je mal expliqué ce qu’était une région.  

Je m'en veux beaucoup de ne pas l'avoir filmée, cela m'a beaucoup émue. Bravo à la maîtresse qui leur a appris cela au CP.

 

Martine / Juin 2019 pour l'atelier 98 de Ghislaine ....

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Une petite fille de 6 ans qui a quand même retenu beaucoup de choses. Félicitations.
Pour les régions ce n'est pas grave : ça change tout le temps ! Amicalement - daniel10
Répondre
C
Super ! Bravo Martine et bravo oui, Agathe !!! Défi superbement bien relevé ! Bisous♥
Répondre
Y
Eh! bien moi je me souviens qu'en classe on n'arrivait jamais à finir le programme et que les dernières guerres passaient à la trappe. Ce n'est que majeure que j'ai appris. Très beau ce texte et en plus, véridique. A bientôt Martine!
Répondre
É
Ta petite-fille a su capter ce que la maîtresse leur a expliqué et c'est touchant.
Répondre
E
Beau dessin vendredi je rentre à l'hosto pour une opération de ma main droite 2 doigts à faire je suis en pause vendredi jusqu'à lundi je met en ligne vos participation et repondrais au coms bonne soirée bisous
Répondre
L
Elle est géniale, ta petite fille ! Dire que nos parents, qui ont pourtant vécus la guerre de plein fouet, n'ont jamais voulu nous en parler... Mes grands parents encore moins ! Mon grand père m'avait collé le livre de Barbousse à lire : le Feu ! beurk ! J'avais 12 ans environ... J'en garde un atroce souvenir !
Et c'est curieux, car mon Ainé est fada de toute cette histoire des dernières guerres et incollable sur tous les détails et son fils de 15 ans une vraie encyclopédie sur toute l'Histoire...
Merci Martine
Bisous
Répondre
F
Un joli dessin Oui, il faut perpétuer le devoir de mémoire;ta petite -fille avait retenu la leçon ,malgré la confusion avec les régions. Elle était eput-être un peu jeun pour le concept.
B
Répondre
H
Coucou Martine !
Tu vois, c'est malgré tout bon d'apprendre l'histoire de France à l'école ! Elle t'a époustouflée Agathe ! BRAVO à elle ! et MERCI à toi pour ce récit émouvant. Bisous, bisous. Coryphee
Répondre
D
ils sont petits ces enfants mais dans leur tête déjà beaucoup de savoirs et de compréhension. Bises et merci
Répondre
J
Superbe témoignage Martine avec ta petite fille , c'est vraiment beau et émouvant .
Bonne soirée
Bisous
Répondre
G
Nous avons une super école et les professeurs ont beaucoup de mérite . Ce fut mon métier ! Il faut valoriser notre école publique qui forme les futurs Français . Ton témoignage est admirable ... Enfin je retrouve un peu de calme après mes multiples déplacements, je suis au Barcarès avec un beau et chaud soleil ! Merci pour ta fidélité au blog... Passe une bonne fin de journée . Cordiales amitiés
Répondre
C
Coucou Martine, ton billet me donne les larmes aux yeux et bravo à Agathe. Ce petit bout de chou pourrait donner des leçons à certain.
Félicitations aux institutrices qui enseignent les valeurs de la république!
Merci pour ce billet,
plein de bisous de chatou et bonne semaine à toi
Répondre
A
Les enfants sont très sensibles à 'Histoire de France, à condition qu'elle leur soit bien présentée... C'est beau et émouvant !
Répondre
C
Magnifique texte qui met en avant les éducateurs de jadis.
Répondre
G
Je trouve admirable ces éducateurs( trices qui enseignent à nos enfants Notre France !!!!!!!!!
Merci Martine pour ce partage de ta vie bien émouvant !!
Bisous et bonne semaine a toi
Répondre
Z
Une histoire magnifique que tu viens de nous conter Martine. Ta petite Agathe est très attentive à ce qui se passe et a bien analysé cette période de l'histoire de France enseignée par sa maîtresse. Quant à faire la différence entre les villages et les régions, cela viendra plus tard. Dans tous les cas elle dessine très bien. Bises et bon début de semaine
Répondre
M
Quand on est enfant, la grande Histoire c'est comme une histoire et je te comprends, c'est bien vrai que c'est émouvant que les petits retiennent ainsi des moments forts du passé. Tant pis que tu n'aies pas eu le temps de l'enregistrer l'important est d'avoir vécu ce moment avec elle. bisous et une belle journée
Répondre