Roman et Roxane

Publié le 27 Novembre 2019

Photos Pixabay

Photos Pixabay

A 16 ans, je suis un paradoxe vivant. Je déteste ce qui est trop coloré, ce qui brille. Je me suis teint les cheveux en noir geai,  je m’habille en noir mais avec élégance car je suis attaché à mon apparence  même si j’aime choquer. Je n’ai pas peur du regard des autres. Je  suis loin d’être dépressif mais je cultive les idées noires et la mélancolie. Edgar Alan Poe  dont j’adore les nouvelles écrivait « la mélancolie est le plus légitime de tous les tons poétiques ». J’écris des poèmes fantastiques un peu sataniques parfois. J’aime Dracula et Frankenstein.

Vous ne pourriez pas imaginer en me voyant que  je suis un grand romantique. Mon livre culte est les mémoires d’outre-tombe de chateaubriand. Je m’identifie au jeune François René et comme lui je lis le soir des histoires effrayantes.  J’aurais tant aimé vivre comme lui dans un vieux château rempli de fantômes la nuit mais je ne crèche pas à Combourg mais avec ma mère dans une HLM à la con d’une banlieue sordide où les fantômes la nuit sont remplacés par des dealers. J’adore Baudelaire et à force de le lire et le relire je connais par cœur beaucoup de ces poèmes des fleurs du mal.

Je sais que la douleur est la noblesse unique
Où ne mordront jamais la terre et les enfers,
Et qu'il faut pour tresser ma couronne mystique
Imposer tous les temps et tous les univers.

Baudelaire / Bénédiction

J’ai une  copine qui partage mes idées et mes goûts particuliers. Elle a de longs cheveux noirs soyeux, de grands yeux sombres comme une nuit sans lune et une bouche aux lèvres pulpeuses et rouges. Elle est habillée de noir avec goût.  Même si elle est gothique et cherche à se différencier, elle reste très élégante. Elle n’a pas succombé aux accessoires qu’on cherche à nous vendre comme par exemple les colliers de chien cloutés et autres pacotilles d’une grande vulgarité.

Assis dehors la nuit, main dans la main, nous nous confions  nos pensées les plus secrètes et nos rêves. Je lui dis les poèmes que j’ai écrits pour elle. Nous écoutons du hard rock goth.  Je crois bien que je l’aime mais je n’en suis pas certaine et j’ai trop peur d’être déçu. Ma vision de la liaison amoureuse est à court terme avec une fin tragique. J’espère que je me trompe. Ma copine s’appelle Roxane, prénom qui lui va très bien. Roxane et Roman : l’harmonie parfaite.

Je ne vous avais pas dit je m’appelle Roman et je suis Gothique. Quand je vous disais au début que j’étais un paradoxe vivant.

 

Martine / Septembre 2019 pour les prénoms du mercredi animés par Jill Bill (aujourd'hui Roman)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Dhelicat 28/11/2019 09:41

Joli texte et une jolie histoire bonne journée

Le petit monde de DJENNIE 27/11/2019 21:57

J'aime ce côté gothique. Belle histoire

colettedc 27/11/2019 19:29

Oh ! Mais, quel couple original, Martine !!! C'est super !!! Bravo ! Bonne soirée ! Bisous♥

Jeanne Fadosi 27/11/2019 19:27

pas banal comme association ... brrr... les jeunes gothiques me donnent des frissons. Je ne connais pas bien ... Etrange ... bises

Jeanne Fadosi 27/11/2019 19:27

pas banal comme association ... brrr... les jeunes gothiques me donnent des frissons. Je ne connais pas bien ... Etrange ... bises

Renée 27/11/2019 16:26

Deux être de la nuit se sont rencontrés avec élégance il se complète..Joli ton texte Martine. Bisous

Mo 27/11/2019 15:22

C'est romantique dans le genre gothique (et élégant...)

JAK 27/11/2019 15:16

Un couple entre voûte en berceau et voûtes en croisée d’ogives
L’ouverture à la lumière ……romanesque

Victoria 27/11/2019 14:47

Ce portrait me rappelle quelqu'un : une petite-fille que j'ai connu blonde retrouvée quelques années plus tard teinte en noir corbeau, allure gothique : vêtements noirs, piercings, tatouages et accessoires dont tu parles. Pour elle, une façon de narguer et de se rebeller à l'adolescence contre une famille très bourgeoise. Mais ton Roman, rêveur et amateur de poésie et de littérature ne peut sembler que sympathique. Belle histoire, Martine. Bises et bon après-midi

écureuil bleu 27/11/2019 13:51

J'aime bien portrait de ce jeune Roman, même gothique. Dans le même genre de paradoxe je voulais appeler mon second fils "Romayn", Romain avec un i grec...Bisous

fanfan 27/11/2019 13:46

Un couple un peu inquiétant. J'espère que le romantisme aura le dessus sur le gothique. ! Bonne journée

chatondaniel 27/11/2019 11:30

Texte sympathique pour illustrer un prénom que j'ai loupé

jazzy57 27/11/2019 11:15

Bravo Martine pour ce superbe portrait de Roman et son invitation à la poésie . Je me souviens bien du château de Combourg qui j'espère a encore gardé cette atmosphère si particulière de l'âme de Chateaubriand.
Joli paradoxe en effet .
Bises

Lenaïg 27/11/2019 10:51

Un Roman gothique et profondément romantique et pas romanesque (quoique), bravo Martine, tes mots peignent un superbe tableau, gros bisous.

ZAZA 27/11/2019 06:27

Gothiques mais avec classe ! Bravo Martine. Bises

jill bill 27/11/2019 03:29

Bonjour élève Martine... Roman/Romane de quoi s'y perdre, cette jeunesse en photo est dans son monde, noir, gothique sans tous les accessoires, des idées et des goûts bien arrêtés à 16 ans, dire si cela continuera.... Bon Roman sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)