Critique livre fictif : Robe rouge et Menthes à l'eau

Publié le 25 Novembre 2019

ARTICLE FICTIF DE "L'ECHO DU POLAR"

Critique de "Robe rouge et Menthes à l'eau" de Martine Martin

 

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Résumé :

Adam pour trouver son Eve passe une annonce sur internet. Nadia lui répond. Ils échangent quelques mails. Ce coup de foudre épistolaire leur donne envie de se rencontrer. Des circonstances dramatiques feront échouer le rendez-vous qu’ils s’étaient donnés. Adam décidé à punir ceux qui ont fait échouer cette rencontre amoureuse se lance à la recherche et la poursuite des coupables jusqu'à un dénouement final stupéfiant

Extrait :

11 juin 2015 : ADAM

Adam attablé au café du Zanzi bar consulte le dernier échange de messages sur le smartphone perdu par l’inconnue à la robe rouge qu’il a croisée et en débute la lecture :

  • Momo le bus est coincé derrière un camion
  • Descends Zora, continue à pieds
  • Le sac est lourd, j’attends
  • Ok, Calme toi, n’ai pas peur
  • On redémarre
  • Ouf !
  • Je laisse le paquet dans le bus et je descend.
  • Pas dans le bus Zora !
  • Si, Momo
  • Non ! •
  • Le bus s'arrête à une station, je descend, je ne viendrai pas au Zanzi bar,  tu peux boire tes deux menthes à l'eau
  • Zora qu’as-tu fait ?  Zora, j’ai entendu une explosion, répond moi ?

ADAM troublé, se tourne vers l’iroquois aux deux menthes à l’eau qui semble de plus en plus énervé. Il est toujours seul.

Serait-ce lui le Momo et Zora  l' inconnue à la robe rouge et quel est ce paquet laissé dans le bus ?

il se souvient soudain de l’explosion entendue ! Il frémit. Non ce n’est pas possible.

Il reprend le smartphone de l’inconnue, une alerte d’informations s’affiche « Attentat à Paris, explosion du bus 96. Plusieurs morts ».

Il blêmit et se tourne vers l’Iroquois qui regarde paniqué l’écran de son portable. Il est vert de colère rentrée, vert comme ces deux menthes à l'eau et rouge comme le sang versé et la robe de sa Zora.

Adam prend conscience qu’il ne faut pas rester dans ce café à côté de ce terroriste, il faut partir et prévenir aussitôt la police.

Il prend son propre portable et envoie un SMS à Nadia pour lui dire qu’il l’a attendue comme convenu et que, ne la voyant pas arriver au bout de vingt minutes, il s’en est allé. Il paye sa consommation et quitte rapidement le café.

Mais que vont penser les policiers ? Il aurait dû, immédiatement, aller leur porter ce mobile et on va lui reprocher d’avoir consulté les messages. Il le rendra de manière anonyme en effaçant ses empreintes. Il rentre chez lui abattu et triste de n’avoir pas pu rencontrer Nadia. Sans l’avoir jamais vue, il croit bien qu’il est amoureux. Il ressort de son portefeuille la photo de Nadia et la regarde ému. Demain il l’appellera.

L'auteur :

A 66 ans c'est son premier roman. Après avoir passé les 20 dernières années de sa vie à écrire essentiellement des curriculum-vitae et des lettres de motivations dont beaucoup ont permis aux salariés licenciés économiques qu'elle accompagnait et conseillait dans leur recherche d'emploi de retrouver un emploi, Martine Martin a pris une retraite bien méritée. Elle a créé des blogs et s'est mise naturellement à écrire

Forte de cette expérience d'écriture, elle vient de terminer son premier roman "Robe rouge et menthes à l'eau" qui, c'est à espérer, sera suivi de nombreux autres pour le plaisir des lecteurs

Martine Martin / Novembre 2019 pour le  Défi 227 des croqueurs de mots    animé par Lenaïg.

N.B. : Je n'ai pas encore écrit ce livre, j'ai simplement écrit sur ce blog en 2016 une nouvelle à lire ici . Si je devais écrire un roman c'est cette nouvelle qui serait un début pour le roman dont je viens d'écrire le résumé. J'ai juste modifié quelques détails dans l'extrait ci-dessus pour que cela convienne mieux si j'écrivais un jour ce livre dont j'ai maintenant une idée précise d'une fin surprenante. Pour cela il faudrait qu'une  motivation forte me vienne pour me faire diminuer mon activité sportive qui me prend 3 à 4 heures par jour mais qui me fait tant de bien ! Merci beaucoup Hélène pour le thème de ce défi qui m'a permis de mener cette réflexion

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dimdamdom59 02/12/2019 00:32

C'est rigolo, je me suis basée sur le même défi pour mon article, je me disais bien que nos articles avaient des similitudes ;)
Franchement tu es capable d'écrire , il faut juste prendre le temps pour le faire, mais je sais par expérience qu'il est parfois difficile de se concentrer sur quelque chose avec la vie trépidante que nous menons parfois plus encore à la retraite ;)
Bisous Martine.

Quichottine 30/11/2019 09:59

J'espère pouvoir lire ton roman un jour... tu m'en mets l'eau à la bouche.
Bisous et douce journée.

Anne 28/11/2019 11:39

Bravo pour le suspense !

Jeanne Fadosi 27/11/2019 19:30

je me disais bien que cette histoire me rappelait vaguement quelque chose. Pourquoi pas te lancer. tu pourrais bises

Jeanne Fadosi 27/11/2019 19:30

je me disais bien que cette histoire me rappelait vaguement quelque chose. Pourquoi pas te lancer. tu pourrais bises

Josette 27/11/2019 14:52

j'irai relire bientôt...
bravo Martine tu trouveras un jour l'occasion d'écrire ce roman et tu as déjà une cliente potentielle
bisous

écureuil bleu 27/11/2019 13:46

Et bien, tu devrais l'écrire, prendre le temps pour. Je dis ça mais je ne ;le fais pas

Lenaïg 25/11/2019 23:39

Coucou Martine, comme je te l'ai indiqué en réponse à ton commentaire sur mon blog, je suis aussi allée relire ta nouvelle en entier. Un grand bravo pour ta présentation ici d'un vrai livre en devenir et de toi qui en es la romancière, et qui apparais telle qu'en toi-même avec beaucoup de sincérité.l'extrait ne peut que donner envie de lire. Maintenant, je t'admire de courir tous les jours comme tu le fais, c'est important, je te souhaite de pouvoir combiner les deux, la course et l'achèvement du roman. Gros bisous.

Martine Martin 26/11/2019 04:15

le sport journalier ce n'est pas que de la course ( 2 à 3 heures par semaine selement) mais beaucoup de marche rzpide 2 jeires pzr jour et une heure de fitness en piscine par jour.

Marie de Cabardouche 25/11/2019 18:51

Très agréable lecture Martine ! Il y a vraiment un belle source d'idées et la suite est déjà en gestation avancée dans votre esprit, je suis certaine que ce livre ne demande qu'à prendre forme. Vous nous laissez sur notre faim, les Cabardouche vous disent bravo et aimeraient bien connaître la suite et le dénouement, au travail Martine !

colettedc 25/11/2019 17:29

Ah ! Martine, je te vois vraiment capable de l'écrire, ce livre, tu sais ! Comme tu le dis si bien, le temps manque car il faut aller à l'essentiel ce qui est bon pour ta santé, en effet !!! Bravo !!! Défi magnifiquement relevé ; vraiment intéressant ! Bonne fin d'après-midi et agréable soirée ! Bisous♥

Renée 25/11/2019 16:43

Martine, avec cet aperçu je pense sincèrement que tu devrais l'écrire ce livre et, le publier suis sûr qu'il marcherais bien, coupe 1 heure de sport, écrit 2 heures ça te laisse du tout pour autre chose.....2 heures c'est peu mais c'est mieux que rien...Bisous bisous bravo

Victoria 25/11/2019 14:00

Bon, Martine, j'ai cliqué pour retrouver cette nouvelle et en savoir un peu plus.Déjà, le titre est bien trouvé; il pose tout un tas d'interrogations et appelle la curiosité. Ensuite, la rencontre des deux jeunes gens rendue impossible par cet attentat, superbe idée de départ. Puis, cette mystérieuse femme en rouge qui laisse sans le vouloir des indices à Adam de part son téléphone portable, il fallait y penser. Et enfin, la motivation de ce dernier pour venger la jeune fille avec qui il avait rendez-vous donne envie de connaître l'histoire. Eh bien, Martine, tu as bâti la trame, il ne reste plus qu'à écrire le roman. Bises et bon après-midi

Nell 25/11/2019 13:49

Eh! bien mais c'est super tout ça, dis, et j'espère bien que tu vas t'y mettre, hein? Gros bisous, Martine, et belle semaine.

jazzy57 25/11/2019 10:47

Bravo Martine , une nouvelle que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire . Je te comprends pour la rédaction il faut du temps et le sport est dans la balance, pas facile de diminuer les créneaux horaires . Mais tu devrais vraiment l'écrire ce livre , tu as tous les atouts dans les mains .
Je me suis aussi servie d'un conte que j'avais déjà écrit pour le blog , j'ai hésité entre conte et fantastique .
Bonne journée
Bises

fanfan 25/11/2019 10:14

Un bon sujet de roman.Il faut l"écrire ! Le sport occupe beaucoup de ton temps en effet.
Et le temps passe si vite! Bise

Eglantine-Lilas 25/11/2019 09:08

De l'humour et une siuation dramatique..:-) ecrire pendant 20 ans des cv et basculer vers le roman c'est une très belle conversion ! alors y a plus qu'à ...nous on attend le roman !!!!!
j'ai beaucoup aimé...n'oubli pas , j'attend le livre...continue ton sport, oubli l'aspirateur et à l'ordi
bises

marie des vignes 25/11/2019 08:53

bonjour Martine beau défi bien relevé bisous et bonne journée MTH

mansfield 25/11/2019 08:43

Comme une pro! Bravo Martine, un défi bien maîtrisé pour la clarté du texte et l'imaginaire...

Ionard 25/11/2019 08:25

Super article! Allez lance toi! Je voudrais bien connaître cette fin surprenante! Bises

ZAZA 25/11/2019 07:49

Ah la la, quelle affaire ! Bravo Martine. Bises et bon début de semaine

jill bill 25/11/2019 07:06

Bonjour Martine, pas si aisé d'écrire tout un roman, ce n'est pas une simple page de blog... mais je te sais capable ! Eh oui parfois sacrifier ceci ou cela le temps de... Haut les coeurs, un bon thème de roman cela, dans l'air du temps... hélas, bises