Complainte du second de cuisine licencié

Publié le 20 Janvier 2020

Pour le défi 230 des croqueurs de mots, Fanfan nous demande de parodier la célèbre tirade monologue de Don Diègue dans le Cid de Corneille en remplaçant les trous par d'autres mots.  C'est chose faite. J'ai mis beaucoup de temps tant ce défi était difficile mais néanmoins ludique. Les mots que j'ai remplacés sont en gras dans mon texte ci-dessous :

photo par Bob Dmyt de Pixabay

photo par Bob Dmyt de Pixabay

N’ai-je donc tant pleuré que pour cette vacherie ?
Et ne suis-je usé dans les travaux atroces
Que pour vivre en un jour infect tant de reproches ?
Mon bras, qu’avec feintise toute cliente admire,
Mon chef, qui tant de fois a accru cette emprise,
Tant de fois affermi l’étendue de son droit,
Trahit donc ma confiance, et ne fait rien pour moi ?
Ô amer souvenir de ma chance passée !
Travail de tant de jours en un jour effondré !

Nouvelle catastrophe, fatale à mon bonheur !
Précipice élevé d’où tombe mon grand cœur !
Faut-il de votre traitrise voir triompher la haine,
Et poursuivre sans vengeance, ou vivre dans la peine ?
MOF, sois de mon honneur à présent l’assassin
Ce haut grade n’admet point un chef sans sens humain;
Et ton jaloux rejet, par cette éviction insigne,
Malgré le choix du père, m’en a su rendre victime
Et toi, de mes exploits dérisoire instrument,
Mais d’un cœur tout de bois inutile ornement,
Fer, jadis tant à craindre, et qui, dans cette cuisine,
M’as servi de couteau, et non pas d’armure
Va, quitte désormais le monde des ordures,
Passe, pour me guider, en d’infernales mains.

Martine Martin (janvier 2020) pour le défi 230 des croqueurs de mots animé par Fanfan.

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Q
Excellent !!!
Même les alexandrins sont respectés ! Bravo !
Répondre
É
Bonjour Martine. L'exercice était compliqué et tu t'en sors bien. Bonne journée et bisous
Répondre
L
Une tirade franchement bien mitonnée ! Un grand bravo, Martine !!! Bcp de travail en effet dans le choix des mots... et tout est clair, parfaitement compréhensible.... Un régal !
Merci et bisous
Répondre
M
Bravo Martine! je salue bien bas cette prouesse! Sûr que ce n’est pas évident! J'aime
Bises
Répondre
M
Défi joliment relevé, tout se tient et semble aller de soi, alors... félicitations!
Répondre
C
Bravo Martine ! C'est tout à fait réussi ! J'♥ !!! Ce n'était pas de tout repos à faire, hein !!! Bonne soirée ! Bisous♥
Répondre
M
Elle est joliment adaptée la tirade... Avec beaucoup d'humour!

Bonne soirée à toi. Mo
Répondre
G
Je dois te dire que je reste admiratif devant le résultat obtenu : tu as plus que bien relevé ce défi ! Je pense que je dois souvent te dire la même chose : mais tes articles sont très intéressants à découvrir . Merci pour ce superbe partage ! Passe une bonne soirée. Cordiales amitiés & à +
Répondre
R
Bravo Martine tu nous transporte dans le monde culinaire bonne idée...Bisous
Répondre
F
C'est la soupe à la grimace en cuisine ! Le pauvre, le chef l'a dégoûté de continuer!
Défi bien rempli! Bonne journée
Répondre
M
Bravo Martine ! Ce défi n'était pas simple. On retrouve bien toutes les vicissitudes d'un débutant dans ce milieu assez impitoyable... Un jour peut-être "le Michelin" (s'il correspond encore à quelque chose) le récompensera. Bonne journée de la part des Cabardouche.
Répondre
J
Pas facile en effet et tu t'en es très bien tirée. Sans faute d'assaisonnement et bien d'actualité.
bises et belle journée
Répondre
U
Vous vous en êtes très bien sortie !
Répondre
D
Un défi inhabituel que tu as su cuisiner à ta sauce. Félicitations
Bises
Répondre
L
Coucou Martine, original et bien vu, le monde des brigades de cuisine est réputé parfois impitoyable, digne d'une tragédie cornélienne et la vengeance du commis en découle ! Bizzz.
Répondre
J
pas facile ce défi tu a su en tirer une tirade culinaire j'espère que ton MOF saura trouver une meilleure reconnaissance !,-)))
bises Martine
Répondre
A
Pas facile, mais je constate de texte en texte que chacun a eu de belles trouvailles pour se tirer d'affaires.
bravo pour ta cuisine de mots qui avec ou sans couteau me régale !!!!!
Répondre
N
Bonjour Martine
Tu es très douée en écriture, moi je ne saurais pas faire, je t'admire
Je te souhaite une bonne journée, bisous
Répondre
E
Fanfan n'a pas donné dans la facilité mais tu t'en es sortie haut la main !
Répondre
J
Ah oui tu as raison l'exercice n'était pas évident du tout . Bravo pour la complainte de ce second de cuisine , c'est super .
Bonne journée
bises
Répondre
.
excellent 20/20 !!!


Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ?
Répondre
D
Je suis admirative, un grand bravo. Un monde finalement difficile à vivre la cuisine!
bonne journée, bises
Répondre
J
Eh oui ce n'était pas de la... tarte, mais ton second en cuisine en ressort étoilé ;-) bises, JB
Répondre