La Vallée de Bernard Minier

Publié le 18 Juin 2020

La Vallée de Bernard Minier

Résumé :

Marianne (la mère disparue de son fils) téléphone à Martin Servaz, le policier qui mène les enquêtes dans les romans de Minier, pour lui demander de l’aide. Elle lui dit qu’elle a échappé à ses ravisseurs et qu’elle est cachée dans une forêt pyrénéenne. Martin part aussitôt dans ce village d’une vallée pyrénéenne pour tenter de la retrouver. Quand il y arrive il la cherche dans la forêt avec l’aide du Moine dirigeant l’abbaye mais sans la retrouver. Tout le village est en émoi, deux habitants viennent d’être assassinés, leurs corps ont été mutilés et ont fait l’objet d’une mise en scène macabre. L’enquête est menée par la gendarme Irène Ziegler, avec qui Martin Servaz a déjà coopéré dans une enquête précédente. Un éboulement soudain vraisemblablement provoqué coupe le village du reste du monde et confine les habitants dans ses murs. La colère monte et la Mairesse, malgré sa forte personnalité, a bien du mal à contenir les villageois menés par son principal opposant. Martin Servaz pense que la séquestration de Mariane et ses assassinats sont peut-être liés mais il ne peut officiellement mener l’enquête puisqu’il est suspendu par sa hiérarchie dans l’attente de son passage en conseil de discipline. Néanmoins, officieusement, aux côtés d’Hélène ZIEGLER, il aura un rôle très actif dans la résolution de cette enquête, aidé aussi, dans la compréhension de la psychologie des différents suspects, par une étrange pédopsychiatre Gabriela Dragoman pour laquelle il a une forte attirance. Voulant rester fidèle à sa compagne Léa, résistera-t-il néanmoins à sa tentative de séduction ?

Mon avis :

La référence aux enquêtes passées de Martin Servaz pour ceux qui n’ont pas lu les précédents romans de Minier et, même pour ceux qui comme moi ont oublié un peu les détails des enquêtes précédentes, perturbe un peu la compréhension de certains passages.

La montagne ne m’a jamais gagnée. Je suis claustrophobe et j'étouffe dans la vallée alors m’imaginer confinée dans ce village coupé du monde avec les montagnes autour, cela aurait pu être difficile de continuer ma lecture mais j’ai « dévoré » ce roman addictif et l’ai lu très vite tant il est bien conçu et écrit.

Les descriptions du cadre : la forêt avec son monastère, la montagne, le village sont remarquables et me donnent envie d’aller découvrir les Pyrénées.

L’analyse des personnalités des différents personnages est fine.

Le suspense monte en permanence sans jamais retomber grâce à de nombreux rebondissements (c’est une des grandes qualités de Minier qui fait son succès) et il est dans ce roman exacerbé par la colère et la révolte des villageois privés de liberté à cause de cet éboulement et se sentant en insécurité avec un ou plusieurs assassins parmi eux. On se demande si cette révolte ne va pas engendrer les lynchages de ceux que la foule tient pour responsables de cette situation (la mairesse, Hélène la gendarme, Martin le flic..).

C’est un excellent thriller psychosociologique que j’ai beaucoup aimé. J’attends avec impatience le prochain roman de Minier

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

le crepuscule 62 23/06/2020 13:49

Bonjour ma chère Martine
Malgré ta si belle prose, je n'aime pas avoir peur et les thriller me font trembler de peur même si il est très bien écrit, comme tu sais si bien le faire;
Bonne journée ma douce Martine
Gros bisous
Méline

Durgalola 18/06/2020 21:48

tellement de bons auteurs, pour les vacances je pars avec plusieurs livres ... et n'arriverai pas à tous les lire ... merci pour la présentation, j'ai du lire un de ses livres, mais il y a un bout de temps ... bises

ZAZA 18/06/2020 20:25

Merci Martine pour cette présentation. Un petit message copié-collé :
Bien arrivée dans mon île, sans flotte, alors que sur la route, ce n'était pas la joie.
J'ai retrouvé mes repères, en galérant pour la remise en eau de la maison, le branchement de la batterie de la super 5, quelques courses, et la chasse aux araignées et aux cloportes.. beurk, beurk....
Demain sera un autre jour pour passer la serpillière et aller à la rencontre de mes amis "zanimaux".
Bises et bonne soirée

ecureuilbleu 18/06/2020 19:45

Bonsoir Martine. C'est un auteur que j'apprécie et tu m'as donné envie de lire celui-ci. Bonne soirée et bisous

colettedc 18/06/2020 16:19

Merci Martine pour cette très bonne présentation de ce livere et merci pour ton ressenti ! Bon après-midi de ce jeudi ! Bisous♥

colettedc 18/06/2020 16:20

... livre ... bien entendu ...

Renée 18/06/2020 16:03

merci Martine pour cette belle présentation. Bisous bisous

jazzy57 18/06/2020 14:07

Je viens de noter le titre , c'est un roman qui me plaira sans aucun doute .
Bonne journée Martine
Bises

Marie des vignes 18/06/2020 13:38

Coucou , tu m'as vraiment donné envie de le lire, je vais voir (la bibliothèque étant ré-ouverte) si je le trouve.
Bisous Bon après-midi MTH

aimela 18/06/2020 09:59

N'ayant pas les moyens, je n'achète plus de livres alors celui ou un autre c'est pareil , désolée

Azalaïs 18/06/2020 09:20

J'ai lu les trois premiers mais j'ai abandonné,j'ai eu l'impression de toujours relire la même histoire et là, je vois que Marianne est revenue !! Merci pour ta critique, je le lirai peut-être si je le trouve à la médiathèque, toujours fermée pour l'instant. Bises et bonne journée

Ghislaine 18/06/2020 09:12

le résumé de ton livre me plait !
Ou peut on l'acheter Martine ??

Ghislaine 18/06/2020 09:10

Bonjour Martine !
J'ai vu l'auteur dans un reportage pour ce livre!
Je pensais le lire mais avec ton article, j'en suis sure !
Il est déjà noté dans mes notes !
Mais je pense que j'avais acheter d'abord
un ou deux de ceux qu'il a écrit !
Merci d'avoir fait cet article !
Je crois savoir que tu as été édité ?
Je vais aller voir de quoi parle ton livre !!
bisous Martine
ps) ma préférence va au suspense, polar, thriller......

rozy 18/06/2020 08:07

Merci pour cette suggestion Martine, j'aime bien les thrillers !!! bonne journée gros bisous

danièle 18/06/2020 07:18

Un roman qui devrait me plaire, je note le titre.
Bonne journée, bises

jill bill 18/06/2020 05:46

Des habitations dans une cuvette de montagne ne me plairait guère aussi... impression d'étouffement, quant aux crimes, la police est servie à l'année... comme dans les romans, merci, bises