Sale guerre

Publié le 11 Novembre 2021

En ce 11 novembre, pour les jeudis en poésie du défi 256 des croqueurs de mots animé par Colette, j'ai choisi de rediffuser des haïkus écrits en 2015 pour illustrer des affiches anciennes d'une exposition qui avait eu lieu au château de la Roche Guyon.

 

Sale guerre

Boire pour éponger

Boire aux déboires de guerre

Mourir inconscient

 

Sale guerre
Sale guerre

Guerres au féminin

L’usine champ de bataille

Œuvrer pour la France

 

Sale guerre

Mourir en héro

Pas pour aujourd’hui

Peut-être demain ?

 

Sale guerre

Imiter papa

Jeu de guerre, jeu de vilain

Mais pour quel demain ?

 

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J’ai défilé, enfant, au pas cadencé, avec mes copains. Heureusement, nos fusils n’étaient que des morceaux de bois. Ensuite il y eut les pistons fabriqués dans du bambou et qui nous servaient d’armes pour nous asperger d’eau mutuellement. Puis est venu le temps de grandir ...
Répondre
L
Mon grand père était un héros médaillé pour avoir sauvé son capitaine sous la mitraille.... mais un héros devenu alcoolique à vie, non seulement parce qu'on les droguait à mort au rhum et au valium, mais également à cause des cauchemars qui hantaient ses jours et ses nuits.... Un homme généreux qui continuait son rôle d'infirmier gratuitement dans le civil, sans les études et les diplômes, afin d'aider "les braves gens" qui souffraient.... mais un héros rejeté par sa famille, parce qu'un héros qui somnole et qui tient à peine debout est un héros mort pour les autres....
Merci pour ton article ! Bisous Martine
Répondre
G
Voila un bel article pour la mémoire ! J’ai apprécié ! Je te souhaite de passer un bon dimanche . Cordiales amitiés & à +
Répondre
F
Bravo pour ces haïkus qui accompagnent ces images parlantes ; c'est toute l'horreur d'une guerre inutile et cruelle. Bonne soirée
Répondre
E
Bonsoir Martine. De beaux haïkus émouvants pour ce 11 novembre ! Bonne soirée et bisous
Répondre
J
et comme dirait un autre poète ou chanteur ou les deux, quelle connerie la guerre merci de cette rediffusion de circonstance bises
Répondre
D
Merci pour ce rappel de circonstance. C'est sûr l'alcool a ses travers, mais dans ces circonstances tragiques ça aide à oublier.
Bisous Martine.
Répondre
A
A l'époque, il y avait la ration d'alcool qui permettait de tenir le coup.

Nos anciens ont traversé deux guerres.
Merci pour tes haïkus. Bises
Répondre
M
Beau résumé, de l'humour au milieu de l'horreur, la vie quoi!
Répondre
E
une belle participation pour illustrer ce 11 novembre ...
bises
Répondre
J
Une superbe participation avec ces haïkus et les illustrations pour ce jour du 11 novembre .
Bonne journée
Bises
Répondre
A
Hommes et femmes
mourant au champs d'honneur
ne restent que les larmes
Répondre
.
GPère en parlait .....à St Quentin à l'époque....
Répondre
D
J'aime beaucoup ta participation, bravo
très belle journée, bises
Répondre
A
Elles sont jolies ces photos pour la commémoration de l'armistice
Répondre
M
Bonjour Marine, super ton billet pour cette journée souvenir Bisous MTH
Répondre
R
De belles photos en cette journée commémorative... gros bisous Martine
Répondre
Z
Magnifique participation illustrée en ce jour de commémoration, Martine.
Bises et bon 11 novembre - ZAZA
Répondre
M
Une belle façon de parler de cette terrible guerre. Merci pour cette rediffusion que je n'avais pas vu en son temps. Bisous et une belle journée
Répondre
C
C'est excellent, pour ce 11 novembre, Martine. Super !!! Grand merci à toi et bon jeudi. Bisous♥
Répondre
J
Plonger dans un monde cruel qu'est une guerre, homme sacrifié, femme et enfant livrés à eux mêmes.... Mon grand-père avait une rasade de rhum avant un corps à corps, histoire de l'étourdir un brin.... sinon.... merci, bises
Répondre