Publié le 30 Juin 2008

Ci-dessous la liste des poèmes parus , je leur ai attribué un numéro pour vous faciliter le vote

Poème N° 1

Poème N° 2

Poème N° 3

Poème N° 4

Poème N° 5

Poème N° 6

Poème N° 7

Poème N° 8

Le poème N° 9 sur l'amitié est hors concours

Poème N° 10

Poème N° 11

Poème N° 12

Poème N° 13

Poème N° 14


Il vous suffit d'indiquer en commentaires de cet article  vos 3 poèmes préférés en les classant de 1 à 3 :

Le premier se verra attribuer 3 points
Le second se verra attribuer 2 points
Le troisième se verra attribuer 1 point

Vous avez jusqu'au dimanche 6 juillet au soir pour vous prononcer. Par souci d'égalité, Tout vote qui ne comportera pas 3 poèmes avec leur ordre ne sera pas pris en compte.

Beaucoup d'entre vous se connaissent et entretiennent des relations amicales même si elles sont virtuelles. Essayez de ne pas en tenir compte. Vous pouvez utiliser l'anonymat pour voter en vous choisissant un pseudonyme pour ne pas froisser vos amis et les conserver.

Les participants peuvent voter.

Un seul vote par adresse IP sera pris en compte, le premier.



Pour vous faciliter le commentaire vous pouvez faire un copier coller du texte ci-dessous, il vous reste à ajouter le N° des poèmes choisis

Mon vote est le suivant :
Premier / Poème N°
Second / Poème N°
Troisième / Poème N°


Pour me faciliter le calcul merci d'éviter tout autre commentaire, photo ou gif sur cet article.

Merci encore de votre participation à tous. J'ai été très étonnée non seulement du nombre de participants mais aussi et surtout de la qualité des poèmes. "Choisir c'est éliminer" et ce ne sera pas facile.


Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #A vos plumes

Repost0

Publié le 30 Juin 2008

Marilou a déjà envoyé un poème sur l'amitié pour ce concours. Elle s'est rendu compte qu'il était hors thème. Ce n'était pas le seul et je l'avais publié.

Elle a eu la gentillesse de m'envoyer ce second poème qui lui est tout à fait dans le thème le voici. Je m'excuse auprès d'elle mais je ne l'avais pas reçu. Cette fois ci c'est le dernier poème de ce concours.

Son premier poème sur l'amitié sera hors concours et c'est celui-ci qu'il faudra noter.


Le train d'une vie

Ils sont heureux les anges dans le ciel
Quand l'enfant entre en gare du bonheur.
Le train de sa vie l'emménera vers son destin,
En croisant sur son chemin messieurs soucis et soleil.

Insouciant, à la gare de l'enfance
Il prendra place dans le train de l'adolescence
Sans se méfier des dangers de sieurs sentiments bizarres;
Mais, dame Sagesse trônera sur le quai du hasard.

Des fois, il fera les cent pas à la gare de l'amitié
D'autrefois, il refusera de monter dans le train de la haine.
Il se souciera de ne pas louper celui de l'humanité
Tout en ignorant pas que le terminus sera à la gare éternité.
M.F
Marilou

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 29 Juin 2008

Un poème de Jérémie du site : des mots pour rêver

 

ll n'y a rien de plus glacial qu'un quai de gare

 

Le métal froid, le béton nu, le quai désert

 

Le long couloir couleur acier qui fend les airs

 

Il n'y a rien de plus glacial que ton départ

 

 

Triste Glaçon Vide

 

La gare épouse mon malheur

 

Ses poutres de fer m'emprisonnent

 

Quand je voudrais courir vers toi

 

 

Le train qui nous sépare

 

Le train qui te ramène

 

La gare est la gardienne de tous les amours

 

 

Tu files dans le temps, mon temps est immobile

 

Garde-moi bien au chaud dans ton cœur indocile

 

Vois le monde et reviens vers nos amours futiles

 

 

Il n'y a rien de plus heureux qu'un quai de gare

 

La foule en fête et le sifflet, les baisers fous

 

Et l'escalier qui nous conduit vers un ciel doux

 

Il n'y a rien de plus heureux que te revoir

 

 

Tendre Géant Vouté

 

La gare épouse mon bonheur

 

Son chaud soleil nous illumine

 

Quand ton chemin t'amène à moi

 

Le train qui te ramène

 

Le train qui nous sépare

 

La gare est la gardienne de tous les amours

 

Tu peux t'enfuir tant que tu me reviens toujours

 

Gardons le temps de nous aimer pour quelques jours

 

Vivons nos vies et nous vivrons de beaux retours


Jérémie


Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 28 Juin 2008

Aujourd'hui un poème de  Louis-Paul 


Quai de gare

Où se pose le regard

Mystères des voyageurs

Mes yeux un peu voyeurs

Comme un va et vient

Dans l’attente du matin

D’un train qui arrive

Quai comme une rive

Sur laquelle chacun

S’en va vers son destin


Louis-Paul, 18 juin 2008

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 27 Juin 2008

Un poème très émouvant de Tim

Merci à Tim


Tapie dans un lit trop grand,
de tes draps dépasse ton petit nez blanc,
ton regard illumine, d'une pluie d'espoir,
cette pièce où l'on peut te voir.
De cette chambre d'hôpital,
où ici rien n'est vagual,
du matin au soir, dans  ton lit  tu attends,
que vienne enfin le  bon moment,
que tout  le monde espère tant,
celui d'un organe qui te manque cruellement.
Du haut de tes six ans,
tu puises  un courage inébranlant,
modèle de persévérance pour tous,
ton sourire nous guérit de tout.
Un matin l'organe est enfin arrivé,
malheur d'un donneur qui peut te sauver,
telle une chenille qui va devenir papillon,
tu t'en vas pour la salle d'opération.
Mais jamais tu n'en es retournée,
ton sourire va nous manquer,
modèle de courage de six ans,
tu nous manques  déjà tant.

Tim

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 26 Juin 2008

Aujourd'hui un poème d'Alrisha

Partir et revenir
 
Partir, laisser derrière soi
la fumée de son toit.
Pourquoi tout cet émoi,
si ce n'est à cause de toi ?
 
Là-bas, d'autres horizons !
Avec ce train, c'est ma façon
de tirer la leçon
de notre incompréhension.
 
Revenir sur ce quai,
refaire tout ce qui a été défait.
T'embrasser sans regret.
Dis-moi, oui, s'il te plaît !
 

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 25 Juin 2008

Aujourd'hui poème de Marilou, Merci Marilou

Quoi de plus important dans la vie
Qu'une bonne amitié, présente dans nos coeurs.
Cette amitié qui fait couler dans nos veines du bonheur;
Cette amitié qui nous tend son épaule pour nos pleurs,
Une bonne amitié qui dure jusqu'à l'infini.

L'amitié est aussi belle qu'une orchidée,
L'amitié est très précieuse quand elle est sincère.
Celui qui partage une amitié, est un privilégié;
Faut qu'il prenne soin de ce trésor inestimable;
chérir une amitié pleine de confiance avec ses secrets.

L'amitié, la vraie se moque de l'égoïsme,
L'amitié, désire que l'on réussisse notre avenir.
Dans les grands tourments, elle nous apaise
Dans les moments de doute, elle nous apporte la sérénité,
Dans les grandes joies, elle , et nous ne faisons qu'un.

En échange donnons notre amitié et devenons,
Le rayon de soleil qui illuminera d'autres vies,
Remplissons de grandes joies des coeurs en peine,
Offrons des moments de douceuraux plus aigris,
Echangeons des pleurs intarissables en grand réconfor
t.

M.F.
site internet

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 24 Juin 2008

Aujourd'hui un acrostiche de  charline 

 

Voyages sans fin

Amours imprévus

Cachés dans les bagages.

Arrivée détendue au port

Nulle angoisse apparente,

un seul souci

Charmant jeune homme,

Etre à jamais près de vous

Sans l’ombre d’un remord.

 

Charline

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 23 Juin 2008

Aujourd'hui un poème d'Annick de Guyane pour un fantastique voyage !!!

Je suis arrivée dans la gare
Un peu étourdie
Un peu éblouie
Je manquais de sommeil.
 
 
Que de Tgv,me dis-je?
Je n'ai plus l'habitude
Ni de la foule
Ni de l'ambiance.
 
 
Un peu en avance,je me suis assise
un fauteuil me tendait ses bras.
J' ai fermé les yeux apaisée
Mon esprit vagabonde.
 
 
Je suis toujours là-bas, à Cayenne
A Kourou sur ma terre de Guyane.
Ariane s'élance,confiante
Emportant son précieux fardeau.
 
Le ciel s'est embrasé
J'en étais fascinée...
Mais malgré tout ,bouche bée
devant cet irréel,bien réel.
 
Mais où suis-je? Dans une gare
Ariane, Cayenne, Kourou
Je vous dis "à bientôt"
C'est un voyage terrestre qui commence.

 
Annick de Guyane

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0

Publié le 22 Juin 2008

Aujourd'hui un poème de J.B.

Le temps éprit de moi laisse couler le monde
le métro a dormi et bordée une rousse
les lèvres encore humides elle ouvre au jour ses yeux
d'abord le silence... la ville la ménage
Puis comme elle s'avance démarrent les violons
et la musique verte sortit de tout paris
qui me rend impossible de ne pas la penser

J.B. : http://www.inventoire.net/


Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0