Publié le 12 Janvier 2016

Ma lettre au père Noël

Pour le défi de Noël de l’annuaire pour les nuls, nous devions écrire une lettre au père Noël qui comprenait obligatoirement les mots en gras dans ma lettre ci-dessous :

 

Cher Papa Noël,

Ce sont habituellement les enfants qui t’écrivent. Je ne suis pas une petite fille mais une jeune chatte blanche comme neige appelée Poupougnette et qui a envie elle aussi de déguster la  magie savoureuse de Noël.

Je vis chez un couple à la retraite. J’aime beaucoup ma maîtresse qui me couvre de caresses quand je suis disposée mais sait me laisser tranquille quand elle sent que je n’en ai pas envie. Elle est souvent malade et se met à vomir ce qui me rend très triste. Je me couche alors à côté d’elle dans son lit, je ronronne, la regarde avec des yeux verts de serpent mort d’amour. J’aimerais Papa Noël que tu lui offres pour Noël le médicament qui pourrait non seulement apaiser ses souffrances mais la guérir à jamais.

Mon Maître est un  vieux schnock qui, à défaut de m’aimer, me supporte. Il me chasse du fauteuil dès qu’il m’y voit installé. Je sens qu’il ne m’aime pas même si c’est lui qui m’a offert à son épouse pensant que je pourrais lui apporter un peu de réconfort. Parfois, il me veut me faire quelques caresses mais je me sauve.  Il fume la pipe. Je n’aime pas l’odeur qui imprègne ses vêtements, il dit toujours qu’il va arrêter de fumer.  Pourrais-tu Papa Noël lui apporter une cigarette électronique afin qu’il arrête de puer autant tout en continuant à prendre du plaisir à aspirer avec délectation dans un tuyau. Je pourrais alors accepter ses caresses, m’installer sur son clavier d’ordinateur quand il est entrain de boursicoter sur internet.  Peut-être finirions-nous par nous aimer !

Si tu pouvais aussi apporter  de ma part à mes maîtres 5 rouleaux d’un joli papier peint, déjà encollé (ce sera plus simple pour eux à poser) pour remplacer celui de toute splendeur de l’entrée que j’ai lacéré avec mes griffes. Je te promets Papa Noël que je ne recommencerai plus.

Le dimanche parfois mes maîtres reçoivent leur famille composée de leur fils, son épouse et leur petit stroumpf.  Il est mignon comme tout mais il aime le foutoir, il renverse sa caisse de jouets, les étale partout. C’est un  braillard, qui court partout à quatre pattes, me tripote quand j’ai le malheur de l’approcher. Papa Noël,  J’aimerais que tu lui amènes un chat blanc en peluche au poil aussi doux que le mien. Peut-être  arrêterait-t-il  ainsi de me prendre pour son doudou et de me malmener. Je retrouverais ainsi ma tranquillité.

J’ai un jardin où je peux courir, grimper aux arbres, chasser les oiseaux quand ils prennent leur envol. J’y suis heureux, mais il est trop petit alors j’aime grimper sur le mur et sauter dans le jardin des voisins. Un  beau minet  tigré agressif se l’est approprié. Il n’accepte aucun envahisseur sur ce bout de pelouse qu’il considère comme son territoire national. Il  me pourchasse en feulant pour m’empêcher de m’installer au soleil sur les coussins moelleux d’une jolie balancelle. Pourrais-tu Papa Noël lui offrir une pelle pour qu’il enterre la hache de guerre.  Nous pourrions nous installer tous les deux côte-à-côte dans la paix,  la fraternité et pourquoi pas l’amour.

Je te remercie Papa Noël de ce que tu pourras faire. J’espère que je ne dormirais pas quand tu passeras apporter tous ces cadeaux. Ne crois pas ceux qui disent qu’on ne réveille pas un chat qui dort. S’il-te-plaît, réveille moi.  J’aimerais tant te rencontrer, me frotter à tes pieds en ronronnant, me lover dans tes bras et te faire une grosse lichette sur ta joue avec ma langue bien râpeuse.

Poupougnette

vous trouverez les douze autres lettres en cliquant ici

Merci à celles et ceux qui m’ont donné une voix .

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Lettres

Repost0

Publié le 11 Janvier 2016

Mes folles résolutions pour 2016
  • Devenir psychanalyste pour vaches pour enfin savoir à quoi elles rêvent en regardant passer les TGV
  • Faire de l’humour en faisant l’amour à Limours
  • Ne plus penser à toi quand un couvreur parle de toit
  • Donner ma langue au chat au lieu de me gaver de langues de chat pensant à tort qu’elles vont me donner la solution des excellents casse-têtes du vendredi de Martine du JDV
  • Devenir l’amie des fleurs et des arbres en osant chanter en période de sécheresse pour les arroser sans avoir aucun effort à faire (quitte à faire fuir mes proches)
  • Parler pour ne rien dire au lieu de faire parler mes silences

Martine / Pour le défi 157 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 7 Janvier 2016

Pleurer de rire

Rire pour ne pas pleurer

Larmes édulcorées

 

Ô Rire aux éclats

Pour un oui ou pour nom

Illusion de joie

 

Oh te rire au nez

Nez à nez, en face à face

T’avoir dans le nez

 

Rire dans sa barbe

Se poiler dans son menton

Pour n’être plus glabre

 

Se plier de rire

Rire comme un gai bossu

Un bossu plié

 

 

Pleurer de rire

Martine / Pour les jeudis en poésie défi 157 des croqueurs de mots

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 6 Janvier 2016

Hermione

La belle et élégante Hermione

Telle une dévotieuse nonne

De pieds à la tête voilée

Un jour de juin s’en est allée

Quittant ses amis, sa patrie

Serait-elle partie en Syrie ?

Des fous d’Allah le temple

De ses frères suivant l’exemple

Guerroyer, faire le Jiyad

Comme Homère dans l’Iliade

Serait-elle partie à Lisbonne ?

Ou Christophe Colomb rayonne

Non elle est partie à Boston

Telle l’Hermione Goélette

Sur les traces de Lafayette

 

Martine / Janvier 2016 pour les prénoms du Mercredi

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 4 Janvier 2016

Une nouvelle année c’est le le moment pour certains de faire des résolutions, promesses que l'on fait à soi même et qui, telles celles que nous font nos hommes politiques, seront tenues ou pas !

En ce premier défi 157 des croqueurs de mots, le premier de l'année 2016,  je vous propose

 

Pour le lundi 11 janvier 2016 :

Ecrire 6 courtes résolutions pour cette nouvelle année (6 comme le dernier chiffre de 2016) avec deux contraintes :

  • Faire rire, ou sourire afin de bien commencer l’année. vos résolutions peuvent donc être irréalisables, folles, farfelues, surréalistes ... Tout est permis
  • Utiliser les six mots (un par résolution) pris dans la liste ci-dessous

Humour, TGV, toit, solution, arbre , silence

 

Défi 157 des croqueurs de mots : LE RIRE

Pour les jeudis en poésie

  • du Jeudi 7 janvier 2016 : thème le rire (ou thème libre)
  • du 14 janvier 2016 : Poème au thème libre en essayant si possible de nous faire rire

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2016

Source de rire, santé, plaisir et joie

Défi 157 des croqueurs de mots : LE RIRE

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #A vos plumes

Repost0

Publié le 1 Janvier 2016

Harmonieuse année 2016

En 2016

Entre harmonie et tumulte

Gardez l'équilibre

Passé et futur gommés

Instant présent sublimé

 

Martine / 1er janvier 2016 (un tanka pour les haïkus du vendredi)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0