Publié le 8 Mars 2018

J’ai jadis milité chez les verts

J’aime avec des amis boire un verre

Je peux du nez vous tirer les vers

Ma couleur préférée est le vert

Mais je n’aurais jamais de lit vert

Oh non jamais car je hais l’hiver :

Martine / février 2018 pour les jeudis en poésie du défi 201 des croqueurs de mots animé par Domi

Vert

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 7 Mars 2018

Lancelot le valet de trèfle

Lancelot le valet de trèfle

Attifé  comme l’as de pique

En a vraiment gros sur le cœur

D’avoir une mauvaise cote

Il se tient pourtant  à carreau.

 

Affecté d’un cœur d’artichaut

Il tombera peut-être à pic

Et deviendra Le bon Joker

Pour Rachel dame de carreau

Qui cherche son valet de cœur

 

Pour gagner le cœur de la belle

Comme un chien dans un jeu de quilles

Il devra  abattre son jeu :

En main un trèfle à quatre feuilles

Oser Annoncer   la couleur

 

Mais le roi de carreau jaloux veille !

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

 

Martine / Février 2018 pour Les prénoms du mercredi de  jill bill

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 5 Mars 2018

Je suis violet de froid place Violet

La place Coluche a la coqueluche

Les camions sont pleins de sel

Ballets des balayeuses sur glace

 

C’est Février

Paris a froid

Paris a froid

 

Les stripteaseurs restent couverts

Et rue des filles du calvaire

Les catins ne font plus le tapin

On a ouvert les maisons closes

 

C’est Février

Paris a froid

Paris a froid

 

Les bistrots servent des grogs

Aux camés avec leur drogue

 

Sur le boulevard de Menilmuche

Je viens de me ramasser une bûche

 

C’est Février

Paris a froid

Paris a froid

 

Hidalgo a fermé les berges

Pour en faire une patinoire

"Paris on ice"  pour les concierges

Fémurs brisés pour les vieillards

 

C’est Février

Paris a froid

Paris a froid

 

La tour Eiffel a un cache nez

Ruban Sidaction empourpré

Le sacré cœur a d’la rancœur

Contre l’hiver qui est sans cœur

 

Montage sur photo Pixabay

Montage sur photo Pixabay

C’est Février

Paris a froid

Paris a froid

 

La tour de Pise s’est effondrée

Parce qu’un parisien à ses pieds

Qui à Paris s’est enrhumé  

A soudainement éternué

Photo pixabay modifiée

Photo pixabay modifiée

C’est Février

Paris a froid

C’est février

L’Europe s’enrhume

Martine / Février 2018 pour le défi 201 des croqueurs de mots animé par Domi

Mon poème, vous l'aurez reconnu, est une parodie de la chanson de Jacques Dutronc "Paris s'éveille"

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies

Repost0

Publié le 2 Mars 2018

Photo martine martin

Photo martine martin

A l’aube du printemps, je me songe escargot

Je ne m’agite plus car je muse à gogo

Je rêvais d’être un mâle, tout en restant femelle

Mon vœu est exaucé,  Je suis bisexuelle

Quand une pluie m’inspire , je sors de ma coquille

Joyeux Je  bave et pleure au milieu des jonquilles

Comme un vieux roi fainéant, Je traîne mon ennui

De midi à minuit, sur les belles de nuit

De feuilles et de fleurs tendres , je fais un exquis festin

Flâner , manger, aimer  c'est mon nouveau destin

Avoir autant de chance, ne peut durer longtemps

L’hiver reviendra vite, je savoure l’instant

 

Martine / Poème de 2015 remanié pour inclure les mots et phrase imposés de l'atelier 56 de Ghislaine.

Excuse moi Ghislaine mais étant en pause petites filles, je n'ai pas eu le temps d'écrire un texte inédit

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 1 Mars 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

C'est dimanche, Il neige sur Paris

 

Jaillissant de l'obscurité

La cité se réveille blanche

Couverte d'un tapis ouaté

Sa capeline du dimanche

 

C'est dimanche, Il neige sur Paris

 

Les citadins emmitouflés

A la démarche malhabile

Au regard doux émerveillé

Silencieusement jubilent

 

C'est dimanche, Il neige sur Paris

 

Dans le bus assise enfiévrée

Je songe aux neiges d'antan

Je gratte la vitre givrée

Mieux vivre ce rêve épatant

 

C'est dimanche, Il neige sur Paris

 

Dans cet univers blanc nacré

Se réconforter au comptoir

Chaude et âpre saveur sucrée

Ô Savourer un petit noir !

 

C'est dimanche, Il neige sur Paris

 

Chez eux les vieux se réchauffant,

Cachés derrière leurs rideaux,

Épient les guillerets enfants

Qui s'égosillent tels des moineaux

 

Martine / Réédition d'un poème de 2009 remanié pour les jeudis en poésie du défi 201 des croqueurs de mots animé par Domi

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0