Publié le 27 Juillet 2018

Nous sommes remontés sur Cergy fin juin pour voir notre petite famille avant son départ en vacances et pour mes rendez-vous médicaux de contrôle annuel à l'Institut Curie. Tout va pour le mieux.

Nous avons fêté au jardin l'anniversaire de notre petite Léonore qui a eu 9 ans le 14 juin. Pour l'occasion j'avais fait un gâteau moelleux au chocolat que j'avais décoré de pâte à sucre et pâte azyme. J'adore pâtisser. Il a été très apprécié. C'était le soir de la qualification de la France contre l'Argentine en 8ème de finale. On était tous doublement heureux même mes petites puces qui sont supportrices du Paris Saint-Germain et de ses stars du ballon rond.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

C'était la canicule. Je courais donc dans Cergy au lever du Soleil : Un bonheur quotidien de courir et de voir ma Ville déjà si belle magnifiée par le soleil levant

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Grande joie de dépasser les 10 km de course sans s'arrêter le 3 juillet. Je n'étais ni essouflée, ni fatiguée. J'ai même tondu la haie du jardin ensuite sous le soleil !!! C'est une haie défensive, cela pique : je déteste mais il faut le faire.

Je suis contente de moi qui n'avait jamais fait de sport avant mon cancer et qui me suis mis il y a un an et demi à en faire sur recommandation médicale. Il paraitrait que le sport régulier limite les risques de récidive.

Aimé détesté Juillet 2018

Autre grand bonheur du mois orange est venu nous installer la fibre. On ne pouvait pas l'avoir auparavant et nous avions à Cergy comme actuellement en Vendée un débit misérable. Cela me fait gagner un temps fou. Par contre quand nous sommes retournés en Vendée nous ne l'avons pas et cela je n'aime pas du tout. On devrait l'avoir bientôt.

Nous sommes rentrés le 5 juillet en Vendée pour pouvoir participer le lendemain aux festivités organisées par Les Sables d'Olonne pour fêter le passage du tour de France. Mon Centre Aquatique où je vais chaque jour faire de nombreuses activités sportives avait organisé un aquabike géant auquel j'ai participé avec bonheur. Malheureusement à cause des horaires de marée cet aquabike était au même moment que le passage du tour dans la ville et je n'ai pas pu voir les coureurs

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Quel plaisir et chance de  marcher ou courir aussi le matin au lever du soleil sur le littoral et chaque jour la lumière et les couleurs de l'océan et du ciel sont différentes.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Mes grandes virées matinales quotidiennes expliquent que je ne passe plus souvent commenter vos articles même si je les regarde chaque jour quand je reçois les new's letter.

Quand les jours sont courts c'est le matin de bonne heure que je commente quand mon Jeff dort. Je ferme ensuite mon ordinateur ou mon smartphone pour, après mes activités sportives en piscine, passer l'après-midi en sa compagnie plutôt que devant un écran. Je jardine un peu aussi avec Jeff ce qui est un grand plaisir particulièrement récompensé ce mois ci avec les horthensias, les roses et les fruits de la passion

Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018

Le plaisir aussi l'après-midi d'aller à la plage, de marcher dans l'eau, de nager et de lire ce que je fais très peu l'hiver.

Et puis bien sûr j'ai adoré la victoire de la France à la coupe de Monde de football. Merci les bleus pour ce bonheur de voir enfin les français dans leur grande diversité unis dans la joie et la victoire même si c'est éphémère comme cela fait plaisir à voir.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 26 Juillet 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Sur le Chemin de Compostelle

Tel un pèlerin courageux

Je marche pour mieux me connaître

Naître Renaitre au fil des kilomètres

Mettre loin ma vie de souffrance

France Occulte comme tu es belle

Belvédères sur vertes vallées

Légères brumes sur les prés

Précieuses haltes dans les forêts

Rêver face aux cimes enneigées

Géantes  Pyrénées franchies

Chialer de joie à Roncevaux

Vocaliser et chanter faux

Faut bien s’inciter à poursuivre

Suivre le chemin jusqu’au bout

Boucler cette longue odyssée

C’est la joie d’avoir réussi

Compostelle je t’ai conquise

 

Martine / Juillet 2018 pour le défi 171 d'Evy (au détour d'un chemin)

Pour ceux qui ne s'en seraient pas aperçu Je me suis amusée dans ce poème à commencer chaque vers  par la syllabe de fin du précédent ce qui me paraissait logique pour un chemin avec des étapes qui se suivent pour constituer un tout.

Je n'ai jamais fait le chemin de Compostelle et ne pourrai jamais le faire car j'aime trop mon confort et il faudrait que je le fasse seule car mon Jeff ne me suivrait pas dans cette aventure.  Je me suis inspirée des photos de mon amie blogueuse Claire Cerise et qui a eu le bonheur de faire ce chemin depuis le nord de la Bretagne jusqu'en Espagne. Je lui dédie ce poème.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Juillet 2018

Arrivéeau Port des Sables  d'Armel Le CLeach Janvier 2017 premier du Vendée Globe 2016/2017 (Photos de Robert))
Arrivéeau Port des Sables  d'Armel Le CLeach Janvier 2017 premier du Vendée Globe 2016/2017 (Photos de Robert))

Arrivéeau Port des Sables d'Armel Le CLeach Janvier 2017 premier du Vendée Globe 2016/2017 (Photos de Robert))

Après la traversée des océans
Bonheur de voir le trimaran géant
Revenir au port avec son  marin
Ivre de joie de fatigue et d'embruns

C'est pour ce skipper après la solitude
Oppressant de voir tant de gratitude
Tous ces gens en cet abri côtier
Il doit sourire,  saluer avec ferveur
En rêvant de fruits aux douces saveurs
Retrouver vite le goût des abricots

Martine / Juillet 2018 pour les acrostiches du mercredi chez Lenaïg 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Acrostiches

Repost0

Publié le 24 Juillet 2018

Pour scènes de rue chez COVIX vu il y a quelques années sur la brocante du bout du monde aux Sables d'Olonne. La brocante s'appelait vraiment ainsi, cela ne s'invente pas.

Scène de rue : Extra terrestres à la brocante

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 23 Juillet 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Elle n'a jamais avoué à son homme :

  • Que ses yeux sont superbes.... quand ils reflètent les siens
  • Qu'il a un sourire de cocu quand il sourit jaune
  • Qu'avec ses jolies gambettes il pourrait danser le french cancan. Pas certain qu'il le prenne pour un compliment
  • Qu'il ment quand il dit que, à cause d'elle, il se fait des cheveux blancs car il n'en a pas un seul.... des bruns non plus !
  • Que sa queue  était plus longue que la sienne sans préciser qu'elle parlait de sa queue de cheval.
  • Qu'elle a oublié où elle a garé sa voiture et comment la retrouver sans la télécommande qu'elle a égarée. 
  • Qu'il n'a plus besoin de sa voiture puisqu'elle a mis son nom comme conducteur dans le document reçu après avoir été flashé sur l'autoroute et qu’il a perdu les derniers points de son permis de conduire
  • Qu'elle souhaite qu'il lui passe l'aspirateur quand elle veut se détendre. Il serait capable de le sortir du placard et de lui tendre en lui disant "tiens je te le passe n'oublie pas de le ranger après l'avoir passé"
  • Qu'il va être déchiré et envahi par le remord quand elle partira  s'il n'arrête pas de lui faire croire pour la rendre jalouse qu'il déchire grave auprès de ses collègues femmes
  • Qu'elle ne le confiera jamais à la baby-sitter (pas folle la guêpe) même s'il dit sans cesse qu'il a gardé son âme d'enfant
  • Qu'elle aimerait que pour son anniversaire, sa fête, Noël, la Saint Valentin qu'il mette le foulard qu'il va lui offrir dans une pochette surprise afin d'être enfin étonnée
  • Qu'elle jure,  sur la tête de sa belle mère, qu'elle restera silencieuse et saura garder le secret s'il ose enfin lui confier ses sentiments et ressentiments
  • Qu’elle ne sait pas comme lui se taire, il  va maintenant tout savoir quand il lira ceci sur son statut facebook

Martine / Juin 2018 pour l’atelier 70 de Ghislaine (Les mots et la phrase en gras sont imposés)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 20 Juillet 2018

Comme chaque dimanche de bon matin

En groupe nous pédalons avec entrain

Pour échauffer vite nos muscles indolents

Nous moulinons en chœur bien tranquillement

Tout en papotant et plaisantant surtout

Soudain le coach nous incite à donner tout

La position de la danseuse nous prenons

Nous sommes à fond la tête dans le guidon

Nous forçons encore en un grand sprint ultime

Aucun gagnant sur un vélo de piscine

Juste du plaisir, une victoire intime

 

Martine (Juillet 2018) pour le défi 170 d'Evy : Balade à vélo

 

Balade à vélo

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 19 Juillet 2018

Pour le défi N°9 d'Evy sur les écrivains je réédite un de mes textes de 2014 que j'aime particulièrement et quand j'aime ce que j'écris (c'est rare !) je ne compte plus les rééditions. Ce texte n'est plus d'actualité (nous avons changé de Président) mais les grèves SNCF sont toujours d'actualité hélas ! 

Quand Victor Hugo recontre Anne Roumanoff au bistrot du coin

 

  • Mais c’est ce cher Victor,  ça fait une paye…  Je te paye un coup

 

  • "Veni, Vidi…"

 

  • Qu’est-ce que tu racontes Totor,

 

  • Je suis venu, j’ai vu  et assez vu  demain à l’aube je partirai  Madame

 

  • Qu’est-ce que je t’ai fait …

 

  • « Fier jadis, dominant les lointains horizons,
    Aujourd'hui n'ayant plus que de hideux tronçons,
    Épars, couchés, perdus dans l'obscure vallée ;
    C'est l'épopée humaine, âpre, immense — écroulée ».

 

  • Qu’est ce tu racontes Totor, c’est puissant, on dirait du Fabrice Luchini

 

  • La légende des siècles, les siècles passent et tout se dégrade : des femmes dans les cafés qui boivent du vin rouge.. Mais qui est ce Fabrice ?

 

  • Un acteur … bobo comme on dit aujourd’hui

 

  • Bobo, il est  hypocondriaque

 

  • Qu’est ce tu as dit « hypocon… » Il n’est pas con même pas hypo, c’est un intello comme toi,  juste un petit peu déjanté. Quand il commence à  parler un vrai moulin à paroles mais moi dès la première phrase je ne capte pas alors je réfléchis à ce qu’il a voulu dire mais lui continue sans s’arrêter. On ne nous dit pas tout mais lui est le seul à tout dire mais on ne comprend rien

 

  • Vous pouvez me citer un exemple ou vous n’avez pas compris

 

  • Oh que oui… souvent il te cite, il a répété par exemple une de tes phrases : "La forme, c'est le fond qui revient à la surface." Et pour nous épater il ajoute…. Puissant Hugo,  « Cela va mille fois plus vite et ça prouve un esprit assez humble qui a, en plus,  un sens aigu de la hiérarchie ».

 

  • C’est bien vu :  Je suis modeste et conformiste . Quant à la forme et le fond je vais t’expliquer ce que j’ai écrit… la forme en dit long sur…

 

  • Arrêtes totor…. Les formes je les ai en surface quant au fond je vais bientôt l’atteindre sans qu’il remonte, il tombera encore plus bas  et moi avec lui…

 

  • Tu m’appelles Totor cela me touche, Juliette me surnommait Toto.

 

  • Pourquoi ? Tu n’es pas un zéro même si tu as une tête toto et quelle tête… Chapeau Totor
Défi d'Evy 9 les écrivains : Quand Hugo rencontre Roumanoff
  • C’est que me disait Juliette…

 

  • On ne nous dit pas tout et cela ne nous regarde pas mais on dit que tu la trompais ta Juliette. Si les temps ont changé Totor, les hommes ce sont toujours les mêmes, demain à l’aube tu resteras Totor

 

  • Non je partirai

 

  • Non restes. Tu aimes les femmes, Attends, Il y a un cœur à prendre et à consoler, Une femme de lettres vient d’être larguée par un son mec un politique illustre ancien député comme toi qui lui a préféré une actrice comme toi qui s’appelle Julie Gayet …. Julie, juliette… Drouet, Gayet

 

  • Etonnant en effet, mais qui est cet homme politique ?

 

  • Le commandant du pédalo France qui risque de toucher le fond sans que le capitaine y mette les formes

 

  • La misère existe donc toujours moi qui voulait la voir supprimée et non secourue

 

  • Des Cosette, Gavroche, il y en a plein Totor et en plus ils ne sont même pas secourus

 

  • Tant pis pour la première dame à consoler, Demain à l’aube je partirai. je ne veux pas voir la France sombrer :

« Charme l'Europe et plaît au monde... - Ah ! je voudrais,
Je voudrais n'être pas Français pour pouvoir dire
Que je te choisis, France, et que, dans ton martyre,
Je te proclame, toi que ronge le vautour,
Ma patrie et ma gloire et mon unique amour
! »

 

 

  • Tu ne pourras pas partir totor c’est "le" grève SNCF, à moins que tu veuilles aller à Rocamadour le train du soir est maintenu, désolée ce ne sera pas à l’aube

 

  • Mais qu’est-ce que j’irai faire à rocamadour

 

  • Manger du foie gras, du fromage de biquette avant de repartir

 

  • C’est une bonne idée, je suis un bon vivant, je vais à Rocamadour mais avant de repartir promettez moi Madame de ne plus boire autant, vous allez vraiment tomber au fond et ce n'est pas bon pour votre forme

 

  • Je ne promets jamais rien mais parce que je t’aime bien, je te chante une de tes chansons revisitée à ma sauce

Comme dirait mon beau frère

Si je tombe par terre

Pas la faute à Voltaire

C’est la faute au Jaja

Dont je suis si fada

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 18 Juillet 2018

 

Carnavals et défilés vendéens

 

A pieds, en char même en mobylette

 

Vikings sur leurs beaux drakkars norvégiens

 

Anna,  Olaf à la figure drôlette

 

Lapins crétins aux yeux ronds globuleux

 

Cléopâtre fière dans sa baignoire

 

Acteurs d'un jour et bénévoles heureux

 

De la musique avec de douées  fanfares

 

Et même les enfants de nos écoles

 

Sincère merci à tous les bénévoles

 

 

Martine / Juillet 2018 pour les acrostiches du Mercredi de Lénaïg 

Toutes les photos sont les miennes. Elles ont été prises à la cavalcade du château d'Olonne et à la Mi-carême de Coex

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Acrostiches

Repost0

Publié le 17 Juillet 2018

Pour scènes de rue chez COVIX vu aux Sables lors d'un spectacle de rue des sœurs un peu barges ... Normal ce sont les sœurs des barges .

Scène de rue : Un peu barges les soeurs

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 16 Juillet 2018

Pour Image Citation 38 voici les photos de  Gisèle qui étaient à illustrer  par une photo (pour mieux lire les citations cliquez sur les photos)

Image / Citation 38 (1)  / Photos de Gisèle à accompagner d'une citation
Image / Citation 38 (1)  / Photos de Gisèle à accompagner d'une citation
Image / Citation 38 (1)  / Photos de Gisèle à accompagner d'une citation
Image / Citation 38 (1)  / Photos de Gisèle à accompagner d'une citation
Image / Citation 38 (1)  / Photos de Gisèle à accompagner d'une citation

Bientôt sur ce blog les citations proposées par Gisèle illustrées de photos

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Citations

Repost0