Bribes d'adolescence (3) - Rencontre sur les ondes

Publié le 24 Avril 2010

Après :

 

 

 

Voici la suite de ma biographie (partie d'un écrit déjà diffusé sur quai des rimes avant que je me lance dans ma biographie mais pour que ceux qui ne l'ont pas lue puisse comprendre la suite de mon histoire, il était essentiel de la diffuser de nouveau ici car c'est une partie essentielle et charnière de ma vie)

 

Mon père avait acheté un talkie-walkie (pour les connaisseurs un Tokaï 500). C'était un gros talkie-walkie assez puisant qui avait une bonne portée qui sortait des limites d'un appartement. Il s'était vite lassé de son jouet que j'avais récupéré.

 

Mes débuts de cibiste on été discrets. Le soir après le collège et le week-end, je tournais le gros bouton et j'écoutais les cibistes échanger entre eux...... Pour la plupart c'étaient des hommes d'un certain âge (OM : old man veut dire homme dans le langage cibiste pas forcément vieux) qui tenaient des discours très techniques auxquels je ne comprenais rien. Chaque cibiste à un pseudonyme. J'avais choisi Barbara (j'étais dans ma pleine période Prévert : « Souviens toi Barbara, il pleuvait sur Brest ce jour là ». C'était un peu stupide quand j'y pense, Barbara cela fait quelque peu séductrice et cela ne me ressemblait pas du tout.

 

Un jour enfin j'ai osé sortir de l'ombre, presser le bouton et prononcer quelques mots du bout des lèvres avec ma voix d'adolescente mal assurée « Appel général, appel général de Barbara ». Il y avait très peu à l'époque de femmes cibistes (YL : young ladie qui veut dire femme pas forcément jeune) à l'époque, Imaginez chers lecteurs l'effet que cela a pu avoir chez ces « OM » un peu machos, il faut l'avouer.

 

 Candide comme je l'étais à l'époque, j'ai été très surprise du résultat et très ennuyée. Tout le monde souhaitait parler avec Barbara et je n'avais rien à leur dire.

 

De plus, je ne comprenais pas la moitié de ce que l'on me disait en langage cibiste « quel est ton QRA, quel est ton QRA me répétait t'on ». Certains de ces messieurs plus futés que les autres ont bien compris que je ne connaissais pas du tout le vocabulaire et que j'étais arrivé sur le canal 27 par le plus grand des hasards et que si ils voulaient m'entendre à nouveau ils fallait qu'ils traduisent.  Je les en remercie.  QRA veut dire domicile (ville).  Mais pourquoi voulaient-ils tous savoir où j'habitais.  Je leur ai répondu que j'habitais Rueil-Malmaison, heureusement pour ma tranquillité, ce n'était pas un village où je ne serais pas restée très longtemps anonyme  !

 

Devant leur empressement et leur afflux de questions, je me suis très rapidement mise en  QRT  (on cesse d'émettre... temporairement).

 

Et puis j'ai repris, et j'ai noué des contacts privilégiés avec certains cibistes qui habitaient dans la région, la portée de mon Tokaï 500 n'était pas très grande, certains avaient connus mon père lors de son passage éclair sur la fréquence. Il y avait pratiquement que des vieux cibistes, peu de jeunes mais je venais souvent échanger avec eux pour  lutter contre l'ennui et la solitude qui me rongeaient.

 

Il y avait bien un  jeune que j'entendais souvent, ce n'était pas réellement un cibiste. Tout le monde pensait que c'était un radio-amateur, un pro. En fait c'était un petit génie de la technique,  qui conversait avec le monde entier . Il m'énervait passablement car lorsqu'il parlait, sa puissance était telle qu'il couvrait tous les autres et qu'on ne pouvait plus échanger. On aurait dit qu'il prenait un malin plaisir à étaler sa puissance et montrer à tous qu'il était en communication avec des radios amateurs du monde entier.

 

 Cela m'énervait mais  m'intriguait à la fois.... Je me faisais un plaisir de l'écouter, sa voix était plaisante.  Il me snobait vraiment ce qui n'était pas pour me déplaire bien au contraire.

Son pseudo ou plutôt ses pseudos : « Juliet Mike » pour les échanges internationaux et pour les cibistes avoisinants c'était tout simplement ou impérialement Titus. Ce nom d'empereur romain qui disait tout et son contraire : Titan (géant) ou titi (petit) me plaisait bien car il entretenait le mystère et j'ai toujours aimé les paradoxes.

 


 

 

Mais j'aimais bien aussi «Juliet Mike »  pour  le côté made in USA de ce double prénom et l'aspect féminin et romantique de Juliet qui me faisait penser à Roméo (autre prénom de la CB) et Juliette. Et si ce Juliet  devenait mon Roméo.

 

Barbara décidément ne me plaisait plus cela n'allait pas dans le contexte et Dutronc remplaca Prévert dans mon coeur : « le monde entier est un cactus », Du jour au lendemain Barbara devint « cactus » ..... Cela rimait bien avec Titus et c'était comme un avertissement : « N'approche pas, qui s'y frotte s'y pique ».

Savais-je à cette époque la consciemment ou inconsciemment que le danger attire les jeunes audacieux..... Cela eut son effet sur le 27 méga et sa Majesté de la CB, Titus 1er, voulut connaître cette jeune Barbara (j'avais 17 ans) qui de jeune fille extravertie légère, séductrice comme pouvait le laisser penser son prénom sortait soudain tous ses piquants. Il y avait dans cette mutation matière à en émoustiller plus d'un....

 

La rencontre eut lieu dans une brasserie près de la gare de Rueil une belle journée de printemps . Je m'en souviendrai toute ma vie, je portais une robe short légère et fleurie choisie pour l'occasion.

Titus apparut alors et tout de suite je fus séduite par ces cheveux longs auburn, son regard appuyé intelligent et doux. 

 

Je compris tout de suite qu'il n'était pas déçu par la jeune fille brune aux cheveux longs qui n'était pas du tout à son aise dans cette rencontre improvisée.

 

Mon côté militant (toujours défendre les plus faibles) que j'ai toujours gardé  prit le dessus. Je lui fis part de mes revendications lui faisant le reproche d'émettre quand je parlais avec les autres et de nous couvrir.

Il s'excusa en souriant (quel sourire) et me proposa de venir émettre chez lui ou plutôt chez ses parents ce qui me permettrait d'échanger et de dépasser les limites de Rueil et d'échanger sans frontière.

 

 

 

Je revis Jean-François (son vrai prénom dans la vie) souvent chez lui.

Je l'ai aussitôt appelé Jeff certainement pour conserver ce côté U.S. qui me plaisait dans son indicatif radio (aujourd'hui on dirait pseudo).

 

J'étais impressionnée par le matériel qu'il avait dans sa cave et par cette antenne géante motorisée qui tournait sur son toit. Nous échangions ainsi avec le monde entier et particulièrement avec le Québec. J'étais très heureuse ensuite de recevoir des QSL (cartes postales qui témoignaient de ces échanges internationaux sur les ondes).

 

Il venait parfois chez mes parents. Je me souviens de son grand éclat de rire quand je lui montrais mes jardinières sur mon balcon et qu'il vit chaque brin de muguet soutenu par un tuteur que j'avais confectionné avec une allumette !! Il n'y avait pas de cactus..... Je crois vraiment que j'ai fini de le séduire ce jour là.

 

 

 

Rédigé par eglantine

Publié dans #Vécu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Enriqueta 13/05/2010 18:24


Cette photo est très sympathique.


Dany 09/05/2010 08:07


très bien racontée, je te souhaite un bon dimanche.


ionard 06/05/2010 00:34


Bravo bravo.... j'adore lire tes bribes!Vous êtes trop mignons là sur cette photo!
Bises
Dany


Umamylilou 01/05/2010 20:41


Je suis arrivée en bas de page sans me rendre compte, impatiente de découvrir la suite : mais au prochain numéro. Ah ! premier amour , çà va de soi mais tu avais une partie chance avec toi :la
liberté de vous rencontrer et d'aller l'un chez l'autre ( contrairement à moi, je devais me cacher )...bon alors la suite !!! bisous et bonne soirée(j'aime bien la photo, les garçons avaient
tendance à porter les cheveux longs )


:0010: Lili Flore :0091: 30/04/2010 22:37


je me disais en te lisant mais j'ai déjà lu celà et je vois dans les coms que je ne suis visionnaire (lol) dommage j'aurai pu me lancer dans une nouvelle carrière LOL. Bisous


Lucie 30/04/2010 12:06


Merci pour ton comm; bonne continuation


Monazimba 29/04/2010 09:59


il fait déjà beau et chaud
profite bien du chant des ptits oiseaux et des belles fleurs du printemps
Je te souhaite une merveilleuse journée
mille bisous, Mona


Arielle 28/04/2010 21:23


et alors ? moi, je connais la suite.... belle histoire.
bonne soirée à vous 2.
arielle


Monazimba 28/04/2010 10:20


C'est une très jolie histoire, une belle rencontre, de beaux souvenirs
merci de les partager c'est un plaisir de te lire :)
Je te souhaite une très agréable journée
bisous, Mona


Linda et Picasso ::0071::0079:: 27/04/2010 20:45


l'enfance ...c'est loin déja ...
belle écriture , merci de tes passages
bonne soirée


marlou 26/04/2010 22:57


Récit intéressant, je savoure...


patriarch 26/04/2010 07:13


Séductrice???? sourires !!


Annick 26/04/2010 01:57


oui,je me souviens de ce "passage " de ta vie...mais j'ai relu avec plaisir...
perso,je n'ai jamais pratiqué la "cb"...
j'écoutais seulement la radio...
belle rencontre ...et Jeff est toujours là!
bisous,je vais aussi bien que possible...je reprends tout doux.
(je vois mon médecin traitant demain.)


Jackline :0059: 26/04/2010 00:08


Une belle histoire d'amour est en train de naître, dans un contexte très particulier, et assez spécifique techniquement..mais je suis sûre que c'était un domaine qui te passionnais, et que tu as
continué par la suite d'y prendre des marques...quand je te lis, et aussi tes descriptions de ce monde spécial, cela me rappelle un film que j'avais vu au cinéma, en étant ado, qui s'appellait "si
tous les gars du monde", et j'avais adoré ce film là..l'histoire d'un équipage de marins partis pour Terre-neuve, à la pêche à la morue, et qui était décimé par le scorbut..le seul moyen de les
sauver était de leur parachuter des médicaments très vite, directment sur le bateau..et grâce aux cybistes qui avaient intercepté un message "MD" "MD" du capitaine, ils avaient fait une chaine
humaine relayée par la cybie...grosses bises Eglantine :0010:


Corinne 25/04/2010 23:12


ah la CB, c'est comme ça que j'ai rencontré mon mari
Nous on ne disait pas QRA mais QTH, quel est ton home, on s'amusait bien, surtout pour les radio guidage
Avec la base, on captait le monde entier, c'était super
Le bon vieux temps

bisous


fransua 25/04/2010 20:19


coucou eglantine
un bisou pour toi et je me souviens de cet épisode et de la photo
Bonne soirée


Nettoue 25/04/2010 16:40


Bon dimanche Eglantine et bises
Nettoue


Nettoue 25/04/2010 15:05


Un bien bel endroit pour rêver. Merci de ce partage Eglantine
Je t'embrasse
Nettoue


Alrisha 25/04/2010 11:26


Je reviendrai Eglantine !
Brève visite avec bisous avant un repas de famille, 50 ans d'une belle soeur !


Plume 25/04/2010 09:27


ah les rencontres dues pour la plupart au hasard bienheureux de la vie!


:0091: :0010: :0085: 25/04/2010 08:15


le temps passe.....certains s'en vont....!! "transport Caillot répondit l'écho...." je saluais ce transporteur en le croisant....pas content du tout..lol


dany85 25/04/2010 07:03


sympa la dernière photo, et tu l'a même gardée, un peu coin secret, bonne journée


françoise 25/04/2010 06:36


Belle rencontre, c'est toujours agréable de te lire, bises, bon dimanche
françoise


:0014:dom 25/04/2010 05:40


Toujours très occupée, mais un petit coucou malgré tout.
Bon dimanche ! Bisoux


Solange 25/04/2010 03:44


J'aurais été craintive de parler avec des inconus. Mais tu faisais des échanges intéressants avec d'autres pays.


Quichottine 25/04/2010 01:16


Premières folies je crois bien... Aujourd'hui, tu aurais tchaté sur Internet avec des inconnus.

Finalement, tu étais très en avance sur ton temps.

J'adore cet épisode !

Passe un bon dimanche, Eglantine. Bisous.


Francois Lagane 24/04/2010 23:19


Charmant récit.J'au rai bien aimé faire de la CB.Au moins on entend le son de la voix,pas comme sur la toile.


Patrick 24/04/2010 23:12


Je me souviens bien de ce texte.
Amitiés à Jeff.
Bises Eglantine.


mamylilou 24/04/2010 23:12


Bisous du soir: ton article est long pour que je lise ce soir, j'y reviendrais .


Armide 24/04/2010 22:01


Il me semble avoir déjà lu ton histoire.Sans doute l'as-tu déjà publiée. Mais elle s'inscrit également ici. Elle est d'un romantisme fou et je la relis avec beaucoup de plaisir.


soleil51 24/04/2010 20:51


Ah, nostalgie quand tu nous tiens !
Bisous


:0091: :0010: :0085: 24/04/2010 19:13


excellent tout cela..... !! dans les années 80 ...nous avions la Cb dans la voiture vu le kilométrage qui se faisait par ici....!! très bon souvenir et qu'est-ce qu'on pouvait se marrer rien qu'en
écoutant....!! très bonne soirée Martine......


reinette 24/04/2010 18:25


une rencontre sur les ondes, pas banale.
pour moi la radio c'était juste les chansons entre autre Barbara.

bisous et à bientôt.


marie thé 24/04/2010 17:53


c'est une jolie histoire d'amour non ??? c'est un peu comme maintenant avec les forums ou les blogs ..

mon nomme avait un CB lui aussi mais il ecoutait le truc de pêche. pour les coups de vent et compagnie ..mais c'était bien pratique en roulant quand on nous disait
"qrm22" ou papa 22 ..hihi il fallait lever le pied ..

je te souhaite une bonne fin de week end, demain je vais voir bb..


gros bisoussssss


clementine 24/04/2010 17:40


Bonjour Barbara, je me souviens de ce jour là,le temps était ensoleillé et je lisais la biographie d'Eglantine et je la trouvais vraiment charmante cette Barbara. Un peu délurée et franchement
sympathique.
clémentine