Je cours, je cours, au secours

Publié le 15 Octobre 2013

 

P1150092

 

Sur l'oeuvre ci-dessus de Virginie Hoyaux

 

En ville, mon passé m’accule.

Ses tentacules gesticulent

Me pressent, me bousculent ;

De l’angoisse elles m’inoculent.

Il avance, je veux qu’il recule

Je cours je cours, je cours.. au secours

 

Une spirale m’aspire au crépuscule

Qui joie et paix m’innocule..

Sans scrupule, un chemin je calcule

Cernée d’azur en particules

De tours d’acier, de véhicules

Je cours, je cours, je cours… au secours

 

Quand mon passé s’accumule

Sur un futur illusoire je spécule

Je sais, je sais c’est ridicule

Je cours, je cours, au secours

 

 

Martine MARTIN

 

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Francine 09/01/2014 09:47

Je trouve que le rythme de ce poème reflète bien celui de la ville.
Je m'identifie.
Je suis active, mais la contemplation me prend souvent, elle nous rend modestes.
Bises, Francine

Reinette 08/01/2014 17:30

bon, je vois que je ne suis pas la seule à courir. c'est joliment dit
bonne soirée

Créacora 12/11/2013 15:23


C'est très beau Martine, gros bisous

jerry ox 06/11/2013 08:50


Voilà un texte qui me parait tout à fait musical (et oui, Martine, tout arrive tu vois !)  et celà ferait une bonne chanson swing ou , soyons à la page, un bon slam !


 


Bonne journée Martine !

flipperine 18/10/2013 00:15


il faut oublier le passé qui fait mal vivre le présent et le futur ne pas trop y penser car nul ne sait de quoi il sera fait

Henri de Margaux 16/10/2013 19:07


Bonjour Martine,


Un exercice difficile que tu as parfaitement réussi. BRAVO ! Bises bien amicales


Henri.

Tomochi 16/10/2013 12:17


Bonjour  Martine


C'est la première fois que je visite sur ton blog .


Je suis japonaise et fais mon blog en français au Viêt-Nam .


J'ai lu des articles de ton blog . Surprise ! Parce que tu fais du Haïku et du Tanka . Je croyais que c'était pas si facile de créer des Haïku et des Tanka en autres langues . Car , le
système linguistique entre le japonais et le français est différente .


C'est quand même intéressante . Tes Haïku me donnent envie de faire un Haïku en français . ( ce sera une sorte de défi pour moi d'ailleurs . )


 


Très bonne soirée Martine


Bisous de Hanoï


Tomochi 

Francine Peyrelongue 16/10/2013 10:47


Bonjour Martine,


Grand bravo. C'est très compliqué cet exercice.


Bisous et bonne journée

sido 16/10/2013 10:05


BRAVO Martine, belle réussite. Bises

Quichottine 15/10/2013 22:46


Un texte magnifique, Martine.


Je trouve que tu as vraiment su trouver le rythme qui convenait pour nos folies urbaines.


Cela fait un très bel ensemble avec l'oeuvre présentée.


Passe une douce soirée. Bisous.

Annick 15/10/2013 22:40

c'est tout à fait ce qui m'arrive quand je suis à Paris! je ne suis plus moi-même! bisous.

Sonyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa 15/10/2013 21:30


pas toujours facile de tout encaisser


la meilleure solution et parfois de fuir


très belle interprétation pour cette oeuvre


douce soirée Martine


ti booooooooooooooooo

..........♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 15/10/2013 19:59


le passé est dépassé ... !!  très bonne soirée...

jill bill 15/10/2013 19:52


Ah les jungles urbaines... elles vous aspirent du matin au soir....  Merci Martine, bonne soirée, jill.... Bises