Que sont nos idoles devenues ?

Publié le 5 Juin 2010

Une petite pause dans ma biographie

Que ceux qui l’apprécient se rassurent, j’en reprendrai le cours très bientôt.

 

Peut être que certains de mes lecteurs habituels s’en lassent un peu. Une amie me disait récemment « Ecris nous de nouveau des poèmes » ton blog ne s’appelle-t’il pas « Quai des rimes ».  Ceci signifiait qu’elle préfère mes poèmes et je pense qu’elle n’est pas la seule

 

Je prie ceux qui préfèrent mes rimes de m’excuser mais je n’écrirai pas de poèmes, l’inspiration ne me ne vient pas faute d’envie. Cela reviendra j’en suis certaine quand j’aurai terminé ma biographie mais c’est une aventure de longue haleine.

 

Je suis passée le week-end dernier sur le blog d’Enriqueta. J’aime bien ses jeux d’écriture et je n’y réponds plus depuis un certain temps faute d’inspiration ou de temps. Néanmoins elle nous propose dans son dernier jeu de nous exprimer sur nos idoles que celles-ci soient connues ou non connues. Ce thème m’a séduit, curieusement car je n’ai jamais eu d’idole et ne veut pas en avoir. Je ne suis pas anarchiste mais j’ai comme devise personnelle « ni dieu, ni maître ». Idolâtrer est dangereux et conduit à l’asservissement.  Je suis toujours stupéfaite de voir les fans crier le nom de leur idole, gesticuler en tous sens pour attirer son attention, faire la course aux autographes….Certaines personnes ont un pouvoir de séduction et d’influence  tel qu’elles arrivent à être aimées, admirées, elles se servent de ce pouvoir pour asservir ceux qui se laissent prendre souvent à des fins qui ne sont ni humanistes, ni religieuses mais plutôt mercantiles.

 

Je n’ai pas eu d’idole dans ma vie mais j’ai eu quelques chanteurs que,  plus jeune,  j’ai particulièrement aimés, plus pour le texte de leur chanson que pour la musique. Je suis complètement insensible à la musique.


J’ai aimé Maxime LE FORESTIER pour ses textes engagés et courageux. J’ai souvent fredonné « Parachutiste » et je vous laisse découvrir ci-dessous sa chanson que je préfère et que j’aurais tant aimé écrire :

 

 

 

 


 

Mon seul regret dans la vie est de ne pas avoir eu de frère. Il m’arrive encore aujourd’hui de me dire que serais-je devenue si ce frère Bernard que je n’ai pas connu avait vécu et je lui dédie cette chanson :

 

Je ne pouvais pas terminer ce billet sans vous parler de Serge Lama que j’aimais beaucoup et que j’ai été voir deux fois au palais des congrès. J’aime toutes ces chansons mais particulièrement celle-ci

 

 

 


 

Curieusement je n’ai pas eu d’ami qui puisse devenir un maître mais j’ai eu plusieurs mentors dans ma vie : un professeur de français au collège et un patron en entreprise. Je ne les ai pas idolâtrés, ce sont de simples modèles à un moment où j'avais besoin d'en avoir. Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus mais Ils m’ont beaucoup appris, soutenue et redonné confiance.  Sans eux je ne serai pas ce que je suis. Je leur dédie aussi ce billet qu’ils ne liront jamais.

 

Rédigé par eglantine

Publié dans #Ecrits divers

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
J'aimais beaucoup moi aussi Maxime Leforestier, Leny Escudero, Moustaki... Bonne journée et bisous
Répondre
L

Bonjour sacrée Jolie Fleur...
J'ai bien aimé ce billet et cette hargne que tu mets derrière ce mot idole ! Idôlatrer... n'est il que cela derrière ce mot ? Si j'apprécie LE FORESTIER et si cette chanson me touche
particulièrement, si j'"adore" Lama mais pas dans cette chanson qui reste du Lama donc du bon, si j'aime BREL sa musique et ces textes qui m'inspirent tant, où se trouve la notion d'idole ? Nulle
part, problème de terminologie je pense, seulement.
Pr contre la notion d'idole, je l'aime car elle est une époque qui fut la mienne, où l'on s'émancipait de la famille en criant que l'on aimait ailleurs : aimait on vraiment ces idoles ou s'aimait
on juste un peu plus.
Merci de tes mots Jolie Fleur, sacrée Jolie Fleur que je commence à percer. Continue, je veux avoir let emps de te c onnaiître même dans tes mots.
Douceur du jour.


Répondre
P

Je reprends ma visite des blogs en commençant par le tien, sources de bonheur pour moi, car tes souvenirs et notre région commune de notre enfance m'apportent beaucoup de plaisir.
je me souviens d'avoir vu maxime à Louveciennes avec un prix d'entrée unique à 10 francs!


Répondre
A

Il me reste un frère mais toutefois j'aurais dû avoir aussi un autre frère décédé à l'âge de 3 mois et une soeur décédée à l'âge de 15 jours que je n'ai donc pas connus. Sans doute pour cela que ma
mère a été défaitiste toute sa vie. Mon manque d'assurance en a découlé.
Je ne sais trop pourquoi, mais nous ne sommes pas très proche mon frère et moi. Pourtant il habite à 500m de chez moi et on se voit rarement. Nous n'avons pas les mêmes idées. On "s'accroche";
alors, je préfère ne pas "être dans ses pieds".
Pas vraiment d'idole sauf France Gall. Mais je n'irai pas à l'embêter comme certains fans si j'avais à la rencontrer.
Bises Eglantine, passe un bon dimanche !


Répondre
F

Je suis tout à fait en accord avec toi, j'ai aimé, j'aime certains chanteurs, certaines chansons, mais je n'ai jamais été "fan" absolue d'un en particulier.
Et je suis tout aussi stupéfaite quand je les vois crier et gesticuler pour un chanteur, collectionner tout ce qui vient de lui, je me dis qu'il y a un problème à quelque part à faire çà....
Sinon, j'aime bien tes poèmes, mais ta biographie me plait aussi bien
bise
françoise


Répondre
D

ce matin c'est encore pluie a outrance, d'après la tv cela devrait s'améliorer un peu.
je te souhaite un excellent vendredi.


Répondre
L

bonjour sous la pluie ce jour ....
Dehors la pluie tombe simplement
Elle me donne la chair de poule
Les oiseaux de pluie sont différents des autres
Ils nous interpellent dans nos cordes sensibles.

Le fond de l'air n'est pas pareil non plus
On dirait que je suis complètement transformé
Cette pluie qui me rends mélancolique

Les sons de la pluie sont uniques, ils sont solitaires comme moi
Pourtant simples, pourtant naturels, pourtant banals
Mais quelle force, quelle puissance pour me sortir de moi-même
Plus puissant que ma volonté et aussi fort que mes émotions.


Répondre
E


Que c'est beau. Merci



B

bonjour je viens de lire tes billets merci de ce partage
bonne journée


Répondre
S

La poésie ce n'est pas seulement des rimes elle peut être en prose aussi.J'aime beaucoup Serge Lama je l'ai vu deux fois en personne et il ne m'a pas déçu.


Répondre
P

Enriqueta, je l'ai un peu perdue de vue mais je suis revenue la voir récemment et je pense que je vais moi aussi à nouveau me relancer dans les poèmes!!!! de temps en temps un break, ça fait du
bien mais il faut revenir à ce spremiers amours!!


Répondre
E

Merci d'avoir répondu au sondage sur les commentaires. Les résultats sont parus et déjà un autre sondage t'attends. A bientôt!


Répondre
Q

Curieusement, je ne pense pas qu'il faille absolument rimer, même lorsque le blog s'appelle "quai des rimes"... il y a des rimes que l'on trouve soi-même lorsque les mots que l'on nous propose
trouvent en nous un écho.

Merci pour ces chansons, pour ce défi relevé.
Je connais peu Maxime Le Forestier... je n'ai qu'un seul disque de lui. Mais c'est cette chanson que je fredonne lorsque je pense à lui, cette chanson dont les paroles m'émeuvent.

Pour Serge Lama, je n'aurais sans doute pas choisi la même... mais je suis heureuse de voir que les chansons aussi ont dans ta vie une place privilégiée.

Chez Lama... je crois que j'aurais du mal à choisir, parce qu'au moins deux chansons ont joué un grand rôle dans mes souvenirs.

Passe une douce semaine, Églantine. Merci pour tout.


Répondre
L

et oui maxime leforestier j'aime beaucoup , même si j'ai eu 6 frères sa chanson me plaisait beaucoup serge lama est bien aussi aujourd'hui il n'y a pas beaucoup de bon chanteurs compositeurs
interprête peut être J-J Glodman mais il ne chante plus en ce moment
a bientôt
lylytop


Répondre
L

oups mes idoles .... y'avait pas de chanteur ... mais Lama j'aime bien certaine ....
bisous au soleil entre deux averses


Répondre
F

je epnsai répondre à ce défi mais je n'ai idolatré personne mais aimé comme toi des chanteurs qui ont partagé les grads moments de ma vie et surtout l'adolescence et je fredonné souvent cette
chanson de Maxime le Forestier
Bises et bonne soirée (je comprends que ta bio est une travail prenant et de longue haleine, j'ia eu envie un jour d'écrire l'histoire de ma vie et puis j'ai laissé tombé car c'est émouvant et il
est difficile de mettre des motrs sur des choses que je n'ai pas encore comprise et qui peut être garderont leur part d'ombre pour tout ma vie et c'est peut être mieux ainsi. un jour j'ai lu 'les
mots pour le dire" et j'en ai pleuré alors j'ai senti une brêche que ma mémoire avait ocultée sans doute pour me protger et malgré l'envie, j'ai peur de la réouvrir, alors je n'ai rien fait)


Répondre
A

salut !

c'est pour ça que, quand j'écrivais mon autobiographie, je mettais des intermèdes. un jour un poème, le lendemain un divertissement ou un dicton et le 3è jour mon autobiographie. Les gens aiment
les deux : poésie et littérature mais il faut varier un peu les plaisirs. crois moi, ils attendent la suite avec impatience. Suis ton intuition !
bonne soirée
arielle

quant à ton frère....http://www.grisy.net/article-je-suis-l-autre-44222071.html. tu l'avais déjà lu et je sais que tu avais aimé.


Répondre
P

c'est une maison bleue ...toi le frere que j'ai eu...... j'aime bien

c'est mes beaux parents qui ont fait un voyage et traversè le tunnel qui m'ont postè la carte bises


Répondre
N

j'ai cette chanson de Serge Lama, et c'est un bijou !
Bon début de semaine Eglantine-Martine. Je vous aime toute les deux...
Bises


Répondre
R

je n'ai pas d'idoles non plus j'ai aimé et j'aime beaucoup de chansons que j'ai chanté parfois à tue-tête au point de rendre ma mère folle
ces deux chansons font parties de mon répertoire.
amitiés


Répondre
M

Pas facile d 'écrire des poèmes faute d'inspiration ,j'en conviens,moi-même je n'y arrive que rarement,plus de facilité avec mes 3 vers en haïku et encore, je mets beaucouip plus de photos sur mon
blog.
J'ai eu quelques idoles, mais pas fan au point de me bousculer les autographes, il m'en reste des souvenirs , évènements de ma jeunesse , mais pas accro comme je l'étais : le temps passe !
Je n'écris plus chez Enriqueta, je me sens ' larguée 'complètement, les plumes sont aisées plus que la mienne
Je pense qu'un jour tu écriras de nouveau, c'est vrai tes poèmes avaient beaucoup de charme et j'aimais aussi les lire ..bisous Martine


Répondre
F

Bonne semaine
Amitiés, Flo


Répondre
D

moi j'ai eu beaucoup de chanteurs préférés ;=) cela dépendait de la chanson du moment, bon début de semaine.


Répondre
:

Bon début de semaine ! Bisoux


Répondre
S

il est près de 22 heures chez moi
je passe te faire un coucou
je n'étais pas à la maison
je te souhaite une très belle semaine
pleins de bisous


Répondre
C

moi aussi j'aime les textes de Maxime le forestier, à la rencontre chantante de l'école d'Océane vendredi, ils ont chanté, du ferrat, du forestier, c'était très beau
Tu vois moi des frères j'en ai 4 mais c'est une soeur que je n'ai pas

Bisous


Répondre
E

J'aime aussi beaucoup ces deux chanteurs et particulièrement ces deux chansons là, ce qui explique que nous ayons des atomes crochus. J'ai vu Maxime Le Forestier il y a deux ou trois ans dans son
spectacle où il chantait Brassens, je n'ai pas été déçue. J'avais vu Serge Lama dans son spectacle sur Napoléon, il y a fort longtemps.


Répondre
F

Deux chanteurs que j'aime assez
Pour moi, je vais te dire que j'adore te lire que ce soit en poème ou en biographie
Amitiés, Flo


Répondre
:

Excellent choix ! Merci pour ces deux superbes chansons.
Bon dimanche. Bisoux.


Répondre
P

Alors....passes une belle journée avec ces bons souvenirs !!


Répondre
I

Bonsoir Martine
Tout d'abord je te donne mon avis... j'aime ta poésie et tes écrits...je te lis toute!
Je reste admirative sur ta biographie car on te sent sans concession à ton égard et je pense que cela a pu être difficile à dire les choses aussi vraies.
J'arrive à avoir un tout petit peu plus de temps en ce moment mais tout est relatif.... j'arrive à m'endormir n'importe où!
Mon grand plaisir est le jardin. Le soir tard je vais toujours y jeter un coup d'oeil et je parle à mes légumes! wouah! je deviens un peu cinglée
Gros bisous et bon dimanche
Dany


Répondre
M

C'est un joli moment bien musical. Bises


Répondre
A

Les "idoles" ne durent qu'un temps. S'ils laissent un quelconque message, je leur en sais gré.
Je partage ton goût pour Maxime Leforestier et aimais beaucoup Brel et Ferrat que je ne compte pas au nombre des "veaux d'or".


Répondre
M

Une parenthèse bien agréable...Merci.


Répondre
:

quelques chansons françaises ou anglaises que j'aimais bien sans pour autant qu'il ou elle devienne une idole....!
Il ne faut rien regretter, car n'est-ce pas reconnaître qu'il y a au monde quelque chose de bon ? Gustave Flaubert


Répondre
C

bonjour,
J'aime beaucoup ta bibliographie. Tu n'es pas ennuyeuse du tout. Tu écris avec pudeur et amour. J'aime beaucoup.
Puis je peux comparer avec moi. Je ne peux pas m'en empêcher. Je me demande souvent pourquoi ai-je aussi sage, raisonnable et pourquoi les "grands" que j'admirais ont souvent voulu ma mort ? Cela
veut dire que j'étais plus sage que toi. lol lol..
Pour les vedettes. J'aimais toutes les vedettes des années 60 et 70. J'apprenais les chansons sur mademoiselle âge tendre et salut les copains que mon frère nous achetait dans le bourg et je me
chantais les chansons en gardant les vaches et les moutons. Je lisais aussi notre bon Victor Hugo et bien d'autres.
Tu voudras que je te raconte ? lol..
Je te fais un gros bisous et reviens vite avec un petit morceau de ta vie pour que je le dévore.
bisous bisous
clem


Répondre
S

Bonjour
Et bien tu n'es pas la seule à n'avoir pas eu d'idole. Moi non plus je n'ai jamais idolatré un chanteur ou quelqu'un de connu. Sans est-ce parce que j'avais moins accès à la musique. Par contre, ma
mère avait une idole. Elvis. Elles nous a emmené voir tous ses films, et pour en revoir ensuite quelques uns. J'en ai tellement souper de ce chanteur acteur, que j'ai fini par le détester. Je ne
supporte pas sa voix dès que je l'entends. Comme quoi, le temps de l'enfance et de l'adolescence nous marquent parfois, pour différentes raisons.
Je n'ai pas eu d'amie non plus. Seulement de bons copains, avec qui je riais beaucoup.
Je vais aller lire tes poémes, dès que j'ai un moment. Moi aussi j'aime énormement la poésie...
Bonne soirée à venir
A un autre jour
Sonia


Répondre
:

même devise pour moi, ni dieu ni maître, j'ai aimé de nombreuses vedettes pour la prestation de leur métier mais souvent l'individu ne me plaisait en tant qu'être humain et je pense même que
j'aurai tourné les talons si je les avais fréquenté. Et je me dis aussi qu'il ne font que leur métier avec aussi un avantage c'est de merveilleuse bien gagné leur vie. J'ai aussi bien du mal à
comprendre l'attitude des groupies et l'asservissement que cela occasionne.
Bisous et bonne fin de journée


Répondre