Tâches et attaches.

Publié le 7 Juillet 2012

Pour répondre au jeu d'écriture de Miletune de la première semaine de juillet, ci-dessous, une fable que j'ai écrite sur un sujet qui ne m'inspirait pas du tout au départ car j'ai la phobie des chevaux  et puis mon imagination débordante a fait le reste :

 

 

 

img144

 


Tâches et attaches / Églantine

 

Sur le chemin de chasse-marée, une calèche filait. Elle avait fière allure avec ses deux élégants chevaux qui la tiraient crinière au vent dans une harmonie presque parfaite. Seule un des chevaux Black Fox avait une robe blanche comme  White Spirit son frère d’attelage mais parsemée de tâches brunes. Cette singularité rajoutait à la beauté de l’ensemble. Les deux chevaux conversaient tout en continuant à galoper au risque de s’essouffler.

 

  • Si tu n’avais pas Black Fox toutes ces tâches brunes nous serions semblables.
  • Quelles tâches brunes white spirit ?
  • Celles qui parsèment ta belle robe blanche.
  • Tu te trompes c’est le contraire, j’ai une robe brune avec des tâches blanches comme toi.
  • Comment  comme moi ? ma robe est blanche., immaculée. Elle devait être brune quand j'ai été conçu mais avec le nom stupide « white spirit » dont notre mère Black Idea m’a affublée je suis devenu petit à petit tout blanc dans son ventre  où j'ai baigné
  • Que tu le veuilles ou non tu es recouvert d'une unique et grande tâche blanche, moi j’en ai plusieurs, tu m’as refilé le  brun que tu as perdu et il s'est déposé n'importe où. Ne t'en fais pas white spirit avec ton nom, tu peux te détacher.
  • C’est toi la tâche Black Fox ! Pour me détacher je dois me déshabiller car je ne suis pas Omo, je ne lave pas plus blanc que je ne suis. Et si je me déhabille je ne serai plus qu’un amas d’os et de muscles, écorché vif. Triste spectacle que je ne veux pas offrir à nos voyageurs et aux habitants des villages que nous traversons.
  • Fais-toi peindre en brun alors White Spirit
  • Bonne idée mais j’accepte à la seule condition que tu peignes tes tâches blanches en brun pour que nous soyons enfin frêres jumeaux
  • C’est d’accord à la prochaine halte on demandera à « Rik Côcher » de nous peindre

 

Lors de l’arrêt de la calèche  White spirit et Black Fox s’écrièrent en cœur :

 

  • Rik peux-tu nous peindre tous deux en brun ?
  • Sacré canassons, Quelle idée vous avez, c’est impossible et je n’ai pas de peinture ?
  • Oh si Rik, nous irons beaucoup plus vite, tu n’auras plus besoin de nous fouetter pour nous faire avancer
  • Non je ne vous peindrai pas. Vous êtes très beaux tous les deux et complémentaires. Je suis fier de vous. Les passants s’arrêtent pour regarder ce magnifique attelage.
  • Rik on t’en supplie.
  • Non, inutile d'insister, je vous aime ainsi semblables dans votre différence….. Que serait un monde mono-colore sans diversité ?
  • On comprend que tu ne peux pas nous peindre et puis cela ne tiendrait pas, alors s’il-te-plaît Rik, on t’en supplie détache nous, white spirit peut t'aider

 

Et Rik grand buveur, qui avait bu plus que de coutume, ne comprit pas ce que ses chevaux lui demandaient. Il crut qu'ils leur demandaient la liberté. Il en avait assez d'être cocher et de faire toujours le même chemin avec les même clients et de supporter leurs simagrées et caprices de riches.

 

Il les détacha de l’attelage  en criant « vous êtes libres et moi aussi » à la stupéfaction de White Spirit et Black Jack qui restèrent quelques minutes les sabots cloués sur place avant de réaliser que leur rêve de liberté était devenu réalité.

 

Ils se dirigèrent vers la mer dans une harmonie parfaite d’abord au pas, puis au trop et enfin au galop sous le regard embrumé de larmes de Rik.

 

Alors qu'ils avaient tant souffert d’être ainsi liés l’un à l’autre et que chacun rêvait de poursuivre sa route seul en toute liberté, ils continuèrent ensemble le même chemin vers un avenir sans tâche même si Black Fox conserva ses tâches brunes. Ils étaient liés par un lien invisible, bien plus solide que des attaches : un lien d'amour.

 

Puisqu’à toute fable, même à la plus fantaisiste, il faut une morale, La voici :

il suffit parfois de ne pas avoir peur d’exprimer ses désirs et rêves même les plus fous pour qu’ils deviennent un jour réalité.

 

Églantine / Juillet 2012

Rédigé par eglantine

Publié dans #FABLES ET CONTES

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jeanne Fadosi 13/07/2012 10:44


belles réflexions sur les sens des différences ... je suis moins convaincue quant à la méthode Coué


belle fin de semaine

Droopy14 12/07/2012 15:30


Le rève permet de nous échapper, même si la réalité nous rattrape au galot.


Une très joli comte équestre.


Bonne journée. Amicalement. Phil.

:0091: :0010: :0085: 12/07/2012 08:02


noces de Chêne 80 ans....un peu bizarre comme "bois" non ? très bonne journée

Marithé :0010: 11/07/2012 22:11


joli ce que tu écris,  c'est vrai que les chevaux  doivent avoir eux aussi des sentiments  et l'habitude d'être ensemble a créé une amitié ...très forte entre eux ...


 


gros bisous à vous deux     ..le vent se lève  ce soir

Arielle 11/07/2012 21:02


sacrée imagination, sacrée fable ! bravo


et bonne soirée


arielle

michel003 11/07/2012 07:54





bonjour martine  ce matin je viens pas seul pour te porte un com's sur ton blog comme tes sympas et fidéle ... loulou ma dit je viens avec toi chez martine voir c'est beaux articles  
..le temps soleil ciel bleu mer belle je te souhaite un trés bon et beau mercredi a bientôt bises amicales michel003

enriqueta 10/07/2012 19:12


Très émouvant, j'aime!

Marie-Rose 10/07/2012 11:45


Bonjour,


Le prix littéraire Confidentielles existe depuis 5 ans maintenant.
Le jury est composé de 10 membres du site pour le prix du thriller français et de 10 bloggeuses pour le prix du roman français.
Ces prix récompensent des livres parus entre mai 2011 et mai 2012.
Si vous souhaitez faire partie de ce jury, nous vous communiquerons dans les semaines à venir la sélection.
Les livres vous seront ensuite envoyés par courrier et nous vous demanderons de nous donner votre classement fin septembre.


Cordialement,


Marie-Rose

michel003 10/07/2012 07:41





 bonjour martine  merci pour ton passage chez moi  jolie texte !!!! .le temps tu peut le voir sur l'image les fleurs sons pour toi pour ta gentillesse et ta fidélité je te souhaite
un trés bon et beau mardi a bientôt bises amicales michel003

rené 10/07/2012 07:32


Bonjour martine


Je te souhaite un très bon mardi


Amitiés  bises


Qing et René

Jackline 09/07/2012 23:40


Jolie morale à cette fable...histoire de peinture avec White Spirit, ça tombe bien !  On imagine très bien les deux
chevaux au galop dans la mer..belle image..grosses bises

Cendrine 09/07/2012 00:30


Bonsoir Eglantine,


C'est une très belle fable et tu as bien une imagination débordante! Une imagination qui m'enchante.


Je vois ces chevaux galoper, libres dans l'écrin de leur beauté...


Merci beaucoup pour tes pensées chaleureuses et réconfortantes. Je me repose, patiente, et je recommencerai doucement à écrire la semaine prochaine.


Je te souhaite une belle nuit, gros bisous.


Cendrine

Littorine/Marie France 08/07/2012 17:59


Oui il suffit parfois ! C'est souvent lorsqu'on s'y attend le moins que le meilleur arrive. Merci pour ce conte j'ai bien aimé le lire...et Merci à Ric Hochet  Bises

Kévin 08/07/2012 16:59


Je l'ai lu sur miletune et je le relis avec plaisir. Mais la fin, je la trouve vraiment triste, pauvre Rik...

Joseph Guégan 08/07/2012 09:27


Bravo, tu as beaucoup d'imagination.
Bon dimanche

D@net 08/07/2012 09:05


Bonjour,


Jolie fable.. moi qui adore les chevaux ... oups, j'ignorais que tu n'aimais pas, j'en admire davantage ton talent !


(Moi j'ai la phobie des rats et autres souris, enfin les rongeur en général sauf les lapins et les marmottes !!)


Bon dimanche... ah, un rayon de soleil !


Amitiés.


D@net.


 

liedich 08/07/2012 08:38


Jacques Brel disait : je vous souhaite d'avoir es milliers de rêves et d'en réalier quelques uns... Merci de l'instant;

patriarch 08/07/2012 07:22


Beaucoup d'imagination..... beau dimanche avec bises

Solange 07/07/2012 21:39


Je l'avais déjà lu sur miletune, c'est une belle histoire, des chevaux qui rêvent de liberté et qui réussisent à l'obtenir.

´¨`*•.♥ Ś Ő Ń Ŷ Á ♥.•*´¨`* 07/07/2012 20:00


un plaisir partagé à la lecture de ce texte


cette moralité me plait bien


gros bisous à toi


*

Quichottine 07/07/2012 18:38


Magnifique !!!


... je voudrais que ce soit vrai et que les plus fous de nos rêves deviennent réalité.


Merci pour ce très beau moment sur ta page.


Bisous et douce soirée.

Martine 07/07/2012 17:23


Magnifique histoire. C'est vrai que tu as une belle imagination.  On sent aussi que tu aimes t'amuser avec les mots. Bra-vo! J'ai beaucoup apprécié


Bises de bon weekend


Martine

LilyFlore♥ 07/07/2012 17:19


j'ai adoré, heureusement que le thème ne t'inspirait pas lol, liberté amour, oui tu as raison il faut toujours croire en ses rêves même les plus fous. Bonnne fin de journée sous une averse
de...big bisous  

Annick 07/07/2012 17:09


bien vrai cette morale!


une belle histoire de chevaux!


tu as toujours une sacrée imagination.....


(pour ce qui est d'overblog....nous n'avons pas changé de version, pas encore! as-tu vu qu'overblog nous demande de la tester en ouvrant un blog test? ce que je n'ai pas fait!trop de
changements...il n'y en a que pour les réseaux sociaux!)


bisous du samedi...


bon dimanche.

lamée 07/07/2012 16:08


C'est très joli,si j'avais encore des petits,c'est une histoire que je leur lirais avec plaisir.Bravo.Bisous.Aimée

Simone L.V. 07/07/2012 15:27


Une histoire moins fantaisiste qu'il n'y parraît tant elle porte de messages sous-entendus! à lire et à relire pour méditer sur la complémentarité dans la différence, la notion de liberté et ces
liens mystérieusement indissolubles entre les êtres! bref: une histoire qui peut être raconté à tous les coeurs purs de 5 à 105 ans! j'ai bien aimé et je vais la  raconter à mes petites
filles!!! Bon dimanche et bisous; Simone

Gérard Méry 07/07/2012 11:57


C'est beau aussi des chevaux en liberté

M'annette 07/07/2012 11:41


Je voudrais y croire.......


C'est une bien belle histoire, en tous cas, pleine de sous-entendus!


Bisous

Patrick 07/07/2012 09:58


Les différences font nos richesses et nous ne pouvons progresser qu'en les associant.


Bon week-end Eglantine.