Une nouvelle vie

Publié le 3 Juillet 2010

Après :

Voici la suite de ma biographie : Une nouvelle vie

 


Nous faisons la connaissance de nos nouveaux voisins. 

 

Nous sympathisons avec Camille et Gérard un jeune couple avec deux garçons qui ont l’âge de Laurence et Grégorie qui s’est installé en même temps que nous dans la maison mitoyenne. Camille très avenante d’origine portugaise ne travaille pas, Gérard est responsable de maintenance dans une société industrielle. Ils deviennent rapidement des amis. Arriver dans une ville où nous ne connaissons personne rapproche.  Nos enfant sympathisent aussitôt et s’amusent ensemble dans le jardin.

 

De l’autre côté de notre maison il y a une autre maison mitoyenne avec aussi un jeune couple. Lui est peu présent et elle passe son temps assise dans son garage à lire. Ils sont peu parlants et ont l’air triste en permanence.

Leurs enfants sont plus grands que les nôtres.

 

Le mois d’aout arrive rapidement, nous partons en vacances à La Rochelle. 

 

Quand nous revenons, Camille nous annonce que notre voisin que nous trouvions si triste s’est suicidé pendant notre absence et que c’est un nouvel habitant de la rue qui intrigué par la lumière, qui persistait depuis deux jours même la nuit, a découvert son corps pendu dans le garage. Sa femme l’avait quitté emmenant les enfants et il ne l’avait pas supporté.  La maison restera vide quelques mois, le temps d’être vendue à un couple de retraités dont le mari décédera quelques jours après avoir signé le contrat de vente.  Nous l'appellerons : "la maison du malheur". La dame s’y installera néanmoins avec son fils adulte.

 

La rentrée arrive vite. Les enfants vont dans leur nouvelle école, une école ouverte à pédagogie (style Freinet) sein même du hameau. Laurence a cinq ans et demi et Grégorie 4 ans. J’ai trouvé une dame qui habite le hameau qui va les chercher à l’école le soir et les garde jusqu’à ce que Jeff rentre du travail.

 

Il est souvent le premier à rentrer quand il n’est pas en déplacement puisqu’il travaille à 5 minutes à pieds de la maison. 

 

A mes longues journées de travail s’ajoute le temps de transport en voiture. Je suis donc absente de la maison 11 heures par jour et j’ai peu de temps pour les petits le soir.

 

Je m’en occupe surtout le week-end. Nous faisons de jolies promenades à Saint-Ouen-l’Aumône, Cergy, Eragny. Nous les emmenons à la piscine juste à côté de chez nous. Je m’inscris au club de natation de Saint-Ouen. J’ai toujours aimé nagé et je nage assez bien, ces cours de natation vont encore me faire progresser.

 

Je suis une hyperactive et j’ai besoin même le week-end d’agir, de m’impliquer. Je m’inscris à l’association de Quartier du Hameau et j’y prends une part active. Nous allons organiser de nombreuses fêtes annuelles : feu de la Saint-Jean, galette des rois, rallye auto dans le Vexin.

 

 

Ci-dessous des photos de notre première st jean aux Bourseaux en 1982

 

Grégorie avec son papa prêt à partir dans tout le hameau pour annoncer le feu :

 

fete-st-jean-bourseaux.jpg

 

 Laurence avec jeff et moi devant notre maison

 fete-saint-jean.jpg

 

 

Nous organiserons aussi dans le LCR du quartier des cours de gymnastique et de danse.

 

Tous ces projets m’enthousiasment et Jeff lui s’inscrit dans l’association syndicale pour s’occuper de l’antenne collective de télévision. Nous découvrons que des gens n’hésitent pas à vous appeler tard le soir parce qu’ils ne reçoivent plus la télévision. Nous sommes jeunes, plein de bonne volonté, altruistes à souhait. Nous perdrons notre candeur concernant la nature humaine !

 

 

Nous fêtons notre premier Noël à Saint-Ouen-l’Aumône. Cela fait 7 mois que nous y habitons mais nous sommes si bien intégrés que nous avons l’impression que cela fait très longtemps que nous vivons ici.

1982 arrive pleine de promesses. Je ne sais pas en fêtant cette nouvelle année chez Camille et Gérard entourée de leurs amis et leur famille que cette année sera une des plus tristes de mon existence.

 

Rédigé par eglantine

Publié dans #Vécu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Armide et Pistol 03/08/2010 19:31


J'aime les feux de la saint-Jean.
Je n'ose te demander ce que 1982 te réserve de si tragique..


L'Angevine 17/07/2010 09:40


je me pose à cet article car la voiture m'a attirée!!!
bon je n'ai pas lu tous les récits mais avec plaisir que je reviendrais vous relire
passez d'agréables moments et à bientôt vers les chemins de l'anjou


fransua 07/07/2010 15:02


voilà une famille qui respire la joie de vivre (j'adore la photo de la voiture aux ballons)


Jackline :0059: 07/07/2010 00:52


Cela avait l'air pourtant de très bien commencer..ces voisins sympas, cette jolie maison, les activités de vous deux, et les enfants épanouis..j'espère qu'il ne s'agit pas d'un drame concernant vos
enfants..tu me fais peur là..je te fais des bises..:0010:


Arielle 06/07/2010 22:21


là tu nous fais peur ! la maison du malheur, la fête et....... ! quel suspens.......
bonne soirée à toi
arielle


lylytop 06/07/2010 07:29


encore un excellent épisode, bon a par le passage tragique des voisins, mais une vie bien remplie
moi aussi j'aimais nager mais aujourd'hui? bon cela ne m'empêche pas de me rendre a la piscine de temps en temps pour patauger, aller au sauna jacuzzi, mais pour nager pas facile avec un bras
valide.
a très bientôt quoique qu'en ce moment souvent absente des blogs, mes poupées arrivent
nelly


sonya 05/07/2010 19:28


c'est toujours un plaisir de te lire
j'aime aussi le fait que tu te sois inscrite dans l'association
je suis entrain d'en chercher une en ce moment
je te souhaite une très belle semaine
gros bisous


belgique-chine 05/07/2010 06:59


merci de ton passage durant mon voyage
rené


Betty 04/07/2010 22:18


C'est..toujours aussi enclin à nous souvenir de notre passé avec un bien beau sourire au visage..c'est tout simplement génial de te lire, vraiment! Et le cliché de la Pigeot c'est extra!
Il me tarde de lire les prochains chapitres, toujours avec plaisir ou pincement au coeur, tout est selon..


mentale 04/07/2010 20:51


des fois c'est long de s'intégrer dans un nouveau quartier!
bise


enriqueta 04/07/2010 17:16


C'est bien d'avoir des voisins sympas.


Linda & Picasso ::0079::0071:: 04/07/2010 11:44


tu sais j'ai parfois du mal a commenter une vie de famille je pense que tu comprends pourquoi c'est tellement différent méme inconnu mais j'aime te lire et c'est émouvant de te voir comme ça en
photo!


:0014:dom 04/07/2010 07:30


Quel altruisme de vous impliquer ainsi dans votre nouvelle région !
Par contre je suis très inquiète pour la suite ...
Bon dimanche ! Bisoux.


Kelly 04/07/2010 07:11


pas facile de s'installer dans un nouvel endroit, nous,notre déménagement est prévu vers le 2 juillet, dur dur, rien que d'y penser..,je te souhaite un excellent dimanche.


françoise 04/07/2010 07:11


Tu nous fais peur là...à suivre donc
bises
françoise


Solange 04/07/2010 03:06


Tu nous laisses sur un suspense.J'aime bien lire ton récit qui correspond à mes jeunes années.


clementine 03/07/2010 23:34


voilà. Que va-t-il se passer ?
Je lis ton texte avec beaucoup de plaisir, comme un livre. J'ai toutes les images devant mes yeux. Les images de ta vie et d'un seul coup, les images s'arrêtent..
bon tu as compris.. lol
bises
clem


marlou 03/07/2010 16:23


Le malheur coupe toujopurs une periode de bonheur, c'est un fait, on n'y peut rien...
J'aime la fin en suspense !


:0091: :0010: :0085: 03/07/2010 15:32


et merci pour tout cela...


reinette 03/07/2010 12:49


encore une jolie tranche de vie que j'ai lu avec plaisir.
bisous et bonne journée, elle est plus douce et plus agréable.


Annick en pigeon voyageur. 03/07/2010 12:44


les voisins, c'est très important!
je regrette qu'ils soient si peu présents dans mon immeuble.
bisous sur le blog.


... Quichottine en pause ... 03/07/2010 12:02


Il y a des maisons qui vivent des drames... mais ce n'est jamais la faute de la maison.

J'aime ce moment d'intégration dans la vie de votre quartier... j'ai un peu d'appréhension concernant ce qui va arriver.

C'est curieux, tu vois, parce que l'installation, les problèmes d'antenne collective, de gestion des fêtes de quartier, nous les avons vécus aussi ailleurs et je me dis que finalement, beaucoup ont
dû les ressentir comme nous.

Merci pour ce partage.

Passe un bon week-end.


patriarch 03/07/2010 10:43


peut-être; mais il y a eu ces années bonheurs....

Belle journée !


Bonjousonja 03/07/2010 07:54


Bonjour
Une rencontre très sympathique avec vos futurs amis.
La vie et ses nombreux chemins. C'est un véritable voyage dès que l'on plonge dans la vie d'une personne.
Bon week-end et à un autre jour
Sonia


Ionard 03/07/2010 07:53


La pluie bienfaisante de la nuit me dispense d'arroser... je grapille quelques minutes et je viens de te lire!
Même si l'on est déçu c'est beau d'être altruistes!
Et cette maison du malheur.... ça a du vous faire un choc à l'époque!
Bises
Dany