aime deteste

Publié le 27 Juillet 2018

Nous sommes remontés sur Cergy fin juin pour voir notre petite famille avant son départ en vacances et pour mes rendez-vous médicaux de contrôle annuel à l'Institut Curie. Tout va pour le mieux.

Nous avons fêté au jardin l'anniversaire de notre petite Léonore qui a eu 9 ans le 14 juin. Pour l'occasion j'avais fait un gâteau moelleux au chocolat que j'avais décoré de pâte à sucre et pâte azyme. J'adore pâtisser. Il a été très apprécié. C'était le soir de la qualification de la France contre l'Argentine en 8ème de finale. On était tous doublement heureux même mes petites puces qui sont supportrices du Paris Saint-Germain et de ses stars du ballon rond.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

C'était la canicule. Je courais donc dans Cergy au lever du Soleil : Un bonheur quotidien de courir et de voir ma Ville déjà si belle magnifiée par le soleil levant

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Grande joie de dépasser les 10 km de course sans s'arrêter le 3 juillet. Je n'étais ni essouflée, ni fatiguée. J'ai même tondu la haie du jardin ensuite sous le soleil !!! C'est une haie défensive, cela pique : je déteste mais il faut le faire.

Je suis contente de moi qui n'avait jamais fait de sport avant mon cancer et qui me suis mis il y a un an et demi à en faire sur recommandation médicale. Il paraitrait que le sport régulier limite les risques de récidive.

Aimé détesté Juillet 2018

Autre grand bonheur du mois orange est venu nous installer la fibre. On ne pouvait pas l'avoir auparavant et nous avions à Cergy comme actuellement en Vendée un débit misérable. Cela me fait gagner un temps fou. Par contre quand nous sommes retournés en Vendée nous ne l'avons pas et cela je n'aime pas du tout. On devrait l'avoir bientôt.

Nous sommes rentrés le 5 juillet en Vendée pour pouvoir participer le lendemain aux festivités organisées par Les Sables d'Olonne pour fêter le passage du tour de France. Mon Centre Aquatique où je vais chaque jour faire de nombreuses activités sportives avait organisé un aquabike géant auquel j'ai participé avec bonheur. Malheureusement à cause des horaires de marée cet aquabike était au même moment que le passage du tour dans la ville et je n'ai pas pu voir les coureurs

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Quel plaisir et chance de  marcher ou courir aussi le matin au lever du soleil sur le littoral et chaque jour la lumière et les couleurs de l'océan et du ciel sont différentes.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Mes grandes virées matinales quotidiennes expliquent que je ne passe plus souvent commenter vos articles même si je les regarde chaque jour quand je reçois les new's letter.

Quand les jours sont courts c'est le matin de bonne heure que je commente quand mon Jeff dort. Je ferme ensuite mon ordinateur ou mon smartphone pour, après mes activités sportives en piscine, passer l'après-midi en sa compagnie plutôt que devant un écran. Je jardine un peu aussi avec Jeff ce qui est un grand plaisir particulièrement récompensé ce mois ci avec les horthensias, les roses et les fruits de la passion

Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018
Aimé détesté Juillet 2018

Le plaisir aussi l'après-midi d'aller à la plage, de marcher dans l'eau, de nager et de lire ce que je fais très peu l'hiver.

Et puis bien sûr j'ai adoré la victoire de la France à la coupe de Monde de football. Merci les bleus pour ce bonheur de voir enfin les français dans leur grande diversité unis dans la joie et la victoire même si c'est éphémère comme cela fait plaisir à voir.

Aimé détesté Juillet 2018 Aimé détesté Juillet 2018

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 29 Juin 2018

Un début de mois en demie-teinte à cause des orages qui ont un peu  fait baisser mon niveau de bonne humeur et d'optimisme mais heureusement qu'il est naturellement élevé. Néanmoins un grand bonheur de voir nos fleurs en plein épanouissement au jardin même si les roses notamment n'ont pas trop aimé cet excès de pluie violente qui ont moucheté leur robes satinées

Aimé détesté Juin 2018Aimé détesté Juin 2018
Aimé détesté Juin 2018Aimé détesté Juin 2018
Aimé détesté Juin 2018Aimé détesté Juin 2018

Bonheur aussi sur les chemins de randonnée d'admirer les églantines en pleine floraison et certains savent à quel point je les aime pour avoir à un moment au début de ce blog choisi "églantine" comme pseudonyme

Eglantine

Eglantine

Grande joie en début de mois d'avoir atteint et même dépassé mon objectif de courir 5 km sans m'arrêter afin de pouvoir courir le 30 septembre prochain la Joséphine à la Roche sur Yon (course de 5 km au bénéfice du cancer du sein dans le cadre d'Octobre rose). J'ai même couru plus de 7  km sans être essoufflée à la fin ni avoir mal aux jambes en 47 minutes ce qui n'est pas un rythme élevé (9km/heure) mais mon objectif n'est pas de gagner la Joséphine ou de bien m'y placer mais juste de la terminer. Je me suis entraînée à courir aussi sous la pluie au cas où il pleuvrait le jour de la course pour que cela ne m'empêche pas de la faire. En fin de compte c'est mieux on a moins chaud sous la pluie.

Je cours le matin de bonne heure juste après le lever du soleil et c'est un vrai bonheur de voir les paysages familiers sous une autre lumière et même de pouvoir voir des lapins sur les bords de mer. Moins agréable : j'ai vu un rat  sur le remblai des Sables d'olonne. Il a traversé le trottoir en courant juste devant moi. Je peux vous dire que pour une fois j'ai quelque chose à dire dans la rubrique "détesté" de cette revue mensuelle.

La côte sauvage du château d'Olonne et le casino des pins au lever du soleil
La côte sauvage du château d'Olonne et le casino des pins au lever du soleilLa côte sauvage du château d'Olonne et le casino des pins au lever du soleil

La côte sauvage du château d'Olonne et le casino des pins au lever du soleil

Nous avons repris nos baignades sur la plage et la lecture. J'ai adoré le roman de Michel Bussi Sang Famille dont je vous conseille vivement la lecture si vous aimez le suspens. Mais attention à ne pas lire si vous avez des choses urgentes à faire, vous aurez du mal à lâcher ce livre.

Aimé détesté Juin 2018
Aimé détesté Juin 2018

Nous nous sommes offerts une petite semaine de vacances au Croisic en mobilhome dans un beau camping. Il a fait beau et chaud toute la semaine et nous avons découvert cette belle presqu'île de Guérande que nous ne connaissions pas. Nous avons fait de superbes randonnées sur le littoral et avons apprécié après avoir beaucoup marché la baignade dans les très grandes piscines du camping extérieure et intérieure

Batz sur merBatz sur mer
Batz sur merBatz sur mer

Batz sur mer

Le croisicLe croisic

Le croisic

Piscine extérieure du campingPiscine extérieure du camping

Piscine extérieure du camping

En rentrant aux Sables d'Olonne, nous nous sommes arrêtés pour randonner à Pornic petit port et littoral superbes

Pornic
PornicPornic

Pornic

Il y a 45 ans le 23 juin 1973 nous nous marions à Rueil-Malmaison.

Aimé détesté Juin 2018

Nous avons fêté cet anniversaire comme il se doit et beaucoup aimé notre repas dans le restaurant la ferme de Villeneuve au château d'Olonne (1er sur Tripadvisor aux Sables d'Olonne). Au menu au prix raisonnable pour sa qualité (33 euros) nous avons ajouté un petit extra un demi-homard chacun très bien cuisiné : délicieux et bien présenté

Aimé détesté Juin 2018
Aimé détesté Juin 2018Aimé détesté Juin 2018

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 25 Mai 2018

Nous avons fini le mois d'avril et débuté le mois de mai avec nos petites filles ce qui fut un grand bonheur. J'ai particulièrement aimé leur faire découvrir la pêche à pieds lors d'une visite guidée de l'estran des Sables d'Olonne avec un Monsieur passionné

Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018

Quelle joie de rendre visite avec elle aux animaux du zoo des Sables d'Olonne.  Pendant qu'un couple de loriquets se bécote, celui d'atèles noirs se boude, un petit singe écureuil attendri devant une fleur, les premières grenouilles de la saison furent des moments coups de coeur pour moi et les petites

Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018

Comme beaucoup le savent je déteste la musique mais c'est paradoxal ce fut une joie d'entendre ma petite fille Léonore (8 ans) jouer au violon et de constater les progrès réalisés depuis Noël. Ma culture musicale étant nulle, je ne connais pas le nom des deux musiques jouées que vous pourrez écouter ci-dessous. Si vous connaissez les titres merci de les indiquer en commentaires. J'ai regretté que notre petite Pauline (l'aînée qui fait ses devoirs derrière la violoniste) n'ait pas emmenée sa flûte traversière dont elle joue très bien

Mon rhododendron particulièrement fleuri cette année m'a comblé de joie ainsi que ce coeur dans une branche de mimosa que nous avons taillée à l'automne

Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018

Nous sommes rentrés une semaine à Cergy pour nous occuper de notre grand jardin laissé à l'abandon pendant que nous sommes en Vendée. Quel plaisir en arrivant d'admirer mes fleurs qui n'ont pas souffert de l'hiver

Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018

Cergy est une ville à la campagne et nous aimons nous y promener. Un coup de coeur pour cette famille de cygne et de ses cygneaux  qui venaient de naître dont certain encore dans le grand nid.

Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018

Le jour de l'ascension notre fille, son époux et les petites nous on rejoint pour un repas familial. Le matin le papa a fait de l'accrobranche avec ses petites. J'ai pu les voir évoluer avec quelque frayeur  (en plus j'ai le vertige) et l'après-midi avec ma fille nous les avons emmené dans l'aire de jeu de la base de loisirs (structures gonflables et différents manèges). Elles étaient ravies et moi aussi de les voir si heureuses

Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018
Aimé, détesté Mai 2018Aimé, détesté Mai 2018

Ce mois de mai fut délicieux avec un temps magnifique à Cergy comme en Vendée, il y a encore beaucoup plus de choses que j'ai aimées mais je ne peux pas tout vous conter ici (ce serait bien trop long) et je ne me souviens de rien que j'ai détesté !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 28 Avril 2018

Ce début de mois a été difficile. J'avais une douleur dans le sein gauche le seul qui me reste après mon cancer du sein droite et ma mastectomie. Quand je le palpais à la recherche d'une tumeur que je ne trouvais pas cela me faisait mal. Je suis allée morte de peur voir mon généraliste qui, après un très long examen, m'a dit de ne pas m'inquiéter, il n'avait rien trouvé. Cela devait être des douleurs intercostales dues à l'hormonothérapie, traitement que je prends pendant 5 ans pour limiter le risque de récidive.  Néanmoins pour me rassurer complètement il m'a prescrit une mammographie et une échographie. J'ai aussitôt pris le rendez-vous : 10 jours d'attente insupportable. Et puis le grand bonheur, la délivrance aucune tumeur et comme cela je n'aurais pas à angoisser jusqu'en juillet date qui était prévue pour ma mammographie à Curie : juste à rencontrer l'oncologue pour le renouvellement du traitement .

J'ai aussi été handicapée pour marcher pendant 10 jours m'étant certainement froissé un muscle en courant. Je n'ai pas pu beaucoup marcher et faire de l'aquabike et du body palm en piscine ce qui m'a beaucoup manqué.

J'aime beaucoup assister aux arrivées aux Sables d'olonne des skippers du Vendée Globe qui sont y sont accueillis avec le même enthousiasme du premier au dernier. Quelle ne fut pas ma chance et ma  joie en ce début avril : Me trouver sur le chenal du port des Sables d'olonne quand le Skipper Irlandais Enda O'Coineen déguisé en pirate y arrivait bouclant ainsi son tour du monde après quelques péripéties (en savoir plus)

Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018

Les oiseaux sont revenus après l'hiver dans les marais vendéens. Toujours une joie de voir des hérons et aigrettes et de pouvoir s'approcher doucement pour ne pas les effrayer et les photographier.

Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018

Un grand bonheur d'assister au spectacle de jets d'eau colorés et dansants de la Société Atlantid et de natation synchronisés des Naïades de Paris pour fêter l'anniversaire 2 ans de mon Centre Aquatique AQUALONNE, celui ou je continue à aller avec grand plaisir chaque jour  mais je suis loin d'arriver aux performances des Naïades ! Ma petite fille de 10 ans qui fait de la natation synchronisée 10 heures par semaine y arrivera si elle continue.

Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018

Quelques jolies promenades aussi en avril sur notre si belle côte vendéenne sous le soleil enfin revenu après tant de pluie. C'est toujours un grand bonheur pour moi de marcher de longues heures sur le littoral.

Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018

Le temps de cette fin avril fut estival et nous sommes retournés lire sur notre plage préférée. Je me suis baignée pour la première fois de la saison le 20 avril : pur bonheur

Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018

La dernière semaine du mois  nos petites filles et leur papa nous ont rejoints pour une bonne semaine avec un temps estival, notre fille est venue elle aussi juste pour le long week-end du 1er mai. Quel plaisir pour moi de me baigner avec mes petites puces

Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018
Aimé détesté Avril 2018Aimé détesté Avril 2018

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté, #Vécu

Repost0

Publié le 31 Mars 2018

Fin février nous sommes rentrés à Cergy.

Il faisait très froid les étangs étaient gelés  car l'hiver il fait beaucoup plus chaud en Vendée littorale et nous sommes arrivés en plus le jour où la température a chuté partout en France. Cela a été très difficile, nous étions gelés ce qui ne nous a pas empêchés de randonner équipés comme si nous partions pour une expédition polaire !! Quel beau spectacle et un vrai coup de coeur de voir les arbustes du bord des étangs recouverts de perles de glace.

Aimé détesté mars 2018Aimé détesté mars 2018
Aimé détesté mars 2018Aimé détesté mars 2018

Nous avons passé une semaine avec deux de nos petites filles. Il faisait très froid, l'une était enrhumée. Faute de pouvoir beaucoup sortir, nous avons aimer jouer avec elles.

Il a neigé une nuit et le lendemain matin tout était blanc. Cela faisait 6 ans que je n'avais pas vu la neige. Il neige très rarement en Vendée où nous passons une grande partie de l'année. Quel plaisir de traverser le parc de la préfecture de Cergy dont les bassins étaient poudrés de blanc.

Aimé détesté mars 2018Aimé détesté mars 2018

Ce fut une semaine de préparatifs d'une grande fête familiale : l'anniversaire de notre nièce Marie-Jo d'origine Haïtienne qui est arrivée dans notre famille à l'âge de 4 ans.  Même si cela m'a quelque peu fatiguée et stressée car je voulais la fête belle sans ratés,  J'ai pris beaucoup de plaisir à créer les menus et décorer la table de fête.

 

Aimé détesté mars 2018
Aimé détesté mars 2018

La veille de la fête, J'ai aimer préparer un bavarois citron framboise (recette ici). Je pâtisse souvent mais je n'avais jamais fait un si grand gâteau pour 18 personnes. C'est beaucoup plus difficile et je m'en suis vite rendue compte.  Mais il était réussi et Franchement, sans me vanter, c'était une tuerie. Il a été beaucoup apprécié. J'avais décoré le dessus du glaçage miroir avec des meringues à la fraise en écrivant le mot HAITI. Marie-Jo nous a fait un petit discours très émouvant et nous a chaleureusement remerciés d'avoir dans notre maison accueilli la fête familiale. Elle habite avec sa maman (ma belle soeur) à Bourg en Bresse et si elle l'avait fait chez elle toute la famille n'aurait pu être réunie.

Aimé détesté mars 2018
Aimé détesté mars 2018

Mi mars nous avons quitté Cergy pour une petite semaine à Nice chez une amie qui venait d'emménager. Nous ne voulions plus retourner sur la côte d'Azur où notre fils bien aimé qui ne veut plus nous voir habite car c'est encore plus difficile pour nous de le savoir si près et de ne pouvoir aller le voir ainsi que nos trois petits fils. Ce fut effectivement assez douloureux pour moi et je pense pour Jeff aussi. Nous aimons beaucoup la côte d'Azur mais pas trop Nice ville que nous trouvons trop bruyante, polluée mais nous l'avons fait pour que Jeff qui a des doigts d'or puisse aider cette amie à faire quelques bricolages dans son nouvel appartement où elle vient de s'installer. Quand nous partons en vacances nous préférons louer un appartement que de loger chez des amis ou de la famille mais notre amie n'a pas voulu qu'on loge ailleurs que chez elle et nous aurions dû refuser son hospitalité. Nous avons des habitudes et une vision de la vie complètement différentes  et ce fut difficile pour nous comme pour elle. Néanmoins nous avons fait de belles randonnées au moins 15 km par jour et pu admirer de biens jolis paysages même dans Nice dans la vieille ville et sur la colline de Cimiez. Quelques photos ci-dessous de nos coups de cœur nombreux

Dans la vieille ville de NiceDans la vieille ville de Nice
Dans la vieille ville de NiceDans la vieille ville de Nice

Dans la vieille ville de Nice

Miroir d'eau de Nice

Miroir d'eau de Nice

Nice Place massena

Nice Place massena

Vue sur Nice depuis la colline de Cimiez

Vue sur Nice depuis la colline de Cimiez

Vue sur nice depuis le château

Vue sur nice depuis le château

J'ai beaucoup aimé aussi voir en direct l'arrivée du Paris Nice. J'aime les courses cyclistes et c'était la première fois que j'assistais à l'arrivée d'une grande course et à la remise d'une médaille aux vainqueurs. Nous avons eu la chance d'être placé face au podium pour faire les photos ci-dessous

Aimé détesté mars 2018Aimé détesté mars 2018
Aimé détesté mars 2018
Aimé détesté mars 2018Aimé détesté mars 2018

Un vrai coup de cœur aussi et surtout pour Villefranche sur mer.

Villefranche sur mer
Villefranche sur merVillefranche sur mer

Villefranche sur mer

Villefranche sur mer

Villefranche sur mer

Nous sommes rentrés fatigués d'avoir beaucoup marché mais  heureux de ce dépaysement dans le grand sud. A peine rentrés à Cergy, nous sommes repartis en Vendée qui nous manquait déjà et que notre escapade Niçoise ne nous a pas fait oublier. J'ai repris avec plaisir le sport intensif en piscine, j'étais en manque après trois semaines sans. Nous avons fait de belles randonnées sur la côte vendéenne avec un temps printanier. Notre meilleur souvenir, Jard sur Mer que nous aimons beaucoup et qui est à mon avis le plus bel endroit de la côte vendéenne

Littoral de la pointe du payré - Plage de la Mine
Littoral de la pointe du payré - Plage de la Mine

Littoral de la pointe du payré - Plage de la Mine

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté, #Vécu

Repost0

Publié le 27 Janvier 2018

J'avais terminé 2017 avec une forte douleur dans l'épaule pendant 3 jours à chaque fois que je bougeais le bras. A peine remise j'ai débuté 2018 malade avec une forte gastro-entérite qui a trainé en longueur. Je n'aime plus être à Cergy et je pense que cela me rend malade d'être loin de l'océan et de ne pouvoir faire d'activités sportives en piscine. Nous sommes rentrés le 3 janvier en Vendée ou ma fille son conjoint et nos petites nous attendaient. Nous leurs avions laissé notre maison pour leurs vacances. Nous avons fêté les 5 ans de notre petite Agathe. Ma fille avait préparé le repas et un super gâteau au chocolat mais j'étais triste de ne pouvoir faire honneur à sa cuisine excellente mais heureuse néanmoins de pouvoir fêter en famille l'anniversaire d'Agathe. Tristesse de les voir rentrer à Paris.

Aimé détesté Janvier 18

Le lendemain une visite chez le médecin s'imposait, rien d'inquiétant d'après lui. Cela m'a rassurée. Nous avons repris nos promenades océanes très ventées et profité des grandes marées le jour du passage d'Eléanore. Les majestueuses tempêtes d'hiver qui nous couvrent d'embrun est un spectacle qui me fascine vraiment et que j'adore. Je n'aime pas voir néanmoins des touristes s'approcher trop près des rochers et de la faille du puits d'enfer et ce jour la il y avait même un couple avec deux jeunes enfants qu'ils tenaient certes par la main mais quel danger !

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Cliquez sur les photos pour les voir en grand

Le bonheur aussi de reprendre le sport en piscine de manière intensive et de retrouver mes amies. 

Jeff a acheté chez Lidl 2 paquets d'1kg de fraises et 2 paquets de fruits rouges surgelés à 2,39 euros le paquet (prix incroyable pour la qualité des fruits) et pendant que j'étais à la piscine il m'a fait des confitures délicieuses : 15 pots en tout. De quoi compléter notre stock fait cet été pour nous régaler tout l'hiver. Il sait tout faire mon Jeff

Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18

Quel bonheur  de pouvoir participer avec une amie au bain du 1er janvier reporté au 6 janvier pour cause de tempête Carmen. La température sur la plage était de 10° et de 9° dans l'eau. C'était vivifiant mais nous avons bien ri pendant l'échauffement et la baignade. Quand on ressort de l'eau on ressent un grand bien être durable vraiment. Certains me disent que c'est du courage pour moi non car je suis habituée, je me douche à l'eau très froide chaque matin car cela me réveille et me donne la pêche.

 

Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18
Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18

J'aime beaucoup découvrir de nouvelles choses. Lors d'une de mes promenades de janvier en passant par le lac du Tanchet en bordure d'océan qui est en cours de vidange et de nettoyage, j'ai eu le plaisir de voir pour la première fois des moules d'eau douce. Elles sont énormes. Un gentil randonneur est allé en chercher une sur le fond du lac et me l'a ouverte au couteau pour que je puisse prendre la photo.

Aimé détesté Janvier 18
Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18

J'adore voir des choses insolites lors de mes promenades. En longeant le mur du zoo des Sables d'Olonne qui est fermé au public actuellement, j'ai vu de jolis petites singes se promener sur le mur d'enceinte et le descendre presque jusqu'au trottoir pour venir nous saluer (ils sont habitués aux visiteurs).

Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18Aimé détesté Janvier 18

Ce que j'aime moins c'est que la route passante est proche. Apparemment ils ne vont pas plus loin. Néanmoins  ils pourraient se faire écraser par une voiture ou voler par des passants tant ils sont familiers. Mais attention surtout ne pas y toucher les singes peuvent mordre gravement. 

Ce mois de janvier a été marqué aussi par la lecture du roman "entre deux mondes" de Olivier Norek. Il y avait longtemps qu'un livre que ma fille m'a offert et que je n'aurais pas acheté spontanément ne m'avait pas plu et émue autant au point que je ne pourrai  jamais l'oublier et qu'il fera partie de la liste très restreinte des livres qui m'ont profondément marquée . C'est un thriller qui se passe dans la jungle de Calais mais C'est beaucoup plus que cela. Pour en savoir plus voir lien ci-dessous :

Une amie nous a invités au restaurant. Nous avons fait une belle découverte en allant déjeuner au restaurant "Le Port" aux Sables d'Olonne. Tout était parfait (service, cuisine, dressage des plats) dans un joli cadre avec vue sur le chenal et le port des Sables d'Olonne à un prix vraiment modique pour la qualité. Menu à 15 euros avec entrée, plat et dessert délicieux.

Vues depuis le restaurant et platsVues depuis le restaurant et plats
Vues depuis le restaurant et platsVues depuis le restaurant et plats

Vues depuis le restaurant et plats

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté, #Vécu

Repost0

Publié le 30 Septembre 2017

Début septembre nous avons dû remonter sur Cergy et même nous nous réjouissions de revoir notre fille et petits enfants,  nous avons détesté quitter Les Sables d’Olonne, renoncer à la plage, aux bains de mer et pour moi de délaisser mon centre aquatique où j’aime chaque jour faire du sport.

En arrivant l’herbe était haute dans le jardin et j’ai pris beaucoup de plaisir à la tondre pendant près de deux heures. Le terrain est grand comme la maison bien trop grand pour nous maintenant mais nous sommes tellement attachés à cette jolie maison avec son superbe jardin que nous ne sommes pas encore prêts à la vendre pour acheter un petit appartement, juste un pied à terre près de chez notre fille.  Je n’aime pas  jardiner mais j’adore  tondre. Cela me vide la tête. Nous avons fait la cueillette de nos fruits raisins, pommes, poires. Ce fut vite fait, nous n’en avons pas beaucoup faute de pouvoir nous en occuper. J’ai aimé les disposer pour faire des photos style nature morte.

Aimé / Détesté - Septembre 2017

Comme nous n’avions pas assez de fruits pour faire des confitures, nous avons été en cueillir à la cueillette de Cergy : reines-claudes, abricots, framboises et j’ai pris beaucoup de plaisir à en faire des confitures.

Aimé / Détesté - Septembre 2017Aimé / Détesté - Septembre 2017
Aimé / Détesté - Septembre 2017Aimé / Détesté - Septembre 2017

Nous sommes allés à Paris. J'aime prendre la ligne aérienne du métro afin de pouvoir admirer la vieille dame

Aimé / Détesté - Septembre 2017

Nous avons accompagné notre petite fille Agathe pour sa rentrée des classes en grande section de maternelle dans son école parisienne. L'année prochaine ce sera le CP, l'école primaire.  

Un moment de joie et d’émotion aussi, j’en avais les larmes aux yeux.

Aimé / Détesté - Septembre 2017
Aimé / Détesté - Septembre 2017
Aimé / Détesté - Septembre 2017

Nous avons invité la maman de Jeff au restaurant. C’était excellent. J’ai particulièrement aimé le dessert un succulent vacherin coco passion et au diable mon régime pauvre en sucre d’après cancer car j’arrive bien à le respecter en temps habituel car je n’aime pas trop le sucre.  J’ai aimé aussi voir le plaisir qu’a pris ma belle-mère nonagénaire à  sortir de chez elle, échanger avec nous elle qui, depuis qu’elle s’est fracturé le fémur, a une mobilité assez réduite. Heureusement elle est très entourée par ses cinq enfants.

Aimé / Détesté - Septembre 2017

Nous avons fêté à Cergy l’anniversaire des  dix ans de Pauline : l’aînée de nos petites filles. Dix ans déjà, comme le temps passe vite. J’aime pâtisser notamment faire des gâteaux festifs et j’ai pris beaucoup de plaisir à réaliser un beau bavarois chocolat blanc framboises (avec les framboises que nous avions cueillies) et à le décorer sur un thème musical moi qui déteste la musique ! Pauline joue de la flûte traversière depuis deux ans.  Ce fut un beau dimanche en famille qui a marqué la fin de notre séjour à Cergy qui fut froid et pluvieux.

Aimé / Détesté - Septembre 2017
Aimé / Détesté - Septembre 2017

J’ai retrouvé  mon petit paradis vendéen  avec beaucoup de plaisir. Il fait beau en cette fin septembre et c’est un bonheur pour moi de faire la sieste et lire sur la plage et de me baigner dans l’océan. L’eau n’est pas chaude mais j’ai l’habitude et c’est très agréable.  Nous avons repris aussi les randonnées océanes et  campagnardes  avec beaucoup de plaisir.  J’ai retrouvé mes amies de piscine et c’est une joie très addictive de faire de l’Aquafitness  ou de l’Aquabike avec elles.

Aimé / Détesté - Septembre 2017
Aimé / Détesté - Septembre 2017Aimé / Détesté - Septembre 2017

Septembre fut un excellent mois.

Certains parmi vous  diront que je suis égoïste de n’avoir pas écrit que j’avais détesté les attentats,  catastrophes terribles aux Antilles et Mexique. Ils auront raison, je le suis et j’assume. Je ne regarde même pas les actualités à la télévision pour ne pas m'émouvoir par des images terribles ce que mon Jeff me reproche. Je me contente d'écouter les actualités à la radio. . Je me concentre sur moi et ceux qui me sont chers sans me  soucier des malheurs du monde. Ils sont si nombreux et de s'en émouvoir ne changera rien. Certains appelleront cela résilience, ils ont certainement raison mais c’est mon secret du bonheur.  Depuis que j'ai compris cela en lisant les livres de Laurent Gounelle et notamment "l'homme qui voulait être heureux", je suis heureuse même dans la difficulté.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 26 Août 2017

Pendant trois semaines au mois d'août nous avons eu nos petites filles avec nous dont une semaine avec ma fille et leur papa : que du bonheur pour moi et mon époux en ce beau mois d'été

Bonheur de me baigner avec ma petite Agathe 4 ans qui aime beaucoup l'eau et les vagues, de faire des châteaux de sable et de le lui lire des livres sur la plage

aimé détesté Août 2017
aimé détesté Août 2017
aimé détesté Août 2017

Bonheur d'accompagner mes petites filles aux différentes activités : La plus grande Pauline (11 ans) a fait du surf et du catamaran sur l'océan. Quand j'allais la chercher, j'aimais beaucoup l'aider à remonter le catamaran sur le quai suivie par mes deux autres petites puces. C'était très difficile pour elle de remonter la pente assez forte et cela soulageait les moniteurs qui s'occupaient des autres

aimé détesté Août 2017
aimé détesté Août 2017
aimé détesté Août 2017

et la plus petite Léonore (9 ans) a fait de l'optimist sur le lac du Tanchet. Je l'ai inscrite à la fin de sa semaine de stage à une régate pour les enfants faisant de l'optimist et quel bonheur pour nous de la voir gagner cette régate, remporter la coupe et se faire soulever par son moniteur, j'en avais les larmes aux yeux.

aimé détesté Août 2017
aimé détesté Août 2017

Tristesse de les voir partir au bout de cette semaine mais soulagement aussi de pouvoir un peu me reposer et reprendre mes activités de sport en piscine et nos longues promenades sur le littoral et dans la campagne dont les chemins sont bordés de ronciers remplis de mûres : Plaisir de la cueillette et de faire ensuite des tartes et des confitures

aimé détesté Août 2017aimé détesté Août 2017

Notre petite famille partie je me mets de nouveau à cogiter. Mon oncologue en juillet m'a proposé la reconstruction mammaire et j'avoue que plutôt que de me réconforter elle m'a déstabilisée. De toutes façons, elle a le chic pour me détruire le moral à chaque fois tout en voulant bien faire !! Je n'avais pas l'intention de faire cette reconstruction mais sa sollicitation ajoutée au fait que je suis naturiste et que j'aurais beaucoup du mal, quand je pourrais m'exposer de nouveau au soleil, de dévoiler ma poitrine mutilée sur la plage. Néanmoins je suis arrivée une fois où il n'y avait pas de soleil à aller me baigner nue tout en cachant avec mon bras ma cicatrice. Ce fut un grand bonheur d'y parvenir et de retrouver le plaisir de se baigner nue. Il faudrait maintenant que j'arrive à y aller sans cacher ma mutilation. Je tenterai bien cette reconstruction mais il faut 3 opérations successives et si on choisit la prothèse, il faudra la changer dans 10 ans si je suis toujours en vie ! A 64 ans cela en vaut il la peine ? Si je choisis l'autre technique du grand dorsal j'ai lu sur les forums toutes les complications que cela pouvait entraîner. Mon Jeff m'encourage plutôt à le faire et cela ne facilite pas ma décision non plus. Je n'aurais jamais dû lui faire part de mes interrogations à ce sujet. Si parmi mes lectrices il y en a qui ont tenté la reconstruction merci de faire part de votre vécu en commentaire ou par mail. Néanmoins malgré ces réflexions, je vais très bien comparé il y a un an où je ne pouvais pas du tout me baigner, ni vraiment marcher en raison d'une grande fatigue musculaire.

Nous avons terminé les travaux de la maison et j'en suis très heureuse. J'aime beaucoup le résultat et je n'arrête pas d'admirer notre travail, enfin plutôt le travail de mon Jeff que j'ai aidé comme j'ai pu.

aimé détesté Août 2017aimé détesté Août 2017

En cette fin août, j'ai retrouvé la joie de lire sur la plage, de me baigner, nager et jouer avec les vagues sans avoir à surveiller les petites. La plage voisine où nous allons à pieds est bondée au mois d'août, pire que le métro aux heures de pointe. Il faut y aller en tout début d'après-midi et parfois nous avons du mal à partir tant les gens sont serrés. Alors nous allons souvent sur notre plage naturiste où il y a très peu de monde. 

aimé détesté Août 2017

Hélas faut prendre la voiture et il y a beaucoup de monde sur les routes. Vivement Septembre.

Martine / Août 2017 pour aimé détesté

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Vécu, #aimé détesté

Repost0