livres

Publié le 27 Juillet 2020

Marche après marche - Lutter pour revivre de Geoffrey Agostiniano

Dans son livre, Geoffrey Agostiniano, victime d’un grave accident de la route, dans lequel il aurait pu perdre la vie ou sortir lourdement handicapé,  raconte, avec à la fois beaucoup de sincérité mais aussi de pudeur, son coma, sa longue rééducation, sa reconstruction physique mais aussi psychique.  

Je suis hypersensible, j’intériorise tout  et évite d’aborder tout ce qui peut me peiner.  Ce n’est pas le genre de livre que je lis habituellement, je préfère des lectures plus divertissantes qui vont me distraire, me faire rire. Alors pourquoi ai-je acheté ce livre, tout simplement parce que j’ai eu un échange intéressant avec Geoffrey sur un groupe Facebook d’auteurs à propos de la difficulté d’attirer des lecteurs lors de nos dédicaces. Il me disait que pour lui c’était encore plus compliqué d'attirer avec un récit autobiographique d’une expérience dramatique. La qualité de cet échange m’a donné envie de lire son livre, je ne le regrette pas et ne peut que conseiller sa lecture.

C’est une belle leçon de vie que Geoffrey nous raconte. Il sort vivant et debout, grâce à sa mentalité de sportif,  à l’amour de ses proches qui a renforcé sa volonté de vivre, de supporter la douleur, de se battre pour remarcher pour ne pas  souffrir ceux qui l'aiment. Il en sort changé psychiquement en bien, il a appris à relativiser les difficultés de la vie et même s’il a perdu quelques amis, il s’en est fait d’autres.  Loin de tout misérabilisme c’est cela que Geoffrey nous raconte si bien. Je pense que chacun peu tirer des enseignements de cette expérience de vie.

Le livre de Geoffrey contient aussi les témoignages de sa famille : le ressenti de sa maman, Une très belle lettre d'encouragement de sa sœur.

Vous pouvez vous le procurer ICI

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 7 Juillet 2020

Un assassin parmi nous de Shari Lapena

L’histoire

Au Mitchell Inn, hôtel au milieu de la forêt où personne ne peut accéder et que personne ne peut quitter en raison d’une violente tempête de neige, des assassinats sont commis successivement. Il n’y a pas d’internet, plus d’électricité ce qui empêche de prévenir la police.

L’assassin fait forcément partie des personnes présentes dans l’hôtel

  • L’hôtelier veuf avec son fils qui a eu quelques problèmes avec la police
  • Deux amies qui viennent se ressourcer ayant chacune connu des évènements traumatisants
  • Un jeune couple qui va se marier prochainement
  • Un couple uni mais qui semble avoir des secrets inavouables
  • Un vieux couple au bord du divorce qui se déchire
  • Une auteure qui écrit son roman dont elle ne veut dévoiler à personne le sujet
  • Un avocat connu qui a défrayé la chronique suite à la mort suspecte de son épouse et qui va tenter de mener le groupe et de trouver l’assassin compte tenu de ses connaissances en matière d’affaires criminelles.

La police arrivera enfin et démasquera l’assassin.

 

Mon avis :

C’est une intrigue classique de meurtres dans un endroit clos avec tous les protagonistes qui pourraient être coupables du style qu’affectionne Agatha Christie.

L’auteure, Shari Lapena, sait faire monter le suspens si bien que j’ai eu du mal, une fois ce roman commencé, à le lâcher et j’ai angoissé à certains moments m’imaginant dans cet hôtel impossible à quitter ou un assassin rôde et où à tout moment d’autres clients de l’hôtel présents peuvent vous tuer ou se liguer contre vous parce qu’ils vous prennent pour l’assassin. Elle décrit bien les différents personnages tout en insinuant discrètement qu’ils peuvent avoir des côtés plus sombres ce qui empêche d’ailleurs bien souvent de s’y attacher.

J’ai tenté, comme à chaque fois en lisant, de mener l’enquête mais j’avoue que je n’ai pas trouvé l’assassin et pourtant, après coup, je me dis que quelques agissements de celui-ci auraient dû me mettre sur le chemin de la solution même si cela ne m’aurait pas donné le mobile.

Je déplore que la solution de l’énigme, inattendue, soit amenée un peu trop rapidement et n’ait pas été assez développée comme si l’auteure était pressée de terminer rapidement son roman.

Une lecture néanmoins agréable surtout en période de vacances où on n’a pas trop envie de se triturer l’esprit.

Voir d'autres critiques de ce livre sur le site Babelio ci-dessous en lien

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 26 Juin 2020

Dilemne de B.A Paris aux éditions Hugo Thriller

Depuis de nombreuses années, Livia rêve d’une soirée d’anniversaire exceptionnelle pour ses quarante ans avec tous ses amis et ses parents avec lesquels elle est brouillée.

Elle met de l’argent de côté pour le préparer. Le jour tant attendu arrive enfin.

Son mari Adam lui prépare une surprise : la venue de leur fille Marnie (dix-neuf ans) qui fait ses études à Hong Kong pensant que ce sera pour elle le plus beau des cadeaux. Hors Livia vient d’apprendre que sa fille s’était très mal conduite et se réjouit presque qu’elle ne puisse venir. Pour protéger son mari, elle n’ose pas lui en parler.

Adam cache aussi un terrible secret à son épouse pour ne pas luis gâcher sa fête d’anniversaire. Je ne peux en dire plus pour ne pas révéler l’intrigue ou plutôt les intrigues de ce roman qui nous tiennent en suspens et nous émeuvent aussi tant la situation est dramatique et peut faire s’effondrer le bonheur de ce couple, de leur fils Josh et de ceux qui leur sont chers.

C’est un excellent roman difficilement classable qu'on n'arrive pas à lâcher.

Je ne peux pas le qualifier de thriller mais le suspense est garanti et la surprise ne sera peut-être pas celle qu’Adam avait prévu pour son épouse mais d’autres plus surprenantes, du genre de celles mauvaises et bonnes qu’on a du mal à croire.

C’est un roman sur les relations familiales compliquées entre les parents et les enfants que l’on reproduit de génération en génération, sur les non-dits dans le couple pour protéger l’autre et se protéger soi-même de la douleur de voir l’être aimé souffrir.

C’est un roman aussi sur l’amitié et sa fragilité. J’ai beaucoup aimé ce roman et sa belle fin émouvante même si elle aurait gagnée à être amenée moins brusquement avec un peu plus de détails.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 18 Juin 2020

La Vallée de Bernard Minier

Résumé :

Marianne (la mère disparue de son fils) téléphone à Martin Servaz, le policier qui mène les enquêtes dans les romans de Minier, pour lui demander de l’aide. Elle lui dit qu’elle a échappé à ses ravisseurs et qu’elle est cachée dans une forêt pyrénéenne. Martin part aussitôt dans ce village d’une vallée pyrénéenne pour tenter de la retrouver. Quand il y arrive il la cherche dans la forêt avec l’aide du Moine dirigeant l’abbaye mais sans la retrouver. Tout le village est en émoi, deux habitants viennent d’être assassinés, leurs corps ont été mutilés et ont fait l’objet d’une mise en scène macabre. L’enquête est menée par la gendarme Irène Ziegler, avec qui Martin Servaz a déjà coopéré dans une enquête précédente. Un éboulement soudain vraisemblablement provoqué coupe le village du reste du monde et confine les habitants dans ses murs. La colère monte et la Mairesse, malgré sa forte personnalité, a bien du mal à contenir les villageois menés par son principal opposant. Martin Servaz pense que la séquestration de Mariane et ses assassinats sont peut-être liés mais il ne peut officiellement mener l’enquête puisqu’il est suspendu par sa hiérarchie dans l’attente de son passage en conseil de discipline. Néanmoins, officieusement, aux côtés d’Hélène ZIEGLER, il aura un rôle très actif dans la résolution de cette enquête, aidé aussi, dans la compréhension de la psychologie des différents suspects, par une étrange pédopsychiatre Gabriela Dragoman pour laquelle il a une forte attirance. Voulant rester fidèle à sa compagne Léa, résistera-t-il néanmoins à sa tentative de séduction ?

Mon avis :

La référence aux enquêtes passées de Martin Servaz pour ceux qui n’ont pas lu les précédents romans de Minier et, même pour ceux qui comme moi ont oublié un peu les détails des enquêtes précédentes, perturbe un peu la compréhension de certains passages.

La montagne ne m’a jamais gagnée. Je suis claustrophobe et j'étouffe dans la vallée alors m’imaginer confinée dans ce village coupé du monde avec les montagnes autour, cela aurait pu être difficile de continuer ma lecture mais j’ai « dévoré » ce roman addictif et l’ai lu très vite tant il est bien conçu et écrit.

Les descriptions du cadre : la forêt avec son monastère, la montagne, le village sont remarquables et me donnent envie d’aller découvrir les Pyrénées.

L’analyse des personnalités des différents personnages est fine.

Le suspense monte en permanence sans jamais retomber grâce à de nombreux rebondissements (c’est une des grandes qualités de Minier qui fait son succès) et il est dans ce roman exacerbé par la colère et la révolte des villageois privés de liberté à cause de cet éboulement et se sentant en insécurité avec un ou plusieurs assassins parmi eux. On se demande si cette révolte ne va pas engendrer les lynchages de ceux que la foule tient pour responsables de cette situation (la mairesse, Hélène la gendarme, Martin le flic..).

C’est un excellent thriller psychosociologique que j’ai beaucoup aimé. J’attends avec impatience le prochain roman de Minier

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 8 Juin 2020

Un article me concernant a été publié hier dans Ouest France (Edition Vendée).  Merci au journaliste de Ouest France pour son bel article.

Pour ceux qui voudraient se procurer mon roman "Je dis ça mais je ne dis rien" dont il est question dans l'article, il est disponible au Château d'Olonne chez Doury presse et aux Sables d'Olonne à la librairie Voyelles .

Vous pouvez le commander partout ailleurs en France dans 1500 librairies du réseau DILICOM avec le numéro ISBN : 9782380670363, ou l'acheter sur internet 

Versions papier et numérique sur AMAZON, FNAC

Version numérique, chez DECITRE

Merci aussi à ceux qui l'ont lu et pas encore commenté et noté et à ceux qui le liront de le faire sur BABELIO et le site d'achat si acheté sur internet. C'est important pour les ventes dont je vous rappelle le bénéfice sera reversé à l'Institut Curie.

Merci à ceux qui l'ont déjà commenté et à tous mes amis blogueurs qui ont fait un article sur leur blog que vous pouvez lire sur ma page facebook

Cliquez sur la photo pour lire l'article

Cliquez sur la photo pour lire l'article

Ci-dessous en lien ma page facebook d'auteure où vous pourrez lire des extraits de mon roman, la génèse de son écriture et toutes les critiques le concernant.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 1 Juin 2020

Résumé de l'éditeur du livre

Son cadavre est remonté, comme celui d’autres femmes, à la surface de l’eau. Six au total… Là-bas, dans les forêts du New Hampshire, le lieu maudit porte un nom : le lac aux suicidées.
Clara Miller était journaliste. Comme Paul Green, le reporter du Globe qui débarque sur l’affaire. Il avait connu Clara étudiante, et ne croit pas un instant à la thèse du suicide.
Un homme l’intrigue : Mike Stilth, l’immense rock star retranchée à quelques kilomètres de là, à Lost Lakes, dans un manoir transformé en forteresse.
L’artiste y vit entouré d’une poignée de fidèles, dont Joan Harlow, redoutable attachée de presse qui veille sur son intimité et se bat comme une lionne dès que l’empire Stilth est attaqué.
Mais Paul, lui, a tout son temps. Dans sa vieille Ford déglinguée, il tourne inlassablement autour du domaine. Avec cette question : et si, du manoir, la route menait directement au lac ?

Ma critique :

Bien que j'ai été déçue, croyant lire un thriller, et que ce n'en est pas un en fait puisqu'il n'y a ni suspens, ni vraie surprise, j'ai beaucoup aimé ce livre qui aborde très bien les problèmes que peuvent rencontrer les enfants des vedettes livrés souvent à eux mêmes face au monde extérieur, aux paparazzis et qui, arrivés à l'adolescence, n'ont plus aucun repaire. Il aborde aussi les risques que peuvent prendre les journalistes et les photographes pour avoir un scoop, la photo volée. Cela peut paraître un peu caricatural, exagéré dans le livre mais n'est ce pas si près de la vérité tout de même ? L'entrée dans ce roman, non seulement choral mais, en plus, avec des actions que se situent à des périodes différentes est un peu difficile au tout début mais après j'ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman. J'ai été prise par l'histoire et je me suis attachée aux personnages et c'est ce que je demande à un livre.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 10 Mai 2020

LA CHAINE D’ADRIAN McKINTY

Imaginez ! On a kidnappé votre enfant et, pour pouvoir le récupérer en vie, vous devez, en plus de payer une rançon, enlever à votre tour un autre enfant à d'autres parents qui devront eux-aussi kidnapper un autre sinon votre enfant ne vous sera pas rendu et il sera tué.  Que feriez vous ?

Rachel, divorcée et souffrant d'un cancer, va rentrer dans cette chaîne infernale pour sauver sa fille Kylie. Elle sera aidée par son beau-frère ex marine. Ils chercheront à trouver les instigateurs de cette chaîne pour l'enrayer et y mettre fin.

Une intrigue très originale menée tambour battant grâce à une écriture très vive et percutante qui vous rend complètement addictif jusqu'à la fin.  Des personnages attachants avec leurs qualités, leurs engagements mais aussi avec leurs erreurs et défauts.  Je regrette juste la pauvreté de certains dialogues et j'aurais aimé aussi  une analyse un peu plus détaillée de la personnalité des personnages n'ait pas été faite par l'auteur mais cela aurait peut-être nui au rythme.

Ce roman cherche à répondre à deux interrogations : Comment une victime peut se transformer à son tour en bourreau ? La perversité est-elle innée ou acquise suite à des évènements traumatisants ?

Il y a du "Stephen King" dans ce thriller original  et addictif d'Adrian McKinty que j'ai dévoré à un rythme aussi frénétique que celui de son intrigue à laquelle j'avais l'impression de participer . Je l'ai quitté frustrée qu'il soit déjà terminé  tant je n'ai pas vu le temps passer en lisant ses 390 pages.

Quelques extraits :

"La voix continue impassible : "Dans cinq minutes Rachel, vous allez recevoir le coup de fil le plus important de toute votre vie. Il faudra que vous arrêtiez votre voiture au bord de la route. Il faudra que vous ayez les idées claires. Quelqu'un vous donnera des instructions détaillées. Assurez vous que votre téléphone est chargé et veillez à avoir papier et crayon pour noter les instructions. Je ne vais pas vous mentir en disant que les choses vont être faciles pour vous. Les prochains jours seront très difficiles, mais La Chaîne vous guidera jusqu'au bout."

"La vie est une cascade de moments présents qui dégringolent les uns sur les autres sans raison ni but. De tous les philosophes, Schopenhauer est le seul à avoir tout compris."

L’absurdité, c’est la disparité ontologique entre notre désir de donner du sens aux choses et notre incapacité à trouver du sens dans ce monde. L’absurdité est un luxe que les parents d’enfants disparus ne peuvent s’offrir. 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 19 Mars 2020

J'ai le plaisir de vous informer de la parution de mon premier roman "Je dis ça mais je ne dis rien" aux Editions ANOVI.  Cliquez sur la photo ci-dessous pour pouvoir bien lire le résumé de ce thriller psycho-sociologique.

Livre je dis ça mais je ne dis rien - Martine Martin-Cosquer

On peut l'acheter sur AMAZON en version numérique pour liseuse Kindle et version papier et sur la FNAC pour liseuse Kobo. Il pourra être acheté en version papier à la FNAC et dans toutes les librairies en France dans une une semaine environ (numéro ISBN 9782380670363). 

Merci si vous achetez mon roman, après l'avoir lu, de le noter et de laisser un commentaire sur :

  • le site Amazon
  • cet article de la Gazette des Olonnes
  • vos blogs pour ceux qui en ont.

C'est toujours intéressant pour moi d'avoir le retour de mes lecteurs.

Merci aussi, dès aujourd'hui pour ceux qui sont présents sur les réseaux sociaux, de partager cet article.

C'est le début pour moi d'une aventure enthousiasmante d'auteur. Je suis entrain d'écrire mon second roman qui sera aussi un thriller tout à fait différent.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 1 Juillet 2019

Les métiers improbables : ma participation "Plan de carrière"

Le 21 mai dernier, dans un article en lien ci-dessous je vous informais de la parution du livre "métiers improbables" que 108 auteurs dont je fais partie ont écrit pour l'Association rêves.

Ce livre est maintenant disponible sur le site de l'éditeur the book éditions, voir lien ci-dessous :

Vous pourrez lire ci-après ma participation :

Plan de carrière

Si j'étais coupeur de sifflet, je pourrais faire taire :

. les exaspérants bavards
. les politiciens criards
. les publicités télé
. les séducteurs trop zélés
. les fichus bonimenteurs
. les maudits maîtres chanteurs.
. les longs et mauvais discours
. les cors de la chasse à courre
. les mitraillettes et fusils
. les  tapageurs de la nuit
. Les grands pervers narcissiques
. les injures et slogans racistes

Et quand j'aurais enfin condamné au silence éternel  tous ces damnés brasseurs d'air,  pour continuer à gagner ma vie dans le silence enfin retrouvé, je pourrais me reconvertir en  joueur de pipeau !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 21 Mai 2019

Ensemble réalisons le rêve d'un enfant Malade

Nous sommes 106 auteurs et illustrateurs à avoir écrit (Prose et vers) et réalisé un livre "Les métiers improbables" dont le bénéfice ira dans son intégralité à l'association rêve qui réalise le rêve d'enfants malades.

C'est le sixième livre auquel j'ai le plaisir de participer pour cette association .  Les 5 livres précédents

- l'atelier de Mijoty

- La boîte à rêves

- La marguerite des possibles

- Le mariage

- Voyage

sont disponibles sur le site de l'éditeur "the book editions" ICI

Si vous souhaitez acheter notre dernier livre "Métiers improbables" qui n'est pas encore sur le site de l'éditeur (il le sera fin juin), cliquez sur le lien ci-dessous pour avoir tous les renseignements nécessaires

Merci de votre aide pour les enfants.

N'hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux pour qu'un maximum de rêves d'enfants puissent être réalisés.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0