mon mois emoi

Publié le 1 Octobre 2021

Nous avons eu une météo fort clémente tout le mois propice aux randonnées et aux baignades dans l'océan. Parmi les plus belles celle sur la pointe du Payré à Talmont Saint-Hilaire un des plus beaux endroits du littoral vendéen

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Nous avons beaucoup aimé  faire le tour du lac de finfarine à Poiroux

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

J'ai cuisiné aussi et pâtissé pour nous et nos voisins notamment pour utiliser les mûres cueillies lors de nos randonnées

Araignée / avocat et tarte aux mûres cueillies
Araignée / avocat et tarte aux mûres cueillies

Araignée / avocat et tarte aux mûres cueillies

Nous avons passé beaucoup de temps au jardin pour profiter du beau temps et de nos fleurs encore belles, pour combien de temps

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

J'ai vu un serin qui intriguait mon chat qui cherchait à l'attraper. Il a du s'échapper où  son propriétaire a dû le relacher pour partir en vacances sans penser que lui redonner la liberté s'était lui assurer une mort rapide. Il était tellement apprivoisé qu'il n'avait pas peur de nous. On pouvait l'approcher. Il va être victime d'un chat. Non, non Pierre Perret il ne faut pas ouvrir la cage aux oiseaux, il ne s'envoleront pas très haut. Il ne faut surtout pas acheter des oiseaux pour les mettre en cage.

mon mois émoi septembre 2021

Nous sommes partis en vacances une semaine au pays basque. Nous logions dans un mobil home fort confortable dont la couleur, par le plus grand des hasards, était assorti à celle de notre voiture. Quel plaisir après avoir beaucoup marché dans la journée de pouvoir se baigner dans l'immense et superbe espace aquatique

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Nous étions à Bidart, un charmant village basque aux plages paradisiaques qui se méritent

Bidart centre

Bidart centre

Bidart / Plage d'Erretegia
Bidart / Plage d'Erretegia

Bidart / Plage d'Erretegia

Nous sommes montés en haut de la Rhune avec le petit train à crémaillère qui monte à pic. En haut la vue est magnifique sur toute la côte atlantique des plages des Landes à l'Espagne

Le train de la Rhune et la vue sur Saint Jean de Luz
Le train de la Rhune et la vue sur Saint Jean de Luz

Le train de la Rhune et la vue sur Saint Jean de Luz

Nous avons beaucoup aimé Bayonne. Se promener dans la ville et sur les quais de l'Adou fut un vrai plaisir

La cathédrale
La cathédrale
La cathédrale
La cathédrale

La cathédrale

Biarritz, sa côte escarpée et son rocher de la vierge

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

À biarritz, une scène nous a bien amusée, un goéland, voulant certainement imiter la vierge marie, posait comme une star devant les appareils photos des touristes qui ne regardaient même plus la vierge en haut du rocher

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Notre coup de coeur de la côte basque fut Saint-Jean-de-Luz où nous nous somme attardés tant se promener dans cette ville attachante nous a rendus heureux

Le grand hôtel, le port, une rue du centre ville
Le grand hôtel, le port, une rue du centre ville
Le grand hôtel, le port, une rue du centre ville

Le grand hôtel, le port, une rue du centre ville

Nous étions des grand voyageurs quand nous étions jeunes et connaissons tous les continents sauf l'Australie, nous n'avions pas quitté l'Hexagone depuis décembre 2010 où nous étions allés à Prague (voyage offer par notre fille).

Nous étions si près de l'Espagne que nous n'avons pas résisté à passer la frontière et aller visiter San Sebastian. Il y a beaucoup de circulation, ce n'est pas facile de se garer mais nous ne regrettons rien, tant nous avons aimé marcher le long de la plage, du port et de la vieille ville avec sa superbe basilique Santa Maria del Coro. 

La vieille ville et la basilique Santa Maria del Coro
La vieille ville et la basilique Santa Maria del Coro

La vieille ville et la basilique Santa Maria del Coro

Le port et l'île de Santa Clara
Le port et l'île de Santa Clara

Le port et l'île de Santa Clara

Le midi nous avons dégusté des tapas dans un restaurant. Ils étaient délicieux.

mon mois émoi septembre 2021

Ce séjour au pays basque m'a permis aussi de faire la connaissance d'une de mes plus anciennes amies de blog Francine Peyrelongue qui vit près d'où nous résidions. Elle a malheureusement arrêté son blog (le blog d'Amatxi pour ceux qui l'ont connu) mais que je suis sur Facebook. Nous avons une très belle fin d'après-midi ensemble avec nos époux autour d'un apéritif dînatoire devant notre mobil home. Ce fut une très belle rencontre.

Cette semaine merveilleuse nous donne envie de retourner au Pays Basque.

En rentrant, les journées du Patrimoine aux Sables d'Olonne nous ont réjouies. Quel plaisir de voir quelques chaumois et chaumoises en habit d'époque défiler, danser et chanter

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Le navire école de la Marine nationale Le Dundee le mutin était amarré aux Sables d'Olonne pour ces journées du patrimoine

mon mois émoi septembre 2021

Et pour clotûrer le moin un beau moment émouvante, le baptême de deux de mes petites filles à Paris par un prêtre ami de leur papa. Ce n'est pas commun de ce faire baptiser à à 12 ans et 9 ans mais ce sont elles qui l'ont demandé à leur parent, ce qui rend cette cérémonie encore plus

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Pauline leur grande soeur ne s'est pas fait baptiser mais a joué de la flûte traversière. Vous connaissez mon aversion pour la musique mais j'en avais les larmes aux yeux de l'entendre

Après l'église repas de famille. Ce fut pour moi un plaisir de participer au dressage de la table

mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021

Les petites ont été fort gâtées

mon mois émoi septembre 2021mon mois émoi septembre 2021
mon mois émoi septembre 2021mon mois émoi septembre 2021

Le lendemain nous avons été avec Laurence notre fille déjeuner au restaurant avec la maman à Jeff (95 ans) qui n'avait pu assister au baptême

mon mois émoi septembre 2021

Nous sommes rentrés aux Sables à la fois heureux de ce magnifique moment passé avec notre famille mais triste de la quitter, heureusement ils passeront une semaine avec nous en Vendée à la Toussaint.

Vos participations de septembre ci-dessous :

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 6 Septembre 2021

Vos participations à mon mois émoi Juillet 2021 :

Vos participations à mon mois émoi d'Août 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 30 Juillet 2021

Le 1er juillet en revenant d'Angers, nous nous sommes arrêtés à Maulévrier (à proximité de Cholet) pour visiter le Parc oriental d'inspiration japonaise. Nous avons eu un vrai coup de coeur pour ce vaste et magnifique parc.

Par de MaulévrierPar de Maulévrier
Par de MaulévrierPar de Maulévrier
Par de MaulévrierPar de Maulévrier
Par de MaulévrierPar de Maulévrier

Par de Maulévrier

Je me réjouis chaque jour quand je vois mon jardin qui est magnifique. Merci à Jeff qui plante les fleurs, les arrose avec amour. Je me contente de tondre la pelouse et de retirer les mauvaises herbes.

mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

Ma plus belle randonnée du mois fut celle du bois de Fenestreau au château d'Olonne acquis récemment par la municipalité.

mon mois émoi : Juillet 2021mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

Excepté une semaine mi-juillet où il a fait très chaud ce qui m'a permis d'avoir le bonheur de nager dans l'océan (un vrai lac), Le temps ne fut pas excellent.

Le samedi 10 juillet, au Super U des Achards, J'ai été très heureuse d'échanger avec de nombreux lecteurs dont Ghislaine, Monique, Guillaume Yvon à qui j'ai dédicacé mes deux romans : "Souviens toi du bus 96" et "Je dis ça mais je ne dis rien".

J'adore ce contact avec les lecteurs. Quand je leur parle de mes livres, certains me confient les difficultés de leur vie ce qui prouve que le contact passe bien. Un m'a même dit que je pourrais faire un roman de la sienne et c'est vrai ! Chaque vie est un roman. Tellement occupée à échanger avec les lecteurs, j'ai oublié de faire des photos de ma dédicace.

mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

J'ai eu le plaisir d'assister le 17 juillet au départ de l'Iron Man des Sables d'Olonne. C'est un thriatlon ( 1,9 km de natation au départ de la Grande plage pour remonter dans le chenal, puis les athlètes on fait un parcours de 90 km autour des Sables d'olonne pour terminer  par un semi-marathon de 21 km sur le remblai des Sables).

mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021
Départ de la course en vélo et la course à pieds sur la fin. Les professionnels sont déjà arrivés !
Départ de la course en vélo et la course à pieds sur la fin. Les professionnels sont déjà arrivés !

Départ de la course en vélo et la course à pieds sur la fin. Les professionnels sont déjà arrivés !

Je suis admirative, mais je ne les envie pas. Même si je suis sportive, je ne pourrai pas participer à l'Iron Man. Par contre je pense que je pourrai m'inscrire à un semi marathon (je cours en moyenne 20 km par jour sans difficulté) Je ne cours pas vite, mais j'ai de l'endurance. De plus j'adore courir très tôt le matin surtout aux Sables d'Olonne dans des paysages magnifiques :

mon mois émoi : Juillet 2021

Fin juillet j'ai passé deux jours à Paris pour plusieurs examens médicaux :

avec une dermatologue pour une tache suspecte qui n'était qu'une kératose solaire (ouf !) qu'elle m'a brûlée à l'azote.

mammographie, échographie et rendez-vous avec mon oncologue à l'Institut Curie à Paris.

C'était mon dernier examen de contrôle annuel, mon suivi de 5 ans après cancer est terminé mais hélas pas le traitement. Compte-tenu de l'agressivité de mon cancer, elle souhaite que je continue l'hormonothérapie qui, en bloquant les oestrogènes, limite la possibilité de développement de nouvelles tumeurs. Heureusement je la supporte bien ce qui n'est pas le cas de toutes les patientes, et à la limite cela me rassure.

J'espère ne plus jamais revoir les locaux de l'institut Curie à Paris, la très belle vue sur Paris et l'église de St Cloud.

Merci à tous les soignants pour leurs compétences et empathie.

mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

Ce déplacement à Paris m'a permis de revoir ma fille, son conjoint et une de mes petites filles. Les autres qui nous rejoindront une semaine en août étaient en colonie de vacances. J'ai passé une excellente soirée en leur compagnie et savouré un succulent dîner préparé par mon gendre.

J'adore prendre le train et complètement rassurée et détendue, ce qui n'était pas le cas à l'aller, j'ai apprécié le voyage de retour en compagnie de nombreux estivants partant sur les plages de l'Atlantique. J'avais l'impression de partir en vacances comme eux alors que je rentrais tout simplement chez moi.

mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

À mon retour, une surprise m'attendait Jeff m'avait préparé un apéritif au champagne pour fêter mes 5 ans de rémission et un dîner asiatique.

Après un week-end de garde à Challans notre fille avait son lundi de libre avant de revenir sur Paris. Nous l'avons passé avec elle sur l'île de Noirmoutier. Quel bonheur de marche le long de la côte, se baigner et déjeuner au restaurant.

mon mois émoi : Juillet 2021mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021mon mois émoi : Juillet 2021
mon mois émoi : Juillet 2021

Lors du déjeuner au restaurant, laurence nous a fait écouter notre petite fille Léonore jouant du violon. Je n'aime pas la musique, mais ce fut un bonheur de la voir jouer et de l'entendre, même si n'ayant pas une oreille sensible, difficile pour moi de juger de sa prestation :

Ce fut aussi en Juillet le plaisir d'envoyer des cartes postales à mes amis blogueurs de la communauté des croqueurs de mots dont je visite les blogs et le plaisir de recevoir leurs cartes (voir vidéo ci-dessous) et de voyager partout en France mais aussi en Belgique, suisse, canada. Merci Domi d'avoir lancé cette idée. Vous pouvez, si vous le souhaitez, voir mes 14 cartes reçues en cliquant sur le lien You Tube ci-dessous

Mes petites filles arrivent passer quelques jours avec nous, je fais une pause blog tout le mois d'Août. Néanmoins je ferai paraitre mon mois émoi d'aout début septembre avec les liens des participants pour juillet et aout. Vous avez jusqu'au 4 septembre pour publier le mois émoi d'aout.

En plus je galère chaque jour pour écrire des commentaires sur les blogs Eklablog sans la plupart du temps y parvenir et quand, par chance, j'y parviens, j'y ai passé beaucoup de temps. Voilà ce que j'ai détesté le plus en juillet.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 5 Juillet 2021

Voici les liens de participation au mois émoi de Juin.

Merci beaucoup pour vos participations.

Quel bonheur de vous voir toutes revivre après la dure période que nous avons toutes vécue.

Je vous souhaite de bonnes vacances pour celles qui partent.

À fin juillet.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 2 Juillet 2021

Nous avons débuté le mois par une semaine de vacances dans les Pyrénées. Quel bonheur de retrouver la liberté de voyager, de dîner au restaurant (en terrasse). Nous avons séjourné dans un superbe mobil-home du camping Sunelia les 3 vallées à Argelès Gazost. Il y avait une piscine privée pour un groupe de 6 mobil-home. Comme nous étions les seul occupants, nous avions la piscine pour nous seuls. Nous avons aussi profité de la piscine couverte un jour où le temps était incertain

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

J'avais le rêve depuis très longtemps de monter (par le téléphérique !) au Pic du Midi et d'oser aller jusqu'au bout de la plateforme en verre suspendue au dessus du vide ce qui pour moi qui ait le vertige est un défi. J'y suis allée et j'ai même regardé en dessous de mes pieds. En fin de compte, j'ai eu beaucoup plus peur dans le téléphérique !

Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021

Après être montés jusqu'au cimes nous sommes descendus dans les abîmes en visitant les magnifiques grottes de Betharram. Un moment d'émerveillement.

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Le parc animalier d'Argelès Gazost était juste à côté de notre camping, une visite s'imposait. Nous avons bien fait de visiter. Les animaux ont beaucoup d'espace et nous avons pu voir de près des rapaces, marmottes, bouquetins, ours et loups

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Nous avons fait aussi quelques belles randonnées et pu voir de beaux lacs, torrents et cascades.

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Chaque matin à l'aube comme j'en ai l'habitude, je partais courir dans Argelès Gazost et ses environs, notamment au bord du Gave de Pau. Je n'étais plus au bord de l'océan mais entourée de montagnes. Le dépaysement était assuré avec des paysages aussi beaux.

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Le mois dernier était le mois des roses dans notre jardin, il y en a toujours autant. Quel plaisir de voir notre premier régime de bananes sur un de nos bananiers et nos hortensias et clématites s'épanouir

Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Comme nous sommes vaccinés, nos amis et connaissances aussi, nous avons repris les invitations. Nous avons eu le plaisir de de déjeuner dans notre jardin avec les parents et l'oncle de notre gendre qui étaient en vacances en Vendée. Le bouquet qu'ils m'ont offert était magnifique. J'ai eu plaisir à cuisiner l'entrée et le clafoutis qui ont étés appréciés. Jeff a fait son premier vrai barbecue. Après ces longs mois de confinement, nous revivons vraiment.

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021

Quelques photos de coups de coeur visuels lors de mes promenades  aux Sables d'Olonne et dans les environs. Sur la première photo, ce lever de soleil nuageux m'a fait croire que j'étais encore dans les pyrénées avec les cîmes à l'horizon. Sur la dernière photo un avion qui décolle sur l'aérodrome des sables d'olonne. C'est la première fois que j'arrive à en prendre un en photo

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

Le 23 juin nous avons fêté notre anniversaire de mariage au restaurant La Pilotine sur le remblai des Sables. Nous y avions une belle vue sur mer et nous nous sommes régalés

Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021

L'aînée de mes petites filles Pauline (en bas à droite sur la photo) était qualifiée avec son équipe du Stade français pour la phase finale des championnats de France de natation artistique. Quel bonheur de la voir évoluer. Son équipe s'est classée 4ème sur 9. Dans la catégorie highlights jeune des équipes n'ayant pas eu d'entrainement pendant les différents confinements (certaines équipes notamment dans le sud de la France ont pu s'entrainer dans des piscines extérieures). Nous sommes fières de notre petite fille Pauline même si elle est fort déçue d'avoir perdu son bonnet pendant sa prestation. Elles ont raté de peu le podium. Voici quelques photos de leur intervention.

Photo site stade FrançaisPhoto site stade Français
Photo site stade FrançaisPhoto site stade Français
Photo site stade FrançaisPhoto site stade Français
Photo site stade FrançaisPhoto site stade Français

Photo site stade Français

Toutes les photos dans l'album ci-dessous.

Ce fut aussi l'occasion de visiter le château et la cathédrale d'Angers

Cathédrale d'Angers
Cathédrale d'AngersCathédrale d'Angers
Cathédrale d'Angers

Cathédrale d'Angers

Le château d'Angers l'immense tapisserie de l'apocalypse et la vue sur la villeLe château d'Angers l'immense tapisserie de l'apocalypse et la vue sur la ville
Le château d'Angers l'immense tapisserie de l'apocalypse et la vue sur la villeLe château d'Angers l'immense tapisserie de l'apocalypse et la vue sur la ville

Le château d'Angers l'immense tapisserie de l'apocalypse et la vue sur la ville

mais aussi et surtout nous avons passé un excellent moment en famille (sans Pauline hélas qui dînait avec son équipe) notamment lors de notre repas du soir au restaurant Le Milord (que je recommande)

Mon mois émoi : Juin 2021Mon mois émoi : Juin 2021
Mon mois émoi : Juin 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 28 Mai 2021

Mai fut un mois calme et agréable sans évènement vraiment marquant.

Notre premier petit bonheur du mois : notre voisine nous a offert un bouquet de muguet de son jardin qui sentait très bon et a duré longtemps.

Mon mois émoi : Mai 2021

Le 3 mais nous avons reçu notre deuxième dose du vaccin Pfizer.  C'est rassurant de savoir que nous sommes immunisés. Nous respecterons bien entendu les gestes barrière, mais on angoissera moins en public et on va pouvoir de nouveau inviter nos amis et aller chez eux :

Centre de vaccination des Sables d'Olonne
Centre de vaccination des Sables d'Olonne

Centre de vaccination des Sables d'Olonne

Mais c'est le mois le plus fleuri dans notre jardin. Les rosiers, nos iris d'eau, les arums, notre rhododendron sont en fleurs. C'est un bonheur de les voir chaque jour

Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021

Nous avons la chance d'habiter entre océan et campagne, les chemins le long des champs sont fleuris ce qui nous permet de faire de jolis bouquets

Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021

Les jours rallongent et fini les jogging de nuit. J'assiste avec joie aux levers du soleil qui sont chaque jour différents mais toujours beaux

Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021

L'après midi avec Jeff nous randonnons en bord de mer, dans la campagne et les bois. On fait parfois de jolies rencontres

Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021

Je partage avec vous mon coup de coeur pour la nouvelle fresque sur un immeuble du front de mer, face à la grand plage des Sables d'Olonne

Mon mois émoi : Mai 2021

J'ai passé une partie du mois à relire, corriger, améliorer mon troisième roman que je ferai éditer courant 2022 qui s'intitulera  vraisemblablement (si cela plait à mon éditeur) "Un secret peut en cacher un autre" et qui pourrait avoir la photo de couverture ci-dessous. Il sera très différent des deux premiers.

Mon mois émoi : Mai 2021

Voici un bref résumé :

Rien ne va plus pour Noëlle, consultante en ressources humaines et, à ses heures perdues, traqueuse de pédophiles sur les réseaux sociaux.

Son époux l'a quittée, sa fille unique ne veut plus la voir, sa famille lui réserve des surprises édifiantes, son patron fait tout pour la faire craquer. Elle tente de résister avec détermination et humour.

Seule une rencontre amoureuse l’aide à supporter, mais un coup de théâtre vient compromettre cette lueur d’espoir dans sa traversée du tunnel.

La traqueuse traquée de toutes parts sortira-t-elle indemne de ce cauchemar ?

En fin de mois quel plaisir de refaire du shopping, j'ai renouvelé ma garde robe d'été (bermudas, tee shirts, chaussures, maillot de bain).

En fin de mois, pour faire dans une grande libraire la promotion de mes romans, je suis allée à la Roche-sur-Yon qui m'était interdite pendant le confinement puisqu'à plus de 10 km de mon domicile et ce fut un bonheur de déambuler dans les rues commerçantes et piétonnières qui étaient joliment décorées et fleuries artificiellement

Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021

Sur la place Napoléon avec ses animaux (automates animés). Sur les bords des mares, j'ai même vue une cane et ses petits canetons pas en métal mais en chair et en os :

Mon mois émoi : Mai 2021Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021
Mon mois émoi : Mai 2021Mon mois émoi : Mai 2021

Choisir le lieu de nos prochaines vacances a été un grand plaisir.

Nous avons réservé un mobil home  avec, en plus de l'espace aquatique du camping, une piscine privative. Avant la pandémie, j'allais tous les jours à la piscine. Cela me manque tellement. On va pouvoir randonner dans des paysages grandioses.

Nous y resterons une semaine en juin. Après plus  d'un an de privation, on dépense ce qu'on a économisé et on a vraiment envie de se faire plaisir

Ce sera pour nous un grand dépaysement dans une région où nous sommes jamais allés et pour moi réaliser un de mes rêves, un défi aussi. Pour y parvenir il me faudra vaincre une de mes peurs. L'envie est tellement forte que je crois que je vais y arriver. Je n'en dis pas plus, sinon je n'aurais rien à vous apprendre dans le mois émoi du mois de juin.

Ont participé à ce mois émoi de mai :

Colette :

Renée :

 

 Zaza :

Gisèle :

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 2 Avril 2021

Premier bonheur du mois : l'article de Ouest France sur mon roman "Souviens toi du bus 96" que vous pouvez lire ci-dessous.

Mon mois émoi / Mars 2021

Mon second roman "Souviens toi du bus 96" intéresse.  J'en ai déjà vendu une trentaine, déposé dans des librairies, obtenu une séance de dédicaces dans un hypermarché pendant les vacances de Pâques quand les touristes seront aux Sables d'Olonne. J'ai épuisé mes 40 premiers exemplaires et j'ai dû en recommander à l'éditeur. J'ai été contacté par un éditeur vendéen pour leur envoyer le manuscrit de mon prochain roman en septembre.  Les premières critiques toutes positives, non seulement me ravissent, mais me permettent de prendre confiance en moi pour continuer.  Vous pouvez le commander sur tous les sites connus de vente de livres en version brochée ou numérique.

Avec les jours qui rallongent, je peux assister le matin en courant aux levers de soleil sur les Sables d'Olonne et c'est un spectacle magique, à chaque fois différent, qui me met en joie pour la journée.

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Au niveau du temps, ce fut un mois de mars ensoleillé. Le printemps est bien là et nous randonnons l'après-midi avec beaucoup de plaisir

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Parfois, lors de nos promenades ou de mes courses, l'humour est dans la rue et mieux vaut rire de la Covid : 

Il était temps qu'on se retrouve !
Il était temps qu'on se retrouve !

Il était temps qu'on se retrouve !

épouvantail anti covid

épouvantail anti covid

Quel bonheur de voir Les premières fleurs printanières éclore au jardin !

Arums et ficaires
Arums et ficaires

Arums et ficaires

Un mois de mars où nous avons été très inquiets et tristes pour OOPS notre chat adoré. Il s'est facturé le ménisque et en plus, il avait déjà le ligament croisé déchiré. Il souffrait beaucoup. Nous l'avons donc fait opérer par un vétérinaire chirurgien orthopédiste. Les suites opératoires ont été douloureuses pour OOPS. Ce fut aussi difficile pour nous qui avions beaucoup de mal à lui administrer tous ces nombreux médicaments : anti-inflammatoires, antibiotiques, pansements gastriques pour réparer les dégâts causés par les anti-inflammatoires. Mais le résultat est là. Il n'a plus mal aujourd'hui, marche en posant sa patte opérée par terre. Commence à grimper partout. Bravo au chirurgien. Il a bénéficié de 4 séances de laser pour favoriser la cicatrisation et diminuer l'inflammation. Cela nous a coûté très cher mais nous sommes heureux de l'avoir fait, OOPS va maintenant pouvoir grimper comme tous les autres chats.

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !
Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).
La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

Avril risque d'être plus difficile avec ce confinement qui va nous empêcher de voir notre fille et petites filles pendant les vacances de Pâques.

Ci-dessous, par ordre alphabétique, les "mois émoi de mars 2021" de mes amies Colette, Gisèle, Renée, Zaza que je remercie :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 26 Février 2021

L'année 2021, je l'avais prise avec un essai d'un mois. Après un mois de janvier peu concluant, j'ai failli demandé mon remboursement, mais les mois se suivent et ne se ressemblent pas : quel beau mois de février pour, moi même si ma fille et mes petites filles me manquent, mais j'espère les voir à Pâque si nous ne sommes pas confinés !

Les jours rallongent et quel plaisir d'assister le matin en courant aux levers du soleil sur l'océan et notre si jolie côte

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Les fleurs de fin d'hiver sont en plein épanouissement et, comme chaque année, le spectacle de mon mimosa en fleurs me réjouis. J'en fais de nombreux bouquets qui embaument la maison

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Nous avons fêté la Saint-Valentin. Les années précédentes, nous allions au restaurant. Cette année nous avons joué les chefs à domicile, Jeff le cuisinier qui avait concocté avec amour un succulent filet de bœuf Wellington (en croûte avec du foie gras et des morilles) et j'avais pâtissé une tarte au citron meringuée. Nous étions satisfaits de nous.

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Autre grand bonheur du mois, et une étrange surprise. Je viens de terminer l'écriture de mon troisième roman dont le titre comportera le mot surprise. Dans ce livre qui évoque, entre autres, à travers mon héroïne, la fin de ma vie professionnelle, je parle de mes relations amicales avec un collègue de travail que j'appréciais beaucoup et que je n'ai pas revu depuis ma prise de retraite en 2013. Incroyable,  surprise, transmission de pensée peut-être. Il m'a contactée en m'informant qu'il venait passer une semaine de vacances aux Sables d'Olonne et qu'il aimerait bien qu'on puisse se rencontrer.

Nous les avons invités à déjeuner et ce fut vraiment une joie pour moi de le revoir et de faire la connaissance de son compagnon de vie avec lequel ils va se marier prochainement. Ils étaient venus aux Sables d'Olonne pour y trouver une maison afin de s'y installer. Nous nous reverrons et je m'en réjouis.

Autre grand bonheur, mon livre "Souviens-toi du bus 96" est paru et j'ai reçu mes 40 exemplaires, dédicacé et expédié plus d'une trentaine, réussi à déposer le reste en librairie sur les Sables d'Olonne. Un journaliste de Ouest France est venu m'interviewer et un article paraitra prochainement. J'ai obtenu une dédicace au Super U des Sables d'Olonne pendant les prochaines vacances de Pâques quand les touristes seront présents. Je suis dans l'obligation de recommander des exemplaires à l'éditeur tant son succès est grand. Si vous souhaitez un exemplaire dédicacé de mon petit dernier (voir la bande annonce vidéo) ou de mon premier roman "Je dis ça mais je ne dis rien", merci de me contacter par mail.

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Pour clôturer le mois en beauté, le 24 février, j'ai fêté mes soixante-huit ans. Pas de restaurant cette mais une superbe journée dans l'île de Noirmoutier. Nous avons pris l'apéritif et pique-niqué sur la plage au mois de février sans avoir froid. Il y avait du vent, je n'ai pas pu souffler mes bougies

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

En revenant de Noirmoutier, nous nous sommes promenés sur la corniche vendéenne : Superbe

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Le soir en rentrant, j'ai tout de même soufflé mes bougies, enfin ma bougie, le gateau était trop petit pour en contenir autant :

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Avant je n'aimais pas fêter mon anniversaire, je me disais : j'ai encore pris une année, je vieillis et, depuis mon cancer en 2016 qui m'a beaucoup changée, je suis très heureuse désormais de fêter une année de belle vie en plus.

Bienvenue Mars, en mars et ça repart !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 1 Février 2021

Le premier janvier nous avons reçu nos voisins pour le déjeuner du nouvel an et avons passé un bon moment avec eux. Nous étions 6 à table, pas plus hélas.

Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021

J'ai reçu deux jolies cartes d'amies de blog qui m'ont beaucoup touchée. Celle de Viviane en relief faite main.

Carte viviane

Carte viviane

Celle de Gisèle, une belle aquarelle

Carte Gisèle

Carte Gisèle

Le cadeau d'une autre amie de Blog Cléo québecoise, un livre sur la vie de Van Gogh un de mes peintres préférés, m'a fait un grand plaisir.

Mon mois émoi / Janvier 2021

Mon moral n'était pas très bon ce mois ci, même si je continue à faire beaucoup de sports (20 km de course ou de marche rapide par jour sauf le week-end), l'aquafitness et mes amies de piscine que je ne vois plus me manquent de plus en plus. Nous ne pouvons même pas partir en week-end ou en vacances car aller à l'hôtel sans restaurant, ce n'est pas concevable. Vivement qu'on puisse tous se faire vacciner.

Il a plu beaucoup ce qui a aussi limité nos promenades de l'après-midi qui m'ont manquées. Le matin je cours sous la bruine et parfois même la pluie.

J'ai fait une longue pause blog et réseaux, car pour tout vous avouer, je n'ai plus aucune motivation à faire des photos pour mon blog vendéen car ce sont toujours les mêmes et comme je ne peux pas voyager. Je comptais en faire pour les arrivées du vendée globe mais elles ont eu lieu à mi-clos donc sans nous. Le feu d'artifice prévu a bien été tiré pour l'arrivée des trois premiers dans le chenal du port qu'ils ne peuvent emprunter qu'à marée haute. Le jour de leur arrivée, elle était tôt le matin pendant le couvre-feu ! Il nous a réveillés à 5H30 nous l'avons très bien entendu mais quelle frustration de ne pas pouvoir sortir pour l'admirer même de loin. De l'argent qui part en fumée comme les fusées. Ci-dessous quelques photos qui sont des captures d'écran de TV Vendée.

Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement
Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement

Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement

Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)
Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)

Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)

Mon mois émoi / Janvier 2021

J'ai passé 3 heures par jour pendant 2 semaines à relire le manuscrit de mon troisième roman qui paraitra en 2021. C'est fastidieux mais Je suis satisfaite du résultat. Il sera tout à fait différent des deux premiers. Écrire des romans me passionne et me prend énormément de temps, mais conjointement je n'ai plus beaucoup de motivation à écrire sur ce blog.

J'ai aussi passé par mal de temps en échange de mails avec mon éditeur pour la publication de mon second roman. Ce fut difficile de nous comprendre mais nous y sommes parvenus c'est le principal mais cela m'a beaucoup perturbée.

Mon roman "Souviens toi du bus 96" est donc paru aux Editions Le lys bleu (Voir ci-dessous le site de mon éditeur où vous pouvez vous le procurer).

Néanmoins si vous le souhaitez dédicacé, merci de me l'indiquer par mail : cergyrama@orange.fr

J'avais envoyé à mon amie Colette blogueuse québecoise confinée, en raison de la Covid,  dans la chambre de son couvent depuis le début janvier le manuscrit de mon roman avant même qu'il paraisse pour lui procurer un peu de plaisir dans ce moment difficile pour elle. Je viens de recevoir un mail de sa part me disant à quel point elle avait aimé mon livre. Cette première critique m'a fait chaud au cœur. Vous en trouverez un extrait ci-dessous. J'en ai retiré quelque mots pour réserver le suspens à ceux qui le liront : 

J'ai bien aimé les endroits choisis tout au long de ton roman. Y reconnaître des noms de ceux-ci, lus sur ton blog régulièrement, c'est bien agréable. D'abord les Sables-d'Olonne, bien entendu, la plage du Tranchet, les quais de la Chaume, et aussi ceux où je suis passée : Carcassonne vers Nice, Aix en Provence, l'hôpital des Invalides à Paris, etc. 
 
J'ai beaucoup apprécié le moment où Naëlle prend conscience de l'horreur ... et comprend mieux pourquoi certains disent que le terrorisme est une guerre de lâches. J'ai apprécié aussi également ces moments tirés de l'actualité du temps, tout au long de tes pages. 
 
En toute fin, quelle surprise, ... comme tu sais si bien le faire. Que dire de ... : super !!! 
Bravo Martine !!! 

Nous avons fêté les rois chez nos voisins et ce furent des moments agréables d'échanges amicaux en respectant les gestes barrière et le nombre d'invités.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 5 Janvier 2021

Ci-dessous les liens des participation à "mon mois emoi" de Décembre 2020. Merci à toutes les participantes. Je vous souhaite un beau mois de janvier 2021.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0