mon mois emoi

Publié le 2 Avril 2021

Premier bonheur du mois : l'article de Ouest France sur mon roman "Souviens toi du bus 96" que vous pouvez lire ci-dessous.

Mon mois émoi / Mars 2021

Mon second roman "Souviens toi du bus 96" intéresse.  J'en ai déjà vendu une trentaine, déposé dans des librairies, obtenu une séance de dédicaces dans un hypermarché pendant les vacances de Pâques quand les touristes seront aux Sables d'Olonne. J'ai épuisé mes 40 premiers exemplaires et j'ai dû en recommander à l'éditeur. J'ai été contacté par un éditeur vendéen pour leur envoyer le manuscrit de mon prochain roman en septembre.  Les premières critiques toutes positives, non seulement me ravissent, mais me permettent de prendre confiance en moi pour continuer.  Vous pouvez le commander sur tous les sites connus de vente de livres en version brochée ou numérique.

Avec les jours qui rallongent, je peux assister le matin en courant aux levers de soleil sur les Sables d'Olonne et c'est un spectacle magique, à chaque fois différent, qui me met en joie pour la journée.

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Au niveau du temps, ce fut un mois de mars ensoleillé. Le printemps est bien là et nous randonnons l'après-midi avec beaucoup de plaisir

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Parfois, lors de nos promenades ou de mes courses, l'humour est dans la rue et mieux vaut rire de la Covid : 

Il était temps qu'on se retrouve !
Il était temps qu'on se retrouve !

Il était temps qu'on se retrouve !

épouvantail anti covid

épouvantail anti covid

Quel bonheur de voir Les premières fleurs printanières éclore au jardin !

Arums et ficaires
Arums et ficaires

Arums et ficaires

Un mois de mars où nous avons été très inquiets et tristes pour OOPS notre chat adoré. Il s'est facturé le ménisque et en plus, il avait déjà le ligament croisé déchiré. Il souffrait beaucoup. Nous l'avons donc fait opérer par un vétérinaire chirurgien orthopédiste. Les suites opératoires ont été douloureuses pour OOPS. Ce fut aussi difficile pour nous qui avions beaucoup de mal à lui administrer tous ces nombreux médicaments : anti-inflammatoires, antibiotiques, pansements gastriques pour réparer les dégâts causés par les anti-inflammatoires. Mais le résultat est là. Il n'a plus mal aujourd'hui, marche en posant sa patte opérée par terre. Commence à grimper partout. Bravo au chirurgien. Il a bénéficié de 4 séances de laser pour favoriser la cicatrisation et diminuer l'inflammation. Cela nous a coûté très cher mais nous sommes heureux de l'avoir fait, OOPS va maintenant pouvoir grimper comme tous les autres chats.

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !
Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).
La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

Avril risque d'être plus difficile avec ce confinement qui va nous empêcher de voir notre fille et petites filles pendant les vacances de Pâques.

Ci-dessous, par ordre alphabétique, les "mois émoi de mars 2021" de mes amies Colette, Gisèle, Renée, Zaza que je remercie :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 26 Février 2021

L'année 2021, je l'avais prise avec un essai d'un mois. Après un mois de janvier peu concluant, j'ai failli demandé mon remboursement, mais les mois se suivent et ne se ressemblent pas : quel beau mois de février pour, moi même si ma fille et mes petites filles me manquent, mais j'espère les voir à Pâque si nous ne sommes pas confinés !

Les jours rallongent et quel plaisir d'assister le matin en courant aux levers du soleil sur l'océan et notre si jolie côte

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Les fleurs de fin d'hiver sont en plein épanouissement et, comme chaque année, le spectacle de mon mimosa en fleurs me réjouis. J'en fais de nombreux bouquets qui embaument la maison

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Nous avons fêté la Saint-Valentin. Les années précédentes, nous allions au restaurant. Cette année nous avons joué les chefs à domicile, Jeff le cuisinier qui avait concocté avec amour un succulent filet de bœuf Wellington (en croûte avec du foie gras et des morilles) et j'avais pâtissé une tarte au citron meringuée. Nous étions satisfaits de nous.

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Autre grand bonheur du mois, et une étrange surprise. Je viens de terminer l'écriture de mon troisième roman dont le titre comportera le mot surprise. Dans ce livre qui évoque, entre autres, à travers mon héroïne, la fin de ma vie professionnelle, je parle de mes relations amicales avec un collègue de travail que j'appréciais beaucoup et que je n'ai pas revu depuis ma prise de retraite en 2013. Incroyable,  surprise, transmission de pensée peut-être. Il m'a contactée en m'informant qu'il venait passer une semaine de vacances aux Sables d'Olonne et qu'il aimerait bien qu'on puisse se rencontrer.

Nous les avons invités à déjeuner et ce fut vraiment une joie pour moi de le revoir et de faire la connaissance de son compagnon de vie avec lequel ils va se marier prochainement. Ils étaient venus aux Sables d'Olonne pour y trouver une maison afin de s'y installer. Nous nous reverrons et je m'en réjouis.

Autre grand bonheur, mon livre "Souviens-toi du bus 96" est paru et j'ai reçu mes 40 exemplaires, dédicacé et expédié plus d'une trentaine, réussi à déposer le reste en librairie sur les Sables d'Olonne. Un journaliste de Ouest France est venu m'interviewer et un article paraitra prochainement. J'ai obtenu une dédicace au Super U des Sables d'Olonne pendant les prochaines vacances de Pâques quand les touristes seront présents. Je suis dans l'obligation de recommander des exemplaires à l'éditeur tant son succès est grand. Si vous souhaitez un exemplaire dédicacé de mon petit dernier (voir la bande annonce vidéo) ou de mon premier roman "Je dis ça mais je ne dis rien", merci de me contacter par mail.

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Pour clôturer le mois en beauté, le 24 février, j'ai fêté mes soixante-huit ans. Pas de restaurant cette mais une superbe journée dans l'île de Noirmoutier. Nous avons pris l'apéritif et pique-niqué sur la plage au mois de février sans avoir froid. Il y avait du vent, je n'ai pas pu souffler mes bougies

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

En revenant de Noirmoutier, nous nous sommes promenés sur la corniche vendéenne : Superbe

Mon mois émoi / Février 2021Mon mois émoi / Février 2021

Le soir en rentrant, j'ai tout de même soufflé mes bougies, enfin ma bougie, le gateau était trop petit pour en contenir autant :

Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021
Mon mois émoi / Février 2021

Avant je n'aimais pas fêter mon anniversaire, je me disais : j'ai encore pris une année, je vieillis et, depuis mon cancer en 2016 qui m'a beaucoup changée, je suis très heureuse désormais de fêter une année de belle vie en plus.

Bienvenue Mars, en mars et ça repart !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 1 Février 2021

Le premier janvier nous avons reçu nos voisins pour le déjeuner du nouvel an et avons passé un bon moment avec eux. Nous étions 6 à table, pas plus hélas.

Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021
Mon mois émoi / Janvier 2021

J'ai reçu deux jolies cartes d'amies de blog qui m'ont beaucoup touchée. Celle de Viviane en relief faite main.

Carte viviane

Carte viviane

Celle de Gisèle, une belle aquarelle

Carte Gisèle

Carte Gisèle

Le cadeau d'une autre amie de Blog Cléo québecoise, un livre sur la vie de Van Gogh un de mes peintres préférés, m'a fait un grand plaisir.

Mon mois émoi / Janvier 2021

Mon moral n'était pas très bon ce mois ci, même si je continue à faire beaucoup de sports (20 km de course ou de marche rapide par jour sauf le week-end), l'aquafitness et mes amies de piscine que je ne vois plus me manquent de plus en plus. Nous ne pouvons même pas partir en week-end ou en vacances car aller à l'hôtel sans restaurant, ce n'est pas concevable. Vivement qu'on puisse tous se faire vacciner.

Il a plu beaucoup ce qui a aussi limité nos promenades de l'après-midi qui m'ont manquées. Le matin je cours sous la bruine et parfois même la pluie.

J'ai fait une longue pause blog et réseaux, car pour tout vous avouer, je n'ai plus aucune motivation à faire des photos pour mon blog vendéen car ce sont toujours les mêmes et comme je ne peux pas voyager. Je comptais en faire pour les arrivées du vendée globe mais elles ont eu lieu à mi-clos donc sans nous. Le feu d'artifice prévu a bien été tiré pour l'arrivée des trois premiers dans le chenal du port qu'ils ne peuvent emprunter qu'à marée haute. Le jour de leur arrivée, elle était tôt le matin pendant le couvre-feu ! Il nous a réveillés à 5H30 nous l'avons très bien entendu mais quelle frustration de ne pas pouvoir sortir pour l'admirer même de loin. De l'argent qui part en fumée comme les fusées. Ci-dessous quelques photos qui sont des captures d'écran de TV Vendée.

Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement
Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement

Le premier à franchir la ligne d'arrivé : Charlie Dalin sur Apivia mais second au classement

Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)
Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)

Yannick BESTAVEN sur Maître Coq le vainqueur du Vendée Globe même s'il a passé la ligne en 3ème position (en raison des bonifications car il a porté secours à un autre skipper)

Mon mois émoi / Janvier 2021

J'ai passé 3 heures par jour pendant 2 semaines à relire le manuscrit de mon troisième roman qui paraitra en 2021. C'est fastidieux mais Je suis satisfaite du résultat. Il sera tout à fait différent des deux premiers. Écrire des romans me passionne et me prend énormément de temps, mais conjointement je n'ai plus beaucoup de motivation à écrire sur ce blog.

J'ai aussi passé par mal de temps en échange de mails avec mon éditeur pour la publication de mon second roman. Ce fut difficile de nous comprendre mais nous y sommes parvenus c'est le principal mais cela m'a beaucoup perturbée.

Mon roman "Souviens toi du bus 96" est donc paru aux Editions Le lys bleu (Voir ci-dessous le site de mon éditeur où vous pouvez vous le procurer).

Néanmoins si vous le souhaitez dédicacé, merci de me l'indiquer par mail : cergyrama@orange.fr

J'avais envoyé à mon amie Colette blogueuse québecoise confinée, en raison de la Covid,  dans la chambre de son couvent depuis le début janvier le manuscrit de mon roman avant même qu'il paraisse pour lui procurer un peu de plaisir dans ce moment difficile pour elle. Je viens de recevoir un mail de sa part me disant à quel point elle avait aimé mon livre. Cette première critique m'a fait chaud au cœur. Vous en trouverez un extrait ci-dessous. J'en ai retiré quelque mots pour réserver le suspens à ceux qui le liront : 

J'ai bien aimé les endroits choisis tout au long de ton roman. Y reconnaître des noms de ceux-ci, lus sur ton blog régulièrement, c'est bien agréable. D'abord les Sables-d'Olonne, bien entendu, la plage du Tranchet, les quais de la Chaume, et aussi ceux où je suis passée : Carcassonne vers Nice, Aix en Provence, l'hôpital des Invalides à Paris, etc. 
 
J'ai beaucoup apprécié le moment où Naëlle prend conscience de l'horreur ... et comprend mieux pourquoi certains disent que le terrorisme est une guerre de lâches. J'ai apprécié aussi également ces moments tirés de l'actualité du temps, tout au long de tes pages. 
 
En toute fin, quelle surprise, ... comme tu sais si bien le faire. Que dire de ... : super !!! 
Bravo Martine !!! 

Nous avons fêté les rois chez nos voisins et ce furent des moments agréables d'échanges amicaux en respectant les gestes barrière et le nombre d'invités.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 5 Janvier 2021

Ci-dessous les liens des participation à "mon mois emoi" de Décembre 2020. Merci à toutes les participantes. Je vous souhaite un beau mois de janvier 2021.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0

Publié le 4 Janvier 2021

Il fait nuit quand je cours le matin mais quel plaisir d'assister au lever du soleil.

Même si nous habitons à moins d'un kilomètre de la mer, nous l'entendons de la maison, pouvoir aller à 20 km a été un bonheur pour nous. Nous avons pu retrouver l'estuaire du Veillon que nous aimons tant (voir photos ci-dessous)

Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020

Depuis le temps que j'en rêvais, je me suis offert un robot pâtissier et je l'ai testé (cannelés, tarte au citron meringuée...). Mes voisins sont heureux, ils profitent de mes gâteaux.

Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020

Décembre ce fut aussi le plaisir d'illuminer l'extérieur de la maison

Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020

et de décorer notre sapin

Mon mois émoi : Décembre 2020

Nous sommes allés admirer les décorations de Noël au Centre Ville des Sables d'Olonne, c'était beau comme chaque année

Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020

Nous sommes partis à Paris pour passer Noël avec notre fille, son conjoint et les petites. Ce fut un grand bonheur de les retrouver et de leur offrir nos cadeaux qui ont étés appréciés. La crèche qu'elle avait composée était magnifique.

Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020

Mes petites filles m'ont offer un cadeau original "Mamie raconte nous ta vie"qui m'a fait plaisir. Je vais devoir maintenant écrire mon quatrième roman, celui de ma vie mais rien que pour elles. j'ai du travail en perspective. J'espère pouvoir le rendre ce livre rempli pour Noël 2021.

Mon mois émoi : Décembre 2020

Nous avons profité de notre passage à Paris pour aller voir le sapin des galeries Lafayette toujours superbe et les vitrines des grands magasins

Mon mois émoi : Décembre 2020
Mon mois émoi : Décembre 2020Mon mois émoi : Décembre 2020

Ce fut aussi le plaisir de nous promener sur les rives de Seine et au Jardin des Plantes

Mon mois émoi : Décembre 2020
Jardin des plantesJardin des plantes

Jardin des plantes

Jardin des plantes

Jardin des plantes

J'ai terminé l'écriture de mon troisième roman, relu une première fois enrichi. Je le laisse maintenant reposer avant de nouvelles relectures. J'ai un an pour le peaufiner.

Grande nouvelle du mois mon second roman "Souviens toi du bus 96" va paraître début janvier. Vous pourrez vous le procurer sur le site de l'éditeur mais si vous le souhaitez dédicacé, il suffit de me l'écrire en commentaires de ce blog en laissant votre adresse email pour que je puisse vous contacter. Dès qu'il sera paru, je publierai l'information sur ce blog et ma page facebook d'auteur.

Ci-dessous la couverture avec le résumé et la bande annonce que j'ai réalisée.

Mon mois émoi : Décembre 2020

Décembre c'est le mois des bilans. J'ose l'écrire 2020 fût une excellente année pour moi puisqu'elle a vu la parution de mon premier roman qui a plu et l'édition de mon second roman. Ce fut une année riche sur le plan personnel et affectif. Une année sportive aussi, j'ai parcouru 6800 km en marchant et courant soit 19 km de moyenne par jour plus mes 3 quart d'heure de fitness en piscine 5 jours par semaine. J'aurais pu faire plus s'il n'y avait pas eu 2 mois de confinement.  En fait je me suis entraînée pour le semi marathon, je suis presque prête mais il n'y a plus de course organisée. Je vais ralentir le rythme en 2021, car je compte donner la priorité à l'écriture et à la promotion de mes romans.

Néanmoins comme tous, je suis heureuse de voir l'année 2020 s'achever en espérant que 2021 verra la fin de cette pandémie. J'espère que nous serons nombreux à nous faire vacciner. C'est le meilleur moyen pour l'éradiquer. J'attends avec impatience que ce soit mon tour.

Bonne et heureuse année 2021 à toutes et tous. Merci de votre fidélité

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 30 Novembre 2020

Un mois placé sous le signe du confinement mais plutôt agréable. Il faut bien positiver.

Le 8 novembre c'était le départ du Vendée Globe aux Sables d'olonne. Il a lieu tous les 4 ans. En 2016, en pleine chimiothérapie, je n'avais pu y assister mais je m'y étais promi d'y être en 2020 et j'attendais cette date avec impatience. C'était sans compter sur le confinement. J'étais devant ma télévision comme tous les Sablais à regarder  la télévision. Quelques captures d'écran de l'excellent reportage de France 3 Pays de loire en direct.

Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020

Le dernier skipper sorti du port, j'ai couru jusqu'à la côte toute proche et à moins d'un kilomètre de chez moi (Quelle chance !) pour regarder au loin, dans la brume, les bateaux quitter les Sables d'Olonne. Bon vent les skippers et j'espère fin janvier pouvoir assister aux premières arrivée

Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020

A 13 heures, j'ai regardé le passage de la ligne de départ au large. Les équipiers de chaque skipper sautent du bateau juste avant le passage de la ligne

Sur la ligne de départSur la ligne de départ
Sur la ligne de départSur la ligne de départ

Sur la ligne de départ

J'ai continué à courir et marcher pendant le confinement et comme je suis tout près de la mer, j'estime que j'ai beaucoup de chance de pouvoir courir le long du littoral et du lac. J'ai pu assister aux levers du soleil sur la campagne toute proche aussi, aller voir le spectacle de la grande marée du mois

Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020

et voir le matin de bonheur les illuminations de Noël en ville. C'est agréable mais à la fois triste car on ne sait pas si on pourra fêter Noël avec notre famille à Paris.

Mon mois émoi / Novembre 2020

J'ai décidé de continuer à sourire, cela me fait du bien mais un sourire c'est fait pour être vu, J'ai acheté sur internet des masques avec fenêtre qui sont agréables à porter. En plus on peut porter régler l'élastique

Mon mois émoi / Novembre 2020

J'ai eu beaucoup de plaisir à aider Jeff à installer et aménager notre nouvel abri de jardin dans lequel on peut maintenant ranger nos cinq vélos, la tondeuse, le mobilier de jardin ce qui nous permettra de rentrer la voiture dans le garage

Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020

Le confinement m'a permis de m'adonner à mes passions que sont la pâtisserie et l'écriture.

Chaque dimanche, j'ai pâtissé. Ci-dessous ma charlotte aux poires, chocolat blanc et amaretti. Si vous voulez avoir la recette, voir ci-dessous.

Samedi 28 Novembre, quel bonheur de retrouver les longues randonnées. Pour la première nous sommes allés sur notre plage préférée Sauveterre à Olonne sur mer.

Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020
Mon mois émoi / Novembre 2020Mon mois émoi / Novembre 2020

Je n'ai pas beaucoup le temps d'écrire quand je vais à la piscine alors, comme j'en suis privée pendant le confinement, j'ai écrit mon troisième roman et je l'ai terminé. Il me restera à le relire plusieurs fois pour l'améliorer, l'étoffer à certains endroits, l'édulcorer à d'autres, corriger les fautes mais le plus difficile est fait et je suis très satisfaite du résultat.  je ne le ferai éditer qu'en 2022 alors j'ai tout le temps de le peaufiner. J'ai adoré écrire ce livre, peut être plus que les autres parce que, contrairement aux précédents,  je me suis complètement identifiée au personnage principal Noëlle. J'ai été elle pendant tout le mois du confinement ce qui m'a permis d'être créative mais complètement à l'ouest dans ma vie réelle. Même s'il ne s'en est pas plaint, je pense que Jeff en a peut être un peu souffert.

Mon deuxième roman "Souviens toi du bus 96" écrit pendant le premier confinement va paraître début janvier 2021 aux Editions le Lys bleu. Il est pour le moment en phase de correction et de mise en page chez l'éditeur, phase qui ne peut qu'être longue si on veut un travail de qualité. Je vous tiendrai au courant de sa parution bien entendu.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 16 Novembre 2020

Très prise par l'écriture de mon troisième roman (et oui !), c'est avec beaucoup de retard que je publie ce récapitulatif de vos participations d'Octobre à mon mois émoi :

Si je vous ai oublié, je vous prie de m'en excuser. Merci de mettre en commentaires les coordonnées de votre participation.

Vous avez jusqu'au 5 Décembre pour publier sur votre blog votre participation de Novembre.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #Vécu

Repost0

Publié le 2 Octobre 2020

Ma première joie du mois de septembre a été le le mail d'un lecteur, le premier à qui j'ai dédicacé mon livre "Je dis ça mais je ne dis rien" avec en pièce jointe la photo de ma première dédicace que je n'avais même pas pensé à prendre en photo.

Ci-dessous : la photo de ma dédicace et le contenu du mail de William

 
Mon mois émoi : Septembre 2020
Bonjour Madame,
Venant de finir la lecture de votre premier roman, je tenais à vous remercier.
J'ai passé un bon moment à vous lire en essayant de trouver qui était le corbeau de ce village proche du Layon.
Habitant Angers, mais depuis un an ayant acquis une maison au Château d'Olonne, je vous avais rencontré à la maison de la presse de la Pironnière.
Je vous joins votre dédicace en étant fier d'avoir été le premier destinataire...🙂
Continuez à écrire et à nous faire sourire et rêver...
Cordialement.
William
J'avais envoyé en cadeau à mon amie blogueuse québécoise Cléo Robin le PDF de mon premier roman "Je dis ça mais je ne dis rien" car il n'est pas vendu dans son pays. Quelle émotion de recevoir de sa part une jolie carte et un étui à lunettes crocheté aux très jolies couleurs (cliquez sur les photos pour les voir en entier). Merci beaucoup Cléo, il sera parfait pour mettre mes lunettes de vue quand je vais à la piscine ou mes lunettes de soleil.
Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020

Début Septembre, j'ai enfin terminé les relectures de mon second roman "Souviens-toi du bus 96" et j'ai été très heureuse de recevoir les critiques des différents bêta-lecteurs que j'avais sollicités qui sont pour la plupart enthousiastes et m'encouragent à l'envoyer au éditeurs à compte d'éditeurs ce que j'ai fait aussitôt. Je suis très satisfaite des services d'ANOVI, l'éditeur de mon premier roman, mais comme il est à compte d'auteur, je le paye. Même s'il fait partie des meilleurs rapports qualité / prix du marché de l'édition à compte d'auteur, non seulement je ne gagne rien mais cela me coûte. J'estime que vu les heures que je passe sur un roman, surtout sur ce second, si je peux éviter de payer c'est mieux ! J'espère y parvenir. En tous cas je n'aurais pas la frustration, comme je l'ai eu pour mon précédent roman, de n'avoir pas attendu la réponse des éditeurs à compte d'éditeurs.

reliure et mise sous enveloppe du manuscrit avec l'aide de mon Jeff

reliure et mise sous enveloppe du manuscrit avec l'aide de mon Jeff

Tout ce travail important ne m'a pas empêchée de continuer mes promenades et courses à l'aube et profiter des levers de soleil magnifiques sur la baie des Sables d'Olonne

Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020

Nous avons aussi profité des joies de la lecture sur la plage et des baignades dans l'océan avec le temps estival que nous avons eu en ce mois de septembre

Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020

J'ai pris beaucoup de plaisir aussi à pâtisser des tartes avec les dernières fraises vendéennes excellentes, et des brioches pour le petit déjeuner.

Mon mois émoi : Septembre 2020

Nous avons enfin pu passer un week-end chez notre fille à Paris pour fêter l'anniversaire de Pauline l'aînée de notre petite filles.  Nous les avons gâtées toutes les trois et étions très heureux de les revoir.

Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020

Quel bonheur de visiter la BNF (Bibliothèque Nationale de France François Mitterrand). Une visite au pas de charge pour raison de COVID mais néanmoins très intéressante. J'ai beaucoup aimé voir les anciens livres illustrés pour enfants et manuels scolaires

Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020

Mon premier roman est dans cette bibliothèque parmi 15 millions d'autres, modeste contribution dont je suis fière néanmoins.

Mon mois émoi : Septembre 2020

Nous nous sommes promenés sur les berges de Seine de Bercy à Notre Dame. Il faisait beau, il y avait beaucoup de monde, d'orchestres et même des danseurs. C'était très agréable.

Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020

En passant devant le parvis de Notre Dame, nous avons assisté (dans le cadre des animations patrimoine) à une démonstration sur maquettes des charpentiers qui refont les charpentes de Notre Dame et, pour moi, qui adore voir les artisans au travail, ce fut un vrai bonheur

Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020

Nous sommes allés déjeuner sur une amie qui habite un appartement avec une magnifique vue sur la baie des Sables d'Olonne. Au delà du bonheur de passer quelques moments avec elles, c'est aussi une joie pour nous de pouvoir admirer la baie des Sables d'Olonne que nous aimons tant et l'océan de si haut.

Mon mois émoi : Septembre 2020
Mon mois émoi : Septembre 2020

Et pour finir mes petites joies du mois, je n'oublie pas mon OOPS qui nous comble de bonheur chaque jour :

Mon mois émoi : Septembre 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi, #aimé détesté

Repost0