parodies

Publié le 18 Octobre 2021

Tirade des panards

Agressif  :

N'avez vous pas honte de garder de tels panards

Et de les exhiber ainsi sans aucun égard

 

Amical :

Assurément de tels pieds vous pèsent

Je vais vous offrir des charentaises

 

Descriptif : 

Des fissures aux talons, des crevasses, que dis-je de profonds précipices !

 

Curieux : 

À quoi vous servent ces pieds de palmipède ?

À plus vite nager,

ou la danse des canards danser ?

 

Gracieux : 

Aimez-vous  les oignons

Pour ainsi vous vanter

d'en avoir  sur les pieds

Attention il font pleurer

 

Truculent :

Les deux pieds dans le même sabot ne gardez pas.

Car c'est une évidence, Ils ne rentreraient pas

 

Prévenant : 

Quand vous pédalez gardez la tête dans le guidon

pour surtout ne pas contempler vos

 horribles petons

 

Tendre : 

Pour l'hiver, Tricotez des chaussettes tendance

Afin d'éviter qu'ils soient gelés en permanence

 

Pédant :

Oh mais vous avec les pieds grecs,

Vous méfier des serpents il vaut mieux.

Le personnage de sophocle, 

Philoctete le dieu grec

Suite à la grave morsure d'un d'entre eux

est définitivement devenu boiteux

 

Cavalier :

Comment vous souhaitez garder ces pieds si  affreux !

C'est vrai la nuit, leurs ampoules luisent de tous leurs feux

 

Emphatique :

Personne ne jalousera vos orteils en patate

Excepté bien entendu les pauvres culs de jatte

 

Dramatique :

C’est une totale dèche

Quand leurs talons se dessèchent

 

Admiratif :

Pour un pédicure au travail acharné

Son fond de commerce à jamais assuré

 

Lyrique :

Elle avait de tous vilains petons

la Martine, la Martine

 

Respectueux :

J'admire, par grand vent vous ne décolez guère

C’est ce qui s’appelle avoir les pieds sur terre

 

Naïf :

Prenez vous votre pied

avec vos deux panards ?

 

Campagnard :

Euh là bâ  dit  la Martine ! Boudiou ! C'est-y des panards !

Tu arques en dandinant comme une pirotte (oie) devant son jars

 

Militaire :

Dans la troupe, y'a pas de grands pieds de bronze

Y'en à de vilains, mais ça n'se sait pas !

La seule façon d'avancer

C'est de mettre un pied d'vant l'autre

Et d'recommencer !

 

Pratique :

S'il existait un concours des pieds les plus laids

La première place on vous accorderait »

 

Enfin en un sanglot :

Ceux sont eux ces scélérats panards,

Qui pour se venger d'être sollicités autant,

d'une maîtresse sportive chaque jour courant

Suppriment toute grâce à sa démarche

 

Martine Martin / Octobre 2021 pour le Défi 255 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer (Thème : parodie de la tirade des nez de Cyrano de Bergerac)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

BLOG EN PAUSE. Cet article est programmé.

Toutes les participations aux prénoms du mercredi de Jill Bill jusqu'à fin février ont été programmées dès que la liste des prénoms est parue.

Pas de participation au prochain défi des croqueurs de mots.

Evonne

Eve s’appelait Evonne

Mais comme tous l’appelait Yvonne

On l’appelle désormais EVE

Evonne jouait Chimène

Mais Eve joue aujourd’hui Carmen

Jolie bohémienne roumaine

Que la vie bien souvent malmène

Dans le malheur qui se déchaine

Chaque matin de la semaine

Elle chante sans amour ni haine

Pour Rodrigue ce phénomène

Qu’à tort hélas encore elle aime :

 

« L'amour est un oiseau rebelle
que nul ne peut apprivoiser
et c'est bien en vain qu'on l'appelle
s'il lui convient de refuser
[...]
L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
si je t'aime prends garde
à toi. »

 

Martine Martin / Novembre 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui Evonne) et un extrait de Carmen de Bizet

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 6 Janvier 2021

Oh non alors, mille fois non

Après d’étranges prénoms

Je rêvais d’un magique, sublime

Je lui aurais fait un bel hymne

Mais un prénom imagé est arrivé

Comme Zorro sans se presser

Mais quel est donc ce sacré Zozo

Qui ose se prendre pour Zorro

En souhaitant qu’on parle de lui

Peut-être un drôle de zèbre du zoo

Non c’est un oiseau qui aime la nuit

Qui aime l’amour et les zézettes

Ce n’est pas mon amie Josette

Ce n’est pas Zaza rambette

Difficile à croire, c’est Zizi

Ce qui me donne la folle envie

De chanter avec vous et lui

De Céline Dion une parodie

 

Zizi il s'appelle Zizi

Je suis folle de lui

C'est un prénom pas comme les autres

Mais moi je l'aime, c'est pas d'ma faute

Martine Martin / Novembre 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui Zizi)

 

Image par Ben Kerckx de Pixabay

Image par Ben Kerckx de Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 16 Septembre 2020

Faustine n'ira pas à l'école

Elle n’ira jamais à l’ école Faustine

Elle préfère dérober la clef des champs

Ça vaut mieux que de manger à la cantine

Ça vaut mieux que de jouer au chien savant

Ça vaut mieux que d’ faire des conjugaisons

 

Elle préfère rester sage à la maison

Elle n’ira jamais à l’école Faustine

Ça vaut mieux que de choper de vilains poux

Ça vaut mieux d’attraper la scarlatine

Ça vaut mieux que la Covid ce virus fou

 

Martine Martin / Mai 2020  prénoms du mercredi de Jill-Bill (aujourd'hui Faustine) parodie de la chanson "Ça vaut mieux d’attraper la scarlatine" de Ray Ventura ci-dessous en lien

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Parodies

Repost0

Publié le 24 Juin 2020

Le bon roi Philibert

Le bon roi Philibert

Pique une très grosse colère

De bonne fois on lui dit

Oh mon roi Votre majesté

est toute excitée

C’est vrai lui dit le roi

Je vais me calmer toutefois

Le bon roi Philibert

Le bon roi Philibert

Dort d’un sommeil inordinaire

De bonne foi on lui dit

Oh mon roi, ce n’est pas prudent

De dormir autant

C’est vrai lui dit le roi

On pourrait me tuer ma foi

Le bon roi Philibert

Le bon roi Philibert

Veut aller à l’école Berbère

De bonne fois on lui dit

Oh mon roi, c’est pour les enfants

Vous êtes trop  grand

C’est vrai lui dit le roi

Je suis le plus grand des très grands

Martine / (Mai 2020) parodie de la chanson "le bon roi Dagobert" pour les Les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Philibert) 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Parodies

Repost0

Publié le 3 Juin 2020

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Oh happiness, Oh hapiness

Elle est rayonnante

Elle est élégante

Elle est triomphante

Elle est adulée

Elle est fortunée

C'est inespéré

 

Plus rien à espérer

Plus rien à désirer

Triste réalité

Pour INÈS PAYRÉ

 

No hapiness, No hapiness

Oh help INÈS, Oh help INÈS

 

Martine / Mai 2020 - Pour Les prénoms du mercredi  de Jill bill (aujourd'hui Inès)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 27 Mai 2020

Photo Pixabay

Photo Pixabay

L’ara bleu azur Zorba

Pleure son amour Lara

Partie avec l'ara Raba,

Dans le désert du Sahara

Triste et brisé le beau Zorba

Chante pour elle un jour Lara

Un jour Lara
Quand le vent a tourné
Un jour Lara
Ton amour t'a quitté

 

une chanson de Barbara

Dis !
Quand reviendras-tu ?
Dis ! au moins le sais-tu ?
Que tout le temps qui passe
Ne se rattrape guère...
Que tout le temps perdu
Ne se rattrape plus !

 

Et Du Mozart Rock opéra

On se reverra
On se reverra
Là où rien n'est plus rien
On comprendra d'où l'on vient

 

Dans le zoo plus aucun ara

Pour fuir les crieries d'Zorba

Ils sont partis au Sahara

Rejoindre Lara et Raba

 

Depuis le déprimé Zorba

Ne chantonne plus  Barbara

Il chante Michel Polnareff

 

Nous irons tous au  Sahara

mêm'moi, mêm'moi, mêm'moi

aim'moi, aim'moi, ma belle Lara

 

Martine Mars 2020 / Pour les prénoms du Mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Zorba)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Parodies

Repost0

Publié le 29 Avril 2020

 

Oh, Yeah !
Ma mère m'a dit: "Castor, il faut te laver les dents"
Je lui ai dit: "maman,  demain soir si tu veux"
Je ne les lave pas quand je n'ai rien rongé
Ni parce que tu me le demandes
Mais lorsque cela me plaît".
 

 

Oh, Yeah !
Ma mère m'a dit "Castor, il faut ronger un arbre"
Je lui ai dit maman, tes ordres m'exaspèrent
Je vais planter un très grand conifère
Monte la haut et tu verras Montmartre _
 

 

 
Oh, Yeah !
Mon meilleur ami, aime jouer au golf
Hier matin il n'aurait jamais dû
il m'a gracieusement prêté son club
J'avais faim, je lui ai tout rongé le manche
 

 

 
Oh Yeah
Un grand peintre le portrait m'a tiré
J'ai posé altier pour la postérité
Sa toile a eu tellement de succès
Qu'aujourd'hui tous mes amis m'appellent La Joconde
 
Martine  Martin / Mars 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Castor)
Parodie de la chanson "les élucubrations" d'Antoine

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies, #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Mars 2020

Je m’appelle Frédégonde

C’est immonde, c’est immonde

J’habite un trou de Gironde

Je N’Suis pas blonde, N’suis pas blonde

Je ne suis pas une bombe

Ça me plombe, ça me plombe

J’ai l’haleine nauséabonde

J’en succombe, j’en succombe

J’ai des cheveux de vagabonde

Et qui tombent et qui tombent

J’ne vais pas chez le coiffeur

Je vous fais peur,  vous fais peur

Sur une autre longueur d’onde

Avec Marie Paule Belle

Je chante la parisienne

Et je bêle et je bêle

J'vous enntraînej'vous entraîne

Bien loin de la pollution

Allez tondre vos moutons

 

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Martine Martin / Février 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill --(aujourd'hui Frénégonde) Une parodie de la chanson la parisienne de Marie-Paule Belle

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Parodies

Repost0

Publié le 20 Février 2020

Image par John Hain de Pixabay

Image par John Hain de Pixabay

Si tu peux pardonner à qui t’a offensé

Si tu peux consoler ceux qui sont en peine

Si tu peux toujours, ta famille honorer

Sans rancune et sans haine

 

Si tu peux secourir, au risque de ta vie

Si tu peux pleurer,  sans jamais te  cacher

Si tu peux sourire,  à celui qui mendie

Sans  passer ton chemin, gêné

 

Si tu peux défendre, victimes et assassins

Si tu peux accepter ceux qui sont différents

Si tu peux partager,  le peu que tu détiens

Sans vouloir toujours plus d’argent

 

Si tu peux préférer, l’influence au pouvoir

Si après avoir chu, tu peux renaître

Si tu peux  préférer savoir à faire savoir

Si tu peux être sans jamais paraître

 

Par chance si tu réussissais  tout cela

Oui Tu serais une bien belle personne

Mais parfait tu ne peux être,  ne l’oublie pas

Car mon enfant tu ne serais pas un homme

 

Martine / Réédition d'un poème de 2014 Parodie de "tu seras un homme mon fils" de Rudyard Kipling pour les jeudis en poésie du défi 232 des croqueurs de mots animé par Marie et François Cabardouche 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0