poemes

Publié le 3 Mars 2021

Timour et Nour

Petit ours Timour est fou d’amour

Pour Nour une belle oursonne  glamour

Un jour de Saint Valentin, il accourt

Pour lui faire plein de tendres mamours

Au-dessous de son ruban de velours

Il lui cache ses grands yeux d’andalouse

Pour lui offrir un panier de cœurs rouges

Nour a reconnu Timour et elle savoure

Ce joyeux moment d’amour et d’humour

 

Martine Martin / Mars 2021 Pour les prénoms du mercredi de Jill Bill, aujourd’hui Nour

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Février 2021

Photo pixabay

Photo pixabay

Je lâche d'un seul coup la boule.

Soudain, libre, elle se défoule

Elle roule, roule, se saoule

Je la cherche dans la foule

Au secours j'ai perdu la boule

au casino de la Bourboule.

 

La boule veut être plus cool .

Elle rêve d'un nid de poule.

Elle veut un sapin vert la boule

une guirlande qui l'enroule

pour qu'un chat joueur la déroule

Quand il ne sera plus en boule

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 246 des croqueurs de mots animé par ABC  (Thème : nid de mots d'ABC)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #poèmes

Repost0

Publié le 18 Février 2021

Mille bourgeons poindront

Sous les soubresauts du vent

Et les frimas du levant,

Ossatures élancées

Aux ramures ciselées,

Les arbres de l'avenue

Sont désormais dévêtus

 

Leurs branches noires embrassent

Le plafond bleu de glace,

Dans l'azur ainsi cherchant

L'astre divin flamboyant

Pour réveiller en douceur

Leur hivernale torpeur

 

Aux derniers jours de l'hiver,

Un infime espoir vert

Pointera son nez, serein

Dans la brume du matin.

Mille autres bourgeons poindront

Gages de résurrection

 

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 245 des croqueurs de mots animé par ABC (thème bourgeon)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 17 Février 2021

Camélia la cigogne exiléeCamélia la cigogne exilée
Camélia la cigogne exiléeCamélia la cigogne exilée

Je suis une cigogne,  je vivais en Afrique

Jadis tous les hivers, au nord du Mozambique

Dans le joli delta, du grand fleuve Zambèze

A cette époque-là, je n’étais pas obèse

Pour manger je chassais,  reptiles coléoptères

Un hiver j’ai migré, avec mes congénères

Dès lors à bourg en Bresse, toute l’année j’habite

Elégante je plane dans des valses fortuites

Au-dessus de la ville,  l’hiver comme  l’été

Sous le regard heureux, de passants épatés

Je me plais bien ici,  j’y ai emménagé

Plus besoin de chasser, j’ai un garde-manger

Une grande décharge,  nourriture variée

Déchets de toutes sortes, aliments avariés

Sous mes hautes pattes, gracieuse et conquérante

En princesse je trône, sur les tours flamboyantes

Du Royal Monastère, un chef d’œuvre gothique

Prolongeant ainsi, les statues drolatiques

Je suis la camélia, cigogne exilée

 

Martine Martin / Janvier 2020 pour Prénoms du mercredi chez jill bill  (aujourd'hui Camélia)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 4 Février 2021

De : Guy Yome

À : Pauline Hair

 

Souviens-toi Pauline de ce matin d’été

L’astre se consumant, le ciel sanguinolant

Soudain tu émerges : douce brume  lactée

Tel le phénix bleu  poussant un cri d’ahan.

Avec un port de reine,  une chevelure d’or

Tu te tournes vers moi  me croyant pharaon

Je ne suis qu’un voyou, je ne suis pas matador.

Je promène mon chien, un très vieux beauceron

Cheveux en bataille, Joues rouges de honte, 

Je suis un vagabond,  dans Londres égaré

Oh ma Pauline Hair, soudain tu racontes,

Chantes une romance, pour moi le mal aimé

Une chanson d’amour,  pour pauvre Guy Yome

Qui cherche sa muse, pour écrire poème

Un bel alexandrin, de couleurs et d’arôme

Pour sa reine d’un jour, quelque peu bohème

Qui lui un offre tee-shirt, avec des mots écrits

Juste une inspiration, un code à déchiffrer

Ayant peu à dire, il s’en est bien sorti

Pour le remercier, elle  s’est mise à chanter

« Mon beau navire ô ma mémoire
Avons-nous assez navigué
Dans une onde mauvaise à boire
Avons-nous assez divagué
De la belle aube au triste soir »

 

Martine Martin / Réédition d'un de mes poèmes de 2012. Les 5 derniers vers  sont de Guillaume Apollinaire (la chanson du mal aimé) , mon poète préféré. Pour les jeudis en poésie (thème : souvenirs) du défi 245 des croqueurs de mots animé par Fanfan 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 27 Janvier 2021

Nil le petit Kabyle

Jeune Nil est un garçon Kabyle

Intelligent et indocile

Bulle mais pas souvent ne bile

Dans la classe de Dame Jill Bill

Rigolades parfois débiles

Il est avec les autres habiles

Libre, heureux et volubile

Martine Martin / Novembre 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui Nil)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 20 Janvier 2021

BLOG EN PAUSE. Cet article est programmé.

Toutes les participations aux prénoms du mercredi de Jill Bill jusqu'à fin février ont été programmées dès que la liste des prénoms est parue.

Pas de participation au prochain défi des croqueurs de mots.

Evonne

Eve s’appelait Evonne

Mais comme tous l’appelait Yvonne

On l’appelle désormais EVE

Evonne jouait Chimène

Mais Eve joue aujourd’hui Carmen

Jolie bohémienne roumaine

Que la vie bien souvent malmène

Dans le malheur qui se déchaine

Chaque matin de la semaine

Elle chante sans amour ni haine

Pour Rodrigue ce phénomène

Qu’à tort hélas encore elle aime :

 

« L'amour est un oiseau rebelle
que nul ne peut apprivoiser
et c'est bien en vain qu'on l'appelle
s'il lui convient de refuser
[...]
L'amour est enfant de bohème
Il n'a jamais jamais connu de loi
Si tu ne m'aimes pas je t'aime
si je t'aime prends garde
à toi. »

 

Martine Martin / Novembre 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui Evonne) et un extrait de Carmen de Bizet

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 6 Janvier 2021

Oh non alors, mille fois non

Après d’étranges prénoms

Je rêvais d’un magique, sublime

Je lui aurais fait un bel hymne

Mais un prénom imagé est arrivé

Comme Zorro sans se presser

Mais quel est donc ce sacré Zozo

Qui ose se prendre pour Zorro

En souhaitant qu’on parle de lui

Peut-être un drôle de zèbre du zoo

Non c’est un oiseau qui aime la nuit

Qui aime l’amour et les zézettes

Ce n’est pas mon amie Josette

Ce n’est pas Zaza rambette

Difficile à croire, c’est Zizi

Ce qui me donne la folle envie

De chanter avec vous et lui

De Céline Dion une parodie

 

Zizi il s'appelle Zizi

Je suis folle de lui

C'est un prénom pas comme les autres

Mais moi je l'aime, c'est pas d'ma faute

Martine Martin / Novembre 2020 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui Zizi)

 

Image par Ben Kerckx de Pixabay

Image par Ben Kerckx de Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 30 Décembre 2020

Photo Freepik

Photo Freepik

L’efficace et souriant Kaiss

Le jour travaille en caisse

À l’hypermarché de Metz

Le soir dans un orchestre

il joue de la grosse caisse

Il est amoureux de Beth

Qu’il promène dans sa vieille caisse

Jalouse des hôtesses de caisse

Elle lui fait des pataquès

Qu’avec tristesse il encaisse

Il a peur qu’elle le délaisse

Il l’aime c’est sa princesse

il n’a d’yeux que pour sa Beth

Et se fiche des hôtesses

 

Martine Martin (Octobre 2020) pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (C'est un deux en un : aujourd'hui Kaiss et mercredi prochain Beth)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 10 Décembre 2020

Les folles bestioles

Folles et gaies bestioles

Qui font des cabrioles

Sous une pluie frivole

En tirant la carriole

S’amusant de babioles

Juste pour la gloriole

Du dieu sans auréole

Apollon le mariolle

Qu’importe donc la fiole

Pourvu qu’on ait l’ivresse

Martine / Novembre 2019 pour les jeudis en poésie du défi 242 des croqueurs de mots (thème folle)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0