poemes

Publié le 7 Avril 2021

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (aujourd'hui Tonio)

 

Si tu vas à Rio pour Rencontrer Tonio

Ne vas pas sur la plage de Copa Cabana

Que les enfants pauvres ne fréquentent pas

 

Il te faudra monter la haut où c’est le chaos

Pas vers le christ roi du sommet du Corcovado

Mais dans la cité de Dieu une triste favela

Que les gens riches dédaigneux ne fréquentent pas

Le matin dans l’immense décharge de Rio

Il cherche quelques nourritures sans godillots

Dans le mouvant magma d'ordures sous la chaleur

Pour supporter la saleté et la puanteur

 

Il rêve que plus tard il sera footballeur

Courtisé par tous les grands clubs internationaux

Adulé de tous il sera le Roi Tonio

Avec son équipe il brandira la coupe à Rio

Avec une étoile en plus sur le jaune maillot

TONIO

En attendant chaque jour dans la favela

Il joue au ballon et danse la capoeira

Essayant d’imiter son grand frère Christiano

Qui est pour lui  des meilleurs danseurs de Rio

A l’école de la rue à survivre il apprendra

Et c’est certain  plus tard en bas il habitera

 

Martine Martin

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 31 Mars 2021

Mariette

Ma petite chatte aimée, Mon exquise Mariette

Au pelage si doux, aux yeux d’or de chouette

Je t’ai eu à Noël,  mon plus beau des cadeaux

Tu griffes mes fauteuils,  lacère mes rideaux

Tu grimpes sur mes meubles, Squattes mes corbeilles

Tu montes sur mon lit, perturbes mon sommeil

Mais Je ne t’en veux pas, Je cède à tes caprices,

Tu es si affectueuse, tu frottes tes vibrisses

Et ton museau humide, sur mes joues veloutées.

Je te fais des caresses, comme tu es chouchoutée !

Je ne t’effleure Point,  si tu n’es disposée

Quand je suis chagrinée, tu viens m’apaiser

Je te chéris Lucette, d’amour je suis béate

Amis venez chez moi, j’habite chez ma chatte

Martine Martin / Mars 2021 Pour les prénoms du mercredi de Jill Bill, aujourd’hui Mariette

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Mars 2021

Pour les jeudis en poésie du défi des croqueurs de mots N° 248 animé par Durgalola (thème : le désir), m'étant très souvent exprimée sur ce sujet sur ce blog, je partage aujourd'hui avec vous deux anciennes publications :

Désir
Désir

Dans les bras d’un ange soudain elle se pâme

Tous leurs sens en émoi ardemment s’affament

Dans un élan fougueux,  il s’exclame

« Être muse d’amour vous plaît-il Madame ? »

Avec un brin d’humour,  d’un rire elle le blâme

« Juste muse d’un jour, d’un poète à femme ! "

Un  long baiser fougueux,  leurs deux cœurs  enflamme

Désir devient plaisir,  quel fol amalgame

Ils se sépareront  sans perdre leur  âme

Pour l’amour interdit, Dieu les amants damne

Elle ne voudrait point,  prier Notre-Dame

 

Martine Martin-Cosquer / Novembre 2012

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Citations

Repost0

Publié le 17 Mars 2021

OBELINE

Elle fait l’école buissonnière Obeline

Elle préfère galoper sur les collines

Ça vaut mieux que de jouer les galopines

Çavaut mieux que de manger à la cantine

Ça vaut mieux que d’attraper la scarlatine

Des poux, ou pire la COVID si mesquine

Martine Martin / Mars 2021 Pour les prénoms du mercredi de Jill Bill, aujourd’hui OBELINE

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 11 Mars 2021

Pour les jeudis en poésie du Défi  247 des croqueurs de mots animé par les Cabardouche , il nous est demandé après avoir composé une liste de métagramme ( mots qui ne diffèrent que par une seule lettre) de composer un poème avec ces mots.

Voici ma liste : Poème, poète, porte, perte, perle,  perce, berce,  berge, barge, marge, marée, mirée

et mon poème ci-dessous avec ses mots en gras :


 

Cimetière marin

Cimetière marin :

 

Sous le ciel étoilé, perle de lune perce

Dans l’océan psychée, ce soir elle s’est mirée

Un poème marin, l’âme rêveuse berce

Sur L’estran rutilant, attendant la marée

Rêvant d’une  autre berge, une ancestrale barge

Qui ne voyage plus, a été mise en marge

Cimetière marin, vieux chalutier  en perte

Sans porte de sortie,  inspire le poète

 

Martine Martin / Mars 2021

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 3 Mars 2021

Timour et Nour

Petit ours Timour est fou d’amour

Pour Nour une belle oursonne  glamour

Un jour de Saint Valentin, il accourt

Pour lui faire plein de tendres mamours

Au-dessous de son ruban de velours

Il lui cache ses grands yeux d’andalouse

Pour lui offrir un panier de cœurs rouges

Nour a reconnu Timour et elle savoure

Ce joyeux moment d’amour et d’humour

 

Martine Martin / Mars 2021 Pour les prénoms du mercredi de Jill Bill, aujourd’hui Nour

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Février 2021

Photo pixabay

Photo pixabay

Je lâche d'un seul coup la boule.

Soudain, libre, elle se défoule

Elle roule, roule, se saoule

Je la cherche dans la foule

Au secours j'ai perdu la boule

au casino de la Bourboule.

 

La boule veut être plus cool .

Elle rêve d'un nid de poule.

Elle veut un sapin vert la boule

une guirlande qui l'enroule

pour qu'un chat joueur la déroule

Quand il ne sera plus en boule

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 246 des croqueurs de mots animé par ABC  (Thème : nid de mots d'ABC)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #poèmes

Repost0

Publié le 18 Février 2021

Mille bourgeons poindront

Sous les soubresauts du vent

Et les frimas du levant,

Ossatures élancées

Aux ramures ciselées,

Les arbres de l'avenue

Sont désormais dévêtus

 

Leurs branches noires embrassent

Le plafond bleu de glace,

Dans l'azur ainsi cherchant

L'astre divin flamboyant

Pour réveiller en douceur

Leur hivernale torpeur

 

Aux derniers jours de l'hiver,

Un infime espoir vert

Pointera son nez, serein

Dans la brume du matin.

Mille autres bourgeons poindront

Gages de résurrection

 

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 245 des croqueurs de mots animé par ABC (thème bourgeon)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 17 Février 2021

Camélia la cigogne exiléeCamélia la cigogne exilée
Camélia la cigogne exiléeCamélia la cigogne exilée

Je suis une cigogne,  je vivais en Afrique

Jadis tous les hivers, au nord du Mozambique

Dans le joli delta, du grand fleuve Zambèze

A cette époque-là, je n’étais pas obèse

Pour manger je chassais,  reptiles coléoptères

Un hiver j’ai migré, avec mes congénères

Dès lors à bourg en Bresse, toute l’année j’habite

Elégante je plane dans des valses fortuites

Au-dessus de la ville,  l’hiver comme  l’été

Sous le regard heureux, de passants épatés

Je me plais bien ici,  j’y ai emménagé

Plus besoin de chasser, j’ai un garde-manger

Une grande décharge,  nourriture variée

Déchets de toutes sortes, aliments avariés

Sous mes hautes pattes, gracieuse et conquérante

En princesse je trône, sur les tours flamboyantes

Du Royal Monastère, un chef d’œuvre gothique

Prolongeant ainsi, les statues drolatiques

Je suis la camélia, cigogne exilée

 

Martine Martin / Janvier 2020 pour Prénoms du mercredi chez jill bill  (aujourd'hui Camélia)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 4 Février 2021

De : Guy Yome

À : Pauline Hair

 

Souviens-toi Pauline de ce matin d’été

L’astre se consumant, le ciel sanguinolant

Soudain tu émerges : douce brume  lactée

Tel le phénix bleu  poussant un cri d’ahan.

Avec un port de reine,  une chevelure d’or

Tu te tournes vers moi  me croyant pharaon

Je ne suis qu’un voyou, je ne suis pas matador.

Je promène mon chien, un très vieux beauceron

Cheveux en bataille, Joues rouges de honte, 

Je suis un vagabond,  dans Londres égaré

Oh ma Pauline Hair, soudain tu racontes,

Chantes une romance, pour moi le mal aimé

Une chanson d’amour,  pour pauvre Guy Yome

Qui cherche sa muse, pour écrire poème

Un bel alexandrin, de couleurs et d’arôme

Pour sa reine d’un jour, quelque peu bohème

Qui lui un offre tee-shirt, avec des mots écrits

Juste une inspiration, un code à déchiffrer

Ayant peu à dire, il s’en est bien sorti

Pour le remercier, elle  s’est mise à chanter

« Mon beau navire ô ma mémoire
Avons-nous assez navigué
Dans une onde mauvaise à boire
Avons-nous assez divagué
De la belle aube au triste soir »

 

Martine Martin / Réédition d'un de mes poèmes de 2012. Les 5 derniers vers  sont de Guillaume Apollinaire (la chanson du mal aimé) , mon poète préféré. Pour les jeudis en poésie (thème : souvenirs) du défi 245 des croqueurs de mots animé par Fanfan 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0