tag

Publié le 22 Janvier 2016

J'ai été deux fois taguée en l'espace d'une semaine. Même si c'est agréable que des amies de blog souhaitent mieux vous connaitre en vous taguant, je ne sais pas pourquoi, je n'aime pas trop y répondre, peut être parce que je me sens forcée de m'exprimer sur des sujets sur lesquels je n'ai pas forcément envie..... Je suis trop indépendante.

Je réponds néanmoins parfois quand ces tags émanent de véritables amies de blog pour leur faire plaisir tout simplement.

Premier  tag :

Celui de Clara du blog claramicalement (une belle écriture, de superbes photos)

 

1. L’important dans le vie c’est quoi ?

Les petits bonheurs de l’instant. Profiter des plaisirs  affectifs (aimer, être aimé) et sensitifs de la vie :  S’émerveiller de tout, ressentir profondément ce qui nous entoure

 

2. Quelle est ta couleur préférée ?

Le bleu couleur de l’océan et du ciel surtout le bleu turquoise

 

3. Quelle acteur t’a le plus marquée ?

Jean-Louis Trintignant dans ma nuit chez Maud de Rohmer ou dans un homme et une femme de Lelouch

 

4. Qui représente le mieux  pour toi  la chanson française ?

Ils sont nombreux :

Jacques Brel, Charles Aznavour, Jean-Ferrat, Georges Brassens, Edith Piaf, Maxime Le Forestier, Serge Lama, Marie-Paule Belle  ...

 

5. Quels sont tes auteurs préférés    ?

Les français : Emile Zola (j’ai lu toute la série des Rougon Macquart), Albert Cohen, Colette et découverte Récente de Michel BUSSI dont j’ai lu tous les livres

Les américains : John Irving, John fante, Stephen King

Le suédois :  Henning Mankell……

 

6. Rougnou / bonne humeur le matin  au réveil ? 

Je suis du matin. Je me lève aux aurores. Toujours de bonne humeur le matin (cela peut changer dans la journée)

 

7. En vacances pieds en éventails  / découverte de la région ?

Mon plus grand défaut : ne pas savoir me reposer, mettre les pieds en éventail : être toujours dans l’action. Je marche pour découvrir, je vais à la plage ou à la piscine où je nage et en séchant je lis

 

8. Quelle est ta saison préférée ? 

J’aime toutes les saisons mais je préfère le printemps et surtout l’été quand je peux profiter de mon jardin.

 

9. quelle année a le plus marqué ta  jeunesse ?

Trois années m'ont beaucoup marquée

1959 : l'année de la naissance de ma petite sœur (un grand bonheur) et celle aussi du déchirement  de quitter ma grand-mère chez qui je vivais en permanence (sauf certains week-ends) et d'aller vivre avec mes parents et cette adorable petite soeur que j'ai tout de suite aimée 

1971 : la rencontre à 18 ans de Jeff  ; 1973 notre mariage (j’avais 20 ans) et 43 ans après nous sommes toujours ensemble

 

10. Au réveil douche / petit dej en premier ?

5h 30 je me lève, fais un tour des blogs et de facebook, ensuite 7H30 douche froide (un grand plaisir), 8 H : je me recouche jusqu’à plus de neuf heures cocoone sous la couette. Je me lève et prends mon petit déjeuner

 

11. Sur un quotidien  que lis-tu en premier ? 

Avant d’être à la retraite j’en recevais plusieurs à mon bureau et je commençais la matinée en les parcourant rapidement  : "Les Echos". J'y lisais tout ce qui concernait les entreprises en difficulté (important pour trouver des clients à conseiller pour la gestion de leurs plans sociaux) et celles qui avaient des projets pouvant être générateurs d’emploi pour les licenciés des entreprises que j’accompagnais dans leur recherche d’emploi. Je parcourais aussi le parisien, le figaro, la presse locale en m’attardant sur les petites annonces pour repérer celles qui pouvaient intéresser les salariés que j'accompagnais. J’appelais ensuite ses entreprises pour leur vanter les savoir-faire et savoir-être de mes protégés afin qu’ils soient reçus et.... embauchés.

Depuis que je suis à la retraite, je ne lis plus que la presse locale. La vie des territoires dans lesquels je vis m'intéresse beaucoup. Pour les actualités nationales je préfère la radio (RTL chaque matin) et la télévision.

1971 : Jeff et moi

1971 : Jeff et moi

En vacances avec ma petite soeur en Vendée

En vacances avec ma petite soeur en Vendée

Second tag :

celui de Claire Cerise du blog le Baluchon (de très belles photos de son Finistère, celui de mes racines et de voyages en France en camping car). J'ai eu le plaisir de dépasser le virtuel en la rencontrant avec son époux cet été en Vendée (une belle rencontre)

 

1. Es-tu addict à ton blog ?

J’ai 3 blogs : Le plus ancien Cergyrama, Le plus récent : la gazette des olonnes, mon préféré : Quai des rimes même si j’y écris moins souvent et c’est aussi le moins lu : la poésie, l’écriture cela intéresse moins de monde.

J’ai été addict au début mais plus maintenant.  Je préfère facebook où je passe de plus en plus de temps.

 

2. La raison de sa création a-t-elle changé en cours de route ?

Chacun de mes blogs à un but différent :

Cergyrama est un blog citoyen engagé, tellement engagé que la presse locale l’appelait à son début « le poil à gratter de Cergy ».  Il est devenu, depuis que je ne vis plus à Cergy et que je ne suis plus engagée dans ma ville, un blog d’information touristique et culturelle, sportive et politique

la gazette des olonnes est un blog d’information touristique, culturelle, sportive

Quai des rimes  (mon chouchou même si c'est celui qui a le moins d'audience parmi la plupart de mes amis blogueurs, c'est dommage) est un blog d’écriture en prose ou en vers

 

3. As-tu plusieurs blogs et quels sont leurs liens ?

Voir réponses aux questions 1 et 2.

 

4. Aimes-tu rencontrer des blogueurs ?

Oui j’aime bien mais je ne rencontre pas n’importe qui, il faut que je ressente une certaine sympathie, voire amitié pour la personne même si « me faire des amis » n’est pas du tout le but de mes blogs. Les nombreuses rencontres que j’ai faites m’ont engagé à poursuivre. J’ai rarement été déçue.

 

5. À quoi servent les « coms » pour toi, ont-ils un rôle important ?

Ce que je n’aime pas  c’est faire des commentaires quand je n'ai rien de particulier à dire. Je me sens obligée de le faire systématiquemente même si bien souvent, j’ai aimé mais je n’ai rien de spécial d’autre à dire. La fonction "j’aime" qu’il y a sur facebook devrait exister sur les blogs.

Sur deux de mes blogs la Gazette des olonnes et Cergyrama, les commentaires sont souvent sans intérêt. J’ai même pensé à un moment à en supprimer la fonction "commentaires.  C'est normal, j'y montre beaucoup de photos, on les aime ou on ne les aime pas mais beaucoup comme moi se sentent obligés de déposer un commentaire pour dire qu'ils sont passés.

Ce n'est pas la même chose sur les blogs d'écriture comme quai des rimes, les commentaires sont plus profonds. Le texte surtout en prose engendre plus la réflexion. C'est moins le cas pour la poésie quand elle n'est pas engagée ou militante mais est le résultat d'un simple émerveillement.

 

6. As-tu d’autres activités artistiques, sportives ou/et intellectuelles ?    

J’écris, je lis, je cuisine (surtout je pâtisse même si je n'aime pas trop les sucreries mais je le fais pour les autres), je fais de la randonnée et de la natation.

 

7. Si tu étais un animal ou un végétal lequel voudrais tu être ?

Le roseau pensant donc un être humain et en aucun cas j'aimerais être un animal ou un végétal.

 

8. Aimes tu lire et si oui, quel genre de littérature

J'adore les romans policiers. Je rêve d’en écrire un alors je m’en imprègne surtout ceux de Michel BUSSI au suspens intense, à la fin inattendue. J'aime aussi lire des romans et j'en lis beaucoup notamment  ceux notamment dont j'ai lu une critique qui m'interpelle et aussi des nouvelles (un art bien difficile d'être synthétique en étant percutant)

 

9. Si un jour les écrans disparaissaient, que ferais-tu ?

Même si je ne me projette jamais dans l’avenir surtout quand il est impossible, je serais heureuse de ressortir du placard mon talkie walkie et de reprendre mon activité de cibiste et communiquer avec des inconnus (l’ancêtre du blog) sur le 27 méga. Grace à lui j’ai connu mon Jeff avec qui je vis depuis plus de 40 ans.  Pour mieux comprendre, je vous conseille de lire mon article de quai des rimes sur le sujet

Le principal est de communiquer et chaque époque en offre la possibilité. En plus au lieu de publier mes écrits sur mon blog (solution de facilité), je pourrais essayer de les publier.

 

10. Quel est le comportement de tes proches par rapport à ton blog ?

Jeff (mon époux) me soutient  et suit assidument deux de mes blogs : Cergyrama   et la gazette des olonnes. Jamais il ne m’a fait un reproche pour le temps passé. Il me dit même qu'il est fier de ce que je fais. Par contre et je le déplore, il ignore complètement mon blog plus personnel : Quai des rimes  même si j’essaye de l’y intéresser (cause perdue : est aveugle qui veut bien l’être !). Mes enfants à ma connaissance ne connaissent pas mes blogs et en tous cas s’ils les lisent jamais ils me l’ont dit. On est une famille de taiseux !

 

11. Est-ce que ton blog a changé ta vie et si oui pourquoi ?

Mes blogs n’ont pas changé ma vie et heureusement car elle me convient bien. Néanmoins ils m’ont fait évoluer. Ils ont augmenté de façon importante ma confiance en moi. Quand deux chaînes de télévision (TF1 et France 3), un grand hebdomadaire local s’intéressent à votre blog (Cergyrama) au point de vous consacrer un reportage, il y a de quoi être fière de ce que l’on fait et de dire qu’en fin de compte on est pas si nulle qu’on le pensait et que ce que l’on fait humblement mais avec passion est utile et apprécié.

 

Si je respectais les consignes, je devrais taguer 11 autres amis de blog pour qu''ils répondent aux 11 questions de Clara et poser 11 nouvelles questions à 11 amis pour le tag de Claire Cerise. Je ne le ferais pas craignant importuner. Si parmi mes amis de blogs certains veulent répondre aux questions ci-dessus, j'en serais ravie.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TAG

Repost0

Publié le 24 Février 2011

Je suis née à Paris le 24 février 1953, j'y ai vécu les six premières années de ma vie. J'ai décidé aujourd'hui de rendre hommage à ma ville de naissance en répondant au tag sur Paris que j'ai découvert chez Quichottine.

 

Si j’étais un monument de Paris, je serais

 

Le pont Mirabeau car que serait Paris sans la Seine et ses ponts qui joignent ses deux rives. J'ai toujours beaucoup aimé les villes en bord de rivière et les ponts pour le symbole qu'ils représentent

   3368443129_26be9043c0.jpg

 

Je suis également frustrée que ce tag ne comprenne pas la  question si j'étais un poème sur paris, je serais.

Car pour moi ce serait celui-ci :

 

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours

Faut-il qu'il m'en souvienne

La joie venait toujours après la peine

 

Vienne la nuit sonne l'heure

Les jours s'en vont je demeure

 

Les mains dans les mains restons face à face

Tandis que sous

Le pont de nos bras passe

Des éternels regards l'onde si lasse

 

Vienne la nuit sonne l'heure

Les jours s'en vont je demeure

 

L'amour s'en va comme cette eau courante

L'amour s'en va

Comme la vie est lente

Et comme l'Espérance est violente

 

Vienne la nuit sonne l'heure

Les jours s'en vont je demeure

 

Passent les jours et passent les semaines

Ni temps passé

Ni les amours reviennent

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

 

Vienne la nuit sonne l'heure

Les jours s'en vont je demeure

 

Guillaume Apollinaire (1880 - 1918)

 

 

Si j’étais une photo de Paris, je serais

 

Parce que mes parents habitaient le 11ème arrondissement rue Saint-Sébastien tout près du cirque d'hiver et que j'y suis allée souvent quand j'étais petite fille.  J'aimais surtout les clowns et les acrobates. J'en garde aujourd'hui un souvenir agréable et ému.

 

 

5349719693_f684c8cdf2.jpg

 

 

Si j’étais une chanson de paris, je serais :

 

Il est  5 heures paris s’éveille.  Je suis une matinale, j'aime les aurores et quand je travaillais à Paris j'y arrivais très tôt pour goûter à l'ambiance particulière de la ville qui s'éveille. Je retrouve cela dans la chanson de Dutronc

 

 

 

 

  

Si j’étais un livre dont l’histoire se déroule à Paris, je serais

 

Si Quichottine ne l'avait pas déjà choisi, j'aurais mis sans aucun doute "Le bonheur des dames" de Zola qui a pour cadre le bon marché et que mes parents étaient employés de ce magasin et c'est là qu'il s'y sont connus.

 

Je choisis un autre livre lu beaucoup plus récemment : No et moi de Delphine de Vigan.

No une jeune fille bourgeoise rencontre dans une gare parisienne une jeune SDF.  Une très belle histoire d'amitié ayant pour cadre Paris.

Voir ma critique ICI  

Je ne pouvais parler de Paris sans parler des SDF qui sont des habitants à part entière de cette ville. Beaucoup de parisiens passent devant eux sans les regarder gênés par cette misère étalée. S'il-vous-plait souriez leur.

 

 

Si j’étais un tableau dont le décor est à Paris, je serais

 

Un tableau de Monet que j'aime tant: La gare Saint Lazare. N'oubliez pas que ce blog s'appelle Quai des rimes : j'aime les gares les trains et je ne pouvais pas faire un billet sur Paris sans mettre à l'honneur une de ses gares. J'ai choisi la gare Saint Lazare qui a toujours desservi les villes ou j'ai habité en banlieue. Je l'aime le matin quand les banlieusards pressés arrivent à Paris pour rejoindre leur travail. . Je m'attarde du côté des grandes lignes voir les trains partir pour la normandie. Je l'aime le soir quand tous les travailleurs se pressent fatigués mais heureux de rentrer chez eux retrouver leur famille. Demain sera le même jour. 

 

5415355877_b9d7452419.jpg 

Si j’étais une rue de Paris, je serais

 

La rue Boyer Barret dans le 14ème arrondissement où j'ai vécu mon enfance chez ma grand mère paternelle dans sa loge de concierge au 3 de cette rue sur la droite sur la photo.
Quelle ne fut pas mon émotion de trouver il y a quelques années cette carte postale ancienne de cette rue à la Foire de Paris. Malgré ma forte envie, Je ne suis jamais retournée rue Boyer-Barret depuis le décès de ma grand-mère de peur d'être submergée par l'émotion.
 

 

rue-boyer-barret-copie-1.jpg

 

Si j’étais un musée, je serais

 

Je ne voudrais surtout pas être un musée et je ne peux pas m'imaginer l'être. J'aurais pu prendre un joker,  alors j'ai choisi une sorte de musée à ciel ouvert, plutôt une grande bibliothèque le marché aux livres du square Georges Brassens

 

 

  3504486330_7b6430f5b1.jpg

 

 

Si j’étais un film, je serais

 

Ce serait "Moulin Rouge" de Baz Lurhmann car serait aussi Paris sans son moulin rouge et j'ai beaucoup aimé ce film même si je n'aime ni la musique, ni la danse. Inoubliable cette scène du tango

 

 

 

J'espère vous avoir fait aimer mon Paris celui ou je suis née il y a 58 ans aujourd'hui et ou j'ai vécu.

 

Voir les commentaires

Rédigé par eglantine

Publié dans #TAG

Repost0