tankas

Publié le 12 Mars 2021

Et si je dois me refaire

Je ne change guère

Enfin de moi je suis fière !

Car Chaque chose en son temps

Rien refaire, faire autrement

 

Martine Martin-Cosquer / Mars 2020 pour le Nid de Mot d'ABC  (thème : Et si c'était à refaire)

Image gerd altmann de Pixabay

Image gerd altmann de Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 1 Octobre 2020

Blanches ailes de fée électricité

Dans l’azur figé

Oiseaux de plume et de fer

Juste un courant d’air

En action les blanches ailes

De fée électricité

 

Martine / Septembre 2020 pour les jeudis en poésie du Défi 239 des croqueurs de mots animé par Jeanne Fadosi (Thème : l'électricité)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 20 Septembre 2019

quelques tankas pour Lenaig

Comme c'est le pied

Prendre ses jambes à son cou !

Mais prise de tête !

quelques tankas pour Lenaig

Mon minet Quelle surprise

Mais comme toi j'y arrive

 

 

quelques tankas pour Lenaig

Haut comme trois pommes,

Je suis tombé dans les pommes

Bête comme chou

Un singe m'a recueilli

Puis heureux s'est évanoui

 

 

quelques tankas pour Lenaig

Bégonia captif

D’une araignée funambule

Sublime agonie

Lui qui au temps de sa gloire

Rêvait d’être un bel oiseau

 

 

quelques tankas pour Lenaig

Martine Martin / Réédition de certains de mes tankas pour Lenaig  

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 18 Mai 2018

PRENDRE SES JAMBES A SON COU

Tankas pour le nid de mots

Comme c'est le pied

Prendre ses jambes à son cou !

Mais prise de tête !

Mon minet Quelle surprise

Mais comme toi j'y arrive

Tankas pour le nid de mots

 

TOMBER DANS LES POMMES

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Haut comme trois pommes,

Je suis tombé dans les pommes

Bête comme chou

Un singe m'a recueilli

Puis heureux s'est évanoui

 

LE CŒUR SUR LA MAIN

Tankas pour le nid de mots

La main sur sa fesse

Elle a le coeur sur la main

Généreux amour

Tankas pour le nid de mots

Son cœur gelé il lui donne

Elle lui tend son cœur ardent

Tankas pour le nid de mots

Pour d'amour le faire fondre

Martine / Mai 2018 pour le nid de mots d'ABC (avec un jour d'avance, les samedis et dimanches je ne publie pas et ne visite pas les blogs à l'exception de ceux qui ne font paraitre leurs articles que le week-end)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 25 Mai 2017

Cliquez sur le montage photo pour le voir en grand

Cliquez sur le montage photo pour le voir en grand

Pour les jeudis en poésie du  défi 187 des croqueurs de mots  (Thème oseille)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 7 Décembre 2016

Tas d'os pisse

Ospice tas d’os

Pisse sur les pauvres fleurs

Engrais naturel

 

Plantes étiolées se remplument

La vie renait de la nuit

 

Martine / Décembre 2016 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill  (aujourd'hui Ospice)  

Il faut savoir que lorsqu'il il a peint ce dyptique en 1989, assez noir au premier regard par rapport à ses autres peintures très colorées, Keith Haring était malade du Sida. Il décédera en 1990 à 31 ans. J'ai essayé dans mon tanka ci-dessus sur ce tableau en deux scènes de retranscrire la pensée du peintre et la touche d'optimisme que représente la deuxième scène. Cela reste une interprétation toute personnelle.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #TANKAS

Repost0

Publié le 2 Novembre 2016

Bégonia captif

D’une araignée funambule

Sublime agonie

 

Sublime agonie pour Bégonia

 

Lui qui au temps de sa gloire

Rêvait d’être un bel oiseau

 

Martine / Novembre 2016  pour  prénoms du mercredi de Jill Bill  (aujourd'hui Prénom Bégonia) sur une photo pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS, #Prénoms du Mercredi

Repost0

Publié le 30 Septembre 2016

Brumes d’aube rose

Radieux couchants rouge et or

Près du puits d’enfer je vis

L’enfer est mon paradis

Entre le Pays d'Olonne et Cergy

Valse des marées

Paysages moutonnants

Ivresse océane

S’amarrer ici

Se sentir Sablaise

Entre le Pays d'Olonne et Cergy

Loin au bord de l’Oise

Dans mon Village Cergy

Mes racines ancrées

 

Village gaulois

dans ville cosmopolite

Fier de son identité

Entre le Pays d'Olonne et Cergy

Martine (Septembre 2015) 2 tankas et 2 haïkus pour le coucou du Haïku (thème : ma ville et mon quartier).

 

Il se trouve que je partage ma vie entre le littoral Olonnais (Château d'Olonne) et Cergy VIllage alors  je rends hommage avec ces deux tankas et deux haïkus à chacun de mes deux lieux de vie

Je n'aime pas du tout en écrire des Haïkus et tankas c'est pour cela que je participe peu au coucou du haÎku car cela me frustre, je suis trop bavarde. Comme il faut positiver, en écrire me force à synthétiser !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Tankas, #Haïkus

Repost0

Publié le 1 Janvier 2016

Harmonieuse année 2016

En 2016

Entre harmonie et tumulte

Gardez l'équilibre

Passé et futur gommés

Instant présent sublimé

 

Martine / 1er janvier 2016 (un tanka pour les haïkus du vendredi)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0

Publié le 15 Octobre 2015

Panier de crabesPanier de crabes

Crabes charmeurs

Juste évadés d'un panier

En pincent pour vous

Attention ils vous sourient

mais veulent vous dévorer

 

Martine / Octobre 2015

 

Et pour renforcer le conseil de mon tanka ci-dessous une fable de la fontaine qui reste toujours d'actualité

Panier de crabes

Les Grenouilles qui demandent un roi

Les grenouilles se lassant
De l'état démocratique,
Par leurs clameurs firent tant
Que Jupin les soumit au pouvoir monarchique.
Il leur tomba du ciel un roi tout pacifique:
Ce roi fit toutefois un tel bruit en tombant,
Que la gent marécageuse,
Gent fort sotte et fort peureuse,
S'alla cacher sous les eaux,
Dans les joncs, les roseaux,
Dans les trous du marécage,
Sans oser de longtemps regarder au visage
Celui qu'elles croyaient être un géant nouveau.
Or c'était un soliveau,
De qui la gravité fit peur à la première
Qui, de le voir s'aventurant,
Osa bien quitter sa tanière.
Elle approcha, mais en tremblant;
Une autre la suivit, une autre en fit autant:
Il en vint une fourmilière;
Et leur troupe à la fin se rendit familière
Jusqu'à sauter sur l'épaule du roi.
Le bon sire le souffre et se tient toujours coi.
Jupin en a bientôt la cervelle rompue:
«Donnez-nous, dit ce peuple, un roi qui se remue.»
Le monarque des dieux leur envoie une grue,
Qui les croque, qui les tue,
Qui les gobe à son plaisir;
Et grenouilles de se plaindre.
Et Jupin de leur dire:« Eh quoi? votre désir
A ses lois croit-il nous astreindre?
Vous avez dû premièrement
Garder votre gouvernement;
Mais, ne l'ayant pas fait, il vous devait suffire
Que votre premier roi fut débonnaire et doux
De celui-ci contentez-vous,
De peur d'en rencontrer un pire.»


Jean de La Fontaine.

 

Panier de crabesPanier de crabes

Chaussures blanches ayant perdu pieds

Recherche d'urgence une main verte

Capable de les faire mousser

 

Martine / Octobre 2015

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #TANKAS

Repost0