Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai des rimes

Mes poèmes, nouvelles, écrits divers

Quai des rimes

Généreuse sans gêne mais heureuse

Généreuse est un prénom rare, il est doux, mais je peux vous l’assurer car c’est le mien, difficile à porter. Ma mère qui me l’a donné avait fait de la générosité un principe de vie. Altruiste, elle a passé sa vie à donner aux autres mais les autres n’étaient ni mon père, ni moi. Elle a même un jour donné ma poupée à une petite fille pauvre. Nous faisions partie d’elle-même alors elle nous négligeait comme elle s’oubliait. Je pense qu’elle avait besoin, en donnant,  de revaloriser une estime de soi très détériorée.

Un prénom représente  consciemment ou inconsciemment une image d’une personne et en choisir un pour son enfant n’est pas anodin. On Transfère dans ce prénom l’image idéale de la fille ou du fils qu’on voudrait avoir.  Ma mère me voulait généreuse et elle pensait qu’en m’appelant ainsi je le serai. Comme  elle se trompait, ne supportant pas mon prénom et le fait que ma mère s’occupe des autres mais jamais de moi,  j’ai pris petit à petit  le contrepied inconsciemment pour surtout ne pas lui ressembler.

A l’école,  j’étais constamment sollicitée pour donner un de mes bonbons, une partie de mon goûter, un stylo qui plaisait. Je refusais toujours et plus je refusais plus on me demandait en se moquant de moi et me narguant par des  « allez sois généreuse ».  J’avais quelques amies néanmoins qui ne participaient pas à cet harcèlement collectif et qui, sachant que je ne supportais pas mon prénom, m’avait donné le diminutif de « Géné ». Je préférais mais n’aimait pas non plus. Gênée je ne l’étais pas du tout. Je m’appelais Généreuse et je me devais d’être  sans gêne et heureuse. Ma devise dans la vie allait devenir « Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir ». 

Ce qui se passe dans le monde me laisse indifférent tant je suis centrée sur moi-même et mon plaisir immédiat et ne comprend pas ses élans de solidarité bien éphémères.   Lors des attentats de Janvier 2015 à Paris alors que tout le monde affichait sur Facebook « je suis Charlie »,  j’avais affiché « Je suis Généreuse ». Je l’avoue je suis provocatrice notamment sur ce qui touche à la solidarité et au don de soi surtout lorsqu’ils sont affichés ainsi.  On ne peut pas changer le monde par des paroles et même par des actes tant que ceux qui nous gouvernent n’auront pas décidé ensemble de le changer.  Inutile de perdre du temps à le faire et être frustré de ne voir aucun résultat

Epicurienne, je jouis de tous les petits et grands plaisirs de la vie que j’aime tant. J’aime me dorer au soleil et me baigner nue sur les plages naturistes sans gêne ni complexe malgré un physique peu avantageux.

Sans être une femme fatale, Je suis une boulimique d’amour et de sexe et ne suis jamais rassasiée ce qui peut non seulement me rendre infidèle mais aussi en épuiser certains !

Manger et boire du vin me procure un plaisir infini. Je profite des plaisirs de la table et abuse de charcuterie, de plats en sauce  de pâtisseries  sans me soucier aucunement de ma ligne. Au diable ceux qui préconisent des régimes pour vous sauver soi-disant d’une mort prématurée. Mieux vaut mourir jeune et avoir bien vécu que mourir vieille sans avoir eu du plaisir.

Au diable aussi ceux qui vous conseillent de faire du sport pour votre santé. Je hais le sport et j’aime me prélasser dans mon canapé devant la télévision un paquet de chips à la main.

Pour terminer ce bref portrait, je dirais que si ce prénom ne ressemble pas dans le fond à l’égoïste que je suis, il me ressemble dans la forme. En effet ce mode de vie qui me rend heureuse rend mes formes généreuses.

Peinture Botero

Peinture Botero

Martine / Mars 2017 pour les prénoms du Mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Généreuse)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marine D 12/03/2017 14:29

C'est bien drôle !
J'ai parlé des Martine mais je ne t'ai pas oubliée, en fait c'est un hasard !
J'aime ces personnages de Botero, qui assument
Bises Martine
J'espère que tu vas bien

Gabray 31 10/03/2017 13:19

Voila un très beau texte à lire, et une superbe photo ... Oui, je regarde tes anciens articles pour vois si j'ai bien découvert ton blog, mes occupations actuelles continuent à me perturber un peu dans mes visites aux amis! Cordiales amitiés et à +

Renee 09/03/2017 14:55

Waouhhhhhh quelle jolie participation Martine et en plus un texte qui est très juste...Bisous bisous

Quichottine 09/03/2017 08:13

J'aime énormément ta page.
C'est vrai que le prénom compte, et je sais que si tu ne t'appelles pas Généreuse tu l'es énormément.
(Je confirme ce que dit Jeanne), même si tu as dû beaucoup souffrir avec cette poupée réellement donnée.
J'adore tes participations, ici ou là, toujours bien vues, et écrites avec un talent rare.
Bravo !
Bisous et douce journée.

Durgalola 08/03/2017 20:28

Beau texte. Un prénom te donne une image. Cela marque. Un nom aussi d'ailleurs ! J'espere que tu vasbien et avais reçu mon mail de bon anniversaire. Avec la tablette il y a des loupés (oui aussi pour des reunions).
Ici il fait un temps désolant . Bises

jazzy57 08/03/2017 18:58

Une réaction à ce prénom qu'on peut comprendre , bravo pour t'être glissée dans la peau de cette Généreuse , la peinture de Botero colle parfaitement à ce portrait .
Bisous

Jeanne Fadosi 08/03/2017 18:47

sourires. Martine. Tu t'es faufilée le temps d'un exercice d'écriture dans la peau d'une égoïste et même égocentriste. Mais que Jill et ses petits élèves se rassurent, j'en appelle à Quichottine pour témoigner que ce texte n'est pas autobiographique (sauf peut-être pour le délaissement de ton enfance) bises et belle soirée Martine

Martine 85 09/03/2017 06:22

Ma mère était altruiste et a donné reellement ma poupée. Il y a de moi dans ce portrait, un peu seulement.

fanfan 08/03/2017 18:33

Il faut toujours bien réfléchir avant de donner un prénom aux enfants .Celle-ci s'est révoltée pour de bon !
J'ai connu une Gracieuse qui était tout sauf gracieuse!
Bises

colettedc 08/03/2017 17:39

Ah ! Elle a aussi trouvé chaussure à son pied et tourné son prénom en cette faveur ! Comme c'est bien pensé en tout, Martine ! Bravo et bonne poursuite de ce 8 mars ! Bisous♥

scoobydu41 08/03/2017 16:11

Un prénom pas toujours facile à porter

claire fo 08/03/2017 16:09

Générosité commence par soi-m'aime

Super!!!!!!!!!!

croc 08/03/2017 15:25

Superbe portrait d'une femme qui se connait, s'assume et le revendique !

mansfield 08/03/2017 13:59

eh bien voilà qui est dit, en tout en cas Généreuse a une personnalité bien affirmée!

Amatxi 08/03/2017 12:07

C'est un très beau portrait d'une femme heureuse malgré une enfance certainement malheureuse.
Quelle imagination !!
Bisous Martine et bonne journée

écureuil bleu 08/03/2017 11:24

Un très beau portrait de cette Généreusequi cueille lavie à pleines dents ! Bonne journée et bisous

danièle 08/03/2017 09:02

c'est une épicurienne bien sympathique ta Génereuse, une vengeance sur une enfance difficile.
très belle journée, bises
danièle

Ghislaine 08/03/2017 08:47

whaouuuuuu c'est un roman que tu nous fais la !
j'adore l'image !

jill bill 08/03/2017 08:18

Bonjour élève Martine, ah sacré portait que voici que voilà... une goulue de tous les plaisirs de la vie, généreuse avec elle-même, après tant de moqueries et d'abandon de sa maman... Belle vengeance dans le fond mais gare aux excédants de poids... Généreuse sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

Clara65 08/03/2017 07:45

En voilà une qui a choisi définitivement la vie qu'elle mènerait se moquant complétement de son prénom et de ce que pensent les autres, cela s'appelle la Liberté !
Belle journée à toi