Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand je me suis réveillé un Matin, Althée n’était plus à mes côtés. Elle m’avait quitté sans rien dire. Je ne la reverrai plus

C’était un Joli petit bout de femme qui portait mal son prénom.  « ALTE » signifie haut en latin. Or elle était haute comme trois pommes et complexée par sa petite taille qui lui valait des quolibets. Son amour-propre en avait été altéré. Sensible et généreuse elle pleurait souvent mon Althée.

Ces derniers temps elle avait beaucoup changé, s’était convertie à l’Islam. Dans le hall de notre HLM elle  fréquentait des fanatiques.  Mon Althée, avant de devenir mon ex, était devenue exaltée.  Je ne m’en suis pas trop inquiété. Désœuvrée au chômage, elle avait besoin d’échanger et de croire en un Dieu, et que ce soit Allah ou le père de Jésus, je m’en moquais.  C’est souvent dangereux d’être en quête d’idéal et c’était mieux que mon Althée ne soit plus athée.  

Nous nous aimions et vivions d’amour et d’eau fraîche,  J’étais étudiant, nous avions du mal à y arriver mais depuis quelques temps les nouveaux amis d’Althée lui prêtaient de l’argent ce qui améliorait sensiblement notre quotidien.

Quand j’ai appris que mon ALTHEE m’avait quitté pour faire le Jihad en Syrie préférant DESH à la dèche et à son homme,  un tsunami interne me ravagea.  Je n’y croyais pas. Certes Althée  était très influençable pour peu qu’on la valorise un peu. Elle n’avait pas appris à l’école à réfléchir à ce qui pouvait se cacher derrière un discours séducteur, à analyser ce qui la rendait très influençable. Mais tout de même à ce point-là, je  n’arrivais pas à y croire et à l’accepter. Je m’en voulais ne n’avoir pas vu, pas compris et de l’avoir empêché de partir.

Comment mon Althée  allait-elle pouvoir participer aux exécutions et massacres perpétrés par ces fous sanguinaires, elle qui n’était même pas capable d’écraser une mouche ? Elle serait tuée au combat. Peut-être c’était ce qu’elle souhaitait : tuer pour se venger de tous ceux qui ne l’avaient pas acceptée à cause de sa petite taille et ensuite se suicider, telle la déesse grecque Althée (*)  en se faisant tuer au combat pour expier ses crimes et être portée au pinacle comme tous les martyres héros de l’Etat Islamique.

Pauvre et naïve ma petite Althée.  Aucune femme ne pourra jamais être en première ligne dans les combats et encore moins être considérée comme héroïne par ces terroristes islamistes. Elle leur servira  de bonne à tout faire et devra se soumettre aux désirs les plus vils de ces assassins.  Quand elle s’en apercevra, il sera trop tard pour faire marche arrière et rentrer au pays.

Je ne reverrai plus ma pauvre et gentille petite Althée, il faut que je m’y résigne et c’est peut-être mieux ainsi.

 

Martine / Décembre 2014 pour les prénoms du mercredi de Jill bill

 

(*) la déesse grecque Althée a tué son fils Méléagre par vengeance, ce dernier ayant assassiné ses frères. Prise de remord elle s’est suicidée

 

Mon Althée

Méléagre et Atalante de Jordaens / Jacob

Tag(s) : #Ecrits divers

Partager cet article

Repost 0