Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La femme songe

Aujourd'hui pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots (Défi 162) deux poèmes sur les femmes

 

La femme songe

 

La femme songe

Sage mensonge

Vivant son rêve

Rêvant sa vie

Vaines chimères

Joies éphémères

 

et un hommage à mon amie Assia dont c'était l'anniversaire hier :

 

Assia ma chère amie, c’est ton anniversaire

Avant que dans mes bras, enfin je ne te serre

Avant de le fêter, en levant haut nos verres

Avec mon amitié, pour toi ces quelques vers

Quelques mots jetés là, mais ô combien sincères

T’en souviens- tu Assia, oh déjà dix années

Notre prime rencontre, grâce à nos amis verts

Dans la politique,  tu m’avais  entrainée

Séduite je t’ai suivie, j’avais peur d’y aller

Nous avons combattu,  campagne effrénée

A pieds et à vélo,  nos tracts avons donnés

Sans nous décourager,  une lutte acharnée

Une Lutte éperdue,  qui fut hélas perdue

Pour moi simple dépit, face à fin attendue

Démarche empirique, des sentiments confus

C’était pour toi vital, je n’ai pas entendu

Pour toi grande tristesse, attitude ambigüe

Faute de l’accepter, vint le malentendu

Ton nouveau combat, Une famille à sauver

Sur toi tu t’es refermée, tant t’étais éprouvée

Je me suis éloignée, pour mieux te  retrouver

Des ennuis personnels,  j’ai longtemps dérivé

Autre lutte à mener, un succès cher payé

Vient l’heure de la retraite, bien trop vite arrivée

Envie de tout quitter,  aller vivre ailleurs

Changer de cap de vie, pour un futur meilleur

Loin de toi chère Assia, que je négligeais

J’ai pu enfin comprendre, que tu me manquais

Quand je rentre à Cergy,  j’ai hâte de te voir

Voir que tu es joyeuse, toute pleine d’espoir

Joyeux anniversaire, Ma très chère Assia

 

Martine / mars 2016

Tag(s) : #Poèmes

Partager cet article

Repost 0