Une baffe et ça repart de Séverine Vialon

Publié le 11 Juillet 2020

Une baffe et ça repart de Séverine Vialon

C’est le premier livre de Séverine Vialon que je lis. Je l’ai beaucoup aimé et ne peux que le conseiller. C’est assez paradoxal, car j’aime bien lire des livres gais, qui me font rire et ce livre m’a émue parfois aux larmes. Néanmoins j’adore les thrillers psycho sociologiques et, même si on ne peut pas dire que ce roman en est un, la partie sociologique prenant beaucoup plus de place que l’intrigue en elle-même, il en a néanmoins trois composantes essentielles : du suspens, une enquête policière et une analyse fine des comportements et ressentis des différents personnages sur un thème de société : la violence familiale.

J’aime le roman choral (à plusieurs voix) et celui-ci en est un. Il est toujours intéressant pour moi d’avoir le vécu et le ressenti de chacun des personnages avec l’emploi du « je ». Cela permet aussi au lecteur de mieux s’identifier aux différents protagonistes et, dans ce roman, Séverine Vialon réussit très bien à le faire et c’est difficile, je le sais pour en avoir écrit un.

Le côté le plus intéressant et innovant de ce livre est qu’elle fait un personnage à part entière de la violence qui s’insinue petit à petit, mais inexorablement et jusqu’au drame, dans la vie de cette famille composée de Franck routier, d’Élodie mère au foyer et de leur fille la petite Chloé. Cette personnification très adroite de la violence permet :

  • de la rendre coupable de ce drame familial et, en cela, de la rendre moins insupportable pour les lecteurs sensibles
  • et surtout de n’en rendre responsable aucun des protagonistes 

En effet, autre particularité, on ne sait pas qui dans ce foyer se rend coupable de violence et qui la subit.  On se pose la question au fur et à mesure de la lecture ce qui rajoute à ce roman une part de suspense qui m’a rendu addict à ce livre.

J’ai néanmoins deviné avant la fin qui s’était rendu coupable de violence mais je me suis dit en lisant : ce n’est pas possible c’est trop évident, ce doit être l’autre. J’aurais aimé que les faits qui m’ont permis de deviner qui était violent arrivent un peu plus tard dans ce roman et que l’auteur rajoute, même discrètement, quelques éléments qui pourraient faire penser que l’autre est coupable et non victime. Néanmoins il y a une surprise dans l’épilogue.

Je me suis attachée à la petite Chloé qui adore son père et sa mère qui l’entourent d’amour mais, par ailleurs, lui font subir une vie familiale insupportable et anxiogène sans qu’ils aient conscience de sa souffrance ou refusent de la voir peut-être pour ne pas culpabiliser. Témoin impuissante de cette violence qui l’effraie, elle régresse sur le plan des apprentissages scolaires. Ceci a profondément émue la maman et la mamie que je suis et m’a rappelé mon enfance dans une ambiance familiale dégradée car hélas beaucoup d’enfants vivent dans un climat de violence physique mais aussi verbale.  

Si vous voulez lire des extraits de ce livre, voir le site de l'auteur en lien ci-dessous

Rédigé par Martine.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
ton commentaire incite à lire se livre même si c'est difficile - dans mon quartier, il existe des familles difficiles. Bises
Répondre
M
Un commentaire complet qui invite réellement à la lecture
Répondre
A
Entre deux périodes, maison pleine, juste le temps de te dire que ton livre est arrivé... Pas beaucoup de temps pour moi, bises et bon dimanche
Répondre
F
Une bonne description de ce livre qui donne envie de le lire .
Bon dimanche à l'ombre
Répondre
M
Bonsoir martine,
merci pour cette présentation.
je vais essayer de le trouver.
Bises,
Mo
Répondre
L
Bonsoir chère Martine
J'espère ue tu vas bien, je ne te vois plus ?
Je te souhaite une excellente soirée
gros bisous
Méline
Répondre
.
bonne soirée Martine ...j'espère que tu vas bien ....
Répondre
C
Merci Martine pour cette belle présentation et pour ton ressenti ! Bon week-end ! Bisous♥
Répondre
J
Merci beaucoup pour cette présentation et ton ressenti du livre de Séverine .
Bonne journée
Bises
Répondre
M
Bonjour Marine, j'ai déjà lu un livre de cette auteure, je vais voir si je peux me procurer celui ci, ton compte rendu de lecture men a donné l'envie bisous bonne journée MTH
Répondre
S
Merci beaucoup pour ce beau retour.
Répondre