livres

Publié le 10 Septembre 2021

J'aime beaucoup Eveline THOMER, écrivaine des Sables d'Olonne, et ses romans. J'en ai lu deux que je n'avais pas encore eu le temps de lire :

 

La Matouze

C’est un récit autobiographique que nous propose Eveline Thomer dans son émouvant roman « La Matouze »

À travers l’histoire d’Aline. Elle nous raconte avec pudeur son enfance difficile auprès d’une mère impulsive, immature et dépensière à l’excès et un beau-père atteint de schizophrénie. Aline et  ses huit frères et sœurs,  issus de cinq mariages, vivent dans la souffrance affective,  l’angoisse, la  frayeur, l’épuisement.

Mais ce n’est pas du Zola. Aline, l’aînée très protectrice pour ses frères et sœurs, porte un regard critique et humoristique sur les frasques de sa mère et les folies de son beau-père. Ce roman se veut optimiste. Eveline Thomer a voulu montrer, que malgré un mauvais départ dans la vie, avec la volonté de s’en sortir et la joie de vivre, on pouvait réussir dans la vie et être heureux.

 

Voleur de lumière

 

Il y a des cadeaux qui peuvent bouleverser une vie. C’est ce qui arrive à Jeremy, passionné de photographie. Pour ses 30 ans, il reçoit de ses parents 30 appareils photo ayant appartenu à une jeune photographe partie en Russie s’occuper des enfants du Tsar Alexandre III. Subjugué et intrigué par ce présent insolite, il part dans le village natal de cette jeune photographe pour en savoir plus sur elle. Il apprendra beaucoup sur elle, mais aussi sur lui, à travers les rencontres qu’il fera. Trouvera-t-il le grand amour ?

J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai lu très vite tant, les nombreux rebondissements qui entretiennent le suspens, m’ont tenue en haleine.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 2 Septembre 2021

 

 

Poursuivant mon but de faire connaître les écrivains de Vendée que j'apprécie, je vous propose aujourd'hui mon ressenti sur "le janus des Gauchers" de Pierre Deberdt, roman que j'ai beaucoup aimé.

Jeff défenseur de la nature, avec son vieux camion agonisant va de village en village , transmettre avec passion aux écoliers et instituteurs l'histoire l'eau et leur faire comprendre la nécessité de l'économiser et la respecter. Cette mission éducative donnant du sens à sa vie, lui permet de mieux supporter sa solitude et ses fins de mois difficiles. Ce n'est pas la mort de son camion qui l'arrêtera mais la douleur et la chimiothérapie pour traiter le cancer qu'un pneumologue renommé lui annonce brutalement et qui ne lui laisserait plus que quelques mois à vivre.

Le destin mettra sur son chemin les jumelles Albine et Léonie et leurs amis étudiants qui militent contre le projet d'exploitation de gaz de schistes tout près de son village. Il retrouvera aussi Suzelle, un inoubliable amour de jeunesse.   Ces rencontre amicales et amoureuses,  qui pourraient apaiser ces derniers mois de vie, vont l'entraîner dans une spirale infernale et ébouriffante. Va t'il se perdre ou enfin se trouver ?

Mon avis :

Quel plaisir de lire ce livre qu'on pourrait qualifier de policier aux nombreux rebondissements et à la structure originale qui alterne le ressenti de Jeff et celui de l'écrivaine publique à laquelle il conte son histoire pour qu'elle l'immortalise dans un roman qu'elle nous dévoile au fur et à mesure de son écriture.

Au delà de l'intrigue, on ressent la sensibilité de l'auteur à la défense de la nature et son irritation face à certains hommes politiques à l'égo démesuré qui défendent plus leurs intérêts personnel que ceux de leurs administrés.

Merci Pierre de m'avoir apporté autant de plaisir de lecture

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 30 Août 2021

Je reprends aujourd'hui ce blog interrompu pendant les vacances en faisant découvrir "La fleur d'Itzamna" de Dominique Durand, un des nombreux livres de mes amis écrivains vendéens que j'ai lus cet été. D'autres suivront prochainement

La fleur d’Itzamna est un des premiers romans de Dominique Durand qui a été récemment réédité par Ella éditions.

Il y a des événements tragiques qui bouleversent le cours paisible et routinier d’une vie. En cette journée d’hiver, Vincent perd son emploi de magasinier et son épouse dans l’incendie de son appartement. Désespéré, il part se réfugier dans la maison familiale dont il a hérité. Les souvenirs d’enfance remontent et vont l’amener à se lancer en compagnie d’une archéologue, au péril de leur vie, dans une aventure fantastique au Mexique en quête de la fleur d’Itzamna.

Le rythme rapide de l’écriture qui nous plonge directement dans l’action et les nombreux rebondissements dans les situations les plus désespérées nous tiennent en haleine même les plus récalcitrants aux récits fantastiques et de science-fiction. La construction de l’intrigue est très habile. On se demande à la fin du roman quand on croit que tout est terminé et qu’on est un peu frustré de ne pas connaître l’avenir de Vincent et Lisa, un ultime rebondissement totalement stupéfiant gomme ce sentiment et nous fait nous demander si nous sommes dans un rêve ou une réalité. 

Ce roman, résolument optimiste, mêle habilement aventure, fantastique, science-fiction et amour. Cette quête de la fleur d’Itzamna, n’est-elle pas celle d’un monde meilleur où le profit ne serait plus le moteur, où tous, au lieu de se combattre, s’entraideraient pour qu’il n’y ait plus de pauvres et de guerre ?

Merci Dominique pour cet agréable moment de lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 8 Juillet 2021

J'aurais le plaisir de dédicacer mes romans "Souviens toi du bus 96" et "Je dis ça mais je ne dis rien"

au Super U de la Mothe-Achard (1, rue des blés)

LE SAMEDI 10 JUILLET

DE 9H00 à 12H30

et de 14H30 à 18H

Dédicace de mes romans à la Mothe Achard
Dédicace de mes romans à la Mothe Achard
Dédicace de mes romans à la Mothe Achard
Dédicace de mes romans à la Mothe Achard

J'offrirai un exemplaire du dernier numéro de la revue des écrivains de Vendée "Lire en Vendée" lors de chaque dédicace (dans la limite du stock disponible)

Dédicace de mes romans à la Mothe Achard

Vous trouverez dans cette revue les critiques des derniers romans des écrivains de Vendée. Ci-dessous la critique de mes romans

Dédicace de mes romans à la Mothe Achard

Au plaisir de vous rencontrer et d'échanger avec vous

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 6 Juillet 2021

Lou Salvet vient d'éditer son deuxième roman « l’ombre des papillons » qui est la suite de son premier « été noir » que j’ai tant aimé. J’écrivais, en septembre dernier dans ma critique ci-dessous en lien, que c’était le meilleur thriller que j’avais lu depuis longtemps.

Lou Salvet / L’ombre des papillons

J’aurais pu ne pas lire ce second opus : "L'ombre des Papillons". J'apprécie peu les romans à suite, car ils nous obligent souvent à relire le précédent et puis je venais de terminer un thriller qui parlait aussi d’un enlèvement d’enfant (thème très récurrent dans la littérature policière). Comme j’avais adoré le précédent, j’ai tout de même acquis l’ombre des papillons.

J’ai été un peu perturbée au début de ma lecture en essayant de me remémorer les différents personnages du premier roman « été noir » dont j’avais oublié quelques passages. Très vite, je suis entrée dans cette intrigue inédite. Il n’est pas indispensable d’avoir lu « été noir » pour comprendre « l’ombre des papillons ». Si vous ne l’avez pas lu, je vous recommande de le lire auparavant plutôt qu’après.

Résumé :

Valentine, sept ans, disparait mystérieusement aux abords d’un lac auvergnat.
Le capitaine Bosco Lacroix,  aidée de Maryline Roussel lieutenante de police et Mélissa Lautrec médecin légiste, mènent l’enquête.

Olivia Passeri, capitaine de Police à Paris continue de rechercher sa petite sœur Laura enlevée quinze ans auparavant sur une plage corse. Elle est aidée de Nathan un étudiant surdoué en informatique et de Madeleine une adolescente bénéficiant de dons surnaturels.

Et si ces deux enfants dans des régions différentes et très espacées dans le temps avaient été enlevés par le même ravisseur.

Mon avis :

Très judicieusement, Lou Salvet nous embarque dans une histoire au suspens permanent avec de nombreux rebondissements qui interviennent fréquemment en fin de chapitre pour empêcher le lecteur de lâcher le livre. C’est extrêmement judicieux de la part de l’auteur que l’on maudit parfois parce qu’en nous scotchant à son roman, elle nous éloigne d’autres occupations. Le rythme de l’écriture est dynamique, avec juste ce qu’il faut de descriptions. L’intrigue complexe, rigoureusement amenée et organisée, est aisément compréhensible.

Lou Salvet est une affective ce qui se sent dans ses romans . On peut imaginer qu’elle éprouve des difficultés à quitter ses personnages auxquels elle est profondément attachée. Peut-être qu’on va en retrouver certains, dont Olivia, dans son prochain roman.

Bravo à Lou Salvet qui n’a rien à envier aux excellents auteurs de thrillers : Bussi, Nimier, Thilliez.

On vient à peine de quitter son dernier roman, qu'on a hâte de lire le prochain.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 7 Juin 2021

Hasard et destin d'Eveline THOMER
Hasard et destin d'Eveline THOMER

L'histoire

Léa et son frère Nicolas sont dépossédés  du domaine viticole. Une intrigante, dont leur père s'était entiché juste avant son décès, obtient l'usufruit de la totalité de ce patrimoine.  Ils doivent immédiatement quitter la maison familiale. Léa part à Paris et Nicolas au Canada.

Quinze années plus tard, Léa reçoit un coup de téléphone étrange : l'usufruitière vient d'être assassinée !

Le frère et la sœur décident de vendre cet héritage qui leur revient enfin... C'est sans compter sur les hasards de la vie ou du destin dont l'amour fait partie.

Mon ressenti :

L'auteure sait où elle veut aller et nous y mène doucement en faisant monter le suspens par une écriture rapide et efficace qui n'oublie pas les descriptions dont celles très intéressantes du travail de la vigne, des vendanges et de leurs fêtes.  On s'y croirait

L'histoire de Léa, son attachement à son frère Nicolas, sa rencontre avec Basile, le fils de l'usufruitière, m'ont beaucoup touchée. Ce roman est vite devenu addictif pour moi, ce qui m'arrive rarement pour un livre qui n'est pas un thriller.

Au-delà de l'histoire, le thème principal abordé est l'héritage matériel certes, mais surtout affectif. Des sentiments de rejet, d'injustice, de  jalousie, voire de colère non exprimés animent souvent un descendant face aux  dernières volontés d'un défunt qui le spolie au profit d'étrangers ou d'autres membres de la famille, le privant ainsi de ses souvenirs indissociables d'un lieu, d'une maison et même aux objets qu'elle contient.

L'autre thème est le Hasard, ou le destin et ses facéties qui peuvent changer le cours d'une vie qui semblait pourtant tracée.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 29 Mai 2021

Nous sommes 91 auteurs a avoir écrit un livre en commun "Horizons" dont les droits d'auteurs seront entièrement reversés l'Association Rêves. Nous espérons ainsi pouvoir réaliser le rêve d'un ou plusieurs enfants malades.
 

Horizons (un livre à plusieurs mains pour l'Association Rêves)
Horizons (un livre à plusieurs mains pour l'Association Rêves)

Pour vous parler de ce livre, je reprends, ci-dessous, ce qu'écrivait Quichottine sur son blog à propos de ce livre . Quichottine est l'instigatrice de ce livre et de ceux qui ont précédé qui sont publiés chez "the book editions" dans les anthologies éphémères.

Horizons, au pluriel, parce que nous sommes tous différents, que ce que nous y mettrons sera pluriel.

Horizons, comme ceux que nous découvrons dans nos voyages, qu’ils soient réels ou immobiles.

Horizons, ceux dont nous rêvons.

Sans que jamais le désespoir ou la pandémie puisse nous en empêcher. Effacer tout ce qui peut nous en éloigner, garder le sourire, toujours, confier nos rêves, nos espoirs, les partager dans nos mots ou nos images.

Un livre pour faire rêver des enfants, un livre pour nous faire rêver.

Pour vous donner une idée du contenu de ce livre, vous trouverez ci-dessous le texte que j'ai écrit pour "horizons" joliment illustré par Solyzaan

Horizons (un livre à plusieurs mains pour l'Association Rêves)

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de l'éditeur en lien ci-dessous :

Ci-dessous en lien le site de l'Association rêves.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 21 Mai 2021

Un étrange rendez-vous - Eveline Thomer

L’histoire :

Pour satisfaire la demande de sa grand-mère, nonagénaire, à laquelle il est très attaché, Théo, que son épouse vient de quitter, creuse un puits dans le jardin. Il découvre un coffre enterré depuis de longues années contenant quelques photos anciennes, des pièces et des bijoux.

Pour retrouver celui qui a enterré ce coffre ou ses descendants, Théo se lance dans une recherche difficile. Que va-t-il découvrir ? Au fil de l’enquête aux nombreux rebondissements, il avance petit à petit vers la vérité jusqu’au dénouement inattendu et fort émouvant qui changera sa vie.

Mon avis :

À travers cette belle et émouvante histoire si bien racontée avec une écriture très incisive, Eveline Thomer nous tient en haleine jusqu’à la fin. Les personnages sont attachants malgré leurs défauts qui les rendent crédibles, donc humains.  Dans ce livre, elle aborde des thèmes qui lui sont chers et qui sont l’essence de plusieurs de ses nombreux romans à succès : le destin, les hasards de la vie, l’héritage et l’amour.

J’ai passé un très agréable moment de lecture.
 

Pour en savoir plus sur l'auteur, voir ci-dessous le site Babelio

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 19 Mars 2021

"Les cadeaux du coeur" est le premier roman de Corinne Falbet Desmoulins.

 

Maxime s’enferme dans sa solitude pour pleurer son épouse Elsa artiste disparue lors d’une sortie en mer en day-cruiser. Il souffre de l’éloignement de sa fille cadette, Amandine, qui s’est exilée en Australie après la perte de sa maman. Seule consolation sa roseraie dont il s’occupe avec amour.

 Sa fille aînée Romane enquête sur la disparition brutale de sa mère. Elle a l’intime conviction qu’elle est toujours vivante et qu’elle doit la retrouver. Son enquête lui fera rencontrer un homme psychologue quelque peu mystérieux.

Violaine, la sœur de Maxime et tante de Romane, malentendante, écrit secrètement dans son vieux carnet un roman qu’elle a hâte de faire lire à son frère. Ses journées sont égayées par ses échanges avec son épicier Ernesto.

Mon avis

J’ai beaucoup aimé ce roman. Dans cette symphonie chorale, même si l’alternance de ces personnages peut paraître au début décousue et perturber quelque peu le lecteur. Il se demande comment ces voies vont se rejoindre dans un chœur final. Tous les protagonistes avec leurs forces, faiblesses et doutes sont tellement attachants qu’on a du mal à les quitter. Vite la suite ! Ce roman devient addictif. Au fur et à mesure des rebondissements de l’histoire, ces voies se rejoignent peu à peu dans un final inattendu. Je suis néanmoins frustrée, j’aurais aimé que ce roman soit un peu plus long pour pouvoir connaître comment ces personnages vont évoluer ensuite. L’auteure l’envisage dans l’épilogue et depuis elle l'a écrite dans un second roman qui s'appelle "le rêve des îles"

Citations du roman :

Pour commencer, une métaphore de l'amour :

"Je me laisse porter, envahir peu à peu par la vague qui enfle, reflue un peu puis revient en force. Un mouvement naturel qui m’enchante. C’est celui des flots à marée montante, déferlant vers la grève, freinée par le ressac, mais continuant sans se lasser à recouvrir toujours plus loin le paysage."

En conclusion, sur le thème principal : les secrets de famille

"Combien d’événements, soigneusement cachés par l’entourage, occasionnent des dégâts collatéraux qu’on ne mesure pas.."

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 5 Mars 2021

Un article de Ouest France est paru le samedi 27 février sur mon dernier roman.

Mon livre souviens toi du bus 96 dans la presse

Ci-dessous une première critique de mon roman sur le blog d'Eva Joe qui m'a émue :

Ci-dessous la bande annonce de mon roman :

Vous pouvez le commander chez les libraires, sur le site de l'éditeur ci-dessous en lien. Vous disposerez de 5% de remise avec le code LLB5 ou sur tous les sites de vente en ligne de livres :

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0