livres

Publié le 15 Avril 2022

Si j’étais un livre, j’offrirais des mots voyageurs voguant sur l’océan agité tels de vaillants vaisseaux, volant dans le ciel tels d’élégants oiseaux, coulant des cimes tels des chutes d’eaux.

Charmer, surprendre à travers une intrigue originale, émouvoir tout en faisant rire, serait mon idéal.

Je ne suis pas un livre, mais je suis écrivaine et c’est ce que j’essaye de réaliser à travers mes romans.

Martine Martin - Pour le nid de mots d'ABC d'avril 2022 (thème : si j'étais un livre, je..)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 8 Avril 2022

Piège sur la vie de Christine Chateau-Trichet
Piège sur la vie de Christine Chateau-Trichet

Au Printemps du livre de Montaigu, j'ai dédicacé mes romans à côté d'une autre romancière vendéenne Christine Château-Trichet. Je lui ai acheté son thriller Piège sur la vie

Résumé du livre

Gérard d’Amboise est un chercheur talentueux. Dans son entreprise vendéenne il met au point un herbicide biologique révolutionnaire le Chirus ikigaï. 

Après une effraction dans son entreprise vendéenne, il est retrouvé inanimé sur les bords de La Vie. Après deux semaines de coma, il se réveille amnésique incapable de se rappeler ce qui lui est arrivé. 

La volonté de s'en sortir, le motive pour tenter se souvenir de son passé et tenter de comprendre qui a voulu s'emparer de son invention et intenter à sa vie. Laura, son assistante discrètement éprise de lui, tente de l'aider à recouvrer la mémoire et son énergie pour se reconstruire, se battre et trouver un sens à son existence.

 

Mon avis

J'ai lu ce livre à l'écriture fluide très vite tant l'auteure sait faire monter le suspens. Je me suis attachée au personnages principaux :

- Laura, la secrétaire, touchante dans son dévouement et sa discrétion.

- Gérard, chef d'entreprise attentif et fidèle à son équipe. Les drames de sa vie personnelle m'ont beaucoup émue.

J'ai bien aimé le cadre de ce roman dans ces marais vendéens que j'aime tant. 

Je ne peux que vous conseiller la lecture de ce thriller

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 3 Mars 2022

Pour une éternité de Damien Verhee

Damien Verhee vient de sortir son dernier roman "Pour une éternité" aux Editions Nombre7.  Certains d'entre vous connaissent Damien, blogueur, qui écrit de très belles poésies émouvantes (Voir son blog).

Louis, colombophile dans un village des Deux-Sèvres, va rencontrer Jeanne, infirmière à Niort. Ils se plaisent et profitent de la vie avec l’insouciance de la jeunesse même si la guerre semble inévitable. Le conflit mondial éclate. Louis est mobilisé dans le Nord. Il combattra l’ennemi avec courage. Jeanne, infirmière, sera affectée à Arras pour soigner les soldats blessés. Ils pourront se revoir, mais la guerre bouleversera leurs existences et ils ne pourront consommer leur amour.

Cent ans plus tard, en 2015, un jeune homme prénommé Louis rencontre Jeanne, infirmière à Niort. Ils ont l’impression de se connaître (apparence, voix identiques, coïncidences). Une violente attirance, parfois surnaturelle, les trouble. Ils sont mariés et, même si l'ennui dans leurs couples s'est installé, il est difficile de briser une vie tranquille, ses habitudes, se séparer d'un conjoint, d'enfants pour vivre une passion amoureuse. Ils tentent de résister et de comprendre l'inexplicable jusqu’à l’apothéose finale, complètement inattendue.

La première partie de ce roman d’amour se déroule dans un contexte historique très bien décrit. L’auteur a une formation en histoire et se passionne pour la Première Guerre mondiale). La seconde partie est quelque peu fantastique. Un livre mélange des genres addictif, étonnant, même détonnant, tant il est innovant et interpelle le lecteur.

L’innovation réside en partie dans le fait qu’à chaque début de chapitre un QR code vous transporte dans l’ambiance de l’époque (musique, visite de musée, références historiques…). C'est comme si vous y étiez.

Autre originalité, la seconde partie se lit en remontant les pages à contresens et le temps aussi. J'ai trouvé cela étrange, je n’en ai pas compris immédiatement la raison. Mais en découvrant la fin, tout s’explique et j'ai trouvé l'idée excellente.

Je me suis attachée aux personnages Louis et Jeanne. 

J'ai beaucoup aimé ce livre qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout et m'a un peu détournée de quelques autres occupations dont la visite des blogs !

Citation du roman :

Si les corps meurent, les idées et les sentiments, eux, survivent et sont éternels.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 21 Janvier 2022

Le papillon, l’écrivain et les autres d'Églantine Nalge

Églantine est une amie dont j’aime beaucoup le.Blog

Je vous présente aujourd’hui son dernier roman « Le papillon, l’écrivain et les autres »

Résumé :

Vincent, écrivain célèbre, vit en Provence avec ses parents, grands-parents et sa sœur dans la vaste propriété vinicole et oléicole. Malgré son succès, il en a assez de passer ses journées à écrire dans son bureau orienté à l’est pour profiter de la beauté du soleil levant où il se sent néanmoins enfermé. Il est prêt à abandonner les personnages de ses romans pour sortir de son cocon et rencontrer les gens de la vraie vie. Chaque après-midi un papillon bleu toujours le même, vient lui rendre visite pour le sortir de son livre, cependant la plupart du temps ses tentatives restent vaines. Quand Vincent abandonne enfin son roman pour sortir, le papillon le suit et échange avec lui. Il est le témoin discret, mais présent des rencontres de Vincent, de ses souvenirs en Camargue qu’il lui raconte, de ses découvertes dont un secret de famille, les autres personnages du roman se confient aussi.

Mon avis :

Merci Églantine pour le plaisir de lecture que tu m’as procuré. Ton court roman m’a rappelé la Provence, fait découvrir la Camargue. Si tu n’étais pas écrivaine, mais peintre comme Solenn, l’un des personnages de ton roman, tu aurais été impressionniste tant les descriptions des paysages sont colorées, à la fois luxuriantes et légères dans leur interprétation. La verve des dialogues entre Vincent et le papillon m’ont amusée et m’ont rappelé ceux de Madame Églantine avec son chat dans tes précédents romans. Tes personnages sont attachants. Ton roman, sous sa légèreté apparente, est très profond. Tu as l’art de philosopher, de suggérer, de susciter la réflexion du lecteur sans rien lui imposer. Ton écriture est vive, alerte.

Tu sais que j’avais aimé tes romans précédents. Celui-ci est mon préféré de ta série « Lorsqu’Églantine raconte ». il m’a distraite, apaisée dans une période trépidante pour moi.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 7 Janvier 2022

Filigrane d' Antonia Corgier

Au salon du livre de La Rochelle, j’ai dédicacé mes livres pendant 3 jours sur le stand du Lys bleu aux côtés d’Antonia Corgier, romancière, mais également poétesse et sculptrice. Elle m’a dédicacé son roman « Filigrane ».

Résumé du livre

Valentin quitte Lyon, où il était chirurgien, pour retourner vivre à la montagne dans le village de son enfance. Il passe des heures dans sa maison à composer de la musique qu’il joue au piano. Il a débuté l’écriture d’une histoire sans savoir ou son imagination va le mener. Dans ce roman en construction le personnage principal, Victor, un cavalier revient d’une guerre où il a été blessé et a perdu la mémoire. Il avance vers l’est pour rejoindre le village indiqué sur ses papiers espérant y retrouver son passé perdu. Il rencontre sur sa route plusieurs personnes, dont Lorian qui vagabonde à pieds par monts et par vaux vers l’est « à la rencontre du soleil pour être avant lui à la prochaine aube ». Le village que Victor atteint est étrange. Il frappera par hasard à la porte de Vincent un compositeur retiré dans une tour qui cherche à mettre en musique une très vieille légende de ce lieu.

Comment se finira son roman, Valentin ne le sait pas vraiment, il se laisse guider par ses réflexions, ses rêveries, ses désirs, son passé dans ce village, et notamment celui d’une passion amoureuse avec Mathilde qui hante ses pensées.

Mon avis :

L’écriture d’Antonia, tout en étant alerte, est sensitive et poétique. On sent la poétesse derrière la romancière.

Ce livre est avant tout un roman, j’ose dire un conte philosophique. C’est aussi et surtout une profonde réflexion sur la genèse d’un roman et d’une musique. Entre chaque chapitre (paragraphes non datés) que Valentin écrit, on suit (dans les paragraphes datés) ses pensées, les doutes de l’écrivain, du musicien, mais aussi de l’homme. Valentin se confond avec son personnage principal. La romancière que je suis ne peut qu’adhérer à la fine analyse des doutes d’un auteur, habité par ses personnages, pendant l’écriture.

Cette alternance entre le roman en construction et les pensées de l’auteur m’a, au début, quelque peu déroutée. Cependant, j’ai été très vite prise, envoûtée par l’écriture d’Antonia et ses réflexions philosophiques. J’en ai relu certaines plusieurs fois pour mieux les comprendre et les retenir.

C’est un roman profond, original qui porte bien son titre « filigrane ». Tout y est suggéré avec une infinie discrétion. Antonia n’assène pas ses pensées, elle les suggère en filigrane. Merci Antonia, tu as enrichi mes réflexions sur la vie, l’amour, la création artistique et je t’en suis reconnaissante. Je sais que tu écris actuellement un roman que tu comptes éditer. J’ai hâte de le lire.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 6 Janvier 2022

J'ai la grande joie de vous faire-part de la naissance de mon troisième roman "Le secret de Noëlle" paru aux éditions Nombre7.

Voir ci-dessous la quatrième de couverture avec le résumé du livre et la bande annonce que j'ai réalisée.

Vous pouvez le commander sur le site de l'éditeur.

Il le sera également sur tous les sites de ventes de livres en ligne d'ici la fin de la semaine.

Si vous souhaitez un exemplaire dédicacé, je peux vous l'envoyer (18 euros + 6 euros de frais de port). Il vous suffit de me le demander à l'adresse  ci-dessous : https://quaidesrimes.over-blog.com/contact 

Résumé du livre :

Rien ne va plus pour Noëlle, consultante en ressources humaines en Vendée et, à ses heures perdues, bénévole dans une association de protection de l’enfance qui vise à traquer les cyberpédophiles. Son époux l’a quittée, sa fille unique ne veut plus la voir, sa famille lui réserve des surprises édifiantes, son patron fait tout pour la faire craquer. Elle tente malgré tout de résister avec détermination et humour... Une rencontre amoureuse l’aide à supporter ce qui lui arrive mais un coup de théâtre vient compromettre cette lueur d’espoir dans sa traversée du tunnel. Traquée de toutes parts, sortira-t-elle indemne de ce cauchemar ?

Cliquez sur la photo pour mieux lire

Cliquez sur la photo pour mieux lire

Faire part de naissance

Ci-dessous la bande annonce que j'ai réalisée

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 20 Décembre 2021

Pour que vive l'été Hélène Darthout

J'ai rencontré  Hélène Darthout au Salon du livre de La Rochelle.

Ayant pris plaisir à échanger avec elle, je lui ai acheté son roman "Pour que vive l'été" paru chez le Lys bleu (mon éditeur actuel). Il a obtenu le prix du premier roman au salon des arts littéraires 2021 :

Résumé

Cet été-là, Flora, cinq ans, étant confiée à ses grands-parents, Viviane, sa mère, décide de fuir son mari Frédéric et de partir seule se ressourcer dans un village isolé au sud des Cévennes... Digression de deux semaines et rencontre d'une vie : celle d'un jeune et brillant « gentilhomme ». Mais Viviane renonce à lui par amour pour sa fille, avec qui elle formera un duo fusionnel. Vingt-cinq ans plus tard, elle est emportée par une leucémie. Flora a perdu son modèle, la plus belle partie d'elle-même. Comment réparer, comment guérir, comment revivre ? Découvrir le secret de sa mère et son sacrifice se révèle une réponse à son appel désespéré. Un projet insensé se forme en elle. Une mission.

Mon avis

Parmi tous les romans d’amour que j’ai lus, peu m’ont marquée au point de m’en souvenir aujourd’hui.

Je n’oublierai pas « Pour que vive l’été ». Ce roman m’a scotchée par sa fin inattendue tant elle est délicieusement incongrue et par sa construction avec l’alternance :

  • du journal de la mère Viviane qui raconte, avec talent, un amour passionnel avec un jeune-homme qui ne durera que le temps de deux semaines de vacances dans les Cévennes,
  • du récit de sa fille Flora qui, vingt-cinq ans plus tard, après la mort brutale de sa mère d’une leucémie, lui raconte son projet inouï de faire revivre cet amour fusionnel qui les unissait.  

Cette construction m'a un peu gênée au début, mais rapidement prise par l’intrigue, je m’y suis vite habituée. Je l’ai même trouvée géniale pour relier les deux récits et faire revivre, en le changeant, le passé de la mère à travers le présent de sa fille.

L’écriture est fluide. J’ai rarement vu l’amour passionnel si bien écrit avec autant de pudeur. Les descriptions des paysages, avec quelques métaphores, sont poétiques. L’analyse psychologique fine et réaliste des personnages, à travers leurs actes, les rend attachants et émouvants, malgré leurs défauts.

Je viens de terminer un très beau roman d’amour qui m’a particulièrement touchée et qui restera présent en moi. J’aimerais tant que le récit de Flora se poursuivre pour connaître la suite de sa vie !

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 9 Décembre 2021

Les 90 jours du lynx de Damien Verhee

J'ai retrouvé Damien Verhee (un ami blogueur que certains d'entre vous connaissent) au Salon de La Rochelle. Suite à mes ennuis de santé en 2016, nous nous étions perdus de vue. Il est maintenant auteur comme moi :

Résumé

Alexandre Bouteiller est un génie précoce. Tout lui réussit dans la vie. De Paris à Lausanne, en passant par Lille, il assume une vie de star médiatique et reconnue. Auteur de best-sellers mondiaux, il est la proie des paparazzis qui se régalent de ses frasques. On l’aime ou on le déteste, mais il ne laisse pas indifférent. Fier, charmeur, il enchaîne les conquêtes autant que les succès. Jusqu’au jour où sa vie bascule. De « vraies » rencontres, une épreuve à surmonter, sont les prémices d’une nouvelle vie bouleversante.
Et vous, que feriez-vous du reste de votre vie, s’il ne vous restait que 90 jours à vivre ?
Découvrez la vie extraordinaire de ce lynx aux multiples visages.

 

Mon avis

Alexandre, écrivain à succès, est égocentrique, imbu de sa personne, immature, volage avec les femmes, enfin tout pour vous le faire détester dès le début. On sait qu’Alexandre ne peut que nous surprendre, on se demande jusqu’où il va aller dans l’excès. Oui, il va nous étonner encore ! Il y a des épreuves dans la vie qui montrent à ceux qui les traversent combien leur comportement est néfaste non seulement pour les autres, mais surtout pour eux-mêmes et les empêchent d’être heureux.

Après nous avoir fait détester son héros, la prouesse de l’auteur est de nous le faire aimer au point qu’on tourne la dernière page de son livre avec regret, tant on est triste de le quitter.

Damien, j’ai beaucoup aimé ton roman et je vais lire le précédent « L’homme qui regardait pousser les tomates ».

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 3 Décembre 2021

Une si longue histoire et histoires courtes Hervé Huguet

Hervé Huguet m'a dédicacé son recueil de nouvelles : "une si longue histoire et histoires courtes" au salon du livre de La Rochelle.

Résumé

Une histoire d'amour qui commence, une tempête qui fait rage, un coucher de soleil flamboyant, un train dans la nuit... Autant de si longues histoires possibles, ou pas. Chaque nouvelle nous plonge dans un univers différent. En quelques lignes naissent les personnages, femmes ou hommes, jeunes ou moins jeunes, enfants parfois. Le présent nous laisse entrevoir leur passé, leurs espoirs, leurs illusions. Chacun(e) doit affronter sa réalité. Le fil conducteur d'un récit peut être un objet, un bijou, une clé, une couchette ou un lit, une toile sur un chevalet... Les sons rythment les nouvelles, une sonnerie, un chant, la musique des rails au contact des roues... Les silences ont également leur place. Dans chaque nouvelle, les situations semblent s'éclaircir avant de basculer dans l'inattendu jusqu'à la surprise finale qui, malgré les indices semés çà et là, est toujours imprévisible.

Mon avis :

Je n'ai pas grand chose à rajouter au résumé ci-dessus si bien écrit.

Ces histoires courtes abordent des sujets très variés : première rencontre, amour impossible, violence sur les femmes, cancer, l'absence du père, l'homosexualité, la peinture, la musique, les rêves...

J'ai bien aimé ces nouvelles à la fin surprenante dont certaines mériteraient une suite notamment la première "une si longue histoire". Peut-être le sujet d'un prochain roman Hervé !

J'ai eu un vrai coup de cœur pour deux de tes nouvelles : "la tempête" et "le chêne".

Merci Hervé pour ce plaisir de lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 26 Novembre 2021

L'Entreprise de Hugues DRAPPIER

J’ai fait connaissance d’Hugues DRAPIER au salon du livre de La Rochelle. Il est édité comme moi au Lys Bleu et nous dédicacions nos livres sur le même stand. Il m’a parlé de son roman que j’ai acheté parce qu’il aborde le harcèlement dans l’entreprise, sujet qui me tient à cœur et que je traite dans mon troisième roman qui paraîtra début 2022.

Dans ce cours roman écrit d’une écriture incisive qui convient parfaitement au sujet : un pamphlet contre le management dans certaines entreprises dans toutes les couches de la hiérarchie. Il décrit si bien ses managers hommes et femmes bien souvent des pervers narcissiques qui n’hésitent pas à harceler leurs collaborateurs avec l’aval de leur DRH.

L’Entreprise, ce monde impitoyable !

Au-delà du pamphlet, on suit avec plaisir les différents personnages de ce roman si bien campés par Hugues : les managers en se demandant jusqu’où ils peuvent aller dans le harcèlement, les salariés en s’inquiétant sur leur sort. Certains s’en sortent, d’autres plus fragilisés pas.

La fin inattendue m’a laissé pantoise.

Merci Hugues, j’ai pris plaisir à lire ton roman.

Ancienne responsable des ressources humaines, puis consultante en mobilité professionnelle conseillant les entreprises et les salariés, je peux garantir à ceux qui penseraient en te lisant que tu exagères, que beaucoup de salariés que j’ai conseillés m’ont décrit ce type de managers dont le seul but est de détruire et de diviser leurs collaborateurs pour les mettre en concurrence et aussi les empêcher de se liguer et de se rebeller. J’ai entendu un dirigeant, impitoyable mais pas harceleur, s’exclamer dans son discours annuel : « Aimez-vous les uns les autres, mais pas trop quand même ». N’est-ce pas révélateur ?

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0