Publié le 30 Août 2021

Je reprends aujourd'hui ce blog interrompu pendant les vacances en faisant découvrir "La fleur d'Itzamna" de Dominique Durand, un des nombreux livres de mes amis écrivains vendéens que j'ai lus cet été. D'autres suivront prochainement

La fleur d’Itzamna est un des premiers romans de Dominique Durand qui a été récemment réédité par Ella éditions.

Il y a des événements tragiques qui bouleversent le cours paisible et routinier d’une vie. En cette journée d’hiver, Vincent perd son emploi de magasinier et son épouse dans l’incendie de son appartement. Désespéré, il part se réfugier dans la maison familiale dont il a hérité. Les souvenirs d’enfance remontent et vont l’amener à se lancer en compagnie d’une archéologue, au péril de leur vie, dans une aventure fantastique au Mexique en quête de la fleur d’Itzamna.

Le rythme rapide de l’écriture qui nous plonge directement dans l’action et les nombreux rebondissements dans les situations les plus désespérées nous tiennent en haleine même les plus récalcitrants aux récits fantastiques et de science-fiction. La construction de l’intrigue est très habile. On se demande à la fin du roman quand on croit que tout est terminé et qu’on est un peu frustré de ne pas connaître l’avenir de Vincent et Lisa, un ultime rebondissement totalement stupéfiant gomme ce sentiment et nous fait nous demander si nous sommes dans un rêve ou une réalité. 

Ce roman, résolument optimiste, mêle habilement aventure, fantastique, science-fiction et amour. Cette quête de la fleur d’Itzamna, n’est-elle pas celle d’un monde meilleur où le profit ne serait plus le moteur, où tous, au lieu de se combattre, s’entraideraient pour qu’il n’y ait plus de pauvres et de guerre ?

Merci Dominique pour cet agréable moment de lecture.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0