Publié le 16 Avril 2021

Parle moi de simples et jolies choses

Je suis une non-voyante

Avec tes visions savantes

Tu ne fais que m’éblouir

Tu ne fais que m'étourdir

Parle-moi de simples choses

Parle-moi de jolies choses

Pour goûter la vie en rose

 

Raconte-moi  les fleuves azurés

Serpentant au fond de vertes vallées

Raconte-moi les vagues, l’ océan

Se brisant sur les rochers d’Ouessant

Raconte-moi les diamants étoilés

Valsant  avec le croissant argenté

Raconte-moi le soleil du  levant

S’embrasant au-dessus des étangs

Raconte-moi les cimes enneigées

Se découpant dans le ciel printanier

 

Raconte-moi la mer

Raconte-moi le ciel

Raconte-moi la terre

Dis-moi que la vie est belle ici-bas

Même si hélas je ne la vois pas

Parles moi de simples choses

 

Pour goûter la vie en rose

Raconte-moi ton désir

Raconte-moi ton plaisir

Raconte-moi ton amour

Raconte le moi toujours

Raconte le moi encore

Encore et encore 

 

Dis-moi que l’amour ne s’arrête pas

Même si hélas je ne le vois pas

 

Martine Martin / Réédition d'un poème de 2009 pour le nid de mots d'ABC d'Avril (Thème : Quand on parle bien, on oublie les choses simples)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 15 Avril 2021

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Paco Balcon est un drôle d’asticot

Dans un cocon, un coco abricot

Camouflé dans un nid d'oeufs rococo

Il va fondre au soleil, o quel fiasco

avec son ami le fier lapin jacot

Pâques au balcon, sans un cocorico

Tu pleureras pauvre petit Marco

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Paco Tison est un sacré coco

Il pousse de stridents cocoricos

Il a la peau lisse couleur cacao

Un beau nœud papillon coquelicot

Il rêve de balcons, de flamenco

Le petiot donne à Paco un bécot

et dans sa bouche il fond  illico

Pour la grande joie du petit Marco

 

Martine Martin / pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots du défi 249 animé par Laura (Thème Pâques)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 14 Avril 2021

Pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (aujourd'hui Bénita)

Voici mon poème :

BENITA

Ta tata Bénita

Une vraie conchita

Chantant la traviata

Et l’ave-maria 

Et ta tatie et ta tata

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Ton tonton Ariston

Un entêté breton

Jouant bien du piston

Et ton tonton, et ton tonton

 

Ta nièce carlita

Naïve Lolita

Aimant la toccata

Et ta tatie et ta tata

 

Toi mon amour Gaston

Un fameux baryton

Jouant du mirliton

Et ton tonton, et ton tonton 

 

Et moi ta Nikita

Ne jouant pas du pipeau

Je t’aime grand béta

Sans ta tatie, sans tralala

 

Martine Martin

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 13 Avril 2021

Pour scène de rue chez COVIX, un peintre cordiste sur une tourelle de la villa Villa Palazzo Clementina aux Sables d'Olonne

Peintre cordiste aux Sables d'Olonne

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 7 Avril 2021

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (aujourd'hui Tonio)

 

Si tu vas à Rio pour Rencontrer Tonio

Ne vas pas sur la plage de Copa Cabana

Que les enfants pauvres ne fréquentent pas

 

Il te faudra monter la haut où c’est le chaos

Pas vers le christ roi du sommet du Corcovado

Mais dans la cité de Dieu une triste favela

Que les gens riches dédaigneux ne fréquentent pas

Le matin dans l’immense décharge de Rio

Il cherche quelques nourritures sans godillots

Dans le mouvant magma d'ordures sous la chaleur

Pour supporter la saleté et la puanteur

 

Il rêve que plus tard il sera footballeur

Courtisé par tous les grands clubs internationaux

Adulé de tous il sera le Roi Tonio

Avec son équipe il brandira la coupe à Rio

Avec une étoile en plus sur le jaune maillot

TONIO

En attendant chaque jour dans la favela

Il joue au ballon et danse la capoeira

Essayant d’imiter son grand frère Christiano

Qui est pour lui  des meilleurs danseurs de Rio

A l’école de la rue à survivre il apprendra

Et c’est certain  plus tard en bas il habitera

 

Martine Martin

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 6 Avril 2021

Pour scène de rue ches Covix : Une très belle statue : La brise de Louis Laubignat devant la mairie de Noirmoutier en l'Île :

La brise : sculpteur : Louis LAUBIGNAT / 2020

La brise : sculpteur : Louis LAUBIGNAT / 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 2 Avril 2021

Premier bonheur du mois : l'article de Ouest France sur mon roman "Souviens toi du bus 96" que vous pouvez lire ci-dessous.

Mon mois émoi / Mars 2021

Mon second roman "Souviens toi du bus 96" intéresse.  J'en ai déjà vendu une trentaine, déposé dans des librairies, obtenu une séance de dédicaces dans un hypermarché pendant les vacances de Pâques quand les touristes seront aux Sables d'Olonne. J'ai épuisé mes 40 premiers exemplaires et j'ai dû en recommander à l'éditeur. J'ai été contacté par un éditeur vendéen pour leur envoyer le manuscrit de mon prochain roman en septembre.  Les premières critiques toutes positives, non seulement me ravissent, mais me permettent de prendre confiance en moi pour continuer.  Vous pouvez le commander sur tous les sites connus de vente de livres en version brochée ou numérique.

Avec les jours qui rallongent, je peux assister le matin en courant aux levers de soleil sur les Sables d'Olonne et c'est un spectacle magique, à chaque fois différent, qui me met en joie pour la journée.

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Au niveau du temps, ce fut un mois de mars ensoleillé. Le printemps est bien là et nous randonnons l'après-midi avec beaucoup de plaisir

Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021
Mon mois émoi / Mars 2021

Parfois, lors de nos promenades ou de mes courses, l'humour est dans la rue et mieux vaut rire de la Covid : 

Il était temps qu'on se retrouve !
Il était temps qu'on se retrouve !

Il était temps qu'on se retrouve !

épouvantail anti covid

épouvantail anti covid

Quel bonheur de voir Les premières fleurs printanières éclore au jardin !

Arums et ficaires
Arums et ficaires

Arums et ficaires

Un mois de mars où nous avons été très inquiets et tristes pour OOPS notre chat adoré. Il s'est facturé le ménisque et en plus, il avait déjà le ligament croisé déchiré. Il souffrait beaucoup. Nous l'avons donc fait opérer par un vétérinaire chirurgien orthopédiste. Les suites opératoires ont été douloureuses pour OOPS. Ce fut aussi difficile pour nous qui avions beaucoup de mal à lui administrer tous ces nombreux médicaments : anti-inflammatoires, antibiotiques, pansements gastriques pour réparer les dégâts causés par les anti-inflammatoires. Mais le résultat est là. Il n'a plus mal aujourd'hui, marche en posant sa patte opérée par terre. Commence à grimper partout. Bravo au chirurgien. Il a bénéficié de 4 séances de laser pour favoriser la cicatrisation et diminuer l'inflammation. Cela nous a coûté très cher mais nous sommes heureux de l'avoir fait, OOPS va maintenant pouvoir grimper comme tous les autres chats.

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !
Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

Le repos après l'opération. Il dort d'un oeil sur le trou aux lézards qui sont dehors !

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).
La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

La rééducation : grimper sur notre mimosa penché par les tempêtes d'hiver (excellent exercice).

Avril risque d'être plus difficile avec ce confinement qui va nous empêcher de voir notre fille et petites filles pendant les vacances de Pâques.

Ci-dessous, par ordre alphabétique, les "mois émoi de mars 2021" de mes amies Colette, Gisèle, Renée, Zaza que je remercie :

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #mon mois émoi

Repost0

Publié le 1 Avril 2021

Pour les jeudis en poésie du défi des croqueurs de mots N° 248 animé par Durgalola (thème : animaux). Comme nous sommes le premier avril, j'ai choisi le poisson à travers mon poème illustré d'avril 2016

 

Poisson d'avril

Le cours du temps éternel,

Déroulant de bien longs fils,

Pour rester atemporel,

Veut ôter son fil d’avril

Ô Temps, tu vas t’enrhumer,

En avril n’ôte pas fil

Par crainte d’éternuer.

Poisson d'avril

Temps têtu ôte son fil

il se met à fort tousser

Son nez se met à pleurer

C’est un orage d’avril

Poisson d'avril

Petite carpe d’avril

Bien Accrochée à sa ligne,

éclatante, d’un œil cligne

Pour que je coupe son fil.

En riant je lui réponds,

Je viens d’entrer en avril,

Je ne retire aucun fil

Même pas à un poisson.

Ô Pitié pour la carpette

qui a perdu tous ses fils

sauf celui du mois d’avril,

Elle n’a plus que ses arêtes

 
Poisson d'avril

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0