Publié le 28 Février 2020

Voir arriver le mois de février me réjouit toujours pour plusieurs raisons, c'est le mois de mon anniversaire et celui de ma fille. C'est aussi le dernier mois de l'hiver et ici en Vendée les premières fleurs pointent leur nez, le mimosa qui sent si bon et celui de mon jardin était très beau cette année, les premiers ajoncs qui égayent nos chemins de randonnée, les camélias.....

aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019

J'ai été beaucoup occupée par la préparation de l'édition de mon livre. Comme je vous le disais le mois dernier, j'ai terminé son écriture en Janvier et je l'ai envoyé à 9 éditeurs.

6  éditeurs m'ont donné une réponse positive.
C'est un résultat auquel je ne m'attendais pas du tout. Je pensais que mon manuscrit n'intéresserais aucune maison d'édition même à compte d'auteur vu l'expérience de certaines personnes que je connais et qui écrivent très bien. 

En plus deux d'entre eux ont accompagné leur réponse de quelques lignes élogieuses sur mon roman : 

  • "Vous signez un thriller psychologique original et très bien mené. Bravo"
  • "Vous livrez un thriller psychologique haletant et particulièrement divertissant sur la vie bouleversée d'un village de campagne devenu la cible d'un mystérieux corbeau. Le point fort de votre récit réside dans sa construction. Les  personnages y compris le corbeau prennent la parole et prennent vie sous les yeux du lecteur au fil des chapitres, les secrets inavouables se révèlent et les masques tombent"

Je me méfiais néanmoins de ces compliments émanant de maisons d'éditions à compte d'auteurs.

Je n'attendrai pas la réponse des grands éditeurs et j'ai signé un contrat d'édition avec une petite maison d'édition . Le titre du livre sera "Je dis ça mais je ne dis rien". Je vous préviendrai dès qu'il sera paru. Il pourra être acheté dans 5000 librairies en France sous format papier, chez AMAZON, DECITRE, DILICOM, CHAPITRE.COM et sous format numérique.  Je ne regrette pas mon choix, j'ai déjà reçu la maquette du livre qui devrait paraitre en mars. La responsable éditoriale m'a aussi envoyé un mot de félicitations mais après avoir signé mon contrat et je l'ai reçu le jour de mon anniversaire (un très beau cadeau)

Comme vous vous en doutez, je ne peux pas lire tous les ouvrages que les auteurs ont la gentillesse de nous confier. Il y a un comité de lecture pour cela. Mais j'avais apprécié notre échange téléphonique. J'ai donc pris l'initiative de lire votre manuscrit. Je suis parfaitement conquise. De tout ! Votre parfaite maîtrise de la langue, la construction tellement originale de votre roman, ce suspens jusqu'au bout, et ce dénouement si inattendu. Bravo !!!! Pour moi, c'est un petit joyau. 

Je n'ai pas une maîtrise parfaite de la langue mais je dois d'avoir envoyé un manuscrit sans faute aux éditeurs à trois de mes amies qui se reconnaitront et que je remercie vivement pour avoir relu et corrigé quelques fautes. Je ne donne  pas leur noms car deux d'entre elles sont connues sur la blogosphère et je ne voudrais pas qu'elles soient par ma faute envahies de manuscrits à relire.

Je suis entrain de penser maintenant à mon second roman dont j'ai écrit le synopsis et pour une fois j'ai même trouvé la fin avant d'en commencer l'écriture ce qui est exceptionnel. J'ai un an pour écrire ce roman maintenant. Que du plaisir en perspective.

Février c'est aussi la Saint Valentin. Nous ne l'avons pas fêté cette année, une gastro-entérite m'en a empêchée. C'est trop rageant j'ai eu un très beau bouquet de mon Jeff.  

aimé détesté Février 2019

A cette occasion sur la plage, un artiste Zarpo avait fait une oeuvre spéciale sur la plage des Sables d'Olonne et c'est un plaisir de le voir à l'oeuvre

aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019

Chaque année en février nous avons le droit aux tempêtes et l'océan en furie est toujours un spectacle que j'aime regarder

aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019

Souvent les tempêtes amènent de l'écume de mer et on croirait qu'il neige

aimé détesté Février 2019
aimé détesté Février 2019

Voir la vidéo ci-dessous. 

Mars arrive après demain et je me réjouis à l'avance de revoir notre fille, son conjoint et nos petites filles à Paris où nous allons passer quelques jours pour les aider dans leur déménagement et leur installation dans leur nouvel appartement.

Ce sera aussi la parution de mon livre. J'ai hâte de pouvoir voir le résultat de mon travail.  Dès qu'il sera paru, je ferai un article pour vous en informer bien sûr.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 27 Février 2020

Ecrire son premier roman

Ecrire son premier roman (1)

Tout en prenant son pied

Sans les doigts dans le nez

C’est se prendre un coup de barre

À chercher une histoire rare

Qui casse trois pattes à un canard

Quand enfin on trouve le graal

Il faut surtout croire en son art

Et écrire comme on respire

Emouvoir, intriguer, faire rire

Puis faire suer son burnous

A contacter les éditeurs

Sans craindre de faire un four

Lorsque l’enfant parait enfin

On est devenu écrivain

Etre aux anges, sauter de joie

Etre heureux comme un roi

Le roi de Prusse pour qui on travaille

 

 

(1)

Mon premier roman

« Je dis ça mais je ne dis rien »

Va bientôt paraitre

Dans un village du layon

Pendant la campagne des municipales

La bave du crapaud

Et ses blagues de potache

Feront tomber les masques

Des blanches colombes

Et des moins blanches

Jusqu’au dénouement final

Qui vous laissera baba

Mais sans rester sur votre faim

 

Martine Martin / Février 2020 pour les jeudis en poésie du défi 232 des croqueurs de mots animé par Marie et François CABARDOUCHE 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 26 Février 2020

Bébé Brune

Un soir de pleine lune,

Aux doux pieds de la dune

A éclos bébé Brune

Belle ondine importune

Enjôlée par Neptune

Deviendra muse Brune

Elle fera la fortune

De joyeux poissons lunes

Poètes des lagunes

Martine / Janvier 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 24 Février 2020

Plus d'eau à Padi Pado

Dans le parc géant PADI PADO

Managé par deux heureux farceurs

Personnages ne manquant pas d’R

Censurant les lettres I et O

 

A cause de leur extrême galéjade

Chacun aura des bas, plus de hauts

 

Et, plus grave, sans les grandes eaux

À sec les lacs, marécages, étangs

Plus de bélugas, plus de flamants

Plus de jacaras,  de salamandres

 

L’eau de l’azur les bêtes attendent

Restent les pumas, les autruches

 

Dans une cage des belles perruches

Les éléphants émus lèchent leur anus

 

Les branches fanées des Eucalyptus

N’allèchent même plus les pandas

 

Les plus heureux sans s’abreuver d’eau

Demeurent les abstèmes chameaux

 

Les aras, les grues, les pygargues

Dépriment dans leurs grandes cages

Ca ne leur sert assurément pas

D’être pourvus de deux « L » sans eau

 

Le puma azteca s’est sauvé

Et  chasse les deux lascars penauds

Heureux, de deux L au Q, d’être armés

Cette fable sans eau s’achève sans sursaut

 

Martine Martin / Février 2020 pour le défi 232 des croqueurs de mots animé par Marie et François CABARDOUCHE  (écrire un lipogramme sans I et sans O  sur le zoo de Padi Pado )

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Lipogramme

Repost0

Publié le 23 Février 2020

Chers amis et visiteurs de mon blog,

Depuis 3 jours impossible de faire des commentaires sur les blogs hébergés par Overblog.  Ci-dessous le texte du message d'overblog sur sa page Facebook :

Bonjour à tous,

Nous effectuons actuellement une migration de Datacenter.

Il n'est pas exclue que cette migration provoque un peu d'instabilité sur vos blogs et vos administrations durant quelques jours. Sachez que cette migration est absolument nécessaire, notamment parce qu'elle nous permettra de passer vos blogs en HTTPS, très bientôt.

En cas de soucis, n'hésitez pas à nous contacter via l'onglet Aide dans vos administrations > Contacter le support ou en message privé sur les réseaux sociaux.

Nous vous remercions de votre compréhension.
Toute l'équipe vous souhaite une bonne journée 😊

Oui OVERBLOG vire tous nos amis de nos blogs en ce moment. C'est mon époux qui va être heureux.

IMPOSSIBILITE DE FAIRE DES COMMENTAIRES SUR MON BLOG

En conséquence, je ne publierai pas de nouvel article sur Quai des rimes avant mercredi prochain en espérant que le problème sera réglé par l'équipe d'Overblog. Sinon je retarderais la publication jusqu'à ce que le service fonctionne complètement.

Je suis désolé pour le défi des croqueurs de mots de lundi "au zoo de Padi Pado" que j'avais programmé. Si le service reprend je le publierai avant mercredi mais si mercredi il n'y a toujours pas de possibilité de commentaires, il ne paraitra que quand tout fonctionnera normalement.

Merci de votre compréhension.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 20 Février 2020

Image par John Hain de Pixabay

Image par John Hain de Pixabay

Si tu peux pardonner à qui t’a offensé

Si tu peux consoler ceux qui sont en peine

Si tu peux toujours, ta famille honorer

Sans rancune et sans haine

 

Si tu peux secourir, au risque de ta vie

Si tu peux pleurer,  sans jamais te  cacher

Si tu peux sourire,  à celui qui mendie

Sans  passer ton chemin, gêné

 

Si tu peux défendre, victimes et assassins

Si tu peux accepter ceux qui sont différents

Si tu peux partager,  le peu que tu détiens

Sans vouloir toujours plus d’argent

 

Si tu peux préférer, l’influence au pouvoir

Si après avoir chu, tu peux renaître

Si tu peux  préférer savoir à faire savoir

Si tu peux être sans jamais paraître

 

Par chance si tu réussissais  tout cela

Oui Tu serais une bien belle personne

Mais parfait tu ne peux être,  ne l’oublie pas

Car mon enfant tu ne serais pas un homme

 

Martine / Réédition d'un poème de 2014 Parodie de "tu seras un homme mon fils" de Rudyard Kipling pour les jeudis en poésie du défi 232 des croqueurs de mots animé par Marie et François Cabardouche 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Parodies

Repost0

Publié le 19 Février 2020

CHRYSOLE

Moi je suis Chrysole

Toi t'es un guignol

Le clown mariole

Toujours je rigole

De tes gaudrioles

Crise de rire LOL

Ouvre grand ta goule

En cul de poule

J'y mettrai la boule

Cela me défoule

Martine / Janvier 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi

Repost0

Publié le 18 Février 2020

Applestore des Champs Elysées Paris

Applestore des Champs Elysées Paris

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 13 Février 2020

Des cimes déneigées à la ville enneigée

Chaque soir dans la vallée

Je dansais d’endiablés rocks

Pour oublier que dans la journée

J’étais par des rocs assiégée

Claustrophobie quand tu nous tiens

Photos Martine MARTIN
Photos Martine MARTINPhotos Martine MARTIN

Photos Martine MARTIN

En revenant des cimes déneigées

J’ai retrouvé ma ville enneigée

Jaillissant de l'obscurité

Sous un manteau immaculé

 

Il neige sur La ville

Les citadins emmitouflés

A la démarche malhabile

Au regard tout émerveillé

Silencieusement jubilent

 

Il neige sur La ville

Assise dans le bus bondé

Désir de légers flocons blancs

Je gratte la vitre givrée

Pour rêver aux neiges d'antan

 

Il neige sur La ville

Dans cet univers blanc glacé

Se réconforter au comptoir

Chaude et âpre saveur sucrée

Joie de savourer un petit noir

 

Il neige sur La ville

Les petit vieux  au chaud restés

Une fois écartés les rideaux

Épient les joyeux écoliers

Qui s'égosillent tels des moineaux

 

Martine Martin / Réédition d'un poème de 2009 beaucoup remanié pour les jeudis en poésie du défi 231 des croqueurs de mots animé par ABC  

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 12 Février 2020

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Dans un zoo près d'une marina

Une maman rhinocéros Rina

Veille fière sur son petit Rino

Qui lui semble fragile et maigriot

Instinct maternel d’une mère

Même si elle fait le constat amer

Qu’il ne risque rien en captivité

Avec un regard tout plein de tendresse

Qui arrive à occulter sa détresse

Elle rêve pour lui de la liberté

Martine / Janvier 2020 pour les prénoms du mercredi chez jill bill

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0