Sur le mur : Deux amis / Poème de Scooby du 41

Publié le 23 Mars 2009

Chers amis,

Je viens vous dire que je vais espacer mes publications, peut être même les arrêter si l'envie d'écrire ne me revient pas .... J'essaye d'écrire mais je n'en ai plus actuellement ni le temps, ni même l'envie. En me relisant je trouve ce que j'écris bien médiocre.

J'espère pouvoir réécrire bientôt ici ou ailleurs et que nous nous recroiserons sur la blogosphère.
En attendant, vous pouvez me retrouver ICI

Je viens de recevoir un poème de Scooby sur le thème "sur le mur" et bien que le jeu soit clos, je publie ci-dessous ce poème de Scooby que j'aime bien, que j'aime même beaucoup et qui m'a fait comprendre pourquoi j'avais choisi cette photo parmi des milliers dans ma photothèque personnelle :


Tes yeux évitent les miens
Tu me tournes le dos
Ne serais-tu pas serein?
Si c'est cela, à quel propos?

Tu me caches quelque chose
C'est certain, je le devine
Mais il faudra bien que tu oses
Me dire ce qui te chagrine.

Je suis prête à tout entendre
Parler peux te soulager
Fais-le donc sans attendre
Et je pourrais te pardonner.

Nos regards pourront se recroiser
Face à face désormais nous serons
Et rien n'effacera notre amitié.

scoobydu41
http://scoobydu41.over-blog.com/

Rédigé par eglantine

Publié dans #poèmes de mes amis

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Et un autre! Que de belles plumes ici!
Répondre
S
merci de cette publication et je suis touchée que mon texte t'es plu à ce point
je te souhaite de retrouver vie l'envie d'écrire
Répondre
F
un beau poème d'amitié
Dis j'espère que tu n'arrêtera pas ce blog, regarde comme il plaît et tes challenges aussi, je vais faire une petite prière pour que ton inspiration revienne et c'est normal qu'elle disparaisse de temps en temps, c'est pour mieux tefaire voir à quel point elle est précieuse et que c'est un don du ciel
Bonne journée
Répondre
C
Merveilleux, les petits personnages.
Il faut parfois prendre un peu de recul pour mieux "repartir" après!
Bisous.
Répondre
:
Bonjour,
Merci de ta visite.
Bonne journée.
D@net.
Répondre
:
Bon jeudi ! Bisoux.

dom
Répondre
C
coucou, il est beau ce poème
C'est vrai que parler peut soulager notre coeur

Ne t'inquiètes pas, je suis sûr que tu vas retrouver l'inspiration

bisous
Répondre
K
J'espère que l'envie d'écrire te reviendra. Tu sais on s'imagine bien souvent que ce que l'on écrit est fade mais en lisant les coms positifs alors peut-être n'est-ce pas le cas...
Je suis un peu dans le même état d'esprit que toi actuellement et voilà pourquoi je suis moins présente à lire, publier et répondre aux coms. Il y a des moments où il faut savoir prendre du recul face à la blogosphère...
Je ne t'oublie pas et reviens écrire car ce serait dommage ;)
Je t'embrasse Eglantine
Répondre
:
Prends ton temps et ne publie qu'au gré de ton envie ! !
Bonne journée,
1001 bisous de la mer rouge
@nne-mar♪e
Répondre
L
Merci d'être passée chez moi...
Répondre
A
ne pas juger, juste comprendre ! voilà la clef de l'amitié.
bonne soirée
arielle
Répondre
L
Merci Lilounette.
Je ne connais pas les raisons D'Eglantine pour arrêter son blog mais je comprends cette envie...
Répondre
L
Tu as eu raison de poster ce poème de Scooby, il est très joli et elle se donne beaucoup de peine pour partager avec nous autres ces participations ..
Le commentaire de Laura : sa participation, vois comme il est beau aussi !
J'ai aussi de la peine à prendre connaissance de ta décision
L'inspiration me fait défaut parfois, puis revient et je suis aussi très fatiguée avec cette envie de tout abandonner ( mais c'est autre chose )
Sincèrement j'aimais beaucoup ton blog , il m'apportait davantage que l'autre et puis peu à peu je vois partir Sido, Rosie ...accroche-toi , même si tu écris peu , accroches-toi ,le blog aide tant à surmonter bien des épreuves
Bises et courage ( à la rigueur ouvre-en un autre, mais ne nous quitte pas )!
Répondre
L
Je voudrais t’écrire sur une feuille de nénuphar
Ce que je ne peux te dire sans piquer un fard.
Je voudrais t’offrir des milliers de nymphéas
Mais je ne sais pas pourquoi je n’y arrive pas.
Je voudrais faire sur l’eau des ricochets de cœur,
Ce cœur qui ne bat que pour ton bonheur.
Mais je reste à cheval entre rêve et réalité
Alors que tu es déjà de l’autre côté.
Tu as tout compris et tu m’attends
Avec ta patience d’amour confiant.
Alors que se mêlent autour de nous
Les quatre éléments qui nous sont si doux.
Je suis pierre et sur cette pierre
Je planterais pour toi un parterre
De paix, d’amour et de verdeur
Semblable à cet instant de douceur.
Répondre
L
il y a des moments comme cela , le syndrome de la page blanche que ca s'appelle ca va revenir et tu nous écriras encore de belles choses
a bientôt
lylytop
Répondre
L
Merci à Scooby.
quant à Toi, content de savoir où te retrouver. Je note le lien et la news : merci de ne pas AVOIR disparue comme çà.
Belle journée.
Répondre
P
prends un peu de recul !!! Bises
Répondre
:
Bonjour,
Très joli poème.
Bonne journée.
D@net.
Répondre
A
tu as bien fait de publier ce poème,il est très beau...
je comprends pour ce blog....ce n'est pas grave!!!
dès que tu écriras quelque chose,tu publieras....
quand tu pourras...il va rester ouvert et l'on pourra relire tes anciens poèmes.
un blog c'est déjà beaucoup,alors deux..
gros bisous de Cayenne.
Répondre