BARBARA

Publié le 4 Février 2015

Barbara est le prénom choisi pour les prénoms du mercredi de Jill BIll.

J'ai beaucoup écrit sur mon blog sur ce prénom qui m'est intimement lié. Mon poème préféré est "Rappelle toi" Barbara de Prévert.

 

 

Rappelle-toi Barbara 

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Épanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse

Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.

Jacques Prévert, "Paroles",

 

 

Pourquoi suis-je attachée à ce poème.

Parce que BREST est la ville de naissance de mon papi paternel et ma mamie adorée est née aussi dans ce finistère tout près de Brest à Quimper. Je vous dédie aujourd'hui ce poème vous qui m'avez éduquée avec amour et qui m'avez appris à aimer la mer, les côtes sauvages. Vous qui m'avez raconté la vie des pêcheurs sur les chalutiers, les histoires inquiétantes des naufrageurs de l'ïle de Sein; Vous qui avez connu la grande guerre et la suivante. 

Je me suis installée en Vendée auprès de cet océan que vous aimiez tant (ce ne sera pas en Bretagne, vous m'avez aussi appris non seulement à suivre la route que vous m'avez tracée tout en sachant m'en écarter un peu si je le souhaitais).

C'est grâce à vous que je suis celle que je suis aujourd'hui et j'en suis fière.

 

Grâce à ce prénom BARBARA, qui était mon pseudonyme quand je communiquais sur la citizen band (CB), j'ai rencontré mon Jeff qui était Radio-amateur et avec qui je suis aujourd'hui plus de 40 ans après (lire l'histoire ici)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Vécu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
bonjour, j'aimerais connaître l'origine du tableau illustrant le poème. Merci d'avance, Delphine.
Répondre
M
Je ne sais pas, ce n'était pas indiqué
R
voilà que ce prénom nous permet d'en savoir plus sur toi......bises
Répondre
F
pas étonnant que ce prénom te tienne tant à coeur
Répondre
D
Et bien on peut dire que tu as été inspirée pour ce prénom et pour cause ;)
J'ai connu cette époque de la CB, mon beau-frère a fait de belles connaissances à travers ce mode de communication, il n'y a pas très longtemps qu'il a démonté son antenne dans le jardin. je comprends que tu en as gardé d'aussi bons souvenirs et dans ton cas cela n'a été que du bonheur :)
Merci Martine pour ton émouvant partage.
Bisous.
Domi.
Répondre
E
Tu as de très bonnes raisons de commémorer Brest et Barbara. Merci de les avoir partagé avec nous.
Répondre
M
Barbara comme un fil conducteur dans ta vie, comme c'est beau!
Répondre
M
Barbara comme un fil conducteur dans ta vie, comme c'est beau!
Répondre
M
Barbara comme un fil conducteur dans ta vie, comme c'est beau!
Répondre
E
tout d'abord te dire que j'aime beaucoup ta page d'accueil et ta mise en page...je ne sais si tu y as travaillé beaucoup mais c'est vraiment réussi :-)
et puis merci pour cette "Barbara" là ...
bises
Répondre
M
Non je n'ai pas travaillé sur ma page d'accueil, c'est un design proposé par over-blog. Il n'y a rien faire sinon le valider. Bon week-end Eglantine
É
Bonsoir Martine. C'est aussi un de mes poèmes préférés. Je le connaissais par coeur et c'est lui qui m'a donné envie de découvrir le Finistère, mais la rue de Siam à Brest m'a déçue. Bisous
Répondre
J
Toujours aussi agréable de lire ce poème . Tres touchant attachement lié à ce poème .
Bonne soirée
Bisous
Répondre
O
Merci tout d'abord pour la découverte de ce magnifique poème.Et puis je suis ému par l'hommage que vous rendez à vos grands parents car en tant que papi j'essaie aussi de transmettre à mes petits enfants mon amour de la montagne de la musique et de la poésie ....Enfin le prénom Barbara me fait penser à cette inoubliable chanteuse de l'Aigle noir ...et de tant d'autres belles chansons
Répondre
L
Un chef d'oeuvre cette chanson
A bientôt
Répondre
C
Cette participation tombe fort à propos pour tes souvenirs Martine ... nostalgie et bonheur ... très bien mis en page ! Trop beau ces paroles de Prévert que je connaissais en chanson!!
Je cours lire l'histoire ...
Bisous et douce soirée à toi !
Nicole
Répondre
C
Superbe hommage Martine ! Quelle magnifique participation ! J'♥ beaucoup ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi à toi,
Bisous,
Colette
Répondre
M
joli prénom ...et peu de ce prénom dans la nouvelle génération ..bisssss
Répondre
F
J'adore ce poème ! Quelle belle histoire de famille liée à cette chanson!
Bises
Répondre
J
Si tu savais combien ce poème m'est cher...je ne le connais plus par coeur mais en lisant je le vis encore !
Répondre
S
C'est encore moi, 'Simone l'étourdie' toujours trop empressée : c'est, bien sûr une 'histoire de cœur et non de cour que nous avons avec Les Sables!
Répondre
S
Merci de nous offrir ce poème en totalité comme un hommage de plus à cette grande chanteuse.
Et bravo pour ce grand merci posthume à tes grands parents!
C'est étrange: mon grand père paternel était originaire de Brest ... et notre famille a une grande histoire de cour avec Les Sables où mon frère possède une maison!
bises; Simone
Répondre
M
Ce poème qui parle d'un temps si triste que le ciel ne cessait de pleurer et il pleure encore sur ce bord de mer qui a vu tant de vie couler devant elle. La mémoire de ceux qui nous ont fait grandir demeure toujours vivante. Merci de ce beau partage. Bon mercredi, bises amicales.
Répondre
M
ah que de souvenirs merci Martine du partage !!
oui c'est également mon poète préféré ;-)
bises et belle journé eà toi
Répondre
F
Bonjour Martine
Un prénom qui fait partie de ton univers à plusieurs titres
Merci pour ce partage d'une page de ta vie pleine de poésie et d'amour
Bisous
Frieda
Répondre
J
un bel hommage mérité. Oui je me souviens de l'histoire de votre rencontre avec ton futur mari
bises et belle journée
Répondre
A
Une chanson que j'aime aussi énormément, comme beaucoup de chansons de Barbara.
Un bel hommage à tes grands parents !
Répondre
L
oui je me souviens de ton histoire CB, et quel bel hommage tu rends a tes grands parents
a bientôt
lyly
Répondre
L
Une chanson superbe, dont je connus les paroles par coeur pendant longtemps. Mes parents l'adoraient, car elle était "authentique" : Ma mère sous les bombardements de Brest, mon père sous ceux de Dresde ...
Répondre
I
Magnifique poème de Prévert... merci on le lit et relit encore et j'aime tout ce qui est attaché à ce prénom pour toi.
J'ai bien aimé lire aussi ton commentaire sur mes potins.... merci pour ce partage!
Bises
Dany
Répondre
Q
Ta page du jour me plaît infiniment.
C'est aussi l'un de mes poèmes préférés...
Un bel hommage à tes grands-parents, très émouvant.

Le tableau que tu as choisi en illustration de ta page est superbe.

Bises et douce journée à vous deux.
Répondre
Y
belle journée, Martine
bises;
Répondre
D
Bonjour Martine,
Ah les racines ! Comment oublier ces êtres chers qui nous ont façonnés ? Un très bel hommage rendu à tes grands parents au travers de ce poème et texte.
Bises
Dominique
Répondre
C
Que j'aime venir chez toi ! Et j'ai aussi une tendresse particulière pour ce poème, lié à mes années de lycée où j'ai eu à une époque un prof de français formidable qui, de temps en temps, osait sortir du programme scolaire pour nous faire découvrir d'autres auteurs et/ou textes que ceux imposés par l'académie, dont justement Barbara.
Bises de ce jour frais et ensoleillé
Répondre
L
un bel hommage à tes grands-parents !
une participation pleine de tendresse ! bravo !
Répondre
V
un texte magnifique et que je connais
merci de ce partage
bises bonne journée
Répondre
J
Bonjour élève Martine... Jacques n'a pas fait que dans le "léger", il avait aussi la plume plus sérieuse comme cette superbe chanson... Voilà des grands-parents qui méritent l'hommage du jour et je souhaite la bienvenue à Barbara à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB
Répondre