Wanted

Publié le 14 Janvier 2019

Wanted

De Mohamed BEN BARJO

à : Monsieur le Directeur des Ressources Humaines de la Société SANS NOM

OBJET : Votre annonce : "Wanted"

Quelque part en France, le 14 janvier 2019

 

Monsieur le Directeur,

« A l’impossible chacun est tenu » est une des valeurs que nous avons en commun. Vous avez cru que vous trouveriez le mouton à cinq pattes pour développer vos ventes et vous avez eu raison d’y croire et d’oser publier cette annonce.

Il faut savoir : Je suis l’homme que vous recherchez  et je vais vous le prouver.

Le portefeuille vide je connais surtout après la bohème forcée : J’ai passé l’été sur le sable pas celui de la plage mais du chômage. J’arrive toujours à remplir mon portefeuille quand il est vide. Vous devez vous demander comment j’y parviens ? Tout simplement avec mes qualités :  créativité, ruse et audace. La fortune sourit aux audacieux comme ils disent les moralistes .  Pour y parvenir, j’utilise aussi mes grandes capacités à influencer les hommes, à  les mettre sous mon emprise,  à leur faire miroiter la cerise pour leur cacher le reste et parvenir à mes fins. Je suis donc tout à fait capable de manager une équipe et convaincre des clients.

Homme de face je le suis et j’ai plutôt belle face comme vous le verrez sur la photo jointe ce qui est important aussi pour le pouvoir de séduction qui est indispensable à tout commercial.

Wanted

Ne soyez pas étonné : Et oui tout petit je me voyais déjà en haut de l’affiche et j’y arriverai  !!! Je finirai Ennemi public N°1quand j’aurais réalisé un grand projet qui me tient à cœur.

En attendant pour m'entraîner à réaliser l'inconcevable, je pourrais donc facilement être votre commercial N°1 et être en permanence en haut de votre palmarès interne.

Rassurez-vous : A force d’avoir tellement de profils pour pouvoir m’adapter à chacun et à chaque situation que j’affronte de face avec détermination, je n’ai vraiment aucun profil déterminé c'est pourquoi je ne vous enverrai pas mon curriculum-vitae qui vous est inutile.

Je n’ai pas besoin d’oser pour être fou, je le suis vraiment ! Mon pote Ahmed à qui j’ai confié le grand projet de ma vie me le reproche souvent quand il vient pleurer au creux mon épaule  en me rabâchant : « tu es complètement barge Momo Ben Barjo ». Je lui réponds arrête de pleurnicher mon pote « tu te laisses aller » !. 

Quand à rester dans les cadres fixés, je l’ai appris dès mon enfance. La mamma  avait tapissé les murs de la salle de séjour familiale avec des cadres contenant ma photo et j’ai passé beaucoup plus de temps confiné dans les caves et les cages d’escalier qu’en liberté au grand air.

Vous souhaitez quelqu’un capable de ramener les ferrets de la reine, pas de problème, j’aime beaucoup les bijoux et j’ai une certaine expérience pas dans leur fabrication (rassurez-vous je ne suis pas un expert dans ce domaine) mais dans la capacité à aller les chercher et à les ramener en prenant tous les risques.

J’ai beaucoup de mémoire même si les flics, quand je reste imperturbable face à eux,  me traitent d’amnésique parce que je ne donne pas le nom de mes copains mais rassurez-vous non je n’ai rien oublié, je mémorise tout. Ceci prouve aussi ma grande capacité à résister à la pression

Je ne suis pas un artiste même si, hier encore, je m’amusais à taguer quelques murs mais vous le reconnaitrez : ce n’est pas de l’art ; juste la preuve d’une grande capacité à exprimer ma créativité.

Je ne m’endormirai pas en réunion si elles ont lieu l’après-midi. Le matin c’est plus difficile, je suis plutôt du soir et mes nuits sont chaudes. J’aime les plaisirs démodés. Je pourrais travailler tard.

Je n’ai jamais sauté à l’élastique, monté le mont Ventoux en vélo mais je suis sportif, je fais beaucoup de musculation et j’ai le goût du risque. Je risque ma vie tous les jours. Dans le commerce on ne se fait pas que des amis, particulièrement dans le mien qui est des plus dangereux  C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’envisage de déménager et de vendre autre chose ailleurs.

Quant aux devises de votre entreprise, je n’aurais pas besoin de les faire miennes, elles le sont déjà : pour moi tout est possible, je n’ai pas de limites.  Je ne fais pas dans les détails comme on me le dit souvent. Je suis d’un naturel méfiant et je sais que derrière chaque ami se cache un ennemi potentiel.

Vous êtes maintenant rassuré, vous vous réjouissez de m’avoir trouvé et pensez que la mayonnaise peut prendre entre nous. Elle ne prendra pas ! Je vais vous décevoir,  je ne suis pas candidat.

C'est étonnant. Pourquoi donc vous ai-je écrit ?  Voyez Monsieur le Directeur, j’ai des goûts de luxe.  Vous ne pourrez jamais me payer autant que ce que je gagne actuellement dans mon petit commerce  tout en restant au pôle emploi  qui continue à me verser des allocations

Alors pourquoi vous ai-je écrit tout simplement pour vous dire que j’ai trouvé votre annonce complètement débile et qu’elle m’incite à continuer mon petit commerce illégal mais bien plus rémunérateur que ce que vous pourriez me donner même avec les objectifs dépassés et avec en prime les allocations chômage. Je préfère encore la prison où je pourrais me la couler douce plutôt que d'intégrer votre entreprise.

Bientôt les médias parleront de moi et vous verrez que ce que je vous ai dit sur moi dans cette lettre n'est que pure vérité.

Je vous souhaite bonne chance pour votre recherche même si je ne crois pas que vous trouverez le mouton à cinq pattes qui vous ramènera les ferrets de la Reine.

Momo vous salue bien Monsieur le Directeur.

Martine / Janvier 2019 pour le défi 214 des Croqueurs de mots animé par Fanfan (écrire une lettre de motivation avec des titres imposés de chansons d'Aznavour soulignés dans le texte)

Rédigé par Martine.

Publié dans #Lettres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

écureuil bleu 05/10/2019 09:24

J'adore ta nouvelle, que j'avais déjà lue mais sur laquelle je suis retombée par hasard. Le non candidat idéal ! Bonne journée et bisous

dimdamdom59 18/01/2019 22:34

Mais voyons je vous ai reconnu d'Artagnan :) Bravo Martine, j'ai adoré. C'est vrai que beaucoup profitent du système, mais lorsqu'on nous propose plus qu'un 15h semaine à mille lieux de son domicile pour quelques écus c'est sûr qu'on perd toute motivation et on se repose sur le système.
Bravo pour ton récit.
Bisous.
Domi.

Marie de Cabardouche 17/01/2019 10:11

Bien ambiguë cette lettre de non motivation, il fallait y penser...
Bonne semaine Martine, de la part des Cabardouche.

Lenaïg 16/01/2019 11:24

Hi hi hi, passionnante lettre, Martine ! J'allais mettre que ce Momo sera le nouvel Arsène Lupin, mais je ne suis pas sûre qu'il soit un modèle de gangster élégant :))). Gros bisous.

écureuil bleu 16/01/2019 10:54

Bravo pour ton imagination. Ce Momo n'est vraiment pas recommandable. Quant au patron, il aura du mal à trouver un candidat...

Quichottine 16/01/2019 10:29

Quelqu'un qui sait ce qu'il veut, et qui a du répondant, un mec pas recommandable mais très intelligent.
Le patron devrait lire sa lettre jusqu'au bout et réviser son annonce.
Bisous et douce journée. Je me suis régalée en te lisant.

luciole 83 15/01/2019 20:17

C'est vraiment excellent, Martine. Je me suis régalée à te lire ! Par contre, le "profil" de ce type sans profil est tout particulièrement inquiétant... de même que sa "face" d'ailleurs ! Chaque mot prononcé par lui fait froid dans le dos....
Espérons qu'il n'aura pas la possibilité de faire la "Une" des journaux !!!
Bisous

Mo 15/01/2019 13:04

Comme je comprends Momo!
Bravo pour ton texte si plein f'humour!

aimela 15/01/2019 11:22

C'est sûr que la proposition d'emploi ne trouvera pas de candidats, vu la recherche et le salaire octroyé. ( rire)

covix 15/01/2019 10:49

Bonjour,
Superbe participation à ce défi.
Bonne journée
Bises

Durgalola 14/01/2019 20:25

en lisant le défi de Jill Bill, je n'avais pas envie de faire quelque chose comme avant, quand je travaillai .. et toi tu as fait bien plus fort... déjà la rédaction de l'annonce est top ! et la lettre, tu as du jubiler en te mettant dans la peau de cet homme.
C'est vrai aussi que certaines annonces sont un peu folles comme tu devais t'en rendre compte en les lisant. Bises et merci pour ce bon moment.

jazzy57 14/01/2019 14:50

Excellent Martine , un candidat qui sait se vendre tout en préférant ses activités bien plus lucratives .
Bonne journée
Bisous

Renée 14/01/2019 14:36

OUF si il prend pas le poste il est donc toujours a pourvoir? A moins que depuis la société ai coulé dévalisé par ledit Momo? éclat de rire c'est excellent. Bisousssss

Nell 14/01/2019 14:06

Eh! ben il est calé ce Momo et sait se vendre. Est-ce qu'il a traversé la rue, lui aussi? Bigs bisous et douce journée, ma chère Martine.

Gabray 31 14/01/2019 12:58

Quel texte ! J'ai eu un grand plaisir à le lire ! Superbe ! Passe une agréable semaine . Cordiales amitiés & à +

Josette 14/01/2019 11:14

oups ! la chute est brutale... je ne doute pas de la tête de "l'employeur" potentiel il faut dire que déjà avoir l'idée de répondre à l'annonce relevait du défi !
double défi bravo Martine !

LADY MARIANNE 14/01/2019 09:53

un profil qui doit figurer dans les fichiers de la "criminelle " au cas où !
quelle imagination--- n'en jetez plus la cour est pleine---
quel aplomb ! il sait se vendre ce gars pas farouche en plus-
bravo !
bisous et belle journée-

fanfan 14/01/2019 09:41

Voilà un candidat atypique .Vu sa mine patibulaire et ses états de service, je ne suis pas certaine qu'il aurait été embauché; mais comme il n'est pas particulièrement chaud pour aller travailler, tout est bien qui finit bien. Bravo pour cette lettre qui ne laisserait aucun patron indifférent!
Bonne journée

Eglantine Lilas 14/01/2019 08:57

Il y a là comme qui dirait ....certaines réalités :-) Monsieur le directeur a du être soulagé en lisant la fin de la lettre, ce n'est pas tout à fait le profil qu'il recherchait...bisous

ABC 14/01/2019 08:55

Bien motivé à ne pas être embauché !!!!!!

ZAZA 14/01/2019 06:20

Joli portrait de ce Monsieur dans ta lettre de motivation qui a une chute inattendue. Bravo Martine ! Bises et bon début de semaine.

jill bill 14/01/2019 05:29

Surprenant, le tout ! A la vue de son portrait, je ne doute pas qu'il "face" parler de lui... !!! Défi relevé Martine et haut la main, bises

colettedc 14/01/2019 05:04

Comme c'est bon, Martine ! Je ne m'attendais pas à cette fin et pourtant, hein !!! Bravo et bon lundi ! Bisous♥