Les hommes de ma vie / le vrai boss (4)

Publié le 4 Juillet 2009

Après être rentrée définitivement de Flamanville, je me retrouve ensuite dans mon bureau à Rueil et tout ce que je fais maintenant me semble fade. Je m’ennuie, le terrain me manque. J'ai fait le tour du poste et je n'aurai plus jamais d'opération comme Flammanville à mener. 

Cela fait presque 10 ans que je suis avec Monsieur F.. et  si je reste encore, je ne partirai plus et ferai partie des murs comme les gens de ce service qui travaillent depuis longtemps et qui me paraissent pour certains fossilisés.

J’ai d’autre part de sérieuses difficultés conjugales qui ont failli entraîner une séparation. J’ai délaissé toute ma famille pour ce travail passionnant mais qui désormais est devenu routinier. J’hésite un peu car partir c’est quitter Monsieur F. un patron certes mais un ami aussi.

Comment retrouver un tel boss, les autres vont me paraître fades. Je décide néanmoins d’entreprendre de nouveau une recherche d’emploi sur Cergy-Pontoise près de mon domicile pour être aussi un peu plus présente pour les miens.

Je trouve rapidement un poste d’assistante de la Directrice des ressources Humaines d’un laboratoire de biologie médicale filiale du Commissariat à l'Energie Atomique (Message personnel et oui Marc mon cas est désespéré) et je remets ma décision à Monsieur F… qui est très surpris et qui comprend. Il me félicite pour mon travail et il me dit « vous êtes une militante dans l’âme d’une pugnacité rare et c’est ce que j’ai aimé en vous ».


Je suis très surprise, c’est vrai que je suis une militante des causes perdues d’avance et que j'en ai défendu plus d'un auprès de Monsieur F. plus elles sont perdues, plus je m’accroche.  Il organise un pot surprise et je suis couverte de cadeaux. Cela me fait plaisir et je luis promets que nous resterons en contact.

Photo flickr mise à disposition par ob

Nous nous revoyons plusieurs fois entre
1987 et 2003. Nous déjeunons ensemble et nous nous rencontrons aussi pour des raisons professionnelles quand j'ai définitivement quitté le secrétariat pour être consultante en reclassement de salariés licenciés. "vous êtes rentrés chez les vautours" se plaît-il à me dire.

Il prend sa retraite  en 2004 et m'invite  à son pot de départ, il y a  beaucoup de monde. J’ai revois beaucoup d’anciens des chantiers, ou d'anciens collègues. C'est un moment très émouvant. Je ne le vois pas à la retraite.

Nous nous sommes plus revus depuis. Il est salutataire parfois de tourner des pages pour se tourner vers l'avenir. Je la ferme définitivement aujourd'hui ici en remerciant Monsieur F. pour tout ce qu'il m'a apporté.

Rédigé par eglantine

Publié dans #Vécu

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Un boss qui a compris et accepté ton départ: une marque de respect qui prouve que c'est un homme bien.Tu as su tourner la page et cela prouve une grande force de caractère.
Je continue sur le chemin de ta vie professionnellle! Bises du soir Eglantine
Répondre
O
tu es une battante... c'est sympathique
Tu tournes les pages et tu vis
Répondre
K
Emouvante cette chronique Eglantine...
Bisous
Répondre
B
salut
je te souhaite une bonne soirée
Répondre
L
Tu "referme" après avoir déposé cette tranche de ta vie , c'est bien et tu le partage par une belle page d'écriture.
Répondre
Q
Tourner la page... Tu vois, je me disais qu'il y a aussi des personnes qui ont compté pour moi et que je ne vois plus...

Pourtant, je pense à elles... souvent.

Ne te manque-t-il pas, parfois ?

Les causes perdues... tu me fais rire. Je connais aussi !
Répondre
B
ce n'est pas toujours facile de décider.
apparemment pour toi c'était le bon choix.
Répondre
:
Coucou Martine, me voilà de retour. Ta façon de conter les épisodes de ta vie est très agréable et tout en finesse. Bigs bisous et bonne journée entre pluie et soleil
Répondre
D
bonjour Martine, pardon je ne lis pas tout !!!
mais ... bonne semaine, bisous ** dgidgi
Répondre
F
encore une belle histoire
il est des patrons qui nous apprennent beaucoup et qui ont une place dans notre coeur même quand le temps passe
Répondre
F
Tu as su nous le rendre sympathique
bises
françoise
Répondre
D
Bonjour,je viens de ce pas te dire que je mets mon blog en pause ,car je pars deux mois en vacance et ne viendrais pas sur internet durant mes vacances ,je désire faire une pause et passer mes vacances tranquille.Donc je te dis à bientôt au mois de septembre.Bises amicales Mimi.
Répondre
J
Bonsoir Martine,

Je te découvre de plus en plus, mais rien de ce que tu as décliné ne me surprend vraiment. Et c'est tant mieux. Il faut savoir en effet tourner certaines pages.


Bises
Répondre
P
tu as su prendre à temps la décision qui semblait s'imposer n'est ce pas pour ton bien et celui des tiens... et oui quand une page est tournée il faut savoir poursuivre ! bravo pour ces magnifiques récits si vivants si pleins d'enthousiasme ! je te souhaite une douce nuit ! bises de Maria
Répondre
V
Ces récits sont tellement pleins d'humanité...
Bonne soirée
Bisous
Viviane
Répondre
A
le passage à la retraite est une étape importante dans la vie. Certains en ont peur et se raccrochent en retournant régulièrement voir leurs anciens collègues, d'autres ont des projets et n'attendaient que cela. Ils tirent un trait, même sur les affinités car une nouvelle vie commence. Pour ma part, je tirerais un trait quitte à décevoir mon entourage. Le peu qu'il nous reste à vivre est précieux.
bon dimanche !
arielle
Répondre
B
salut
il y a de temps en temps des chefs qui sont reconnaissants
mais peu
bon dimanche
Répondre
F
encore une belle page de vie... la roue tourne... mais tu sais te servir du vent c'est bien...
dis j'essaie de trouver sur facebook mais tu imagines le nombre de martine martin qu'il existe ! hein ! non mais vraiment tu imagines !
bon dimanche
Répondre
F
Dommage pour toi il t'aimait..... bisous
fançoise
Répondre
*
On sent une profonde estime et un respect réciproque entre ton ex patron et toi ... Une belle aventure. Merci pour ce partage qui nous permet de te connaître un peu mieux.
Bon dimanche ! Bisoux.

dom
Répondre
A
c'est très sympa à toi de nous avoir raconté tes expériences!
et les vacances peuvent être un très bon sujet:contente de t'avoir donné des idées.(mais c'était le thème de la semaine.)
re bizzz....
Répondre
D
Salut toi, merci pour tes passages en mon absence, et la chaleur de tes commentaires qui m'ont rempli le coeur! Lyloue qui vient de naitre, sa maman, et moi même te remercions, et nous savons qu'une longue histoire nous lie à présent avec ton blog! Bizes du Nord, Damien
Répondre
3
et le dernier c'est lequel pour moi j'ai fait

4 patrons c'est tout
Répondre
L
Il est utile de savoir prendre des décisions pour essayer d' évoluer et ne point tomber dans la routine . Mais tu as eu raison car par ailleurs tu sauvais quelque part ta vie de famille : pas facile d'être passionnée et en même temps de rester disponible pour les siens : un choix, donc qui a dû te sauver..bises et merci pour ton commentaire du jour .. chacun(e) de vous m'encourage grâce à votre amitié .Bon dimanche
Répondre
C
une tranche de vie...sans aucun doute tu as bien fait de faire un choix à l'époque
bonne soirée
Répondre
L
Je ne sais pas comment tu fais pour tourner la page de toi même ! Mais tu as tes raisons et sûrement raison, c'est ce que je veux souligner.
Votre relation était tellement forte que je suis surpris. Bon, à Monsieur G, maintenant.... Rires. Bonweek end.
Répondre
E

Le prochain homme de ma vie est une femme..... Ce sera Madame L....


P
Jusqu'à mon dernier employeur, lui même ancien compagnon, où je suis resté 19 ans, je faisais rarement plus de 5 ans dans une boite. C'est vrai que l'on devient facilement un meuble. De plus à chaque fois que l'on chance,on peut augmenter ses prétentions salariales !!

Bonne fin de semaine .
Répondre
.
"Il est salutataire parfois de tourner des pages ...." il est vrai...de temps en temps je pense également à "eux" mais...le passé est dépassé....bonne journée
Répondre
S
Pugnacité, savoir faire et savoir être voila qui résume bien Eglantine Non ?
Bon W.E
Répondre
C
c'est dommage de ne plus le revoir. il t'aimait et toi aussi, d'une belle amitié..
bon.. mais c'est ta vie.. lol..
clem
Répondre
A
Une femme doit savoir parer sur tous les fronts et il était temps de faire un choix.
Les séparations telles qu'elles soient représentent toujours un moment douloureux. Mais il faut savoir être le capitaine de sa vie et tourner la page.
Tu as bien négocié tous ces virages. Bravo !
Répondre
L
Bonjour,
J’aime bien ta façon de conter des années de vie dans un résumé où les mots justes ont leur place sans laisser celle-ci au babillage à l’intérêt moindre. L’art et la culture de l’essentiel ! Beaux hommages réciproques, beau respect « estimable » de l’autre. C’est vrai qu’il y a de la richesse chez les êtres humains. Une page, deux pages, puis trois… puis une vie. Et après ??..
Amitiés. Loic
Répondre
M
Bonjour Martine, tu as une vie professionnelle bien remplie, bon wek-end, gros bisous, Monique
Répondre
M
ben dis donc ..mouvementé ta vie professionnelle ,,,bise eglantine
Répondre