poemes

Publié le 9 Février 2017

Photo Pixabay

Photo Pixabay

J'ai demandé à la lune

Comment puis-je la décrocher ?

Si elle ne me répondait pas

Aux nuages je demanderais

S'ils ne me le révélaient pas

Les étoiles me le diraient

Je veux décrocher la lune

C'est certain, j'y arriverai

Pour te la donner mon amour

Je resterais dans la lune

Ou je me plais depuis toujours

A jamais tu m'y garderais

Et dans cet éclat lumineux

Aimés, nous souririons heureux

Peinture de Lili Calhouet

Peinture de Lili Calhouet

Martine / Pour les jeudis en poésie du défi 179 des croqueurs de mots animé par ABC (Réédition d'un poème de 2009)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 8 Février 2017

Symphorose aime Symphorien

C’est une ode rimant à rien

Une histoire de pas grand-chose

 

Symphorose aime Symphorien

De l’amour ils sont des virtuoses

De l’idéale symbiose

D’une rose et d’un wagnérien

Naitra la Jolie Symphonie

Dans l’ile Saint Barthélémy

 

C’est une histoire à l’eau de rose

Faite d’un tas de petits riens

 

Martine / Février 2017 pour les prénoms du Mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Symphorose)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 3 Février 2017

En Soixante-huit sous les pavés

La plage j’ai enfin trouvée

De nombreuses années ont passé

Qui ont mon ardeur effacée

Amour, travail et certitudes

Le confort d’aveugles habitudes

Les moments bonheur m’ont quitté

Sur le sable je suis planté

Pas le sable de la plage

Celui non choisi du chômage

Je cherche à quitter le sable

Mais cela semble infaisable

La complainte du chômeur âgé

Trop vieux, je n'ai plus le profil

Trop vieux, je suis un indocile

J'aborde la vie de pleine face

Que voulez-vous donc que j'y fasse

Je veux encore travailler

Mais à quoi bon espérer

Quand je serai vraiment enlisé

Sans espoir d’être recasé

Sans envie de vivre garder

Enfin prêt à me suicider

M’insurger avant de crever

Au fond du sable : les pavés

 

Martine / Mars 2017 pour l 'ATELIER 25 DE GHISLAINE  Les mots en gras dans le texte étaient ceux imposés.

C'est un poème très triste j'en conviens mais je suis très sensibilisée au problème du chômage des salariés âgés. Si vous souhaitez comprendre pourquoi, lire un texte écrit en 2011 pour exprimer ma douleur concernant un évènement tragique qui m'a énormément marquée dans ma vie professionnelle de consultante emploi et qui je crois bien est à l'origine de ma prise de retraite anticipée. 

C'est promis lundi pour le défi des croqueurs de mots je vous fais un article beaucoup plus gai.

En attendant Bon week-end. Comme beaucoup d'autres vous l'ont certainement remarqué, je blogue rarement le samedi et le dimanche et ne passe pas commenter vos articles. C'est repos.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 2 Février 2017

Photo Martine MARTIN

Photo Martine MARTIN

Instant de joie insaisissable

Matin d’août sur la baie des Sables

Il pleut de chaudes larmes d’argent

Douce quiétude de l’océan

Ciel d’étain, mer topaze, sable d’or

L’éclaircie pointe après l’orage

Soyons prêts pour nouveau voyage

Onde flamboyante attend skippers

Pour voguer tous deux vers le bonheur

 

Martine / Pour les jeudis en poésie du  défi 179 des croqueurs de mots animé par ABC

Réédition d'un poème écrit à l'aube de 2013 année où nous allions lever les voiles à Cergy pour nous installer aux Sables d'olonne

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 27 Janvier 2017

Dites moi qui sont-ils ?

Ils sont  tous incroyables 

Impétueux insatiables

D’une force impassible

Ils sont incorrigibles

Intrépides,  imprudents

Mais si Intelligents

Illustres illuminés

Imbibés d’air iodé

Ivres d’intimité

D’impossibles défis

D’itinéraires inouïs

D’inaccessibles îles

Dites-moi qui sont-ils ?

Les points sur les I

Cliquez c’est Ici 

 

Martine / Pour l'atelier 24 de ghislaine  : faire un texte avec un maximum de mots débutants par  "i" au moins 5)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 26 Janvier 2017

Pour les jeudis en poésie du défi 178 des croqueurs de mots animé par Lilou (Thème : "paradis") je partage avec vous aujourd'hui une chanson d'Anis, chanteur de Cergy en hommage à sa ville, ma ville aussi Cergy que j'aime tant et que je n'arrive pas à quitter complètement car c'est vraiment un petit paradis.

N'est ce pas ainsi qu'on s'imagine le paradis

N'est ce pas ainsi qu'on s'imagine le paradis

J'y ajoute un de mes  poèmes "Brumes lactées" écrit en 2007 avec des noms de rues ou de lieux de Cergy (Une autre façon de voir Cergy) pour illustrer ma photo ci-dessus :

Au  point du jour, dans le verger d’un  maraîcher,

En haut d’un abricotier,  un vieux chat perché,

A peine sorti des douces brumes lactées,

Observe les hérons sur l’île  des étangs.

Déjà l’hiver mais où sont les neiges d’antan ?

Face à l’obstacle d’eau,  songe-t’il impuissant

Sous le ciel, aujourd’hui désert de nuages,

Un grand chêne d’or d’un jardin du  village

Veille altier sur le chemin de halage.

Quai des Mariniers,  près du port de plaisance,

Le vent frais chante  une merveilleuse romance

à la Goélette « bonne espérance »

A Saint Christophe près du bel axe majeur

La grande horloge marque tout juste sept heures

La lune corail laisse place aux voyageurs

qui courent vers la gare encore engourdis

par leur rêve d’abondance et d’embellie

pressés de revenir au plus vite à Cergy

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Janvier 2017

Jolie Arthemise

Jolie Arthemise

Tes yeux m’électrisent

Charmeuse Arthemise

Tu m’as conquise

Je t’aime  Arthemise

Souviens-toi Arthemise

Tu es sous emprise

Le voile  Arthemise

Est toujours de mise

Tais-toi Arthemise

Ne fais pas de crise

Une femme Arthemise

Est toujours soumise

Tu pars  Arthemise

Aux coups  t’es promise

T’es morte Arthemise

Martine / Janvier 2017 pour les prénoms du Mercredi de Jill Bill  

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 28 Décembre 2016

Un soir de pleine lune,

Aux doux pieds de la dune

A éclos bébé June.

Photo  Pixabay

Photo Pixabay

Brune ondine importune

Enjôlée  par Neptune

Deviendra muse June

 

Photo Pixabay (cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Photo Pixabay (cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Elle fera la  fortune

De joyeux poissons lunes

Poètes de lagunes

Martine / Décembre 2016 pour les  prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 22 Décembre 2016

Haut les coeurs C'est Noël

Hauts les cœurs mes amis, c’est noël aujourd’hui

Illusion de bonheur, le temps d’une journée

Pétillants de bonheur, les enfants sourient

Cadeaux enrubannés, devant la cheminée

Immense sapin vert, orné de pourpre et d’or

Dans un fauteuil, Un chat apaisé dort

Table élégante, qui pimpante reluit

Famille réunie, à défaut d’être unie

 

Trêve de Noël, les querelles oublions

Trêve de Noël, nos peines estompons

 

Noël me fend le cœur, haut les cœurs je ne puis

Absence d’être aimés, poignante compagnie

Misérable Noël, pour les vieux esseulés

Sans abris affamés, cœur et corps congelés

Enfant pleurant sa mère, abattue à Paris

La guerre est sans répit, nos soldats en Syrie

Le front Haine dédaigneux, qui férocement rit

Attristé est mon cœur, en fin d’année pourrie

 

Martine (Réédition de 2015)  pour les jeudis en poésie défi 176 des croqueurs de mots 

Excusez cette réédition mais taper sur un clavier est toujours douloureux. La cicatrisation de mon doigt est longue ! Ceci explique aussi les commentaires très courts sur vos blogs ou les "no comment"

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 14 Décembre 2016

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Ta tata Anita

Une vrai conchita

Chantant la traviata

 

Et ta tatie et ta tata

 

Ton tonton Ariston

Un entêté breton

Jouant bien du piston

 

Et ton tonton, et ton tonton

 

Ta nièce carlita

Naïve Lolita

Aimant la toccata

 

Et ta tatie et ta tata

 

Toi mon amour Gaston

Un fameux baryton

Jouant du mirliton

 

Et ton tonton, et ton tonton

 

 

 

 

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Et moi ta Nikita

Ne jouant pas du pipeau

Je t’aime grand béta

 

Sans ta tatie, sans tralala

 

Martine (Décembre 2016) /  pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Anita)   

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0