poemes

Publié le 20 Mai 2021

Qu'est ce donc qu'un rien

Pour les jeudis en poésie du Défi  251 des croqueurs de mots,  Domi nous demande de publier notre tout premier poème écrit pour la communauté des croqueurs de mots qu'elle anime. Voici ma participation

 

Qu’est-ce donc qu’un rien ?

Coucher incandescent

Vagues  d’or et d’argent

Etoiles au firmament

La splendeur de l’instant

 

Qu’est-ce donc qu’un rien ?

Bref Sourire esquivé

Paroles échappées

Larme enfin  libérée

L’émotion partagée

 

Rien que des petits riens

Lilliputiens vauriens

Qui ne riment à rien

Pour les petits martiens.

Mais  pour nous les terriens

Ils ne valent pas rien

Ces riens qui sont beaucoup

Et qui nous changent tout

 

Martine Martin / Septembre 2013

C'était ma réponse au défi 107 de la communauté des croqueurs de mots lancé par ABC qui nous demandait d'écrire avec rien

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 17 Mai 2021

Pour les jeudis en poésie du Défi  251 des croqueurs de mots  animé par Domi. Thème (écrire un texte avec 1,2,3,4,5,6,7,8,9,10 dans l'ordre), ci-dessous mon inventaire à la Prévert :  

 

Une goélette

Deux goélands

Trois trois-mâts

Quatre matelots

Cinq océans

Six ciseaux à poissons

Sept os de seiche

Huit huîtres

Neuf nœuds marins

Dix Dicentrarchus

Un sétois qui n’est pas toi

Un cétacé

Cétacé

C’est assez

 

 

Un gland

Deux glandeurs rêveurs

Trois troyens

Quatre orangers

Cinq citronniers

Six troncs coupés

Sept cerfs-volants

Huit sangliers

Neuf œufs de goélands

Dix annamites tue mouche

Une mouche tsé-tsé

Tsé assez

C’est assez

 

 

Une usine chimique

Deux bouts de pelouse

Trois  statues debout

Quatre chefs d’œuvre en péril

Cinq saintpaulias sur le buffet

Six décharges sauvages

Sept pas perdus aux objets trouvés

Huit ouistitis en cage au zoo

Neuf chiens abandonnés

Dix chats errants

Onze vaches qui deviennent chèvre

Douze chèvrefeuilles

Treize trèfles à quatre feuilles

Quatorze œufs à la douzaine

Quinze points noirs de coccinelle

Seize coqs en pâte

Dix-sept dik dik de Kirk au zoo

Dix-neuf chevaux dont un au trot

Il y a un cheval de trot en trop

 

La coupe est pleine, c'est trop

Fin d'inventaire à la Prévert

 

Martine Martin (Mai 2021)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 13 Mai 2021

Photo Sasin tipchay de Pixabay

Photo Sasin tipchay de Pixabay

Pour les jeudis en poésie du Défi  251 des croqueurs de mots  animé par Domi, ci-dessous mon abacédaire (phonétique) dont le début et la fin parodient la chanson dans la troupe (à écouter en fin d'article) :

 

Dans la troupe de l' Abbé Cédaire

Y-a pas de jambes de bois, mais :

 

Abid fait souvent des bides

ranger est dérangé

sar est vraiment bizzare /

siré n’a aucun désir

Ethan tout le monde tanne

Efkan can ? No he can’t

rard est un oiseau rare

Hach est taillé à la hache

Igor est vraiment trop gore

Jihad veut faire le Djihad

Kabil se fait de la bile

Eloi veut faire la loi

Aimable n’est pas affable

Eniak n’a jamais la niaque

Odilon n’en dit pas long

tro en dit toujours trop

Qusay aime boire cul sec

Erdal ne comprend que dalle

Estevan aime faire des vannes

Teymour  n’a aucun humour

Udo en a plein le dos

ron, nique, nique nique

W, Y et Z n’ont jamais ramené leur fraise

On dit qu’ils ont disparu un vendredi 13

 

Dans la troupe de scouts de l'Abbé Cédaire

Y-a-a-pas de jambes de bois

Y-a que des nouilles

Mais ne le répétez pas

 

Martine Martin (Mai 2021)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 12 Mai 2021

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Belle mademoiselle
Altière bartavelle
Rebaptisée Yvelle
Timbre de voix crécelle
Au torse gris et miel
Vol agile à tire d'ailes
Elan depuis Neuchâtel
L'air des neiges éternelles
La grise,  l'ensorcelle
Elle plane dans l'irréel
Sans voir le chasseur cruel

Martine Martin / pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Yvelle)

La bartavelle est une perdrix rendue célèbre par le roman "La gloire de mon père" de Marcel Pagnol. Voir la bande annonce du film qui reprend le passage des deux bartavelles

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 5 Mai 2021

Tirso le souriceau

Tirso est un souriceau

Portant couvre-chef rougeaud

Sac à dos rouge et pinceau

Il se prend pour Picasso

Ce candide jouvenceau

Mais s’emmêle les pinceaux

Il n’a peint aucun tableau

Mais fut juste un souriceau

Modèle pour Picasso

La souris / Sérigraphie de Picasso

La souris / Sérigraphie de Picasso

Martine Martin / pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Tirso)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 29 Avril 2021

Page blanche

Nuit blanche

Page blanche

Archi blanche

Idées blanches

Comme le jour

En Contre- jour

Page à noircir

À adoucir

Cherche chimère

Douce-amère

Cherche une ébauche

Sans la débauche

Cherche mes mots

Sans mes maux

Lyre s’amuse

Pas d’autre muse

Trou noir infini

Ma nuit restera blanche

Et ma page aussi

Martine Martin - Pour les jeudis en poésie du Défi 250 des croqueurs de mots  animé par Gisèle

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 28 Avril 2021

Pour Les prénoms du mercredi chez JILL BILL  (Aujourd'hui Provence)  ,

 

Mon poème :

Provence future maman

Provence future maman

Provence née à Aix en Provence

Future maman pleine d’espérance

En elle une fontaine de Jouvence

Un petit être vit dans l’insouciance

Dans ce nid douillet quelle succulence

Alex en Provence est en confiance

Il ne veut pas sortir de cette opulence

Provence que personne ne devance

Provence débordante d’impatience

Hyperactive est toujours en avance

D’Alex elle vit mal les réticences

Ce que ne sait pas encore Provence

C’est qu’en elle il y a deux présences

Alex poli et plein de prévenance

Attend que son frère son jumeau Maxence

Sorte en premier de leur maman Provence

Maxence prudent refuse avec défiance

En lui répondant avec bienséance

Sort en premier, A toi la préséance

Alex ne veux pas céder à Maxence

Maxence ne veut pas céder à Alex

Césarienne inévitable pour Provence

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 21 Avril 2021

pour les prénoms du Mercredi de Jill BILL (aujourd'hui VolKan)

Voici mon poème

VOLKAN

VOLKAN

Ce Cher Volkan  n’est qu'un Franc

Il rêve de n'être qu'un Hun

Pour Se prénommer Vulcain.

 

Avec la fougue d'un Volcan 

Avec Atila chef des Huns

De Lutèce il s’emparera

Et Geneviève il  envoûtera

Martine Martin

Pour en savoir plus sur l'invasion de la Gaule par les Huns et la défense de Lutèce par Sainte Geneviève, voir site en lien ci-dessous

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 15 Avril 2021

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Paco Balcon est un drôle d’asticot

Dans un cocon, un coco abricot

Camouflé dans un nid d'oeufs rococo

Il va fondre au soleil, o quel fiasco

avec son ami le fier lapin jacot

Pâques au balcon, sans un cocorico

Tu pleureras pauvre petit Marco

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Paco Tison est un sacré coco

Il pousse de stridents cocoricos

Il a la peau lisse couleur cacao

Un beau nœud papillon coquelicot

Il rêve de balcons, de flamenco

Le petiot donne à Paco un bécot

et dans sa bouche il fond  illico

Pour la grande joie du petit Marco

 

Martine Martin / pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots du défi 249 animé par Laura (Thème Pâques)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 14 Avril 2021

Pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (aujourd'hui Bénita)

Voici mon poème :

BENITA

Ta tata Bénita

Une vraie conchita

Chantant la traviata

Et l’ave-maria 

Et ta tatie et ta tata

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Ton tonton Ariston

Un entêté breton

Jouant bien du piston

Et ton tonton, et ton tonton

 

Ta nièce carlita

Naïve Lolita

Aimant la toccata

Et ta tatie et ta tata

 

Toi mon amour Gaston

Un fameux baryton

Jouant du mirliton

Et ton tonton, et ton tonton 

 

Et moi ta Nikita

Ne jouant pas du pipeau

Je t’aime grand béta

Sans ta tatie, sans tralala

 

Martine Martin

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0