Publié le 17 Octobre 2018

Je suis désolée pour la publicité dans mes articles, mais OVERBLOG l'hébergeur de ce blog a décidé de mettre de la publicité sur les blogs qui ne sont pas premium (sans abonnement payant) sans me prévenir et me demander notre consentement. Je trouve cela inadmissible surtout que j'ai deux autres blogs chez OVERBLOG qui sont premium et pour lesquels je paye.

Si ils mettaient la publicité seulement en entête, après les article ou dans les marges cela pourrait être acceptable mais ce que je n'admets pas du tout et qui me met en colère c'est qu'ils viennent couper mes écrits par des publicités. Vous lisez un poème et vous avez une pub au milieu !

Je ne prendrai pas un abonnement premium sur ce blog (ce n'est pas très onéreux et j'avais l'intention de le faire  en plus) mais c'est une question de principe ce serait pour moi céder à cette sorte de chantage.

Je ne sais pas ce que je vais faire encore, j'y réfléchis :

  • exporter mon blog sur un autre hébergeur quitte à payer un spécialiste pour qu'il le fasse,
  • l'exporter moi même si c'est simple (je l'ai déjà fait) mais cela va me prendre du temps
  • tout simplement en ouvrir un autre ailleurs et laisser celui la vivoter en attendant de recopier mes articles sur le nouveau mais OVERBLOG continuerait à gagner de l'argent sur mes écrits sans me fournir un service complet

Si vous avez des conseils à me donner n'hésitez pas.

Les vacances scolaires arrivent et avec elles ma fille et une de mes petites filles, je n'ai pas le temps d'y réfléchir, me documenter et m'occuper de cette migration actuellement. En attendant je vous prie de m'excuser pour cette publicité importune.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 17 Octobre 2018

Aaron est rond rond comme un ballon de baudruche

Souvent il se dégonfle

Aaron est rond rond comme un très gros oeuf

Souvent il fait l'autruche

Aaron est rond rond comme une queue de pelle

Souvent aux filles rondes il roule des pelles

Aaron aime être rond

Il ne veut pas être carré

Il préfèrerait s'appeler Cicéron

Car si c'est rond, c'est pas carré.

Martine / Juillet 2018 pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (Aujourd'hui Aaron)

pinterest

pinterest

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 16 Octobre 2018

La statue de Napoléon aux couleurs d'Octobre rose à La Roche sur Yon

La statue de Napoléon aux couleurs d'Octobre rose à La Roche sur Yon

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 15 Octobre 2018

A la demande de Domi, J'ai le plaisir de prendre la barre de la goélette des croqueurs de mots pour cette quinzaine. Cette fois ci je ne vous mènerai pas en bateau et pourtant je vous emmène dans une île. Si vous le voulez bien, vous me suivrez à bicyclette.

Ci-dessous deux de mes photos :

  • La première prise à l'Île de Noirmoutier (paradis pour les cyclistes) devant le passage du Goix à Marée haute
  • La seconde prise dans une petite ville charmante.
Défi 210 des croqueurs de mots
Défi 210 des croqueurs de mots

Pour le défi du lundi 22 octobre, inspirez vous de l'une de ces deux photos pour écrire un texte en vers ou en prose

Pour les jeudis en poésie

  • 18 octobre : Publier un poème sur la bicyclette ou thème libre
  • 25 octobre : Inspirez vous de la photo que vous n'aurez pas choisie pour le défi du lundi pour écrire un court poème, haïku, tanka....  ou thème libre

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 12 Octobre 2018

A mon fils

 

Si seulement  t’avais su

Oh combien est profond mon amour

Si seulement te le montrer j’avais pu

 

Si seulement tu savais

0h combien tu me manques chaque jour

Si seulement te le dire je pouvais

 

Si seulement tu savais mon fils

Oh combien j’ai envie de te voir

Si seulement te recontacter j’osais

 

Si seulement nous savions

Si seulement nous pouvions

Si seulement nous osions

 

Martine / Octobre 2018 pour le défi 182 d’Evy ( Si seulement)

Si seulement mon fils
Si seulement mon fils

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 11 Octobre 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Douce lune de lumière

Pleine lumineuse et fière

Tu as déposé ton voile

Pour admirer les étoiles

 

Les cimes des grands arbres nus

Au vent se courbent et te saluent

Pour qu'aucune d'elles ne te blesse

Avant que tu ne disparaisses

 

Tu te mets à danser, valser

Au coeur de l'azur argenté

Tu as réveillé le soleil

La ville peu à peu s'éveille

 

La rumeur monte et l'assourdit

Peu à peu tu nous fuis

Pour retrouver le silence

Qui a des parfums d'absence

 

Martine Martin / Pour les jeudi en poésie du Défi 209 des croqueurs de mots animé par Jeanne FADOSI

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 10 Octobre 2018

Je m'appelle Mercedes. Je suis maintenant une vieille écrivaine qui n'écrit plus. Je pourrais le faire si je n'étais pas si esseulée sans personne pour m'aider en me stimulant. Parfois on vient me voir. Mes visiteurs semblent s'intéresser à moi mais je sens dans le regard des plus jeunes à la fois du respect pour la mamie au grand âge qui doit les empêcher de m'approcher de trop près mais aussi une sorte de curiosité ironique me faisant comprendre que je suis dépassée, d'un autre siècle. Au temps de ma jeunesse chaque jour on jouait avec moi. certains me touchaient délicatement, d'autres plus brusquement. Certains même ne sentaient pas leur force et me tapaient. Je regrette ce temps où on me malmenait. J'avais besoin de cela pour écrire des lettres, des poèmes, des romans. Je me sentais utile, j'existais. J'ai toujours été un peu masochiste. Aujourd'hui je souffre de solitude et d'indifférence qui me donnent le sentiment de n'être utile à personne moi dont le moteur de ma vie à été le sens du service aux autres avec abnégation. Personne ne voudra de moi dans cette salle des ventes oû je me morfonds. À l'heure de l'informatique qui voudra d'une vieille machine à écrire même une luxueuse Mercedes.

Martine / Juillet 2018 pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill .

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 9 Octobre 2018

Pour scène de rue chez COVIX une photo d'une licorne sur le store d'un magasin pour touristes aux Sables d'Olonne

La licorne

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 8 Octobre 2018

Je suis née à l'Île d'Yeu normal que je sois fascinée par les yeux et c'est toujours ce que je regarde en premier quand je rencontre un inconnu.

En ce bel après midi d'été, je l'ai aperçu, il m'a tout de suite fasciné. Étrange regard avec des yeux d'une couleur jaune inhabituelle Me faisait il des gros yeux. Me faisait-il des yeux doux ? Difficile à dire : Deux grands yeux cernés en face des trous.

Méfiance j'ouvre l’œil et je dis qu'à vue d’œil il aurait mauvais œil : Pas un œil au beurre noir. D'ailleurs qui a vu du beurre noir ? non ses yeux sont au beurre jaune.

Je regarde ses pieds, comme il a bon pied, je crois qu’il a bon œil. Il me fait même de l’œil. Je le regarde dans les yeux entre quatre yeux sans lui jeter la poudre aux yeux ni lui mettre le doigt dans l’œil.

Il me dévore avec les yeux. Aurait il les yeux plus gros que le ventre. J'ai peur qu'il ait du mordant, œil pour œil dent pour dent ! J'arrête de le fixer mais je ne crains rien il est vegan ce bel iguane dans sa cage de verre du zoo des Sables d'Olonne.

Photo Pixabay (oeil d'iguane)

Photo Pixabay (oeil d'iguane)

Martine pour les jeudis en poésie du Défi 209 des croqueurs de mots animé par Jeanne FADOSI

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 6 Octobre 2018

Je vous ai annoncé récemment la sortie de ce livre et beaucoup d'entre vous mon dit qu'ils attendaient mon avis pour l'acheter. Voici ma critique

Pierre Luneval est un auteur Val d'Oisien de romans policiers. Il habite Méry sur oise. J'ai lu avec plaisir quelques uns de ses romans dont la vénule que j'ai beaucoup aimé.
Quand j'ai appris que Pierre venait de sortir son dernier livre des canons et des roses, je me suis empressée de le lire.

Des canons et des roses de Pierre Luneval

L'histoire

Pour avoir fait lui-même justice sur l’homme qui a détruit sa vie, Léo Cordel est incarcéré, puis interné en hôpital psychiatrique. Onze ans plus tard, il est suspecté d’un meurtre. Le lieutenant de police Rachel Ackermann retrouve sa trace dans un mas isolé de l’Aveyron. Pour résoudre son enquête, elle devra apprivoiser cet homme au passé trouble et revenir sur le drame survenu quelques années plus tôt. Au péril de sa vie…

Ma critique

Ce roman que j'ai aimé démarre lentement malgré une écriture leste et rapide. Deux récits s'intercalent avec beaucoup d'adresse :

  • Celui de la tentative du meurtre que Léo a commis sous le coup de la vengeance impulsive ou préméditée intenté à l'encontre de celui qu'il tient responsable du suicide de son épouse et qui lui a valu d'être emprisonné puis interné en hôpital psychiatrique pendant 10 ans;
  • Celui d'un second meurtre commis très peu de temps après sa libération dont il est suspecté d'en être l'auteur.

Au fur à mesure de ce croisement entre le passé et le présent, l'Écriture très rapide avec un minimum de mots mais néanmoins très agile sert le suspens croissant très rapidement au fur et à mesure du roman jusqu'à la fin surprenante. 

Ce roman n'est pas qu'un simple roman policier. Il nous interpelle sur la vengeance, vengeance contre autrui mais contre soi-même parfois aussi quand on assume mal une culpabilité inconsciente de ce qui nous arrive ou de ce que l'on fait subir à ceux qu'on aime.

Pour se procurer se livre (version papier ou ebook) voir le site de l'éditeur ci-dessous en lien

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0