Publié le 8 Octobre 2019

Le bal des Oiseaux fantômes / Le puy du fou 2019 (Cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Le bal des Oiseaux fantômes / Le puy du fou 2019 (Cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 4 Octobre 2019

Belle girafe Babette,

aux bien grandes mirettes

Sur ses longues gambettes

a l’air d'une midinette

 

Photo Martine MARTIN Zoo de Beauval

Photo Martine MARTIN Zoo de Beauval

Avec son corps d’Athlète

Son long cou et grosse tête

Ses portugaises en trompette

Du Zoo elle est la vedette


 

photo Martine MARTIN zoo des Sables d'Olonne

photo Martine MARTIN zoo des Sables d'Olonne

Dans une tête bien faite

Pas besoin de pense bête

Elle imagine Babette

Même ce qui l’inquiète

 

Sa langue balayette

Déguste les herbettes

En abritant Gastounette

Son girafon bébête

Photo Pixabay

Photo Pixabay

C’est un moment vraiment chouette

Lorsqu’elle fait sa toilette

Et celle de Gastounette

Quand Ra chauffe leur tête

 

De son sort très satisfaite

elle raconte des choses  secrètes

Et pousse la chansonnette

Les p’tites marionnettes

 

Et Ainsi font font font

Répond le girafon

 

Martine pour l'atelier 107 de Ghislaine (mots imposés en gras et le plus de mots possibles avec le son "ette") / Reprise d'un poème diffusé en 2016 rallongé et modifié

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 3 Octobre 2019

Image Pixabay

Image Pixabay

S’il te plait cher aujourd’hui

Donne-moi un sauf conduit

Pour Courir sous un dôme d’or

Dans la douce brise d’aurore

Pour écouter les goélands

Haut perchés face à l’océan

Pour une brioche bien chaude

Nappée de bonne marmelade

Pour une franche rigolade

Avec mes amies de fitness

Pour discuter de tout et de rien

Avec mes voisines et voisins

Pour railler avec gentillesse

Nos  petits soucis de vieillesse

Pour cuisiner des calamars

Et me régaler d’un homard

Pour randonner main dans la main

Et m’émerveiller en chemin

Pour regarder bien installée

Un bon polar à la télé

En dégustant des cannelés

Pour écrire les derniers vers

De cette poésie sincère

Pour m'endormir comme un bébé

Fatiguée mais de joie nimbée

S’il te plait cher aujourd’hui

Donne-moi un sauf conduit

Pour un nouvel aujourd’hui

Mais surtout pas pour demain

Le bonheur est dans l’instant

 

Martine (Septembre 2019)pour les jeudis en poésie des croqueurs de mots du défi 224 que j'ai eu le plaisir d'animer

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 2 Octobre 2019

J’aimerais vivre sur Uranus

Pourquoi ne pas vivre sur Vénus

De mon rêve c’est le terminus_

Je suis las, je n’ai plus de tonus

Sur  moi sans cesse ils font un focus

M’appellent « trou du cul » ces minus

Ce qui me fait prendre la mouche

Hélas oui mon prénom est anus

 

Anus prend la mouche

Martine / Août 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (Aujourd'hui : Anus)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 1 Octobre 2019

Grande marée aux Sables d'Olonne en Septembre 2019 (cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Grande marée aux Sables d'Olonne en Septembre 2019 (cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 30 Septembre 2019

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Chez moi vivait un immigré clandestin.

Au début de notre cohabitation, j’appréciais sa présence.  Malgré nos différences nous nous complétions bien. En effet je suis rationnelle et il m’incitait à mieux anticiper, à voir au-delà de mon quotidien.  J’appréciais mais petit à petit, mon naturel a repris le dessus. Il  s’en est rendu compte et bien qu’il ait essayé de se manifester de manière plus discrète, je ne le supportais plus. Il me créait des besoins inutiles, me faisait rêver à d’enchanteurs lendemains. Je n’arrivais même plus à apprécier ma vie quotidienne qui, loin d’être idyllique, n’était pas pour autant déplaisante, bien au contraire si je me comparais à certaines de mes amies. J’étais plutôt chanceuse.

De plus en plus je me méfiais et craignais ce clandestin un peu cabotin. Je ne le supportais plus. N’ayant aucun don de divination, je ne pouvais savoir ce qu’il me préparait mais j’avais l’intuition qu’il me trompait et qu’en croyant à ses balivernes, j’allais fatalement à ma perte.

Ce ne serait pas facile mais il fallait que je m’en débarrasse. Ce fut long et Je n’y suis pas arrivée seule.

Deux êtres m’y ont aidé :

  • Un vilain crabe qui en m’envahissant  m’a montré à quel point ce mauvais lutin m’avait trompé et qu’il était inutile de faire des plans sur la Comète sans savoir si on pourrait les réaliser un jour. On n’échappe pas à son destin
  • Mon meilleur ami qui m’a ensuite montré à quel point je pouvais compter sur lui et profiter de chaque instant à ses côtés comme si c’était le dernier. Avant je vivais avec lui mais sans m’en rendre compte c’était comme s’il n’était pas vraiment là car je voulais toujours mieux et était en quête permanente d’un bonheur irréel. Cet  ami s’appelle « aujourd’hui » et il m’a aidé à chasser définitivement « demain » qui agissait en moi en sous-main alors qu’il ne pouvait jamais exister réellement : Demain devient automatiquement « aujourd’hui » dès lors qu’on le vit

Martine (septembre 2019) "demain en sous main" pour les jeudis en poésie du défi 224 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer (Thème : hier)

N.B. : Pour conserver à mon texte un certain suspens, je n'ai pas donné à mon texte le titre "demain en sous-main" mais c'est ce titre qui m'a inspiré l'écrit que vous venez de lire

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 27 Septembre 2019

En tout début de mois c'étaient les grandes marées aux Sables d'Olonne et même si les grandes marées d'hiver sont plus spectaculaires c'est un spectacle grandiose dont je me lasserai jamais . De plus notre amie Annick de Guyane était avec nous et nous avons pu assister ensemble à cette féerie aquatique

Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019

Nous sommes allés à l'île de Ré que nous aimons beaucoup pour la faire découvrir à Annick. La joie de monter ensemble en haut du phare des baleines d'où la vue est splendide

Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019

Nous nous sommes arrêtés déjeuner à Ars en Ré dans un petit restaurant sympathique (le grenier à sel) tout près du port mais dans une rue calme. Déjeuner en terrasse sous les figuiers des mets simples mais succulents a réjoui nos papilles sans nous ruiner !

Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019
Le port et l'église d'Ars en Ré
Le port et l'église d'Ars en Ré

Le port et l'église d'Ars en Ré

Après le déjeuner nous sommes allés à Saint Martin et à la Flotte avant de retrouver le continent. Nous avons passé une belle journée d'été

Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019

Notre chat OOPS nous apporte beaucoup de joies, il est très câlin, très dynamiques malgré sa patte handicapée. il aime courir à mes côtés dans la rue devant chez nous. Il ne s'éloigne pas il me suit comme un petit chien

Détesté / aimé Septembre 2019

Je suis allée avec Jeff au Puy du Fou (cadeau de Noël de notre fille) et nous avons assisté avec bonheur aux différents spectacles et le soir à la cinéscénie. 

Le Puy du fou : Le bal des oiseaux fantômes une de nos attractions préféréesLe Puy du fou : Le bal des oiseaux fantômes une de nos attractions préférées
Le Puy du fou : Le bal des oiseaux fantômes une de nos attractions préférées

Le Puy du fou : Le bal des oiseaux fantômes une de nos attractions préférées

Le Puy du Fou : Les Vikings et Le signe du triompheLe Puy du Fou : Les Vikings et Le signe du triomphe

Le Puy du Fou : Les Vikings et Le signe du triomphe

Je suis allée à Paris 2 jours pour passer un IRM Pelvien et un scanner cérébral à l'institut Curie à Saint-Cloud. Ce sont des examens non douloureux mais pas du tout agréables mais cela passe vite. Les radiologues ne donnent pas les résultats aux patients, il les transmettent à leur oncologue. Je n'ai eu les résultats par écrit qu'au bout d'une semaine via ma fille qui est médecin et qui les a demandés. Ils sont on ne peut plus normaux ce qui a mis fin à une semaine d'angoisse.

Institut Curie Saint Cloud et Gare MontparnasseInstitut Curie Saint Cloud et Gare Montparnasse

Institut Curie Saint Cloud et Gare Montparnasse

Vue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre riveVue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre rive
Vue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre rive
Vue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre riveVue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre rive

Vue depuis la tour Montparnasse, le pont Mirabeau et la Seine au niveau de Bercy sur l'autre rive

J'avais du temps à tuer avant mes examens alors en arrivant à la gare Montparnasse, je suis montée en haut de la tour. La vue du 56ème étage est magnifique. 

Ce fut un grand bonheur de passer une soirée avec ma fille, son conjoint et mes petites filles

Pour nous sentir vraiment chez nous dans notre maison de Vendée et plus dans une résidence secondaire, nous avons acheté de beaux meubles et accessoires : un canapé, un tapis, une table de qualité avec un plateau en céramique et pieds de métal... Le résultat me plait beaucoup. Il reste le sol à refaire. Cela pourra nous occuper cet hiver !!!

Détesté / aimé Septembre 2019Détesté / aimé Septembre 2019

j'ai adoré courir la Joséphine 2019 à la Roche sur Yon (course ou marche de 5 km dont les bénéfices sont versés à la Ligue Nationale contre le cancer). Il y avait plus de 12.000 participantes (4000 coureuses et 8000 marcheuses).

Ce que j'ai moins aimé courir avec un petit orteil cassé et un gros rhume très gênant pour ma respiration. J'ai hésité à faire la course puis je me suis dit que ce n'était rien par rapport à ce que j'avais enduré pendant les lourds traitements contre mon cancer du sein il y a 3 ans maintenant. D'ailleurs j'ai vu des participantes qui étaient en plein traitement et qui faisaient la course.

Chères amies lectrices pensez à faire vos mammographies. Je les faisais cela ne m'a pas empêché d'avoir un cancer mais cela m'a sauvé la vie. J'ai été soigné à temps et je suis maintenant en rémission.

Détesté / aimé Septembre 2019
Détesté / aimé Septembre 2019

En fin de mois, je suis tombée un matin en courant. Résultat : multiples contusions notamment sur les genoux ce qui m'a déprimée puisque je n'ai pas pu aller à la piscine et que je suis gênée en marchant mais vu la chute, je m'en sors bien puisque je ne me suis rien cassé. Je suis solide !!!

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 26 Septembre 2019

Maman anorexique
Poussière d'hier
Papa mort  d’alcoolisme
Poussière d'hier
Harcèlement moral
Poussière d'hier
Déception amoureuse
Poussière d'hier
Long silence d'un fils
Poussière d'hier
Cancer perte d'un sein
Poussière d'hier
Perte d'amies si chères
Poussière d'hier

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Poussières d'hier transformées
en mer de  brume très ouatée
Aujourd'hui grâce à la beauté
De chaque instant à tes côtés
et de me sentir tant aimée


“En dessous de la poussière du temps, je suis toujours neuf.”
Patricia Vallier

Martine (septembre 2019) pour les jeudis en poésie du défi 224 des croqueurs de mots que j'ai le plaisir d'animer (Thème : hier)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Septembre 2019

JOYEUSE

Joyeuse est mon prénom. Je ne sais pas si je l’aime vraiment,  quand on riait  de moi dans la cour de récréation à l’école à cause de lui, je le haïssais. Il m’a appris à devenir résiliente car avec un tel prénom on ne peut pleurer.  Même quand au fond de moi je suis triste, je m’efforce de paraître gaie et de rendre les autres heureux grâce à mes rires et sourires qui sont communicatifs. "La bave des crapauds n’atteint pas le vernis de la blanche et joyeuse colombe".  Les moqueries de mes camarades ne m’ont pas empêchée de réussir à l’école. Je veux être artiste comique et j’ai été acceptée au cours Florent.

Aujourd’hui je suis amoureuse d’un Ange, rassurez-vous pas d’un ange du ciel mais d’un bel élève de mon école, futur artiste que ses parents ont prénommé ainsi.  Je crois bien qu’il m’aime et aujourd’hui j’ai décidé de lui déclarer ma flamme. Nous Formerions un très beau couple Ange et Joyeuse LAMOUR car oui  LAMOUR est son nom de famille.  Je crois beaucoup à la destinée. Comment pourrions-nous ne pas être heureux ?

Pendant le déjeuner que nous avons pris à la brasserie près de l’école je lui ai dit que je l’aimais et que je voudrais l’épouser quand nous aurions fini nos études et avoir avec lui de beaux angelots. Il m’a regardé très surpris et s’est mis à éclater de rire ce qui m’a peinée. Il m’a dit qu’il m’aimait aussi mais que, croyant au destin, jamais il ne pourrait m’épouser à cause de mon nom de famille LA VEUVE qui le condamnait tôt ou tard à mourir sans même être pleuré par son épouse LA VEUVE Joyeuse un vrai démon qui se réjouirait d’être débarrassé de son Ange.  

Pour la première fois de ma vie, je me suis mise à pleurer. Il m’a pris dans ses bras et m’a consolée en me disant qu’il s’excusait de cette mauvaise blague trop spontanée qui lui donnait une idée pour l’écriture d’un de ses futurs sketchs d’artiste comique que nous pourrions interpréter ensemble.

Martine / pour Les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Joyeuse)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 24 Septembre 2019

Le bal des Oiseaux fantômes : Le puy du fou 2019 (Cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Le bal des Oiseaux fantômes : Le puy du fou 2019 (Cliquez sur la photo pour la voir en grand)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0