Publié le 13 Septembre 2018

En ce jeudi en poésie, il nous est demandé d'écrire sur les vacances. Comme je suis depuis 2013 en vacances toute l'année sauf quand je suis avec mes petites filles, il m'est difficile d'écrire sur ce sujet sans être hors thème. J'ai donc repris des haikus écrits il y a assez longtemps qui me font penser aux vacances :

Transhumance

Oubli, évasion

Transhumance annuelle

Vie en suspension

Avec mes enfants en vacances en camping à Claouey (près du cap Ferret) il y a environ 35 ans !
Avec mes enfants en vacances en camping à Claouey (près du cap Ferret) il y a environ 35 ans !Avec mes enfants en vacances en camping à Claouey (près du cap Ferret) il y a environ 35 ans !
Avec mes enfants en vacances en camping à Claouey (près du cap Ferret) il y a environ 35 ans !

Avec mes enfants en vacances en camping à Claouey (près du cap Ferret) il y a environ 35 ans !

Vacances en Grèce

Les petits bateaux

qui voguent entre mer et ciel

Peuvent-il voler ?

Deux de mes petites filles en Grèce, la troisième n'était pas encore née

Deux de mes petites filles en Grèce, la troisième n'était pas encore née

Passion tournesol

Fleurs d'or subjuguées

Offrent leur cœur au soleil

Passion Tournesol

Vacances dans le lot
Vacances dans le lot Vacances dans le lot

Vacances dans le lot

Martine pour les jeudis en poésie (thème : les vacances) du défi 203 des Croqueurs de Mots

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Haïkus

Repost0

Publié le 12 Septembre 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Comme tu es jolie ma fille mon Irène

Avec tes beaux yeux bleus azur de Lorraine

Ta peau soyeuse rose de porcelaine

Couronnée de jeunes pivoines et  troènes

Mon bel amour  tu rêves d’être Sirène

Serrant sur ton cœur ta poupée Marjolaine

Plus tard dans  notre grande fête foraine

Sereine  jeune fille si  souveraine

Des forains c’est certain  tu seras la reine

Je t’aime mon amour, mon cœur, mon  Irène

 

Martine / Juillet 2018 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 11 Septembre 2018

Traces d'enfance
Traces d'enfance

Pour le défi hebdomadaire d'Evy 178 sur le thème "traces du temps", lire ci-dessous en lien mon récit autobiographique de 2013  : Quartier Pernety : ma source

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Vécu

Repost0

Publié le 10 Septembre 2018

La communauté des croqueurs de mots recrute de nouveaux membres matelots pour participer aux différents jeux d'écriture (il suffit d'écrire quelques mots illustrés ou pas, les écrits les plus courts sont souvent les meilleurs) et pourquoi pas  proposer des thèmes de jeux aussi. Voir invitation poétique ci-dessous.

Invitation au voyage avec les croqueurs de mots

Cher ami, cher lecteur

Songe au grand bonheur

De naviguer tous ensemble

Voguer à Loisir

Voguer de plaisir

Sur des océans de mots

Les mots à goûter

Et à déguster

Pour nos plumes ont la saveur

Si délicieuse

Des aubes joyeuses

Exaltant nos rêves d’ailleurs

 

A bord tout est plaisir des mots

Emotions, rire, amitié

 

Des écrits sans fard

semés avec art

Tu partagerais ravie

Tes vers ou ta prose

Ces fameuses choses

Joies ou peines de La vie

Tes rêves féconds

Tes instants profonds

Quelques touches d’humour

Tout y parlerait

Aux cœurs guillerets

Notre belle langue d’amour

 

A bord tout est plaisir des mots

Émotions, rire, amitié

 

Viens chez les croqueurs

Blottir tes humeurs

Qui naviguent et vagabondent

Tu peux libérer

Tes maux encagés

Qui trop souvent te morfondent

Sur notre cher blog

Les bonheurs voguent

Emplissant nos âmes

De vie et de joie

La lumière va poindre

Ami Viens nous rejoindre

 

A bord tout est plaisir des mots

Émotions, rire, amitié

 

Martine / Septembre 2018 pour le défi 207 des croqueurs de mots. (On recrute chez les croqueurs de mots) en m'excusant auprès de Baudelaire pour cette parodie de son invitation au voyage  

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Parodies, #Poèmes

Repost0

Publié le 8 Septembre 2018

Les quatre saisons dans ma vendée

Ont un charme insoupsonné

 

C’est l’été lumineux et joyeux

D’élégants oiseaux au plumage blanc

Ombres douces dans l’azur des cieux

Planent au-dessus des marais salants

Ils volent, se grisent et déraisonnent

Les quatre saisons

C’est l’étrange et flamboyant automne

Des Journées embrumées et si douces

Ou le haut plafond du ciel moutonne

Eclipsant l’aube en cape rousse

Feuilles pourpres papillonnent et volent

 

C’est l’hiver saison bénie d’Eole

Qui tousse et s’époumone à souffler

Les flots gris argentés cabriolent

Eclaboussant les emmitouflés

Joie de voir ce décor épatant

 

Les quatre saisons

Te voici arrivé mon   printemps

Quelques semaines tu resteras

Des Fleurs, feuilles et  parfums excitants

Demeure  encore quelques instants

Je veux te serrer fort  dans mes bras

Pour que persiste bien plus longtemps

Ta beauté jusqu’au bout des branches

 

Martine / Juin 2018 pour le nid de mots d'ABC

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 6 Septembre 2018

Par çi, par là la rentrée

En ce jour de rentrée,  fin de trêve à Bali

Il me faut me lever, quitter mon tendre lit

Je m’éveille par ci

Je me lève par là

 

Mon matou affamé, Se frotte à mes mollets

Il veut quelques  douceurs, il est croquignolet

Je le caresse par ci

Je le chatouille par là

 

Il faut bien le nourrir, et comme son valet

Je le sers  aussitôt, Je lui donne son lait

Je l’empiffre par ci

Je l’empiffre par là

 

Plus de brunch luxueux,  plus de bonne boulange

Un peu de céréales, vite du jus d’orange

Je grappille par ci

J’avale tôt  par là

 

J’écoute à la radio tous les malheurs du Monde

J’avais tout oublié, même le plus immonde

Je m’apitoie par ci

Je m’énerve par là

 

Je réveille mon PC  depuis un mois dormant

Ouvre les blogs amis,  les parcoure promptement

Je commente par ci

Je bécote par là

 

Je sors de chez moi, vite attraper le bus

Courir à perdre haleine,  bousculer un gugusse

Je galope par ci

Je m’excuse par là

 

Je retrouve mon chef, il me salue à peine

Cela ne m’étonne pas, entre nous c’est la haine

Je le maudis  par ci

Je déprime par là

 

Mes collègues m’attendent,  c’est la pause-café

Raconter ses vacances,  une obligée corvée

Je les maudis par ci

Je les aime bien par là

 

J’ouvre mes mille mails et n’en lis que très peu

Beaucoup sont superflus, C’est trop sauve qui peut

J’y réponds  par ci

J’en  efface par là

 

Inexorablement, le téléphone sonne

Je n’ai plus l’habitude, cela me désarçonne

Je décroche par ci

Je raccroche par là

 

La rentrée c’est affreux,   pourtant je philosophe

Transformer la routine, qu’elle devienne route off

Je m’accroche ici

Une autre vie par là

 

Martine / Rediffusion d'un poème (écrit quand je travaillais encore !) pour les jeudis en poésie avec pour thème la rentrée du défi 203 des Croqueurs de Mots

Maintenant pour moi qui suis en vacances à vie au bord de l'océan (autre vie à laquelle j'aspirais à l'époque), les vacances reprennent après plus d'un mois très heureux mais fatiguant à m'occuper de mes petites filles.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 5 Septembre 2018

Dites "Hello" à Othello
Il vous répondra "bye bye"
Dites "à l'eau" à Othello
Il vous dira "à la baille"
Ôtez les "l" et  le premier "o" à Othello
Il sera heureux de se prénommer Théo
Il vous priera de ne pas ôter son "o"
parce qu'il n'y a jamais de thé sans eau
Même s'il s'appelle Othello DUTHE

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Martine / Juillet 2018  pour les prénoms du Mercredi chez Jill Bill

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi

Repost0

Publié le 3 Septembre 2018

Notre petite fille Agathe 5 ans nous a rejoint pour une semaine début juillet. Nous avons été très pris entre les cours de natation et de voile où il fallait l'emmener et venir la chercher.

Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018

Un plaisir aussi de jouer avec elle pour occuper le peu de temps qui restait libre. De la fatigue certes mais que du bonheur

Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018

Notre fille et ses deux sœurs nous ont rejoint pour une semaine. Il nous restera le souvenir en famille d'un merveilleux spectacle son et lumière au château de la Pierre Levée à Olonne sur mer organisé et joué par 250 bénévoles

Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018

Et d'un après midi passé à l'hippodrome le jour de la fête des courses car ce jour là il y a en plus des animations pour occuper les enfants entre chaque course. Certains d'entre vous doivent s'étonner sachant que je n'aime pas les chevaux que je sois allé en voir ! Mais que ferais je pas pour le bonheur de mes petites filles. C'était la première fois que j'allais dans un hippodrome et en plus j'ai beaucoup aimé !

Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018

Pendant qu'elles étaient là c'était la canicule et cela a été un peu difficile à supporter mais quand il faisait trop chaud je les emmenais dans mon superbe centre aquatique. Elle sont parties pour passer une semaine en Bretagne avec leurs grands parents paternels. Après 2 bonnes semaines avec elle nous étions heureux mais bien fatigués et j'ai poussé un grand ouf quand elles sont parties sans culpabiliser car je me suis aussi dit "chic elles reviennent dans dix jours" pour deux semaines jusqu'à la rentrée. Et oui nous les grands parents nous sommes des "chicoufs".

J'ai pu reprendre avec bonheur entre les deux mon sport aquatique quotidien et faire des marches et joggings un peu plus longs le matin à l'aube loin de la fureur d'août aux Sables sur les plages bondées et les rues commerçantes.

Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018

Nous avons aussi repris nos randonnées dans les marais, la campagne et sur le littoral tout en profitant pour ceuillir des mûres ce qui m'a donné le plaisir de faire de bonnes tartes et confitures très appréciées de tous.

Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018

Quand toute notre petite famille est revenue, nous étions reposés et heureux de les revoir et passer ces deux dernière semaines d'août avec eux. Nous avons bien profité du beau temps et de la plage et elles des différentes activités voile, surf, poney....

Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018

Beaucoup de plaisir à admirer la belle et grande goélette El Galéon à 3 mâts  venue aux Sables d'Olonne pour le défilé nautique de la Grande Bordée des Sables d'Olonne

Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018

Et aussi d'assister aux défilés folklorique et nautique de la Grande Bordée des Sables d'Olonne, un grand moment festif chaque année que nous apprécions beaucoup

Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018Aimé détesté août 2018
Aimé détesté août 2018

Mes amis blogueurs et Facebook m'ont manqué, je n'ai pas pu les visiter pendant un mois même pendant ma semaine sans ma petite famille car j'avais vraiment besoin de repos. J'aurais d'autant plus de plaisir à vous retrouver très prochainement. 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté

Repost0

Publié le 31 Août 2018

Les Editions du Bord du Lot et Pierre LUNEVAL auteur sont très fiers de vous annoncer la parution du roman :
"Des CANONS et des ROSES",
polar rural préfacé en ces termes par Ian MANOOK :
Un roman de province, sur la culpabilité, la vengeance, le pardon, l’erreur, la rédemption. Un roman sans effets spéciaux tonitruants. Mais en finesse. En simplicité.
Des canons et des roses de Pierre Luneval

J'aime beaucoup les polars de Pierre LUNEVAL et je vais m'empresser de le lire. Pour se le procurer, voir lien de l'éditeur ci-dessous :

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #livres

Repost0

Publié le 29 Août 2018

S’alambiquer l’esprit à chercher un sens

Insensé le sens on le trouve avec l’expérience

Gageons aussi que toute chose n’a pas un sens

Nions notre envie et avidité à tout comprendre

Il faut parfois néanmoins les causes et buts apprendre

Faire un gros effort pour éviter de se méprendre

Il est crucial de décoder les comportements

Cela évite dureté ou apitoiement

Appréhender, Deviner mais un peu seulement

Tout doit conserver une profonde  part secrète

Importante intimité de bien des choses et êtres

Obsession de la compréhension à détrôner

Nouvelle vision ouverte pour lui suppléer

S'appuyant bien plus sur l'empirisme et l'intuition
 

Martine / Juillet 2018 pour les mercredis de l'acrostiche chez Lenaig

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Acrostiches

Repost0