Publié le 22 Mai 2022

Chers amis,

Je vous informe que j'arrête de publier sur ce blog quai des rimes qui sera toujours consultable.

Néanmoins je continuerai à

  • écrire des poèmes, nouvelles, écrits divers pour les communautés des croqueurs de mots, prénoms du mercredi, nid de mots
  • de publier de temps en temps des photos pour scène de rue
  • Donner mes avis sur mes lecture

sur un nouveau blog d'auteure que je viens de créer en prémium sur OVERBLOG ce qui vous évitera la publicité.

Vous pouvez vous y abonner dès à présent voir lien ci-dessous

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 19 Mai 2022

J'ai voulu monter plus haut

Plus haut, encore plus haut

Quitter mes verts rivages

Traverser les nuages

Etreindre le firmament

Caresser l'azur d'argent

 

 

Je suis tombée de bien haut

C'est la faute aux idéaux

Un incroyable rêve

Qui brusquement s'achève

Sans parachute doré

 

J'ai voulu monter plus haut

Plus haut, encore plus haut

Gravir l'ascenseur social

Briguer un piédestal

Travailler sans relâche

Briller avec panache

 

 

Je suis tombée de bien haut

C'est la faute aux idéaux

Un incroyable rêve

Qui brusquement s'achève

Sans parachute doré

 

J'ai voulu monter plus haut

Plus haut, encore plus haut

Gravir l'escalier d'amour

Pour rimer avec toujours

Quand J'ai cessé de monter

Soudain j'ai dégringolé

 

 

Je veux les pieds sur terre

Mon chemin continuer

A mon rythme avancer

Jamais plus escalader

Sans parachute doré

 

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 265 des croqueurs de mots animé par Josette  (écrire un poème qui fait prendre de la hauteur)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 18 Mai 2022

Cléon a perdu sa clé

Depuis que le malchanceux Cléon

a perdu la clé de sa maison

Tous ses camarades l'appellent "on"

Un pronom a chassé son prénom

C'est tout le monde le pronom on

Tout le monde c'est en fait personne

Cléon en a perdu la raison

Il survit dans une prison

dont il n'aura jamais  la clé

 

Martine Martin / Avril 2022 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 16 Mai 2022

Pour scène de rue chez Covix : famille cygne dans le nid juste après la naissance dans le parc de la préfecture à Cergy

Scène de rue chez Covix : Famille cygne
Scène de rue chez Covix : Famille cygne

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 16 Mai 2022

Vacances en vacance

Dans la maison silencieuse, le chant du coq réveille Julien. Il caresse la peau veloutée du bras d’Ariane tout en évitant de lui prendre sa main plâtrée à la suite d’une fracture du scaphoïde un des os du carpe. Il lui murmure à l’oreille « bonjour mon cœur,» et quelques mots d’amour. Sa secrète épouse encore endormie, aussi muette qu’une carpe, lui adresse un joli sourire timide. Un début enchanteur pour cette journée de vacances d’été à la campagne.  Julien se lève, ouvre la fenêtre et les volets. L’air pur chaud éveille ses sens. Au moment où il se rend compte que son bonheur d’avoir quitté la ville quelques temps pour cet havre de paix colmate les lézardes de son cœur, son regard est attiré par un long lézard vert qui court sur le vieux mur de pierres. Ce serait une erreur de penser qu’à Paris, il n’y a pas de lézard, il y en a de nombreux chaque jour qu’il doit affronter, ce ne sont pas ces charmants petits reptiles mais des problèmes qu’il doit résoudre.  Un oiseau chante, c’est une alouette des champs qui s’envole en criant mécontente d’avoir été dérangée. Julien se met à chantonner une comptine de son enfance « alouette, gentille alouette, alouette je te plumerai.  Un rouge-gorge picore sur la terrasse quelques miettes de pain du dîner de la veille : Une succulente côte de bœuf grillée au barbecue accompagnée de pommes dauphines. Le fermier voisin passe en bicyclette sur le chemin. Il s’arrête quelques instants le temps de le saluer d’un geste de la main et de lui adresser son sempiternel « Bonjour comment ça va, il fait beau aujourd’hui ». Julien lui sourit et lui souhaite une bonne journée. Ces joies campagnardes qu’Ariane qualifie de petits riens lui font chaud au cœur et lui paraissent plus profondes et sincères que les banalités superficielles de la faune du tout Paris où il y a plus de loups, de requins que de gentils dauphins.  À la campagne où l’on croit que rien ne va se passer, tout est pour lui matière à étonnement, tout peut arriver. Par exemple, vous imaginez que le vent, cet air, est incolore. Ici il est coloré par ce qu’il transporte. Il jaunit après les moissons quand il soulève les brins de foin coupés, roussit à l’automne quand les feuilles virevoltent et dansent enchantant la forêt. Il peut même être de toutes les autres couleurs pour le poète qu’est Julien

Les nuits claires, Julien aime observer les étoiles et la lune à la loupe avec le grand télescope qu’il installe au jardin. Il rêve d’une vie ailleurs en observant les planètes. Souvent il s’imagine un extra-terrestre sur terre tant les autres lui semblent si différents. Adulte, Il retrouve ses sensations de gamin avec ses frères et sœurs. Il était l’aîné de la famille, « le dauphin » comme le surnommait son père, notaire, espérant qu’il reprenne un jour le flambeau de l’étude familiale. . 

Ariane s’approche de lui discrètement et le sort de ses rêveries en lui assénant brutalement :

- Vite, viens prendre ton petit déjeuner. J'aimerais qu'ensuite nous rentrions à Paris, la greffe de la campagne ne prend pas, je m’ennuie ».

C’est un choc pour Julien qui impulsivement lui répond

- oh non, je suis si bien ici loin de la ville et de mon Tribunal.

Il regrette aussitôt avoir exprimé cette pensée égoïste et, pour éviter une brouille conjugale, il s’en excuse. Il a toujours fui les conflits. Julien est, dans l’intimité, un taiseux qui bout à l’intérieur même s’il sait se montrer éloquent en Société. Il aurait tant aimé cet après-midi, au soleil de Provence, lire dans son transat avec pour fond sonore le prélude à l’après-midi d’un faune de Debussy.

Il va mettre ses vacances en vacance. Ils rentreront à Paris, il reprendra ses fonctions de Directeur du Greffe du Tribunal. Il s’y ennuiera à mourir, mais son Ariane adorée vivra avec bonheur sa vie parisienne. La sentir heureuse le comble de joie.

Martine Martin / Pour le défi du lundi du défi 265 des croqueurs de mots animé par Josette (Thème : écrire une histoire en utilisant les mots carpe, faune, greffe au masculin et féminin et d'intégrer Dauphin et dauphine, lézard et lézarde, loup et loupe)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 13 Mai 2022

Photo Pixabay

Photo Pixabay

La délicieuse Camille

À l'ombre sous la charmille

Chante Hello le soleil brille

Il abreuve son cœur

D'une tendre chaleur

Qui éponge ses pleurs

Un sublime bonheur

Martine Martin / Mai 2022 pour le nid de mots d'ABC (thème : hello le soleil brille)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 11 Mai 2022

Un bel hamac

Contre un pébroc

Pas un copeck

Ca c’est du troc

 

Lire dans un hamac

Avec son chat Briec

C’e n’est pas du toc

C’est chouette et chic

 

Monter dans un hamac

C’est tout un micmac

Chute nez dans les colchiques

Ce fut un choc pas très chic

Sous les yeux pers de Briec

Qui se moque

De son maître Briac

Ce vieux schnoque

Un peu cinoque

 

qui vous cloue le bec

Avec ses salamalecs

Un hamac contre un pébroc

Martine Martin / Pour les jeudis en poésie du défi 265 des croqueurs de mots animé par Josette (Thème : un poème en "ic", "oc", "ac" ) 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 11 Mai 2022

Son gentil Maxence

Souffrant de démence

Lui donne des danses

D’une grande violence

Si elle était Clémence

Il y aurait tolérance

Elle s’appelle Armance

Il y aura sentence

Avec une arme blanche

Elle tue son Maxence

Puis quitte la France

Pour faire repentance

En verte Casamance

Région de son enfance

De nouveau l’indigence

C’est vraiment pas de chance

Martine Martin / Avril 2022 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi

Repost0

Publié le 9 Mai 2022

Pour scène de rue chez Covix : photo prise au château d'Olonne depuis la route

Scène de rue : Sur la plage

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 4 Mai 2022

Vespasien, l'homme à la vespa

Vespasien n'est pas romain

Encore moins pharisien

C'est un jeune parisien

Qui en vespa va et vient

Dans le vieux quartier latin

Qui est son mont palatin

Il fréquentait une parisienne

Soudain  elle disparut rue Vivienne

Elle avait pour prénom Vespasienne

Il l'a remplacé par sanisette

Il lui offre chaque jour sa pissette

 

Martine Martin / Avril 2022 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0