Publié le 13 Novembre 2019

Photo PIXABAY

Photo PIXABAY

Mon cher petit frère AGENOR
Fais comme-moi ton ALIENOR
s'il te plait balance ton NOR
Nous perdrions ainsi le nord
Je te surnommerais AGÉ
Tu gagnerais quelques années
Tu me surnommerais ALIÉ
Je deviendrais  folle à lier
Nous émigrerions vers le sud
Sur cette autre latitude
Finies l'école, les études
Finis les hivers froids et rudes
Dans une chaude quiétude
Notre vie serait zénitude

Martine / Septembre 2019 pour les prénoms du mercredi  de Jill Bill (Aujourd'hui AGENOR)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 12 Novembre 2019

Photo Martine Martin à cliquer pour voir en grand

Photo Martine Martin à cliquer pour voir en grand

Pour Scène de rue chez Covix : Où est le stade ?

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 11 Novembre 2019

C’est un scoop que je vous confie aujourd’hui. Je suis la fille cachée du Dieu Poséidon Ma mère la Gorgone Méduse , dès qu’elle vit mon père armé d’un trident avec lequel il combattait les flots déchainés de l’océan tout en menant triomphalement son embarcation, elle en tomba follement amoureuse.

Mariage de Poséïdon et d'Amphitrite par Félice Gianni

Mariage de Poséïdon et d'Amphitrite par Félice Gianni

De leur union extraconjugale naquit des faux jumeaux : Pégase un superbe cheval blanc ailé et Chrysaor un beau jeune homme.

Mais ce que Mon père n’a jamais avoué, c’est qu’en fait ma mère a engendré des triplés car je suis née également de cette union un matin de février sous le signe du poisson.

Hélas maman est morte en nous mettant au monde et j’ai bien failli trépasser aussi. La mer m’avait engendrée. J’aurais dû crier en naissant mais je restais muette, le gosier encombré de cette eau qui m’étouffait et qui ferait que je vivrais les premières secondes de ma vie en apnée n’osant pas respirer complètement et profiter de cette jolie vie. Mon père le comprit et me sauvât en plongeant et me récupérant dans ses bras. Il me fit un bouche à bouche, souffla très fort mes poumons se gonflèrent et au lieu de sombrer dans les abysses de l’océan, je flottais comme un bateau.
 

J’étais de sexe féminin et je ne ressemblais pas à mes deux frères, je n’étais pas un être humain comme Chrysaor, ni un cheval comme Pégase.

Pégase chevauché par Bellérophon d'après Mary Hamilton Frye,

Pégase chevauché par Bellérophon d'après Mary Hamilton Frye,

Comme ce dernier j’étais blanche et j’avais une crinière et des ailes qui n’étaient pas blêmes mais multicolores. Ces dernières me permettaient de m’envoler comme les oiseaux et me poser sur les toits. Pourvue de flotteurs j’avais aussi l’avantage de pouvoir voguer sur les flots comme mon père. J’étais très fière aussi d’avoir en plus une petite coquetterie qui me plaisait beaucoup : sur mon visage j’avais une corne d’or. J’étais la première hydro-licorne de la terre.

Mon père refusa toujours de me reconnaître, ma mère l’avait trompé.  il n’admettait pas l’idée qu’il était mon père. Le Dieu suprême des océans ne pouvait engendrer cette chose toute molle comme une méduse : une bouée.

Photo Martine Martin

Photo Martine Martin

Martine / Novembre 2019 pour le Défi 226 des croqueurs de mots animé par Josette

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 7 Novembre 2019

Je ne rêve pas de Sirène

Non ce n’est vraiment pas la peine

Nous t’avons ma jolie Pauline

 

Tu es née  naïade ou ondine

Danser dans l’eau est ta passion

Tu le fais en compétition

En club Tous les après midi

Avec beaucoup de Zénitude

Après le lycée sport études

Pauline mon Ondine
Pauline mon Ondine

En attendant d’être championne

Pendant les vacances à Olonne

Devant ta mamie médusée

Pour te détendre et t’amuser

Tu joues les sirènes en piscine

Avec tes petites copines

Photos et vidéo d'Emilie animatrice à la piscine
Photos et vidéo d'Emilie animatrice à la piscine

Photos et vidéo d'Emilie animatrice à la piscine

CLIQUEZ ICI  pour voir la vidéo sous-marine de la séance d'aquasirène. C'est Pauline qu'on voit au premier plan

Martine / Novembre 2019 pour les jeudis en poésie Défi 226 des croqueurs de mots  animé par Josette

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes, #Vécu

Repost0

Publié le 6 Novembre 2019

S’il te plait Zélie

Oublie Ophélie

Fait un peu de Zèle

Déploie tes belles ailes

De très grand  vautour

Pour faire le tour

De l’amphithéâtre

Devant tes idolâtres

Oh effraie un peu

Ces craintifs curieux

Oh éblouis les

De Grâce inégalée

 

Martine / Septembre 2019 pour les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Zélie)  

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS CI-DESSOUS POUR LES VOIR EN GRAND

Photos Jeff (2 premières photos) Martine (dernière photo) - Le Puy du fou Août 2019
Photos Jeff (2 premières photos) Martine (dernière photo) - Le Puy du fou Août 2019
Photos Jeff (2 premières photos) Martine (dernière photo) - Le Puy du fou Août 2019

Photos Jeff (2 premières photos) Martine (dernière photo) - Le Puy du fou Août 2019

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 5 Novembre 2019

Photo Martine Martin

Photo Martine Martin

Pour Scène de rue chez Covix :

En tramway à Paris on dépasse les voitures et en vélo aussi comme le chantait le regretté Joe Dassin dans sa complainte de l'heure de pointe

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 30 Octobre 2019

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Il a peur de tout Klaus
Peur des espaces clos
Peur d'être dans la foule
Peur en mer de la houle
Peur de tous les reptiles
Surtout des crocodiles
et des  caméléons
Peur de prendre l'avion
Peur quand il n'a pas pied
Peur des sans papiers
et des va-nus-pieds
Peur des noirs, juifs, arabes
Peur du satané crabe
Peur du noir et de la nuit
Et mëme peur de lui
Peur de toutes ses peurs
Klaus a trop de phobies
Il porte bien son nom
Klaus TROFOBIQUE

Martine / Août 2019 pour Les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Klaus)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 25 Octobre 2019

Le mois d'octobre a commencé par une bonne nouvelle : le chirurgien orthopédiste consulté suite à la découverte par hasard sur une radiographie de la jambe d'un endochrome du péroné (tumeur bénigne) m'a indiqué qu'elle n'était pas à retirer car elle n'avait qu'une chance infime d'évoluer mais simplement à surveiller tous les deux ans pour voir si elle ne s'épaississait ce qui pourrait faire courir le risque qu'elle touche un nerf et devienne douloureuse. l'hypocondriaque que je suis devenue depuis mon cancer est totalement rassurée. Il m'a dit que je pouvais continuer mes activités sportives sans problème. J'ai donc repris mes marches et courses matinales mais je préfère l'été car chaque matin je marche et cours de 6 heures à 8 heures et il fait nuit. Je positive néanmoins car la nuit est belle sur le remblai des Sables d'Olonne (voir ci-dessous)

 

Détesté / aimé Octobre 2019
Détesté / aimé Octobre 2019

Début octobre, c'étaient les grandes marées aux Sables d'olonne et c'est un spectacle merveilleux dont je ne me lasserai jamais

Grande marée sur la plage du Tanchet
Grande marée sur la plage du Tanchet

Grande marée sur la plage du Tanchet

Grande marée sur la côte sauvage du château d'OlonneGrande marée sur la côte sauvage du château d'Olonne
Grande marée sur la côte sauvage du château d'Olonne
Grande marée sur la côte sauvage du château d'OlonneGrande marée sur la côte sauvage du château d'Olonne

Grande marée sur la côte sauvage du château d'Olonne

Le 5 octobre nous avons fêté l'anniversaire de Jeff dans un petit restaurant des Sables d'Olonne : Le petit phare à la Chaume où nous avons passé un excellent moment gastronomique

Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne
Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne

Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne

Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne
Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne

Au restaurant le petit phare aux Sables d'Olonne

Il faisait très beau, nous aurions pu déjeuner en terrasse mais nous ne l'avons pas fait. Après le déjeuner nous avons fait une promenade digestive sur les quais de la Chaume

Détesté / aimé Octobre 2019
Détesté / aimé Octobre 2019

OOPS notre chat nous comble de bonheur tant il est affectueux. C'est un amour de chat que nous adorons. Il a plus le tempérament d'un chien que d'un chat. Il aime particulièrement se promener à mes côtés dans la rue. Au début j'avais peur qu'il se sauve et je le promenais en laisse (Voir vidéo ci-dessous). Maintenant je le promène sans laisse et il reste à mes côtés. Quand il va dans une direction ou je ne veux pas qu'il aille, je lui dis non fortement et lui montre la direction qu'il doit prendre et il m’obéit. Cela m'étonne d'autant plus que j'ai eu beaucoup de chats dans ma vie et c'est la première fois que j'arrive à en promener un comme un chien ! C'est agréable mais c'est assez prenant car il y prend goût et me demande sans arrêt de sortir alors qu'il peut le faire seul dans le jardin aux clôtures hautes où il est en sécurité.  Je rappelle que OOPS est un chat handicapé. Il a un ligament croisé d'une patte arrière rompu ce qui l'empêche de grimper et de sauter haut. Par contre il court très vite (de travers) et parfois dans la rue je cours avec lui ce qu'il adore car c'est un chat très tonique et dynamique. Maintenant c'est lui qui commence à courir doucement et il me regarde pour que je cours aussi et quand je me mets à courir il accélère et j'ai du mal à suivre. 

Lors de nos promenades il rencontre d'autres chats du quartier mais comme il est nullement agressif cela se passe bien., il s'est même fait un copain de Huggy le chat d'une de mes voisines.

Détesté / aimé Octobre 2019

Nous avons aussi eu le plaisir de revoir nos amis du Finistère Claire-Cerise et Jean-François qui, en revenant d'Espagne, se sont arrêtés déjeuner avec nous. J'ai eu le plaisir de cuisiner pour eux et nous avons passé ensemble un excellent moment

Détesté / aimé Octobre 2019
Détesté / aimé Octobre 2019

Autre grand bonheur du mois : la lecture de "la police des fleurs, des arbres et des forêts" un thriller qui m'a beaucoup plu car la fin est complètement inattendue et j'avoue que je me suis fait avoir tout au long du livre par l'auteur Romain Puertolas (l'auteur de : "L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa") et je crois que je ne suis pas la seule ! C'est un livre que j'aurais tellement aimé écrire moi qui aime tant les fins surprenantes mais je n'aurais pas été jusqu'à ce point je crois.

Détesté / aimé Octobre 2019

Le mois d'octobre dit "rose" parce qu'il est le mois de la lutte contre le cancer du sein s'achève et cette campagne aussi. J'en suis bien heureuse car le cancer du sein n'a rien de rose franchement, quand on voit le nombre de femmes qui en meurent chaque année (en 2017 60000 nouveaux cas et 12000 décès)  il est plutôt noir !!

Même si cette campagne permet de récolter des fonds importants pour la recherche contre le cancer et incite les femmes à faire des mammographies de contrôle et en cela elle permet de pouvoir soigner très tôt certains cancers et ainsi les guérir, certains organismes publics n'arrêtent pas de dire que les facteurs principaux de cause des cancers sont le tabac, l'alcool, l'obésité (donc l'alimentation et le manque d'activité physique). Même si cela peut contribuer au développement des cancers et pas forcément d'ailleurs celui du sein, ces messages véhiculent l'idée dans l'opinion publique que les femmes victimes du cancer fument, sont alcooliques, boulimiques et Monsieur Tout le Monde se dit "elles l'ont bien cherché". Mieux vaudrait que ces organismes mènent la lutte en réclamant des mesures contre les pesticides, produits chimiques dans les cosmétiques, déodorants, le sucre et le gras abusifs dans l'alimentation plutôt que de s'adresser aux victimes. 

Si vous avez un peu de temps, je vous conseille de visionner le message vidéo sur ce sujet paru sur la page Facebook "Les crabes dansent au Croisic" :  https://www.facebook.com/LescrabesdansentauCroisic/videos/407175966818304/  

A l'heure ou je mets cet article en ligne nous attendons nos petites filles et leurs parents ce qui nous comble de bonheur. De quoi bien terminer ce mois d'octobre et débuter Novembre dans la joie.

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #aimé détesté, #Vécu

Repost0

Publié le 23 Octobre 2019

Pour toi Mildred

Mille et un cœurs

Mille bonheurs

Mille baisers

Mille caresses

Milles carambars

Mille grands espoirs

Mille doux rêves

Mille belles trêves

Pour toi Mildred

De tout cœur de

Ton Papa Alfred

Ta maman Tancrède

Martine / Août 2019 pour Les prénoms du mercredi de Jill Bill (aujourd'hui Mildred)

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 18 Octobre 2019

C’est le flamboyant automne

Aux matinées embrumées et douces

Qui éclipsent l’aube en cape rousse

Photo Martine Martin

Photo Martine Martin

Au-dessus de l’océan de brume,

Des étangs ensommeillés qui fument

Des sereines vignes en vendange

Se lève l’astre solaire orange

Qui illumine les pampres d’or

Aux toutes premières  heures de l’aurore 

Photo Martine Martin

Photo Martine Martin

Dans la fraîche brise automnale

Un  effluve de rosée s’exhale

Les feuilles étoilées d’or papillonnent

En voletant elles tourbillonnent

S’émoustillent d’Eole et s’étonnent

Avant de mourir ivres et vaincues

Sur l’épais tapis frais et moussu

 

Martine / Octobre 2019 pour l’atelier 108 de Ghislaine (Thème l’automne)a

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0