Publié le 23 Novembre 2018

Si trouille m'empoigne

Une orange bouille

À donner la trouille

Citrouille me nargue

Sang froid me largue

Si trouille m'empoigne

Peur noire me gagne

Martine /  pour le défi 188 (thème : la peur) d'Evy 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Haïkus

Repost0

Publié le 22 Novembre 2018

La joie de vivre l'instant

CARPE DIEM

Horace, ô désespoir , o temps qui vite fuit

Ôtez le long espoir à vos instants fortuits

Recevez chaque instant comme un cadeau divin

Aujourd’hui sans hier et faux ami demain

Cueillez le jour présent, ô il sera sublime

Et Chantez carpe diem (*), jusqu’à l’instant ultime

Photo pixabay

Photo pixabay

Oui je veux vivre

Non pas survivre

Non pas revivre

Simplement vivre

Oui Vivre d’amour

Vivre d’eau fraiche

Une vie sans brèche

Vivre au jour le jour

Les bonheurs du jour

Pas en contre-jour

Pas en demi-jour

Oui vivre en plein jour

 

Vivre pour donner

donner la vie

Vivre pour aimer

aimer la vie

Vivre pour chanter

Chanter la vie

Vivre pour choisir

Choisir ma vie

Vivre pour changer

Changer ma vie

Vivre pour risquer

Risquer ma vie

Vivre pour vivre

Martine MARTIN / Réédition de 2 de mes poèmes (parmi les nombreux que j'ai écrit sur le thème de l'instant présent) pour les jeudis en poésie animé du Défi  212 des croqueurs de mots par Lénaïg

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 21 Novembre 2018

Photo pixabay

Photo pixabay

La jeune Pitère est terre-à-terre

Pourtant, fascinée par Jupiter,

Elle rêve d’explorer ses cratères

Avec Pierre son colocataire

Union stellaire de deux solitaires

Dans l’infini interplanétaire

Martine / Octobre 2018 pour les prénoms du mercredi chez JILL BILL  

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 20 Novembre 2018

Pour scène de rue chez Covix :  Vu à Noirmoutier en l'île

Scène de rue

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0

Publié le 19 Novembre 2018

Il était une fois deux minets sur un mur Lapinou et Jawa qui ne picotaient pas du pain dur mais se menaient la vie dure en critiquant l’autre et haranguant les passants

Voici ce qu’ils leur répétaient inlassablement
 

Lapinou et JawaLapinou et Jawa

Lapinou et Jawa

Lapinou

Passants vous n’avez d’yeux que pour JAWA le  gros minet noir à côté de moi sur le mur. Dans l’obscurité il vous regarde avec ses deux billes lumineuses toujours allumées car Il ne ferme jamais l’œil de la nuit.  N’ayant ainsi  pas froid aux yeux il vous jette de la poudre aux yeux  en vous faisant de l’œil. Ne vous laissez pas impressionner et il se mettra le doigt dans l’œil. A trop vous regarder il vous sortira par les yeux et quand il verra qu’il ne vous a pas tapé dans l’œil, il vous sautera dessus : Soyez tout yeux tout oreilles.

Jawa

Passants n’écoutez pas mon voisin de mur, ce minet au regard bizarre. Il vous fait des yeux doux et vous miaule doucement à l’oreille. Vous devez en avoir par-dessus les oreilles. Surtout faites la sourde oreille, ne lui parlez pas. Les murs ont de grandes oreilles dans cette ville depuis qu’il s’y est installé. Tout ce que vous lui confierez rentrera par une de ses oreilles mais ne sortira pas par l’autre. Si vous êtes riverains surtout rentrez vos chattes.  Il se prend pour un lapin car, même s’il n’en a pas l’air, c’est un chaud lapin non castré.

Quenotte

Quenotte

Un jour une poule vint rejoindre nos deux compères sur le mur. Ils n’avaient jamais vu de poule avec des dents et celle-ci en avait d'énormes qu’elle montrait agressivement à Lapinou. Il en avait la chair de poule. Elle allait l’attaquer et le mordre. Il appela Jawa à l’aide mais celui-lui répondit qu’il se débrouille seul et qu’il fasse à cette poule le coup du lapin pour s’en débarrasser.

Le pauvre Lapinou fut attaqué à coup de bec par Quenotte qui le mordit à mort.

Mieux vaut aimer son voisin, on peut un jour en avoir besoin.  Aldous Huxley Contrepoint (1926)

Martine MARTIN / pour le Défi  212 des croqueurs de mots animé par Lénaïg

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #FABLES ET CONTES

Repost0

Publié le 17 Novembre 2018

La trahison des images / Toile de Magritte

La trahison des images / Toile de Magritte

Je me suis assise devant ce tableau de Magritte et je me suis dit :

"Ceci n'est pas une vraie pipe

Le peintre ne veut pas nous enfumer

Mais est-ce que ceci est un tableau ? "

 

Martine / Octobre 2018 pour le nid de mots d'ABC   (thème : je me suis assise devant ce tableau)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Ecrits divers

Repost0

Publié le 16 Novembre 2018

Pour Image Citation 40 voici deux photos de  Gisèle qui étaient à accompagner d'une citation ou d'un texte personnel. Pour chacune j'ai écrit un haïku

Image citation 40

Trois autres photos de Gisèle ci-dessous avec des citations trouvées avec l'aide de mon ami google

Image citation 40
Image citation 40
Image citation 40

Voici maintenant trois citations proposées par Gisèle  que j'ai illustrées par trois de mes photos

Image citation 40
Image citation 40
Image citation 40
Image citation 40

Et une dernière citation de Gisèle avec une photo de mon ami Robert (faite avec sa caméra embarquée sur son planeur radiocommandée). J'ai la permission de la publier sur internet

Image citation 40

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Repost0

Publié le 15 Novembre 2018

Photo Pixabay

Photo Pixabay

Qui est ce pervers qui distille en vous la peur d'aimer ?

Qui est ce faux ami qui n'a jamais cru en vos talents

Qui est ce malfaisant qui ne cesse de vous blâmer ?

Qui est cet étranger qui étouffe tous vos élans ?

Ce squatter qui vous envahit c'est en vous votre inconscient

Pour tuer cet ennemi intime il faut mieux le sentir

Partir à sa découverte requiert d'être patient

Ceux qui vous aiment vous aideront  à l'anéantir

Croyez bien en la sincérité de leurs compliments

Il vous aideront ainsi à prendre en vous confiance

Quand vous aurez enfin trouvé qui vous êtes vraiment

Aucun objectif ne vous paraitra plus jamais dément

Vous pourrez enfin sans angoisse d'échouer tout oser

Vous pourrez enfin avec vos imperfections vous aimer

Aimer, sans vous tromper, les autres qui le méritent

Ignorer, en n'ayant aucune haine, ceux qui vous sont toxiques

Vous vivrez rayonnant fier et satisfait de vous même

 

Martine / Novembre 2018 pour les jeudis en poésie du Défi  212 des croqueurs de mots animé par Lénaïg

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Poèmes

Repost0

Publié le 14 Novembre 2018

Hugolin mon petit pitchoun

Hugolin mon petit pitchoun

Arrêtes de faire le clown

Veux-tu me rendre mon faitout

Pour que j’y cuise mes mangetouts

Ah bon tu hais les haricots

Tu veux des pâtes au cacao

Tu seras un chef créatif

Avant rends-moi mon objectif

Et viens mon petit Hugolin

Que je te fasse un gros câlin

 

Martine / Octobre 2018 pour les prénoms du mercredi chez Jill Bill (aujourd'hui Lucette).

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Prénoms du Mercredi, #Poèmes

Repost0

Publié le 13 Novembre 2018

Scène de rue : La venelle des 3 ivrognes

A Noirmoutier en l’Île j'ai emprunté cette petite venelle, je n'ai pas vu d'ivrognes ni trouvé d'habitants pour m'expliquer l'origine du nom de cette ruelle mais ai trouvé l'explication sur internet : ll y avait une taverne à l'angle de cette venelle. Trois clients, après s'y être saoulés,   avaient l'habitude d'uriner dans cette ruelle qui vu son étroitesse leur permettait de rester debout même les jours de grand vent (LOL).

Voir les commentaires

Rédigé par Martine.

Publié dans #Scène de rue

Repost0